Vendée : Corbière et Mélenchon auraient été du côté des assassins

Ce qui est ignoble chez les gauchistes, les mêmes qui interdisent la peine de mort, c’est leur ironie et la défense des génocidaires.  Ces femmes et ces hommes boiraient le sang d’un Roi, d’une Reine s’ils le pouvaient au nom de la morbide pensée égalitaire.

Tous ces Robespierre et autres Saint Just en herbe, se voient en défenseurs de la Révolution française, la deuxième, celle de 1793, et feignent d’ignorer les ordures, les assassins des sombres journées de Septembre 1793, Les noyades à Nantes par Jean Baptiste Carrier, ces milliers d’hommes, de vieillards, de femmes, d’enfants noyés dans ce que Carrier appelle la « baignoire nationale ». De même pour le génocide vendéen, ces colonnes infernales de Turreau, et les centaines d’Oradour Sur Glane des « bleus », dignes des WaffenSS. 

Je suis le premier à ne pas mélanger les contextes, à faire la part des choses en fonction des époques, mais lorsque des hommes politiques se gargarisent et disent ouvertement ce que des néo-nazis ne diraient pas à Berlin, je me dis que cette élite gauchiste française est bien pourrie ! Elle est à l’image de ces socialistes créateurs du fascisme en Italie, et du nazisme en Allemagne !

Lisez ce qu’écrivit Alexis Corbiere un 21 Janvier 2013, lui qui vit encore en 2018, dans un  logement social alors qu’il est élu Député de la Nation. Cet homme, se moque bien du peuple : « 220 ans après l’exécution du ci-devant Louis Capet le 21 janvier 1793, on peut encore saluer avec humour, mais, avec l’enthousiasme intact, la grande portée politique de cet immense événement qu’est la Révolution française, non ? (…) Plus loin, il poursuit :  Moi, en tout cas avec quelques amis, je mangerai une bonne tête de veau. (…) j’avoue que je reste fidèle à la parole de Saint-Just lors du procès du Roi : « Cet homme doit régner, ou mourir ».

Les « sans dent » d’aujourd’hui, doivent savoir qui est ce défenseur des « sans culotte », admirateur de ces porteurs de têtes sur des piquets ! Alors donc, il serait un homme capable de remettre en place des échafauds sur la place de la Concorde, devant la statut de Strasbourg, et voterait des deux mains, une loi des suspects envoyant à la mort tous ceux qui ne seraient pas d’accord avec lui ! A commencer par la plupart des rédacteurs et contributeurs de Riposte Laïque !

Avec lui, plus besoin d’un Emmanuel Macron pour faire le vide dans la presse alternative. Une loi des suspects serait bien plus efficace qu’une loi luttant contre les « Fake New » (Fausses nouvelles). Marat a eu Charlotte Corday à son époque… Nous, nous avons les femems ! C’est tout dire de notre décadence républicaine !

Je ne suis pas Royaliste, chacun le sait. Je ne suis pas non plus Républicain, ne le serai jamais, au moins jusqu’au jour où cette République du mensonge et de la pseudo démocratie, admettra les crimes envers l’Histoire qu’elle a salie, envers les femmes et les hommes qu’elle a massacrés, et qu’elle aura rendu justice à des souverains en globalité, ceux qui ont fondé la France, et en particulier à Louis XVI, et Napoléon III. Ce ne sera pas demain la veille !

En attendant, je me permets de verser quelques faits marquants qui devraient aider à la réflexion de tous, sur cette volonté républicaine d’éradiquer tous les souvenirs si déplaisants pour elle !

Ce qu’il faut savoir tout de même !

Louis XVI était un homme qui mesurait plus d’un mètre quatre-vingt-dix. Il était de plus, doté d’une force musculaire colossale. Loin du bedonnant et replet personnage de l’imagerie républicaine ! Mais pas seulement !
– Il n’attendit pas la Révolution pour tenter de soulager son peuple en le dispensant du “droit de joyeux avènement”, un impôt perçu à chaque changement de règne. Nous payons les frasques de chaque Président tous les cinq ans sur nos impôts !

