Verdict sans surprise de l’AEM : « AstraZeneca est sûr et efficace ! »

L’Agence Européenne du Médicament (AEM) a estimé ce jeudi 18 mars que le vaccin AstraZeneca est un vaccin « sûr et efficace ».

« Il s’agit d’un vaccin sûr, ses avantages dans la protection des personnes menacées de Covid-19 vont bien au-delà de ses risques potentiels », a déclaré Emer Cooke, la directrice exécutive de l’AME.

« Le vaccin n’est pas lié à une augmentation des cas de caillot sanguin », a-t-elle souligné, précisant qu’« Il demeure très important de suivre de très près les effets indésirables, afin de pouvoir convenablement informer les personnes qui souhaitent se faire vacciner ».

https://t.co/7iBwOnlLod?amp=1

Une décision qui ne peut surprendre que les naïfs : Comme je le rappelais dans mon dernier article sur le scandale AstraZeneca (on me pardonnera de me citer) :

« On peut s’attendre à tout d’une institution dont les membres sont tous peu ou prou travaillés par des liens d’intérêt avec les grands laboratoires pharmaceutiques. Il faut en effet savoir que le lobbying est le mode de fonctionnement normal de l’ensemble des rouages de l’administration européenne. »

Dans le point de situation au 12 mars, sur les 31 Centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) que compte notre pays, ceux d’Amiens et Rouen rapportent 3013 cas d’effets indésirables sur la période allant du début de la vaccination par AstraZeneca – le 6 février dernier – jusqu’au jeudi 4 mars.

Sur ces 3013 cas d’effets indésirables, 68% (2048 cas) sont considérés comme « non graves » et donc 32% (965 cas) comme « graves ». Sur ces 965 cas, on relève 2 décès et 19 hospitalisations. Concernant les décès : une jeune polyhandicapée décédée 6 jours après la vaccination et une personne d’une soixantaine d’années ayant plusieurs « comorbidités », décédée le surlendemain de l’injection.

Au prorata (mesure imprécise puisque les CRPV sont d’inégale importance), on peut tabler, rapporté à l’ensemble du pays, sur plus de 45 000 cas d’effets indésirables, dont près de 15 000 « effets graves ». Rapportés aux quelque 454 000 doses d’AstraZeneca injectées, on est à plus de 10% d’effets secondaires délétères – de légers à graves -, ce qui très au-delà de ce que l’ANSM (l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) tolère pour tout autre « médicament »

« La grande majorité de ces cas concerne des syndromes pseudo-grippaux, souvent de forte intensité (fièvre élevée, courbatures, céphalées) » indique brièvement l’ANSM.

Le tableau complet est le suivant : lymphadénopathie, céphalées, nausées, arthralgies, myalgies, douleur, sensibilité, chaleur, prurit ou ecchymose au site d’injection, fatigue, malaise, état fiévreux, frissons, vomissements, diarrhée, gonflement au point d’injection, érythème au point d’injection, fièvre, diminution de l’appétit, vertiges, somnolence, hyperhidrose, prurit, éruptions cutanées.

Mais on sait également que ce vaccin prédispose à des cas de thromboembolies et/ou de chocs anaphylactiques, deux urgences médicales absolues.

Selon le Code de la Santé Publique (article R. 5121-152), un « effet indésirable grave » est « un effet indésirable létal (sic…), ou susceptible de mettre la vie en danger, ou entraînant une invalidité ou une incapacité importantes ou durables, ou provoquant ou prolongeant une hospitalisation, ou se manifestant par une anomalie ou une malformation congénitale ».

L’AME venant adouber le vaccin AstraZeneca, on peut faire son deuil des données statistiques mondiales exactes sur l’intensité et la nature des effets secondaires liés à ce vaccin.

On peut également s’interroger sur l’indépendance et l’honnêteté de l’ANSM qui collecte l’ensemble des données fournies par les CRPV, quand on sait, comme le rappelle Wikipédia – qui n’a pourtant rien de complotiste… – dans la fiche consacrée à la pharmacovigilance, que l’ANSM n’a pas alerté les pouvoirs publics sur « l’emploi, pendant de longues années, de médicaments dangereux (MediatorDepakine, etc.) et qu’elle permet la vente libre ou la prescription sur ordonnance de médicaments considérés comme « médicaments à écarter » par la revue indépendante Prescrire. »

Henri Dubost

image_pdfimage_print

44 Commentaires

  1. Pour se faire vacciner, il est urgent d’attendre. Tant que la phase 3 de vérification de l’efficacité des uns et des autres, comme des conséquences néfastes qu’ils engendreraient, n’est pas achevée, tous les vaccins sont encore au stade expérimental.
    Par contre, se faire tester, même à plusieurs reprises, selon les méthodes disponibles actuellement, me semble fortement conseillé. Les résultats ainsi collectés pourront être comparés et serviront aux personnes pour se conduire en conséquence, pour leur propre santé et celles des autres qu’ils côtoient.

  2. des rats d’égouts pataugeant dans les excréments nauséabonds de leurs milieux ou ils se complaisent.

