Variole du singe : si on écoutait Fourest, il faudrait enfermer les homosexuels

Comme pour le sida, la variole du singe touche surtout les homosexuels.

En effet, en dépit du silence des médias qui, pour des raisons évidentes (boniches à tout faire de la dictature du politiquement correct féministo-maçonnique-LGBT), traînent les pieds pour donner cette information, il semble bel et bien que la variole du singe se répande surtout dans la communauté gay.

https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/le-royaume-uni-craint-une-propagation-de-la-variole-du-singe-chez-les-hommes-ayant-des-rapports-homosexuels/

Or, sachant que pendant la pandémie imaginaire du covid, des populations entières ont été par « précaution » placées de force en quarantaine (pensons à ces familles bloquées dans les hôtels à l’étranger ou encore aux innombrables personnes âgées condamnées à une mort atroce dans la solitude des hôpitaux sans avoir le droit de voir leurs enfants), il serait logique de proposer la création de camps d’internement pour homosexuels (pendant la durée de la pandémie) afin de limiter les risques de contamination (cette fois bien réelle) aux autres couches de la population. Notons, en passant, que je ne fais d’ailleurs que reprendre ici l’idée de Caroline Fourest qui voulait rendre les non-vaccinés responsables de la « pandémie » en suggérant qu’il faudrait les enfermer de force (rappelons-nous sa phrase dans Marianne « Notre patience à des limites »).

https://www.francesoir.fr/societe-sante/le-non-vaccine-cette-espece-abattre

Eh bien nous aussi, Madame Fourest, « Notre patience à des limites » et nous aussi nous ne voulons pas que les homosexuels contaminent nos enfants. Puisque le système a  enfermé sans pitié nos parents et grands-parents  dans les hôpitaux (pour une fausse pandémie), eh bien qu’il  enferme maintenant aussi les gays (et cette fois pour une vraie maladie, car contrairement au covid, la variole du singe, existe !).

Jean-Pierre Aussant

image_pdfimage_print
11
1

16 Commentaires

  1. j’ai vu qu’il y avait « un centre » de vaccination pour ce vaccin variole du singe a Paris MAIS qu’il n’y avait déja pas assez de doses ( 30.000) il en faudrai le double car 2 injections…..je pari et connaissant les parisiens méme sans etres malades ou touchés ils vont tenter de se faire vacciner juste pour etre tranquille et serein pour bien vivre dans leur trou a rats parisien.

    https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/28231210.jpg

    • Ben! Que grand bien leur fasse…
      Je suis pas contre ceux qui veulent se faire vacciné mais à quatres conditions
      1)ils (les vacciné comme les non vacciné) doivent en assumer seul les risques de part leurs décisions
      2) aucunes obligations vaccination/ aucunes pressions quoiqu’elle soient ne serais être toléré..
      3)aucunes limitation de liberté ou de droit!
      4) aucunes dispparité entre un non-vaccinné est un vacciné

  2. et les GESTES BARRIERES ? parlons en :le vih se repandant par le sang et le sperme , il conviendrait peut etre de refuser la main d un homosexuel non ? ce serait logique car si vous avez une coupure dans le creux de la main et que l autre en ait une aussi , vous risqueriez d etre contamine car on a vu des agents des espaces verts etre contamines par la piqure d une aiguille contaminee qui traine dans un massif ou un came l aura jete …. PERSONNE NE PEUT LE NIER C EST DEJA ARRIVE !la contamination serait involontaire mais bien relle ! donc si on veut parler de gestes barrieres parlons en ! et on a vu aussi les BARE BACK qui se sachant PLOMBES continuent a avoir des rapports NON PROTEGES JUSTE POUR RIRE A SEMER LA MORT . ce n est pas une invention car on se souvient de la fille d un journaliste satirique a qui cela est arrive . ELLE EN EST MORTE . vous vous souvenez ? regardez aussi le film LES NUITS FAUVES qui depeint folie et absence de morale de certains individus …

  3. Votre texte est marrant, mais c’est un peu à côté de la plaque parce que cette maladie du singe touche les homosexuels MASCULINS donc la petite Fourest n’est pas vraiment concernée.
    Encore une fois cette confusion entre homosexualité féminine et masculine est trompeuse, il n’y en a pas de point commun , aucun et cette unité est seulement une unité de façade pour constituer un groupe de pression plus puissant.
    Le seul point commun de ces deux groupes est d’être minoritaire (pour l’instant).

  4. La fourest emboite le pas à l’idéologie En Marche ! ( Je me demande pourquoi cette attaque contre les gays, cela cache forcément quelque chose d’autre ) Souvenez-vous du SIDA, le vaccin est toujours à l’état de « recherche » et les gays sont toujours vivants… il serait logique de proposer la création de camps d’internement pour homosexuels, vous imaginez, (presque tout) le Gvt interné !!! Allez, un peu de vérité, c’est bon pour la vie : https://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2022/05/gatessinge-598×381.jpg

  5. RL a beau me censurer, la vraie guerre est là : le COVID.
    Tant que les français garderont cette chaîne ils seront
    esclaves et le processus de mort ira à son terme. Il faut
    détruire 100 % les lois du COVID et supprimer l’ordre
    des médecins ( remplacé par de code Nuremberg qui vient d’être superbement réécrit)
    pour que la France revive

  6. Encore une fois un article basé sur une extrapolation, de plus le fait que la maladie touche surtout les homosexuels masculins est connu et pas caché, on en entend parler même sur France intox.

  7. ‘ Pandémie imaginaire du covid ‘ ? Il ne faut quand même dire n’importe quoi. Les malades et les morts n’étaient pas imaginaires.

    • La définition d’une « pandémie » répond à des critères quantitatifs précis. Le fait qu’il y ait effectivement eu des morts et des malades n’autorise pas pour autant l’emploi de ce terme. Les chiffres de l’ATIH (Agence Technique pour l’Information sur l’Hospitalisation) pour 2020 : Covid 19 = 2% du total des hospitalisations ; 4% des admissions en soins continus ; 11% des admissions en réanimation – démontrent que nous avons été très loin d’une « pandémie », ce qui ne signifie pas que nous nions l’existence de victimes de la maladie, comme nous ne nions pas que bon nombre de ces victimes auraient pu être sauvées en les prenant en charge précocement avec les traitements adaptés existants

  8. On connaîent personnellement une personne qui supporte cette femme, c’est une personne d’une famille très riche,( milliardaire) très riche elle-même, qui est aussi derrière Macron. Des familles qui détestent les Français goys. Certains parmi eux sont aussi derrière les médias.

  9. Bonjour, vous seriez plus inspiré de regarder du côté des  »popers » chers á Mr Macron et Mme Bazin. Si vous ne trouvez rien, regardez du côté des  »dissidents » du sida et vous aurez la réponse ! Vous comprendrez alors que cette  »affaire » de variole du singe n’en est pas une et qu’il ne s’agit comme pour le sida  »occidental » qu’un Avatar issu de conduites inappropriées. Cherchez bien il y a suffisamment de littérature médicale sur le sujet, mais je vous l’accorde que comme d’habitude elle est majoritairement … anglo-saxonne! J’espère que les deux tristes sires sus-nommés auront très vite á rendre des comptes. Belle journée á vous.

    • Par contre, nous ne sommes pas près de voir le variant du politique intègre.

Les commentaires sont fermés.