– Il créa le corps des pompiers, qu’améliora Napoléon 1er en 1811, et autorisa l’installation de pompes à feu pour approvisionner Paris en eau de manière régulière,

– Il créa un mont-de-piété à Paris pour décourager l’usure et venir en aide aux petites gens.

– Il abandonna aux équipages de ses vaisseaux le tiers de la valeur des prises, qui lui était réservé en temps de guerre,

– Il décida d’aider l’abbé de L’Epée dans son œuvre pour l’éducation des “Sourds-muets sans fortune” auxquels il enseignait un langage par signes de son invention. Le roi lui versa alors une pension de 6000 livres sur sa propre cassette, contre l’avis de l’archevêché qui soupçonnait cet homme de jansénisme.

– Il dota l’école de Valentin Hauÿ pour les aveugles.

– Il donna l’ordre à ses commandants de vaisseaux de ne point inquiéter les pêcheurs anglais et obtint ainsi du gouvernement anglais la réciprocité pour les pêcheurs français,

– Il donna aux femmes mariées et aux mineurs le droit de toucher eux-mêmes leurs pensions sans demander l’autorisation de leur mari ou tuteur. Combien de temps mit la République pour autoriser l’ouverture d’un compte bancaire pour les femmes ?

– Il ordonna aux hôpitaux militaires de traiter les blessés ennemis ” comme les propres sujets du Roi “, 90 ans avant la première Convention de Genève,

– Il fit abolir le servage et la mainmorte (édit du mois d’août 1779) dans le domaine royal, et le droit de suite qui permettait aux seigneurs de faire poursuivre les serfs ou mainmortables qui quittaient leur domaine,

-Il ordonna l’abolition de la question préparatoire et préalable (torture),

– Il accorda le premier le droit de vote aux femmes dans le cadre de l’élection des députés de l’assemblée des Etats-Généraux. Combien de temps la République mit pour accorder le droit de vote aux femmes en France. Même la Tunisie a été plus en avance !

Sur les prisons, sujet d’une étonnante actualité : il fit construire à ses frais des infirmeries “claires et aérées” dans les prisons, et s’inquiéta du sort qui était réservé aux prisonniers détenus en préventive de par leur inculpation, avant leur procès. En conséquence, il décida de leur accorder une indemnité ainsi qu’un droit d’annonce dans le cas où leur innocence serait reconnue lors de leur procès. (La télé viendra plus tard, de même que « le droit » de ne pas être fouillé)

– Il supprima de très nombreuses charges de la maison du Roi (plus d’un tiers), permit aux femmes d’accéder à toutes les maîtrises. (Métiers interdits aux femmes, une ségrégation évidente

– Il finança tous les aménagements de l’Hôtel-Dieu pour que chaque malade ait son propre lit individuel.

– Il employa le premier l’expression de “justice sociale”. (Napoléon III fut le souverain le plus avancé sur cette justice sociale en autorisant les syndicats. Bien avant la 1ère et la 2éme république)

– Il fonda un hôpital pour les enfants atteints de maladies contagieuses, aujourd’hui nommé Hôpital des Enfants-Malades.
– Il créa le Musée des Sciences et Techniques, futur centre national des Arts et Métiers, fonda l’école des Mines.

– Il finança sur ses propres fonds les expériences d’aérostation des frères Montgolfier.

– Il finança également les expériences de Jouffroy d’Abbans pour l’adaptation de la machine à vapeur à la navigation.

– Il exempta les juifs du péage corporel et autres droits humiliants, fit construire les synagogues de Nancy et de Lunéville et permit aux juifs l’accès à toutes les maîtrises dans tout le ressort du Parlement de Nancy.

– Il accorda sept millions aux victimes du froid excessif en 1784.

– Louis XVI accorda des pensions de retraite à tous ceux qui exerçaient une profession maritime,

– Il demanda l’établissement annuel de la balance du commerce. (Sorte de Cours des comptes)

– Il créa le droit de propriété des auteurs et compositeurs de musique. etc.