  3. Si, c’est vrai qu’il est efficace ! Comme le Rivotril, le médiator, le Remdésivir, Macron, Castex, Véran, Ducon-Pouretti, nul Blachier,etc.

  4. Si la France ne veut plus des vaccins Astra Zeneca , la Belgique est PRENEUSE ! Nous avons compris que chaque jour de perdu , ça fait des dizaines de morts , en France des centaines . Par contre nous n ‘ avons constaté AUCUN mort consécutif à ce vaccin => le calcul est vite fait !!! La France est réputée pour ses lauréats en mathématique , mais ça c ‘ était hier !!! Continuez comme ça les amis , à ce rythme là la France sera vite dépeuplée ………;

  5. Même si la dingo de la Zeurop nous le dit , Même si le castor se fait shooter cet après midi , jamais ils ne m’inoculeront cette saloperie moi qui ai réussi à échapper à tout vaccin depuis l’âge de 12 ans.

  6. ah ah ah, l’AEM décrète en 24 h que le vaccin est fiable !!!

    quel protocole ont ils donc fait ? vérifier que les mensonges de la firme pharmaceutique qui fait ses propres tests soient bien écrits ?

    en fait la mascarade est la suivante : devant l’arrêt des vaccinations par plusieurs pays, macron s’est dit que si il continuait à vacciner , à la moindre victime cela allait chauffer dur pour son gouvernement !
    Alors il a fait cesser la vaccination après avoir téléphonér à merkel pour mettre au point un plan visant à réhabiliter le vaccin…

    Quoi de plus efficace que de nouveau se dégager de toute responsabilité en faisant porter le chapeau aux scientifiques en cas de problèmes, scientifiques qui seraient responsables mais pas…coupables !

  7. Chantez beaux merles ….et allez vous faire voir avec ce poison ….pas de ce vaccin chez nous ,,,,

  8. Dans ce fameux rapport bénéfice-risque il y a quand même le risque de mourir !!! Avis à ceux qui en voudront malgré tout en disant  » inch Allah « ! C’est leur choix…. le mien est fait !!

    • Le mien aussi .
      Je prend le vaccin même celui d’Astrazeneca parce que c’est des milliers de fois plus prudent que de ne pas se faire vacciner selon la très forte majorité des experts qui font consensus sur cette question de la sécurité.

  9. AUSSI SUR que le remdesivir ? pas d effets secondaires non plus ?

  10. Et comme je le disais, Macron et son gvt décide de reprendre avec ce vaccin. Si effets létaux, il se retranchera derrière cet avis. C’était tellement prévisible. A noter que l’Italie aussi, et les autres pays européens feront de même.

    • ce ne sont pas du tout des gouvernements mais des bandes mafieuses organisées en trust comme le cartel des drogues et tout ça dirigé par les milliardaires merdaGATES et soros

  11. Ben voyons, on ne doutait pas de la réponse!
    Si les vaccinés ont des effets secondaires dixit MONSIEUR VACCIN, prenez du doliprane!
    Ha vraiment ce doliprane, a un large éventail de solutions aux maladies.

    • Oui et tu verras que rien ne contredit les « fact checkers de AFP et Co, » comme Rappel le croit.
      Autrement dit : un faux argument sans rapport émis par Rappel qui n’a fait que du copier/coller sans avoir lu au complet et compris que ça ne contredit pas l’AFP ni le consensuss scientifique d’ailleurs.

  12.  » L’Agence Européenne du Médicament (AEM) travaille de manière indépendante, ouverte et transparente et fonde ses recommandations scientifiques sur les normes les plus strictes. Ses comités scientifiquesEN émettent des recommandations indépendantes sur les médicaments à usage humain et vétérinaire, sur la base d’une évaluation scientifique complète des données. L’Agence publie des informations claires et impartiales sur les médicaments et leurs utilisations autorisées. »

     » Les travaux de l’EMA bénéficient:
    aux patients;
    aux professionnels de la santé;
    au monde universitaire;
    aux sociétés pharmaceutiques;
    aux fabricants de médicaments;
    aux responsables chargés des politiques de la santé. »

    https://europa.eu/european-union/about-eu/agencies/ema_fr

    • En clair le lobbying n’a rien à voir avec L’Agence Européenne du Médicament (AEM) pour assurer à 100% son intégrité et donc sa crédibilité.
      Encore faut-il qu’Henri Dubost cesse de véhiculé des demis-vérités et autres faussetés.

