1

Verdun : Mariton excellent, Bartolone-Azoulay-Valls crapuleux

mariton-azoulay-valss

Tout récemment, une scène surréaliste s’est déroulée lors des questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale, entre un député de l’opposition d’opérette « Les Républicains », et deux membres du gouvernement félon, œuvrant pour le plus niais des présidents en charge d’un Etat comme la France.

Acte 1 :  le député LR Hervé Mariton, s’emporte contre la bobo Audrey Azoulay, ci-devant ministre de la Cul-ture (ou Qulture au choix) justifiant le concert du rappeur Black M, lors des prochaines commémorations de la Bataille de Verdun.

« Vous osez dénoncer les Républicains, qui ici, condamnent ce concert. Quelle inversion des valeurs. Madame Azoulay, vous manquez de respect à nos soldats ; vous manquez de respect aux anciens combattants, de toutes générations ; vous manquez de respect à ceux de Verdun, à ceux de 14-18… » a-t-il martelé.

Allusion aux propos tenus par celle qui, comme ses copains socialauds, roule pour son parti, non pour le peuple de France, dont elle se fout comme de sa première permanente.

« Des voix déchaînées ont obtenu l’annulation d’un concert au nom d’un ordre moral nauséabond et décomplexé. N’acceptons jamais cela. Ce n’est pas la première fois que l’autocensure succède à ces coups de forces inacceptables« ,

« Les démocraties en Europe sont confrontées à la violence, à la montée de l’extrême droite, à la radicalisation d’une partie de leurs enfants, à la radicalisation aussi du débat public ».

Qu’elle a dit … depuis Cannes où elle se pavanait en compagnie de flopées de snobinards, se pâmant devant des inepties qui personnellement me donneraient des migraines épouvantables. Mais c’est le dur métier de ministre (qui plus est de l’Inculture gauchiasse), que de devoir passer son temps en « pots », « cocktails », « banquets », « pince-fesses » … pendant que l’essentiel des citoyens s’amuse chaque jour en de réjouissants « métro-boulot-dodo » … paisibles et sans histoires.

Ce qui fait peur à cette idiote-se-croyant-utile, c’est la radicalisation des enfants … par l’extrême droite ! Celle des enfants par la secte islamique, connait pas !

http://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/verdun/le-concert-de-black-m-annule-a-verdun-un-ordre-moral-nauseabond-selon-la-ministre-de-la-culture_1450529.html

Franchement à ce stade, et pour une fois, je suis en parfait accord avec Monsieur Mariton, qui se montre excellent dans sa diatribe contre la donzelle.

Acte 2 : La pauvrette, bien qu’affichant parfois des airs d’arrogant mépris, et rigolant avec sa voisine, genre « je ne suis pas concernée », s’est trouvée fort dépourvue … quand le temps de répondre fut venu …

azoulay

Acte 3 : A tel point que c’est Zorro lui-même, euh, pardon, « Monsieur le premier ministre » (ah oui il y tient aux règles de bienséance … dans ce cas) qui s’est chargé de remettre le malotru à sa place, lui certifiant entre autres amabilités, que « l’affaire elle est derrière nous ! ». Tiens c’est curieux cela me rappelle quelque chose … N’aurait-il pas oublié d’ajouter « enculé de ta race » ? Si, si, parait que c’est très tendance chez les socialauds de nos jours.

Mais revenons à nos moutons … donc le petit roquet, se dressant sur ses ergots, après que le sieur Bartolone du haut de son perchoir eut grossièrement coupé la parole à l’intervenant, est venu tancer Monsieur le député Mariton, lui reprochant vertement :

« Ce n’est pas parce qu’on est candidat à la primaire de la droite qu’on doit s’autoriser ces mots, ces mises en causes, ces accusations ».

En revanche, candidat ou non à la primaire de gauche, « on » a le droit de s’autoriser à invectiver en permanence le F.N. sous prétexte qu’il serait responsable de tous les maux de la terre !

Puis :

« Vous aurez du mal à faire croire, dans cet hémicycle, que le Premier ministre de la France, que la ministre de la Culture, puissent un seul moment être pris en défaut de lutte contre l’antisémitisme d’où qu’il vienne » a conclu le chef du gouvernement, particulièrement remonté.

Un moment, comme on ne l’a plus entendu glapir sur les ondes pendant plusieurs semaines, j’avais cru qu’ils avaient perdu la clef…

Mais non, apparemment il était ce jour-là en pleine possession de tous ses moyens (de nuire à la vraie démocratie et aux patriotes) puisqu’il a refait, en un peu plus soft, la même comédie que devant Marion Maréchal-Le Pen, en lui jetant à la face ses propres manquements, accusant son opposant de diviser le pays en attisant la haine … dans ce superbe numéro d’inversion des valeurs, dans lequel personne n’a encore réussi à égaler les socialopes !

http://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/verdun/video-herve-mariton-a-audrey-azoulay-comment-osez-vous-justifier-le-concert-de-black-m-a-verdun_1454643.html#xtor=CS1-746

Proprement scandaleux, mais ce qui l’est également c’est qu’il ne parait pas y avoir eu un Acte 4, celui où TOUS les députés LR se seraient levés comme un seul homme, hurlant de manière à couvrir la voix de Valls, et quittant leurs sièges dans le plus grand désordre.

Le petit teigneux qui semble craindre l’opinion « d’un étranger qui serait témoin des questions au gouvernement, dans de telles circonstances », en aurait surement avalé son maroquin !

Mais ce qui avait si bien commencé avec la remarquable et légitime intervention de Hervé Mariton, s’est terminé comme à l’accoutumé, par l’habituelle attitude de dégonflés de ceux qui veulent encore nous faire croire qu’ils ont l’intention et le courage de s’opposer à ces dirigeants corrompus, que par ailleurs ils ont appuyés ignominieusement pour contrer le FN, au second tour d’élections qui auraient pu depuis longtemps fait mordre définitivement la poussière au PS.

Et ils s’étonnent que les citoyens les mettent tous dans le même panier de crabes !

En ce qui me concerne, c’en est fini de la confiance en ce parti, resté le même malgré un changement de nom, déjà au garde-à-vous derrière Ali Juppé pour 2017 si celui-ci gagne les primaires, confirmant qu’il sera alors à craindre que tout continuera exactement de la même façon, puisque les lécheurs de babouches sont aussi nombreux dans leur camp … même si plus discrets pour certains.

Josiane Filio