Source: Louis Naillac

Sans trop exagérer son influence, niée par la République et ses enfants liberticides comme les Corbière, Obono, Autain, et autre Mélenchon, il est bon d’ajouter que Louis XVI accorda l’état-civil aux protestants, ce qui fut amélioré plus tard, à la suite de la Révolution de 1789 et par Napoléon 1er pour les Juifs (*).

Quand on voit l’œuvre des Rois et Empereurs de France, ceux qui ont fait nos frontières, construit notre Nation, celle que nous connaissons, cette oeuvre de tous nos souverains, on se demande véritablement si la République n’a pas intérêt finalement, à éviter que le peuple fasse des comparaisons devant les résultats d’une République bien défaillante, et si peu glorieuse.

SourceAvec le décret de Bayonne du 28 juillet 1808, Napoléon oblige les citoyens juifs de France à avoir un nom de famille définitif et à le déclarer à la mairie. La législation de l’Empire complète l’œuvre de la Révolution française en accélérant considérablement l’assimilation des Juifs, Napoléon 1er  leur donne une place dans la société. Il place d’ailleurs le judaïsme sur un plan comparable, mais pas encore identique aux religions catholique et protestante.

Gérard Brazon (Libre Expression)

image_pdf
0
0

41 Commentaires

  1. Comme je l’ai dit dans un récent commentaire, il a fallu près de 2000 ans à la Monarchie pour construire la France, moins de 200 ont suffit à la raie publique pour la détruire.

  2. ( suite et fin )
    enfin celles qui n’ont pas brûlées ) et la plupart des enfants meurent de faim . La colère est immense et lorsque qu’une opportunité , même tragique , fera jour le Peuple de France montrera sa colère .

    Louis XVI ne pourra rien contre ce destin et je persisite à croire , que même si je condamne les excès , la Révolution était plus que nécessaire . Elle sera dévoyée par Robespierre et finira à Waterloo ,

    Nous sommes face à la même situation que 1789 . Tout le monde a abandonné le Peuple , les ouvriers qui se retrouvent seuls . Plusieurs millions de chômeurs . Il faudra penser à faire barrage à Robespierre et Napoléon .

  3. 1715 , Louis XIV se meurt ( gangène inopérable ) . Il fait venir le futur Louis XV et lui dit :  » N’imitez pas mon goût pour les bâtiments , soulager la misère du Peuple et ne faites pas la guerre  » .

    C’est trop tard . La noblesse qui avait pour mission de soutenir les familles ( les paysans ) n’a plus rempli son rôle . Elle est à Versailles pomponnée ( les impôts pleuvent sur le Peuple ) et la noblesse joue et copule dans les buissons et le château de Versailles qui engloutit les richesses . De plus les jeux royaux , la guerre , empêchent la population des campagnes ( les paysans ) de manger ,

    La réalité c’est que les enfants n’atteignent pas deux ans ( regardez les états – civils des églises ( suite )

  4. Merci M. Brazon de ce rappel historique. Dommage que nous n’ayons pas appris tout ceci en cours d’histoire, cela nous aurait mieux éclairés, je crois, sur les véritables desseins de ces « révolutionnaires ». Si tout ceci est vrai et qu’il ne fut pas un si mauvais roi, ce n’était donc que complot pour le renverser et assassiner lui et toute sa famille dans les conditions que je juge ignobles… Payons-nous aujourd’hui les péchés de nos pères ?

  5. Ah s’il n’avait pas été arrêté à Varennes imaginons quel aurait été la finalité et l’avenir de la France? Peut être qu’il n’y aurait pas eu toutes ces guerres qui ont fait des millions de morts sur le sol européen et nous aurions ainsi évité l’invation Migratoire. Devenir royaliste sans titre ni particule ni pedigree me semble bien improbable. Vive le Roi.

