Valls viole encore la laïcité : allo, Elisabeth Badinter, allo les laïques…

Publié le 28 juin 2016 - par - 14 commentaires - 2 076 vues
Share

VallsmusulmanDans la soirée du 23 juin, quand les Anglais étaient en train de partir de l’Europe, notre premier ministre célébrait, chez des musulmans, la rupture du jeûne du ramadan. Certes, il n’était pas dans une mosquée, comme quand il était ministre de l’Intérieur et allait lécher les babouches de Boubakeur, tradition reprise par son successeur, l’ineffable Cazeneuve.

Vallsrupturedujeune Vallsrupturejeune2Mais en communiquant, et en quels termes, sur ce fait, pourtant peu glorieux, le Premier ministre en fait un acte politique, signifiant que la France se soumet à un dogme obscurantiste particulièrement stupide… quand, dans le monde arabe, au Maroc, par exemple, les initiatives des « déjeûneurs » se multiplient.

Cela devrait ouvrir les yeux aux candides, ou aux opportunistes, qui, tels Elisabeth Badinter ou le Comité Laïcité République, ne jurent que Manuel Valls, parce que, de manière totalement politicienne, il s’est opposé à l’islamo-collabo Jean-Louis Bianco, qui multiplie les actes de soumission aux barbus, et déclare qu’en France, il n’y a aucune problème avec la laïcité.

Il y a chez ce politicard un double discours, qui montre une absence de colonne vertébrale, et surtout un opportunisme qui permet de tout dire et son contraire.

Nous n’avons pas oublié que c’est cet homme, qui, reprenant les discours de Nicolas Sarkozy, a fait passer l’idée qu’il fallait dépasser la loi de 1905, l’adapter à l’islam et financer les mosquées avec des fonds publics, pour éviter les pétro-dollars de l’étranger. Résultat, les soldats d’Allah passent à la caisse des deux côtés !

Nous n’avons pas oublié que c’est cet homme qui, comme ministre de l’Intérieur, a inauguré les mosquées de Cergy et de Strasbourg, se permettant, en violation avec l’article 2 de la loi de 1905, d’en appeler à un islam de France.

Nous n’avons pas oublié sa partialité dans les dégradations d’édifices religieux, réagissant quand une mosquée est légèrement dégradée, et se taisant quand, dix fois plus souvent, une église est vandalisée, très souvent par des musulmans, parfois par des gauchistes.

Nous n’avons pas oublié son nombre impressionnant de ruptures du jeûne du ramadan, quand il était à Beauvau, ou même maintenant, à Matignon.

Nous n’avons pas oublié le silence assourdissant d’Elisateth Badinter, du Comité Laïcité République (CLR), de la Libre Pensée, de l’Ufal ou du Grand Orient de France, à chaque fois que ces trahisons laïques ont été commis. Cela confirme qu’ils ne sont là que pour faire de l’anti-catholicisme, et qu’ils acceptent tout de la gauche… pourvu qu’elle les arrose.

Nous ne sommes donc pas surpris que ce nouveau viol de la séparation du religieux et du politique, à Evry, ne suscite, une nouvelle fois, aucune réaction.

Ils doivent garder leurs forces pour lutter contre les prochaines crèches de Noël, ou quand un maire catholique voudra mettre un sapin dans sa mairie…

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
LislamEstUnCancer

Il faudra bien un jour rétablir le crime de haute trahison. Et avec effet rétroactif à la date où il a été retiré de la Constitution par Sarkozy. Je ne demande la mort de personne (je suis contre la peine de mort), mais tous ces politiciens qui se succèdent à l’Élysée, dans les ministères et aux deux chambres du parlement, ainsi que les magistrats qui oeuvrent de façon fallacieuse POUR le communautarisme et POUR le remplacement du peuple français historique par un autre peuple dont on connaît les ambitions expansionnistes politicoreligieuses planétaires, ces politiciens et ces magistrats ont trahi l’identité et l’histoire dans la France et méritent la prison à perpétuité pour trahison envers le peuple français.

Miam miam

Ca a l’air appétissant, ce qu’ils sont en train de manger.
Si on m’y avait invité, j’y serais allé aussi.

Le Den

Que voulez vous, quand on voit l’état de décrépitude de la gauche qui sera, s’en nul doute, balayée aux présidentielles de 2017…ils raclent le fond de la cuvette des chiottes pour trouver le peu d’électorat qu’ils leur restent.

belphegor

Hispano-Suiza devrait prendre des cours de français car on s’aperçoit bien vite qu’il ne comprend pas le sens du mot « laïcité » et la fameuse formule bateau du « vivre-ensemble » dont il nous rebat les oreilles commence vraiment, mais là vraiment, à nous casser les pieds. Son pseudo vivre-ensemble nauséabond il peut se le mettre là où je pense..

