1

Verdun et le 19 mars 1962 : le même crachat socialaud sur la France

SamuelHazard

Grâce à l’excellent site Fdesouche, nous avons à présent tous les éléments du scandale de Verdun.

http://www.fdesouche.com/728215-le-rappeur-black-m-choisi-pour-un-concert-aux-commemorations-de-verdun

Résumé : le maire socialaud Samuel Hazard ne voit aucun problème à ce qu’on puisse inviter, à 150.000 euros le concert (cela ne coûte rien, c’est l’Etat qui paie) un rappeur francophobe et homophobe, dont la seule qualité est d’être noir, et d’incarner la diversité de la France, expression qui paraît provoquer un curieux émoi chez lui.

Pour cela, il est juste prêt à insulter la mémoire de toute une génération de jeunes Français qui sont juste morts, ou sont restés handicapés, pour que la France ne soit pas allemande  et demeure française. Cela s’appelle ouvertement cracher sur leur tombe, comme le faisait remarquer Caroline Alamachère.

 

http://ripostelaique.com/commemorer-verdun-avec-des-rappeurs-ils-iront-cracher-sur-nos-tombes.html

Naturellement, en bon socialaud, pour justifier son choix, le maire de Verdun nous fait le coup des tirailleurs sénégalais, chair à canon, à qui la France devrait repentance. N’oublions jamais ces paroles du regretté Daniel Lefeuvre, qui avait mouché magistralement Jack Lang, qui reprenait ce registre.

Le fait que le responsable des commémorations soit Joseph Zimet, le mari de Rama Yade, ancien proche de Strauss-Kahn, et que cela ne pose aucun problème à cette dernière nous confirme que l’apport supposé de la diversité en politique se traduit rarement par une progression de l’amour charnel de la France.

http://www.linternaute.com/actualite/politique/1035073-joseph-zimet-le-mari-de-gauche-de-rama-yade/

On ne peut que partager l’indignation de Yann Vallerie, qui affirme ouvertement que les patriotes seront présents le 29 mai, à Verdun, et que Black M ne pourra pas jouer.

https://www.facebook.com/yann.vallerie/posts/10154069758314651?notif_t=like&notif_id=1462996569122307

Comment ne pas comparer cette trahison de la mémoire et de notre histoire, ce crachat sur les victimes, avec l’histoire de la guerre d’Algérie, et la commémoration du 19 mars 1962, imposée par Hollande et les socialauds depuis leur arrivée aux manettes. Nous avons au pouvoir une équipe qui se permet de reprendre la version du FLN, crachant sur la France, et occultant totalement la véritable histoire de l’Algérie, les barbaresques, la construction d’écoles, d’hôpitaux, de routes, le développement du sous-sol algérien. Occultés totalement également la barbarie du FLN, le massacre des harkis, les centaines de Français disparus, assassinés et torturés après le 19 mars. Occultée « La valise ou le cercueil ».

Verdun et le 19 mars, c’est le résumé d’une volonté mondialiste de détruire la France, et de déconstruire son histoire, en salissant la mémoire de nos héros, et en valorisant des minables haineux, du moment qu’ils soient rappeur ou historiens à deux balles du système.

Que dirait-on si, pour rendre hommage aux victimes de la shoah, l’Etat français venait venir Dieudonné à Drancy ?

On se souvient que l’ineffable Cazeneuve, quand le maire de Béziers avait évoqué le nombre d’élèves musulmans dans certaines des classes de sa ville, avait menacé de le suspendre, rien de moins ! On attend avec impatience que R2D2 prenne les sanctions à la hauteur du crachat du maire de Verdun contre la France, et que l’opposition « Les Républicains » demande la démission du maire, et de son équipe, et exigent de nouvelles élections.

Dehors les traîtres !

Je souhaite à Samuel Hazard de ne jamais croiser mon chemin.

Martin Moisan