  6. La France s’est faite avec ses Rois Très Chrétiens (Clovis 5ème siècle), elle se défait sans son Roi, depuis 1789 combien sont les morts pour la France ? En Millions. Et Aujourd’hui, cette France est musulmane pour notre plus grand malheur, mais depuis 1974 et l’acceptation de l’invasion c’est une cause entendue. Louis XVI était un Saint Homme, son martyr est exemplaire. Au moment de cette chance pour la France d’avoir un Saint Homme au pouvoir, la révolution amène le règne des francs-maçons ou presque : ambition, traitrise, hypocrisie, saloperie, mensonge deviennent les indispensables pour se hisser au pouvoir. Tous ces arrivistes sont des ennemis du peuple, croyants ou pas. Alors j’ose : Vive la France, Vive le Roi, que Dieu nous sauve. Domine Salvum Fac Regem, Domine Salvam Fac Galliam.

  7. Louis XVI fut un « serrurier » (son passe temps) qui a perdu sa clef !
    Son épouse, une boulangère qui ne vendait plus que des brioches…
    Les cambrioleurs, Danton et Robespierre, ont tout détruit au nom du Peuple.
    Le Peuple, devenu Roi, a tout effacé !
    Leurs mânes et leurs successeurs ont émasculé la France.
    Puis vinrent Napoléon et de Gaulle, avant de retomber dans le Néant !
    (Histoire racontée à mes petits enfants)

  8. Merci M.BRAZON pour ce bel hommage à la monarchie française, venant de quelqu’un qui ne partage pas nos convictions, je pense qu’il en a encore plus de valeur.

    • Il nous faut apprendre et savoir la vérité. L’aristocratie n’a pas été exemplaire et à souvent fait le contraire des intérêts du Roi. Mais je pense qur si la monarchie constitutionnelle de la 1er revolution de 1789 avait réussie, combien de morts évités ? On ne refait pas l’hi

  9. suite ) de plus, Louis XVI n’était pas le bonnasse, fadasse, abruti, sans beaucoup d’instruction (il suffit de lire son testament pour le constater ); ses officiers l’avaient surnommé Louis Le Sévère ! C’était un tireur d’élite (à la chasse) un sportif et son peuple l’aimait! Je l’aime aussi ! Il y a chez moi un grand portrait de lui, encadré, voisinant avec ceux de La Rochejacquelein, Charette et Cathelineau ! Il y a encore tellement de choses à dire, mais ce serait trop long ! Je conseille la lecture des livres des Coursac aux éditions F.X. de Guibert, peut-être chez Amazon !

    • Absolument …Les américains n’ont pas oublié ce qu’ils devaient à Louis XVI qui envoya un corps expéditionnaire avec Lafayette pour les aider à se libérer .
      Il avait la modestie de celui qui ne voulait pas être roi .Il aurait pu écraser la Révolution dans l’oeuf et dans le sang,il s’y refusa .
      Il mourut avec courage et dignité;la reine également …L’histoire les a réhabilités .

  10. Gérard Brazon que je vous aime ! Et vous remercie infiniment ! Votre panégyrique de Louis XVI est remarquable ! Vous n’êtes pas royaliste dites-vous, moi si ! Je suis tombée dedans dès l’école primaire…Louis XVI était une intelligence comme il y en a peu. Il parlait couramment l’anglais (il écrivait dans des posts anglais) l’allemand, le latin, pal mal d’italien, il « baragouinait » en espagnol et, quelques années avant la révolution, il avait commencé à apprendre le chinois ! Ingénieur, il voulait savoir comment fonctionnaient les serrures ! Il avait un téléscope au second étage du château, dans une immense bibliothèque remplie de bouquins et de cartes (je sais tout cela par Paul et Pierrette Giraud de Coursac dont j’ai TOUS les livres consacrés au roi avec documents d’époque à l’appui !)

    • Jusqu’ au pied de l’ échafaud demandait encore :  » A-t-on des nouvelles de Monsieur de La Pérouse  » ? .

  11. Merci Gerard de m’eviter de mourir idiot. Je n’avais jamais lu ce qu’avait fait Louis XVI lors de son règne pour le bon peuple. Désormais je comprends très bien pourquoi les gauchos de l’epoque l’ont guillotiné (les salauds) il était trop bon pour le peuple. Sera t-on un jour débarrassé de cette pire engeance qu’est le gauchisme renforcé de nos jours par l’idlamisme?

