Verdun : La résistance a payé …

Capture d’écran 2016-05-10 à 09.16.06

Dans son tout récent remarquable article « Commémorer Verdun avec des rappeurs : ils iront cracher sur nos tombes », Caroline Alamachère analyse avec émotion tous les aspects absolument abjects de cette idée, au mieux insensée, au pire émanant de cerveaux tordus ne recherchant que la provocation. Une fois de plus une décision à contre sens destinée à diviser les Français au lieu de les réunir dans un même recueillement pour se souvenir de tous ceux qui ont payé de leur vie l’amour et la défense de leur pays, victimes d’une effroyable boucherie.

Vouloir transformer cela en festivités ! Quel absence de respect, de simple bon sens, mais comme le disait si bien un auteur inconnu : « Le bon sens est mort, certes il n’y avait pas foule à son enterrement car il n’existe plus beaucoup de personnes qui le connaissaient vraiment et peu se sont rendu compte qu’il était parti. »

Mais si l’on voulait absolument marquer ce jour par un spectacle, il y avait à n’en pas douter bien d’autres moyens de le faire. N’y a-t-il pas en France suffisamment d’interprètes aux racines européennes et pour qui Verdun signifie quelque chose, qu’il faille aller chercher un africain qui n’en a « rien à cirer » de l’histoire de la France ? Qui ne voit dans cette invitation que l’occasion de « faire un spectacle » et de « s’amuser » (sic).

Patricia Kaas, par exemple, à moitié Française et à moitié Allemande, eût été parfaite pour symboliser le rapprochement de nos deux peuples, autrefois ennemis. Mais ce choix n’est pas exhaustif.

Marion Maréchal Le Pen, député du Vaucluse, estimait, à juste titre : « Le choix d’un rappeur est très critiquable pour un événement de ce type ». Lorsque l’on sait par exemple que Black M a qualifié la France de pays de kouffars, (terme très péjoratif signifiant mécréants) on en est vraiment convaincu ! Ces individus passent le plus clair de leur temps à insulter la France et les Français, sous couvert d’art ! Où se cache l’art dans ces logorrhées insultantes ? On se le demande. Quel esprit torturé ou shooté a bien pu avoir une pareille idée de programmation ?

Dès lors que cette annonce a commencé à faire polémique, c’était le sauve-qui-peut général. Le Mémorial et la mairie de Verdun se défendant d’avoir participé au choix du rappeur, pourtant Samuel Hazard, maire PS de Verdun jugeait bon de déclarer : « Black M c’est la diversité et la richesse de la France » (Tu parles, Charles !). Les jeunes l’adorent, et on a le droit de respecter leurs goûts. J’ai l’impression que les détracteurs voudraient museler la jeunesse. Ils voulaient faire venir qui ? Yvette Horner ? Mireille Mathieu ? Michel Sardou ? Franchement je ne comprends pas. Cela me fait mal de voir autant de divisions dans mon pays ». Vous avez raison M.Hazard : Yvette Horner, Mireille Mathieu, Michel Sardou qui ne sont pas vraiment de gauche ne peuvent avoir votre préférence !

Le secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, Jean Marc Todeschini s’était défaussé en dissociant les commémorations officielles des manifestations publiques organisées par les collectivités locales. D’où la réaction du maire de Verdun :

C’est une proposition qui avait été faite par l’État. Ce choix a été un choix collectif lors du comité interministériel du Centenaire qui s’est déroulé à Paris en présence du ministre, du département… Personne ne s’est élevé contre ce choix », confiait-il. « Je ne pouvais pas proposer ce concert, je ne connaissais pas Black M. La ville de Verdun est maître d’ouvrage mais n’est pas seule. Le concert est financé par les différentes parties …»

Bref tout ce beau monde s’est repassé la patate chaude pour ne pas avoir à porter la responsabilité de ce choix stupide, porteur de polémique.

Mais ce que les initiateurs de cette mascarade n’avaient pas prévu, c’est que de nombreux patriotes de tous bords se sont émus et ont réagi avec force, à tel point que les standards téléphoniques du Mémorial et de la mairie de Verdun ont été saturés d’appels, et la décision a été prise jeudi soir à la mairie de Verdun lors d’une réunion de la majorité. Le concert de Black M prévu le dimanche 29 mai à 21 heures en marge des commémorations du centenaire de la bataille de Verdun est annulé.

La peur de troubles à l’ordre public, selon la formule consacrée, a eu raison de l’ignominie. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

Haut les coeurs ! Le ciel est avec nous !

 

Oriana Garibaldi

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. Vive la France ! Nous avons Gagné, dans la guerre qui nous est mené Dieu est avec nous. Nous allons gagner !

  2. Un bel article enthousiaste qui fait du bien; merci Madame Garibaldi !
    Et après la résistance viendra la riposte (laïque ) !!!

    • Je verrais plutôt une révolution, et occupation de la place restante à la concorde par une monture en bois….

  3. Et l’inénarrable Jack LANG de rajouter qu’il faut faire barrage à l’idéologie du FN à propos de ce scandale ! Ainsi être patriote serait une idéologie du FN ? Et bien si ce parti est le seul à défendre nos Poilus alors je suis du FN !

