Valls, un politicien minable, cynique et creux…

Publié le 28 février 2015 - par - 4 131 vues
Share

 

valls-qui-fait-peurPendant  que le « Françou » se pavane à Manille avec ses deux nénettes (aux frais de la République,  bien sûr) en faisant mine de s’intéresser, entre voyages en « jets » et  séjours « en palaces », aux méfaits d’un réchauffement climatique qui n’est que sa nouvelle tarte à la crème pour enfumer les Français, le violoneux de Matignon entre en campagne électorale pour tenter d’éviter, à sa caste mafieuse socialiste, une « Bérézina » départementale…

C’est vrai qu’il n’y a plus en France le moindre problème à résoudre…

Le chômage « a baissé » (sic!) :  il s’établit, toutes catégories confondues,  à 5,23 millions de demandeurs d’emplois en janvier 2015, soient 16 000 de plus qu’en décembre…Mais comme la catégorie A s’est (légèrement) repliée, les enfumeurs ministériels et la caisse de résonance de la valetaille médiatique entonnent des « Te deum » …pour faire oublier la catastrophe économico-sociale!(1)

La dette ? elle atteint 90% du PIB et le déficit  budgétaire (90 milliards d’euros fin 2012) est en croissance continue…

La croissance? aux « abonnés absents » ! Quand on sait qu’il faut 1,5 point de croissance pour commencer à créer de l’emploi, on imagine fort bien l’avenir…

L’insécurité publique? au top! D’ailleurs, quand le violoneux et son faire valoir bas du front de Beauvau vont à Marseille, ils y sont accueillis par des rafales de Kalach. crépitant dans les « fameux quartiers des chances de la France » que l’on gave de subsides publics pour les maintenir en bonne forme…

Faut-il ici parler du désastre qui touche l’enseignement et l’Ecole laïque, gratuite et obligatoire, , dont l’envoyée spéciale du roi du Maroc assure,  de son fauteuil  ministériel lucratif, la destruction ?

Faut-il  évoquer ici la situation difficile (le mot est faible) des paysans d’un monde agricole soumis à la pression des décisions européennes (et des financiers mondialistes), et que l’on nourrit de subventions en leur faisant croire que l’Europe les aide…alors que cette Europe coûte, au seul budget de la France, 9 milliards d’euros par an?

Qui peut croire encore qu’avec les 21 milliards d’euros donnés chaque année à l’Europe de Bruxelles, et les 12 ou 13 milliards reçus en retour de cette technocratie, la France n’est pas un « dindon de la farce » européenne et que, en dehors d’elle, elle ne pourrait pas aider son agriculture? En tous cas, elle pourrait éviter, elle, de subventionner à hauteur de plusieurs centaines de milliers d’euros par an, la reine d’Angleterre ou le prince de Monaco….

Brisons là l’énumération: elle se suffit à elle même, mais ajoutons, quand même que la seule « politique » qui fonctionne vraiment, c’est celle de l’invasion migratoire dont nous gratifient le gouvernement actuel  et ses godillots de l’Assemblée et du Sénat, (marchant allègrement dans les traces de leurs prédécesseurs) , invasion qu’applaudissent, à l’unisson, les représentants du MEDEF comme ceux de la « gôche » de la « gôche » …tous unis pour détruire le Peuple de France et son identité profonde et historique.  Invasion qui pèse jusqu’à 35 à 40 milliards d’euros par an sur les budgets nationaux, territoriaux et sociaux!

Eh oui! Il n’y a plus aucun problème à régler, dans la France de Valls et de sa mafia politicienne socialo compatible…Mafia politicienne représentée par une liste fort longue de condamnés de toutes sortes et de tous délits, sans parler de la propension de ces « élus » à utiliser jusqu’à épuisement tous les avantages et toutes les prébendes gravitant autour de leurs sinécures politiciennes…De Guérini à Andrieux, d’Emmanuelli à Désir, de Delanoë à Bernardini,  de Cahuzac à Thévenou,  de Huchon à Granier, d’Hidalgo à Ayrault, de Ecochard à Destrade… La liste est longue…longue…longue…

Il n’y a plus aucun problème à résoudre pour l’incompétent de Matignon : il a échoué sur tous les tableaux !

Alors il a du temps pour transformer sa fonction de premier ministre en VRP électoral au service d’un parti politique qui ne représente même pas 15% du corps électoral français…

On revient à l’époque des candidats officiels que le régime en place promeut avec l’argent public en violant férocement les principes de la République et le rôle d’un gouvernement qui devrait être au service de tous les Français.

Mais le bougre est malin, à défaut d’être intellectuellement honnête et de pratiquer la morale républicaine :  il sait qu’il  a échoué, que le pire est à venir pour le peuple de France (tè, tout simplement, les conséquences désastreuses du traité transatlantique qui se négocie en catimini entre l’Europe et les USA…), qu’il n’a plus rien à dire aux citoyens sinon à tenter de les enfumer et de leur faire peur…

Alors le voilà tout fringant pour détourner les attentions, tromper les pensées, orienter les votes vers la satisfaction de ses propres incohérences….

Allez, zou!, désignons l’ennemi à abattre: le Front National et Marine Le Pen..(2) .Plus la manoeuvre et le mensonge sont gros, disait l’autre, il y a un temps…

Et toute sa cour de fonctionnaires  zélés au possible, toute sa valetaille de journaleux aux ordres et frétillant du croupion, toutes ses cohortes de responsables socialistes et assimilés gavés de prébendes locales et d’avantages en nature copieux, toutes ses unités de clients électoraux achetés à grands coups d’emplois aidés et locaux, de logements promis et donnés (ou non…), de subventions distribuées, de passe droits répartis , d’applaudir en caquetant bruyamment et en se gaussant des « sans dents » qu’ils supposent, aussi, sans neurones ni synapses!

La « grosse bertha » de la propagande calomniatrice et de la manipulation des esprits est en batterie et tonne sans arrêt… pour qu sa cacophonie bruyante étouffe les échos de la réalité économique, sociale, sociétale, sécuritaire, identitaire, internationale dont chaque aspect témoigne de la malfaisance du gouvernement ultra minoritaire en place!

Et si, dans leur majorité, tous ces « bouseux » besogneux, accablés d’impôts, de taxes, de contraintes diverses, tous ces « populaires » souverainistes, attachés à leur Histoire, à leur Nation, à leur identité, tous ces « Français » de la France réelle, unique, historique, qui depuis trente ans se soumettent au bipartisme contraignant,  se réunissaient pour filer, à ces petits marquis de l’absolutisme de la bien pensance et du « socialo-compatible » , une de ces trempes électorales dont ils ne pourraient se remettre?

Après tout, la mule du Pape, dit Alphonse Daudet, a ruminé 7 années  sa revanche…

Alors, trente ans…

Empédoclatès

1 – http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/enfumage-gouvernemental-non-le-chomage-na-pas-baisse-il-augmente,161399

http://www.lepoint.fr/economie/eclaircie-sur-le-front-du-chomage-25-02-2015-1907890_28.php

2- http://www.rtl.fr/actu/politique/valls-l-extreme-droite-ne-merite-pas-la-france-7776769362

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.