    • melanchon et son equipe son d’ancien stoskistes, ses modeles cuba et maduro au venezuella,ceux qui tirent sur le peuple quand le peuple n’est pas d’accord,plus de 100morts de maduro, entre le stroskiste,le communiste meme combat le peuple a eliminer une fois au pouvoir,plus de 10millions de morts,alors voter pour les insoumis et une fois au pouvoir preparez votre valise car l’echaffaud sera ressorti et les colonnes infernales descendrons pour vous mettre les idees en place

  12. Les trotskos et les cocos ont toujours été du côté des assassins .Cette ordure de Trotski fit fusiller les marins de Cronstadt sans bouger un cil .

    • Exact , JILL , mais la propagande communiste ( et Jean Ferrat dans sa chanson  » Potemkine  » ) sont étrangement muets sur le sujet .
      Comme je l’ écris un peu plus bas : la gauche a toujours été experte dans l’ art de dissimuler ses crimes .

  13. C’ est paradoxal ( pour un déglingo-gaucho ) , mais Louis XVI aimait sincèrement son peuple , alors que Robespierre et Saint Just n’ étaient que des frustrés sanguinaires ambitionnant simplement d’ être calife à la place du calife .
    La gauche est non seulement experte dans l’ art de dissimuler ses crimes ( comme le génocide vendéen ) mais elle excelle à nous faire prendre des vessies pour des lanternes chaque fois qu’ elle ne peut occulter ses forfaits , comme par exemple l’ ignoble Terreur . Là encore , elle réussit ce tour de force de faire passer les victimes pour les bourreaux ( et vice versa ) préfigurant le monde orwellien de la Pensée Unique qui est aujourd’ hui le nôtre .
    Maximilien Mélenchon et Alexis de Saint Just : vous me donnez la nausée .

  14. La Révolution Française fut une grande et saine action (elle a notamment permis l’émancipation des juifs Français). Sa critique systématique, par des gens qui n’imaginent même pas un régime qui ne reconnaît pas l’autonomie des individus, est désolante.

    Les vendéens ont choisi de leur plein gré le camp des perdants, c’est-à-dire du mal, tant pis. Ils n’avaient qu’à choisir volontairement le camp du bien, c’est-à-dire de la Révolution Française.

    • Les  » Vendéens ont choisi le camp des perdants  » !
      J’ espère que vous dites ça sur le ton de la boutade , sinon  » vous êtes grave  » .
      Car moi aussi je suis capable d’ écrire des boutades . Voyez un peu :  » Le IIIème Reich fut une grande et saine action .Les juifs n’ avaient qu’ à choisir le camp du plus fort . La critique systématique de Hitler par des gens qui n’ imaginent même pas qu’ on puisse diverger d’ opinion avec eux est désolante  » .

      • Et bien moi, j’ai choisi le camp des perdants, à en croire Jean-Robert, car je suis et reste catholique et je refuse cette république de bouffons qui veut nous livrer corps et âme à des envahisseurs aux mœurs primaires et à la culture rétrograde.
        Les Vendéens ont subi un véritable génocide face à des barbares incultes, ivres de revanche et de pouvoir et que je mets sur le même plan que ceux qui nous « gouvernent »

        • D’ accord avec vous , wika .
          La propagande officielle , distillée notamment par les fameux instituteurs de la IIIème République , a fait passer à la trappe les massacres de Vendée . Quand elle a abordé malgré tout le sujet , c’ est pour faire état uniquement des batailles rangées opposant bleus et royalistes , en nous expliquant que ces derniers étaient d’ infâmes rétrogrades qui devaient se laisser massacrer sans broncher par les soldats des Lumières .
          Entre 300 et 400 000 morts en tout , chez les Vendéens .
          Le Comité de Salut Public avait donné l’ ordre de massacrer les enfants , afin qu’ ils ne puissent jamais témoigner .
          Qu’ en pense Mélenchon ?

