Valls va-t-il dissoudre Soral et Dieudonné ?

Publié le 31 août 2013 - par - 2 873 vues
Share

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x13lxa5_manuel-valls-invective-alain-soral-et-dieudonne_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/x13lxa5_manuel-valls-invective-alain-soral-et-dieudonne_news

C’est qu’il est déchaîné, notre petit roquet (pour reprendre une célèbre expression de Chirac dans un débat l’opposant à Fabius, en 1985) de ministre de l’Intérieur. A l’écouter, les jours de Soral et Dieudonné sont comptés. Après avoir dissous Troisième Voie, les Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires, l’Œuvre Française et les Jeunesses Nationalistes, après avoir glorieusement fait fermer le bar « Le Local » de Serge Ayoub (où pourtant Julien Landfried, candidat soutenu par le PS aux dernières législatives donna une conférence), le voilà qui annonce les noms des prochains dissous : Soral et Dieudonné ! Aux suivants !

Les bovins socialistes de l’Université d’été de La Rochelle, qui ne comprennent rien à ce que dit Valls, applaudissent à tout rompre le petit matamore de la place Beauvau, incapable ministre de l’Intérieur qui essaie de jouer au dur, et qui ose, ce vendredi, dans un incroyable numéro de faux cul, se réjouir des ahurissantes propositions de Christiane Taubira, qui consisteront à faire sortir de prison 98 % des détenus !

2 - DanseuseDuVentreVallsValls paraît décidé à éradiquer tout ce qui dépasse, et qui n’est pas de gôche. Entendons-nous bien, Soral n’est pas notre ami, même si, sur la Syrie, l’immigration et le communautarisme, nous pouvons tenir des discours proches. Mais un homme qui affirme préférer Tariq Ramadan à Riposte Laïque ne sera pas, au moment où il faudra choisir son camp entre la Reconquista ou la charia, aux côtés des patriotes. De même Dieudonné n’est pas notre ami, son projet de société n’est pas le nôtre, son discours sur les juifs nous paraît pervers. Nous avons trouvé dans la liste Euro-Palestine, qu’ils ont animée avec l’argent de l’Iran, tout ce que nous ne voulons pas voir en France.

Pour autant, nous n’avons absolument pas envie que Valls se permette d’interdire Soral et Dieudonné de parole, et commence à faire le ménage sur internet, à présent, comme il le laisse entendre à La Rochelle. Ce n’est pas notre conception de la société dans laquelle nous avons envie de vivre, parce que, pour nous, la liberté d’expression est un droit fondamental. Ces deux personnages, Soral et Dieudonné, islamophiles patentés, défenseurs du voile, représentent une sensibilité politique qu’il faut combattre idéologiquement, mais surtout pas interdire. C’est pourquoi Christine Tasin avait accepté de débattre avec l’humoriste. Par ailleurs, on peut s’interroger : dans sa diatribe, le ministre de l’Intérieur, qui paraît en surchauffe, reproche au président d’Egalité et Réconciliation d’avoir attaqué le journaliste de LCP Frédéric Haziza. Et alors ? C’est interdit maintenant, de critiquer les journaleux, même quand ils ont le profil tête à claques bobo prétentieux de ce peu sympathique personnage ?

La gauche d’aujourd’hui a vraiment un problème avec le débat démocratique. C’est pourquoi, faute d’arguments, elle excommunie.

Il est vraiment temps de se débarrasser de ce petit roquet agressif de Valls, et de toute la clique qui gouverne ce pays avec lui, et qui est en train de transformer notre France en goulag de la pensée unique.

Martine Chapouton

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.