1

Vente de l’or de la France : crime d’État de Macron

(Le gibet)

Macron s’apprête à vendre ce qu’il reste de l’or de la banque de France.

Rappel : cet or ne lui appartient pas, il n’appartient pas non plus à l’État. Il appartient aux détenteurs de la monnaie qui repose sur cet or, hier le franc, aujourd’hui l’euro.

Ne vous y fiez pas ! Il ne s’agit pas d’aider l’Afrique comme il le prétend, mais de faire passer l’or des Français, c’est-à-dire leur richesse fondamentale qui leur permet de prospérer économiquement et de commercer avec la terre entière, sous la coupe américaine.

Car seuls les Américains sont en mesure de faire fonctionner leur planche à billets en masse et sans contrepartie pour acheter cet or qui ne va rien leur coûter.

Si certains avaient encore des doutes sur le fait que Macron est, d’abord et avant tout, l’homme lige des financiers internationaux et apatrides, en voici la preuve.

Cela porte un nom : crime de haute trahison !

Sarkozy, en son temps, avait déjà, sans nécessité, bradé une partie importante de l’or de la banque de France pour une fraction de la valeur qu’il a représentée peu de temps après sur les marchés internationaux. Un crime également qui, dans un pays normal, aurait dû valoir à son auteur de passer en cour martiale.

Chirac, quant à lui, a transféré une autre partie très importante de l’or de la banque de France à Francfort, en garantie de la participation française à l’euro, exigence des Allemands qui n’avaient pas confiance dans les Français. Ils craignaient, non sans raison, qu’ils fassent un jour exactement ce que Macron veut faire aujourd’hui.

Exactement aussi le contraire de ce que de Gaulle avait fait en son temps, sur le conseil de Jacques Rueff, à savoir de rapatrier des États-Unis en France l’or qu’étaient censés valoir les dollars détenus dans notre pays du fait de la prospérité recouvrée dans les décennies qui ont suivi la guerre.

Même or qui précédemment avait servi à payer l’équipement et l’armement des huit divisions de la 1re armée de la France Libre.

Or qui, de justesse, avait échappé en 1940 à la mainmise par les Allemands lors de la désastreuse campagne de France et qui avait pu être mis à l’abri aux Antilles. Hitler en avait rêvé, Chirac l’a fait.

Il faut, par tous les moyens, empêcher Macron de faire cela !

Robert Guillemard

 

https://www.fdesouche.com/2021/06/12/le-president-macron-exhorte-les-pays-du-g7-a-vendre-leurs-reserves-dor-pour-financer-laide-a-lafrique/

https://twitter.com/philippeherlin/status/1403318906979295232?ref_src=twsrc%5E

tfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1403318906979295232%7Ctwgr

%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.fdesouche.com%2F

2021%2F06%2F12%2Fle-president-macron-exhorte-les-pays-du-g7-a-vendre-