          • @ Simone Gutiuerrez
            Qu’en pense Mélenchon ? Voyez comme il est fan de Mao, de Fidel Castro, du Che, de Pol Pot et tous types de cet acabit… et vous avez la réponse.

      • Bravo Simone ! j’approuve à 100% ! certains formatés resteront d »indécrottables abrutis !

    • Cohen , je suis vendéen ainsi que mes ancêtres et toi tu es le roi des cons pour écrires des choses pareilles !! Pourri de gauchiasse collabo .

    • je ne m’étonne pas, monsieur, que vous approuviez la révolution et ses boucheries …!

  15. Et tout celà parce que Louis XVI était le Roi très chrétien de la France fille aînée de l’Eglise et qu’il mourut avec un grand courage et des paroles de roi chrétien. Dieu le garde!

  16. Bel hommage ô combien justifié à cet évident martyr de la Révolution.Il était en effet bienvenu de rappeler la stature du Roi, loin en effet des caricatures faites par la racaille gauchiste d’un petit bonhomme fardé et ventripotent. De surcroît cultivé, à la recherche du progrès, bon par nature mais avec un seul vrai défaut: une indécision qui lui fit fatale.

    • Non, aucune indécision ! Il a tout fait pour empêcher la guerre civile voulue par des forces noires et leurs serviteurs ! Il a retourné en sa faveur des ministres jacobins dont certains l’ont payé de leur vie ! eh oui ! c’était l’époque de la « liberté » …wwouaaah !mdr !

  17. Vendée : Corbière et Mélenchon auraient été du côté des assassins.

    Cte bonne blague. La meluche et Corbière sont les Robespierre, Marat, Saint-Just, Danton, Clemenceau, Nivelle et tant d’autres, réunis.

    • « si nous devons pour établir la république, noyer la France dans un bain de sang, nous le ferons ! » St Just. Ce trouduc qui a voté la mort du roi alors qu’il n’avait pas l’âge requis pour voter, qui s’était enfui de chez lui en emportant les sous et les bijoux de sa mère, pauvre femme ! St Just était un sérial killer !

  18. La Révolution fût une boucherie sans nom, c’est indéniable, et tout le monde le sait. Cracher sur les rois et les princes comme le font régulièrement les bolchéviks et autres apprentis assassins de masse est une insulte envers l’histoire, et pas seulement de notre nation. Cependant, il y a une chose qui demeure en suspend: quoique extrêmement improbable, il n’est pas impossible qu’une nouvelle Révolution, une vraie (pas celle de quelques hippies défoncés) éclate un beau jour, ces cons là ne comprennent-ils pas que ce jour, à cause de l’augmentation de la population, et des progrès techniques, ce ne sera pas un bain de sang, mais un véritable océan, ces cons ne comprennent-ils pas que si ce jour vient, ils seront les premiers à finir la tête au bout d’une pique?

    • Oui, ils ne seront pas du bon coté, mais ils le savent et ont préparé leur sortie!

    • Bonnes remarques , Bartabac .
      Mais je crois qu’ il ne faut pas se faire de souci pour  » ces cons-là  » ( comme vous l’ écrivez ) , car ces  » révolutionnaires  » feront tout pour éviter qu’ une nouvelle révolution ait lieu ; et si , vraiment ils ne peuvent l’ empêcher , vous les retrouverez toujours du côté du manche .

      • Comme en 1945, ces collabos qui d’un coup de baguette magique (de gauche) deviennent des résistants…

        • Certes, mais en 1945, Internet n’existait pas, le smartphone n’existait pas, les technologies de communication et de conservation de données (preuves) n’étaient pas moitié aussi évoluée qu’aujourd’hui. Maintenant, on sait qui fait quoi, ils pourront toujours essayer de se racheter une virginité, comme Valls en ce moment, ça ne marchera pas: nous savons qui ils sont et ce qu’ils ont fait, et il n’y aura aucun pardon.

    • ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas ! oui, il faut une « révolution » qui remette la France à l’endroit …!

Les commentaires sont fermés.