Maurice

Manolo a tout à fait l’aspect d’un des malades qui nous menace de toutes les agressions qui leur passe par la tête.
Viendrait-il fêter l’épiphanie comme il fête la rupture du jeûne ? Qui voudra l’inviter ?

ex-filochard

Ah je copie la photo elle est trop bonne et je fais suivre à tout ceux qui ne lisent pas riposte Laîque….Que nombreux soient ceux qui feront pareil .

La chienlit non merci

La barbe lui ira si bien et mettra en avant son regard haineux lorsqu’il fera ses discours du type : « bla bla bla … les valeurs de la République… « , « bla bla bla … les moments les plus sombres de l’histoire … bla bla bla », « bla bla bla …

De plus, il pourra cacher sa main gauche tremblante dans sa djelaba.

Au fait, il est marié éternellement à Israel ou à l’islam ?
À une certaine époque, il était marié à la palestine.

Comment fait-il pour s’y retrouver avec toutes ces épouses ?

LislamEstUnCancer

Un homme qui se prostitue n’a pas besoin d’épouses. Il les a toutes.

D’ailleurs s’il devait y avoir un second mandat socialiste il est à peu près certain que la politique islamisante se poursuivrait tranquillement comme aujourd’hui. On voit d’ailleurs déjà apparaître la mention de plusieurs épouses dans les documents administratifs alors qu’il me semble que la polygamie est encore interdite en France. Mais vous verrez qu’un jour nos chers (trop chers) députés et sénateurs finiront par voter une normalisation de la polygamie devenue une situation matrimoniale ordinaire par le simple remplacement du peuple français historique par le peuple musulman devenu majoritaire.

Et puis, hein… quand on nomme ministres de multiples personnes qui ont une double nationalité franco-maghrébine (une honte! De tels postes devraient être réservés aux personnes EXCLUSIVEMENT françaises), il faut s’attendre à ce que la charia entre peu à peu, l’air de rien, dans tous les textes législatifs français.

La chienlit non merci

« Partage du repas de rupture du jeûne avec des habitants d’Évry : la République laïque garantit notre vivre-ensemble »

En effet, une contradiction énorme entre « partage du repas de rupture du jeûne » et « laïque ».

C’est du Valls tout craché.

Sondage :
– il voulait se taper la cloche aux frais de la princesse : pouce en bas ;
– il voulait faire du racolage islamo-électoral : pouce en haut.

A ce très bon argumentaire, on va encore rappeler à Valls, que la rupture du jeûne du ramadan ne s’apparente pas au réveillon de Noël.
http://ripostelaique.com/valls-a-beau-trahir-la-laicite-et-multiplier-les-courbettes-le-vote-musulman-est-perdu.html

« en tant que Premier ministre, Manuel Valls n’a pas à participer à une cérémonie religieuse. Or l’iftar, le repas de la rupture du jeûne du ramadan, est bien un acte religieux. En effet, il est prescrit dans le verset 187 de la 2° sourate : « mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit [suivante]. »

Cette rupture de jeûne est bien une injonction religieuse, le jeûne ne pouvant être poursuivi la nuit, on doit s’empresser de rompre le jeûne aussitôt que le soleil se couche ainsi que le dit ce hadith : « On ne cesse d’être dans la bonne voie tant qu’on s’empresse de rompre le jeûne. »

(suite)  » Et l’iftar s’accompagne de la récitation de prières spéciales appelées Tarawih, qui sont effectuées dans les mosquées chaque soir, au cours duquel un trentième du Coran est récité.

Ce repas de rupture du jeûne n’a donc rien à voir avec le repas de Noël, nullement évoqué dans les textes sacrés chrétiens, et qui ne relève que d’une tradition culturelle et non religieuse. De toute manière, aucun responsable politique français n’a jamais assisté officiellement à un rituel religieux chrétien. Il y aurait là une trahison au principe de séparation des Eglises et de l’Etat. Trahison dont ne se prive pas Valls, lorsqu’il s’agit de l’islam. « 

Aaron

Et ce ne sera probablement pas la dernière….

Ça lui va bien et il va sûrement finir comme ça, mais sans qu’on lui force la main.

karim

il y a déjà certaines villes en france qui sont islamisées , surprenant à quelle vitesse ça gagne du terrain . En faites 11 restaurants dans paris tenus par les migrants sont ouverts et qui sont financés par … devinez par qui!!!!!