    • Dire la vérité c’est être d’extrême-droite. Donc si Bison futé vous signale des embouteillages Bison futé est d’extrême-droite…idem pour Mr Météo qui vous annonce la pluie le jour où vous aviez prévu la plage.

      • @ Laurent Trededan

        Excellent : à replacer dans toutes les conversations à la moindre occasion !

      • Le secrétaire d’état aux anciens combattants que nous ne connaissions pas avant son intervention tellement il est important a déclaré que nous étions des faschistes. LE PARISIEN a posé la question à ses lecteurs en demandant s’il fallait annuler le concert de Black M. 79 % des votants ont répondu OUI. Cela veut dire que nous sommes 79 % de faschistes. Il faut que ce connard soit vité, il nous a insulté.

  4. Bravo Oriana!! Nos garde chiourme sans affect, sans cervelle et incultes, n’ont pour se justifier que l’expression éculée « extrême drouâââte » . A la limite, choisir un concert de rap même sans paroles insultantes ou menaces quelconques, pour célébrer Verdun , était aussi mal venu, que s’ils avaient proposé un gala avec des airs de notre Offenbach national du genre « ah que j’aime les militaires « , ou « voici le sabre de mon Père » de la Grande Duchesse . Dieu sait si j’adore Offenbach, qui n’a jamais insulté, ni menacé qui que ce soit , mais quand même .Enfin le grand père de ce rappeur, qui a combattu pour la France, se retourne certainement dans sa tombe.

  5. Le peuple de France serait-il enfin en train de se réveiller ? Pas trop tôt ! Mais méfions-nous quand même de la vengeance des socialopes ! Que le peuple proteste contre une infamie, c’est intolérable ! Nous sommes en démocrassssie, que diable ! Cambacérès (délis) s’agite et hurle au racisme et à la xénophobie ! Il a tout compris ! Et ça lui va bien de NOUS faire la morale !

    • @ hathoriti

      Oui, ces gens détestent s’avouer vaincu et adorent les coups tordus. Je ne suis pas sûr que cette histoire soit terminée.

  6. Ouf! on a économisé 150 000€. je soupçonne quand même que cette annulation a dû donner lieu à un dédit, dont je n’ose imaginer le montant…

  7. Comment peut on appeler à faire la fête ce jour là?
    Seul un esprit haineux et revanchard de ce qui incarne les valeurs françaises traditionnelles a pu pondre une telle ignominie…il n’y a que les ennemis de la France pour festoyer le jour ou nous pleurerons nos morts!
    Ce gouvernement finira comme les ceausescu.

  8. De toute façon Yvette Horner s’est retirée dans une maison de retraite, et il n’a pas l’air de connaître la scène musicale actuelle ce bon Monsieur. Il y a des tas de jeunes chanteurs puisqu’il veut de la jeunesse, qui auraient été mieux que ce rappeur dont les paroles sont homophobes et racistes… mais tolérées parce qu’il est noir.

    • Quel que soit le chanteur ou autre, le résultat est le même:
      ON NE DANSE PAS SUR LES CADAVRES.
      Essayez donc d’aller danser dans un cimetière de l’autre côté de la mer..

  9. Et maintenant on entend sur les ondes que des protestations et des menaces « venues de l’extrême droite  » sont à l’origine de l’annulation, parce que bien entendu, l’extrême droite aurait été à l’origine d’exactions et de voies de fait si on avait maintenu ledit  » concert » ! Les saccages sont parfaitement tolérés, en revanche, lorsqu’ils émanent de l’extrême gauche qui actuellement saccage les centres-villes comme Nantes en toute impunité !

    • J’avais écrit qu’il fallait s’attendre à de fortes pressions.Un rat n’abandonne jamais son fromage même quand il est pourri.

  10. La resistance a paye mais l’ignominie reste. Il faut trouver celui qui a propose l’idee et le passer par les armes a titre d’exemple.

  11. Si je comprends bien, pas un seul membre du « Collectif interministériel du Centenaire » ne s’est élevé contre ce choix … ! Mais, Monsieur le Maire , cela veut dire simplement que vous êtes TOUS des pourris ! Vous le premier, pour ne pas savoir qu’on ne fait pas la fête au cours d’une commémoration de ce genre et qu’il s’agit plutôt de se recueillir dans la gravité.
    D’ailleurs, si vous pensiez à Yvette Horner, Mireille Matthieu ou Michel Sardou, cela veut dire que l’idée de fête ne vous a pas quitté. C’est bien la preuve que vous pensiez amuser la galerie quoi qu’il en soit. Et quelle galerie ? Des jeunes qui n’en n’ont rien à cirer de Verdun, des Poilus, de la France … ???

    • Quel que soit le chanteur ou autre qui serait « invité », on ne s’amuse pas sur les restes éparpillés de gars qui n’ont jamais eu de sépulture car répandus dans la nature.
      Il est intolérable de penser à faire la fête, sur ce lieu de souffrance et de mémoire.

Les commentaires sont fermés.