Valls, ministre préféré de quels Français ?

Comme s’il n’était pas suffisant de présenter comme un franc succès, la censure d’un « comique » ne pratiquant pas le politiquement correct, rondement menée dans un délai record par le ministre de l’Intérieur,  (alors qu’il s’agit uniquement de la démonstration que ce cuistre ne roule que pour lui,  et dont le mépris pour les Français atteint un degré supérieur)… les merdias collabos entonnent à nouveau le refrain dont ils nous gavent épisodiquement : « Manuel Valls, ministre préféré des Français » !  Préféré, mon œil, oui !

Préféré par tous ceux qu’ils courtisent et auprès de qui il pose des jalons pour supplanter bientôt le guignol de Matignon, puis celui de l’Elysée dans la foulée, mais certainement pas par Monsieur et Madame  « Tout le monde »  subissant les conséquences du non-traitement des événements réels dans le silence méprisant de son ministère. Prétendre qu’il serait le ministre préféré des Français, c’est faire injure à l’énorme majorité de ceux qui souffrent de son incurie !

 LA PIRE TYRANNIE

Qu’on se le dise, pour ceux qui n’ont pas encore compris par eux-mêmes, les machiavéliques visées de ce  personnage, aidé de ses complices faisant feu de tout bois : monsieur Valls, ci-devant ministre de l’Intérieur n’a pas de temps à perdre dans la gestion de l’insécurité des citoyens dont il se moque… bien plus occupé à superviser,  étape par étape,  la censure généralisée, vis à vis de tous ceux qui s’opposent au pouvoir.

Comme cela a déjà été écrit, Dieudonné n’est qu’un hors d’œuvre, suivront les sites osant mettre à jour les menées peu ragoutantes d’un gouvernement malhonnête (les prétextes ne manqueront pas dans son esprit capable d’en inventer de bien juteux), pour en arriver au but ultime, le terrain étant bien préparé par toute la bien-pensance : l’éradication du seul adversaire politique leur faisant véritablement de l’ombre, et même de plus en plus capable de leur ravir leurs si précieuses places au soleil : Marine Le Pen et sa Vague Bleu Marine.

Sauf que  cela tourne en boucle sur les réseaux sociaux et dans les commentaires des auditeurs RMC ce matin :  ce fourbe ministre qui n’hésite pas à utiliser les pouvoirs de sa charge pour interdire un spectacle qui « risquerait » de comporter des propos antisémites … ne se soucie nullement des vraies paroles racistes, bien réelles, éructées par les rappeurs haineux contre  la France et les Français … Idem lorsqu’un autre comique, politiquement correct lui, malgré un passé glauque, Djamel Debouzze appelle implicitement les jeunes immigrés des banlieues à s’énerver … notre « fend-la-bise » national reste coi !

[youtube]6gf7OlcD9vM[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=6gf7OlcD9vM

http://24heuresactu.com/2011/03/11/jamel-debbouze-promet-la-revolution-dimmigres-enerves/

Alors, se mêler de ce qui ne le regarde pas (c’est la justice, en toute impartialité, donc sans intervention ministérielle d’aucune sorte, qui doit traiter les éventuels débordements d’artistes), et fouler au pied la précieuse liberté d’expression, en peaufinant une vaste opération d’enfumage des citoyens, afin de mieux installer une véritable dictature, via  la censure qui s’abattra sur quiconque déplaira à un ministre de la République … pensez-vous réellement que tout ceci soit de nature à prétendre que  cet homme indigne serait le ministre préféré des citoyens ???

http://www.atlantico.fr/pepites/affaire-dieudonne-conseil-etat-casse-decision-tribunal-administratif-949420.html

http://www.leparisien.fr/faits-divers/en-direct-spectacle-de-dieudonne-a-nantes-l-arrete-d-interdiction-annule-en-refere-09-01-2014-3477505.php

Lesquels citoyens aimeraient bien mieux d’ailleurs, que Valls fasse preuve d’autant de zèle dans le traitement des autres dossiers, pourtant urgentissimes pour certains, mais comme chacun sait, il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, et en l’occurrence les oreilles et le raisonnement de monsieur Valls sont totalement bouchés pour tout ce qui ne concerne pas ses projets personnels pour la suite de sa « brillante » carrière de politique vaniteux !

Manuel Valls a salué la décision de la plus haute juridiction administrative française. « La République a gagné », a-t-il déclaré. NON Monsieur Valls, pas encore ; ce soir, vous avez gagné, une manche seulement,  la République a perdu contre votre cynisme et votre outrecuidance … Mais comme le roseau, elle plie la République, mais ne rompra pas … mettez vous cela bien en tête, vos outrages et vos outrances vous vaudront le contraire de ce que vous souhaitez, car pour pousser le bouchon toujours plus loin, vous venez d’indisposer également bien des électeurs de gauche …

http://franco-vietnamienne/societe/dieudonne/direct-valls-assume-de-prendre-des-risques-pour-interdire-le-spectacle-de-dieudonne_500540.html

Un second minable, tout aussi irresponsable, a tenu également à s’exprimer : Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a exprimé sa « satisfaction ». « Nous ne pouvons pas accepter que, dans notre société, il y ait la moindre complaisance avec l’antisémitisme, totalement étranger à nos valeurs et à nos principes », a-t-il déclaré.

1/ Par « nos » valeurs et « nos » principes, il faut comprendre « ceux » de leur clan, surtout pas ceux des Patriotes !

2/ Sinon, cela voudrait dire qu’ils vont enfin se résoudre à punir TOUS ceux qui offensent gravement la République et les Patriotes … mais de cela je doute énormément.

Enfin ce vendredi, Jean-Jacques URVOAS (*), président de la commission des lois à l’assemblée,  en rajoutait une couche sur RMC, en prétendant faire la nuance entre « censurer » et « interdire » : je conseillerais donc à ce monsieur de s’acheter sans tarder, un dictionnaire (avec son salaire il devrait pouvoir) où il pourrait vérifier, par exemple dans le Petit Larousse Illustré – Edition 2005 – page 216, que :

Censure = contrôle exercé par un gouvernement, une autorité, sur la presse, les spectacles etc… destinés au public ; examen décidant des autorisations, des interdictions.

Censurer = pratiquer la censure contre ; interdire.     C.Q.F.D.

Il faut choisir messieurs, soit vous vous mêlez uniquement de vos dossiers, soit vous vous livrez à des interdictions ciblées, et dans ce cas vous devez assumer le terme de CENSEURS qui vous va si bien !

En attendant je forme le vœu, qu’en mars prochain, avant de mettre leur bulletin dans l’urne, les électeurs se souviendront opportunément de cet épisode où un ministre PS (approuvé  par sa hiérarchie) s’est livré à un véritable hold-up sur la liberté d’expression !

Aude ALAJOIE

(*) http://ripostelaique.com/la-priorite-du-depute-socialiste-urvoas-le-tatouage-politiquement-incorrect-dun-legionnaire.html

Petit rappel des indignations sélectives et toujours bien ciblées de M.V . http://www.ndf.fr/nos-breves/10-01-2014/video-quand-valls-defendait-la-liberte-dexpression-propos-de-golgota-picnic-une-piece-de-theatre-antichretienne

image_pdfimage_print