    • « l’emploi, pendant de longues années, de médicaments dangereux (Mediator, Depakine, etc.) et qu’elle permet la vente libre ou la prescription sur ordonnance de médicaments considérés comme “médicaments à écarter” par la revue indépendante Prescrire. »
      ####
      OK pour le passé mais voici ce que cette revue idépendante dit sur Astrazeneca :
      « Après l’annonce de l’Agence danoise du médicament d’une mort par thrombose après vaccination par le vaccin covid-19 ChAdOx1-S, l’Agence européenne du médicament (EMA) a déclaré avoir connaissance, au 10 mars 2021, de 30 cas d’accidents thromboemboliques pour environ 5 millions de personnes ayant reçu ce vaccin dans l’Union européenne (9). Le 13 mars 2021, l’Agence française du médicament (ANSM) a aussi été rassurante, à partir de données ….(voir SUITE)

    • SUITE
      « En pratique. Ces données épidémiologiques après vaccination massive au Royaume-Uni, de fin 2020 à début 2021, montrent une réduction importante du risque de maladie covid-19 justifiant une hospitalisation, même chez les personnes âgées avec le vaccin covid-19 ChAdOx1-S de la firme AstraZeneca, et y compris en Angleterre où le variant dit anglais circulait largement. Malgré un niveau de preuves moindre que celui d’essais, ces résultats incitent à proposer ce vaccin aussi aux personnes âgées de plus de 65 ans, malgré les incertitudes inhérentes à l’absence de recul et à l’émergence possible de nouveaux variants. D’autre part, mi-mars 2021, les données de pharmacovigilance publiées sont cohérentes avec le profil d’effets indésirables esquissé à partir des essais comparatifs.

      • En clair la revue indépendante Prescrire que Henri Dubost considère parfaitement crédible « …ces résultats incitent à proposer ce vaccin … »
        L’honnête Henri peut-il être d’accord avec l’avis de Prestige et appuyer le vaccin Astrazeneca et anisi démontrer sa cohérence et admettre son erreur de jugement sur ce vaccin ?
        Ce que j’appelle un test d’honnêteté…..

        • « Des informations indépendantes
          L’Association Mieux Prescrire, qui édite toutes les productions Prescrire, est une association de formation à but non lucratif (loi 1901). Elle s’est organisée pour être affranchie des influences des firmes, comme de celles des organismes chargés de l’organisation des systèmes de soins. La mission de Prescrire est inscrite dans l’Article 1 des statuts de l’Association Mieux Prescrire (AMP) : « Œuvrer, en toute indépendance, pour des soins de qualité, dans l’intérêt premier des patients. À cet effet, l’Association pourra prendre toute initiative et entreprendre toute action à des fins de formation des professionnels de santé, de sensibilisation, d’information, et d’amélioration des pratiques. »
          https://www.prescrire.org/Fr/12/32/0/0/About.aspx

          • BobbyFR94
            J’ai une réponse pour tous les arguments des opposants à la vaccination y compris ceux que vous me référez ci-haut.
            Cessez de donner du crédit à des références qui tombent dans le panneau des « biais de confirmation » comme celle que vous mentionnez ci-haut et dans le doute priorisez l’avis de toutes les grandes revues scientifiques qui toutes sans exception appuient la vaccination.
            D’ailleurs toutes les vedettes anti-vaccins devraient expliquer et argumenter seulement avec les experts pro-vaccins et non-pas avec des individus ou groupe incompétents dans ce domaine comme par exemple des groupes religieux ou autres aveuglés par leurs dogmes.
            La rigueur scientifique fait foi de tout.

            • Perso, pas de vaccin quelque qu’il soit pour moi, par contre, je ne suis pas un opposant à la vaccination, au contraire, allez-y tous.
              Mon seul soucis est que ce vaccin soit inoffensif. Je suis entièrement d’accord avec K schwab, il y a beaucoup trop de monde sur cette planète . bonne journée !

              • si IL Y A TROP DE MONDE SUR CETTE PLANETE COMMENCES DONC PAR CREVER TOI MEME TONTON DE MES 2!

            • écoutes coco si t’adores te faire enculer par merdacron et son patron bigpharma c’est ton problme n’oblige pas les autres a se faire enculer aussi sous ce pretexte ! bonne enculade a toi et bon débarras !et n’oublie pas d’enlever ton masque pour sucer tes maitres mondialistes sinon ça va pas le faire

        • ANSM :Nous nous appuyons sur un réseau d’expertise et de surveillance national, européen et mondial dans le respect des principes de déontologie et de transparence.
          Nos exigences :L’impartialité, l’indépendance et la probité des agents de l’ANSM et de toute personne qui participe à nos travaux sont des éléments essentiels de qualité, de légitimité et de crédibilité de notre système d’évaluation scientifique et de l’ensemble des missions exercées par l’Agence.
          Prévention des conflits d’intérêts
          Dans le cadre de nos processus de recrutement d’agents et de nomination d’experts, une analyse des liens d’intérêts des candidats est systématiquement réalisée.
          https://ansm.sante.fr/qui-sommes-nous/deontologie-et-transparence/deontologie-et-transparence/p/nos-exigences-deontologiques#title

  13. Le confinage imposé par la tête de paf de castrex va démarrer demain 19 mars jusqu’au 19 avril. Mais à partir du 13 avril va commencer le rame à dents.
    Ils vont faire quoi ses potes en djellaba. Lui obéir bien sagement ?
    Ah! quel gros con que chacun aimerait avoir pour un dîner !…

    • C’est un « heureux » hasard, le con, finement, a pensé que ça devait s’arrêter quasiment au moment du ramdam !!!

  14. Avec les Cons fineurs c comme avec les Confiseurs, la Trêve ne dure pas jamais longtemps.

Les commentaires sont fermés.