Comme une putain de l’islam, Valls se prostitue en passant ses soirées à fêter le ramadan

Publié le 18 juillet 2013 - par - 5 263 vues
Share

On plaint de tout cœur Danielle Moulins, qui, ce samedi, devra désigner le nouveau lèche-babouche de la semaine. En effet, cela se bouscule dur au portillon. L’Union des Associations Musulmanes du 93, sympathiques disciples d’Allah qui réclament le retour du délit de blasphème, organisaient, ce mardi 16 juillet, un repas de rupture du jeûne (iftar) au gymnase Maurice-Baquet de Pantin. Il a presque fallu faire deux services ! En effet, les maires (PS) de Pantin, de Bondy ou encore de Clichy-sous-Bois, ont fait le déplacement, ainsi que le maire (UMP) du Raincy, Eric Raoult, la vice-présidente du Sénat, Bariza Khiari , la députée de Seine-Saint-Denis, Élisabeth Guigou, et la députée et présidente du groupe UMP au Conseil régional d’Île-de-France, Valérie Pécresse.

Belle brochette quand on sait qu’Elisabeth Guigou avait promis d’arrêter la politique en cas de victoire du non en 2005, qu’Eric Raoult, sans doute influencé par quelques versets du Coran, a eu quelques soucis judiciaires avec son ex-épouse, qui l’a accusé de violences conjugales, que Bariza Khiari serait présidente de la République par intérim, si un avion dans lequel montent Hollande et Bel, président du Sénat, recevait la foudre, et s’écrasait au sol.

Ri7Delanoé lècheDanielle Moulins avait, d’autre part, la semaine dernière, décoré Bertrand Delanoë, qui avait cassé sa tirelire en mettant sur la table 100.000 euros pour célébrer la fin du ramadan, mairie de Paris. Signalons d’ailleurs que seul Jacques Myard, à notre connaissance, a un peu grogné dans un communiqué.

Mairie de Paris, nouvelle violation du principe de laïcité

« M. Jacques Myard appelle l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur l’invitation stupéfiante du maire de Paris, Bertrand Delanoë, pour une soirée organisée à l’occasion du Ramadan, le mercredi 17 juillet 2013. Il s’étonne que le maire de Paris foule aux pieds les principes de la laïcité et utilise les finances des contribuables parisiens à des fins de clientélisme électoral. Cet opportunisme électoral est d’autant plus choquant qu’il alimente le poison du communautarisme qui remet en cause l’unité nationale et le vouloir vivre ensemble. C’est pourquoi il lui demande de rappeler fermement au maire de Paris
les dispositions de neutralité qui gouvernent les relations des autorités administratives françaises et de l’Etat avec les religions, conformément à la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat. »

Malheureusement, Bertrand a été victime d’un coup monté, entre Boubakeur et Manuel Valls, pour lui torpiller sa soirée. En effet, en même temps, à la Mosquée de Paris, Manuel Valls rompait le jeûne sacré en compagnie de Dalil Boubakeur, nouveau cador du CFCM.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/17/97001-20130717FILWWW00508-valls-a-la-grande-mosquee-de-paris.php

A noter le double message qui accompagne cette venue. Un message d’amitié envers les musulmans, et des menaces précises contre ceux qu’il appelle les islamophobes, sachant que le ministre de l’Intérieur fait siens les chiffres fantaisistes donnés par le président de l’Observatoire contre l’islamophobie, Abdallah Zekri, présent également hier au pince-fesses, et ceux du CCIF.

Ri7Valls sans valseuses« La République doit être intransigeante à l’égard de ceux qui s’attaquent aux cultes », a glapi le ministre de l’Intérieur, celui qui n’a jamais une réaction officielle quand des prêtres sont agressés, ou des églises vandalisées. Bref, Valls relaie officiellement la victimisation des musulmans, oubliant les violences quotidiennes de disciples de cette communauté contre ceux qu’il est payé pour défendre, nos compatriotes.

Et, insatiable, le bougre en redemande. Après Paris, Lyon dès le lendemain !

http://www.leprogres.fr/rhone/2013/07/17/doubs

Et cela ne va pas s’arrêter là !

http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Ramadan-Manuel-VALLS-adresse-un-message-de-vaeux-aux-fideles-du-culte-musulman

Enfoncés, Delanoë (aucune homophobie), Raoult, Guigou, Pécresse, Khiari  et tous les islamo-collabos du 93 ! Valls va passer ses soirées dans les mosquées de France et de Navarre. Et comme il en pousse une tous les cinq jours, le bougre va avoir le choix et se montrer exigeant sur la qualité du thé à la menthe…

L’an passé, pour sa première année, il s’était fait la main. Inauguration de la mosquée de Pontoise et de celle de Strasbourg, rupture du jeûne du ramadan à Paris, et à Montauban, suite à une infâme agression islamophobe, des excréments ayant été retrouvé sur la poignée de la porte de la sainte mosquée.

Cette année, l’échauffement est terminé, notre ministre de l’Intérieur passe la vitesse supérieure. Rupture du jeûne pour tous, et tous les soirs !

On rappellera pour la forme que Hollande a été élu en nous racontant qu’avec lui, la laïcité allait redevenir un pilier de la République, qu’il allait faire graver dans le marbre de la constitution.

On se souviendra que, du temps de Sarkozy, les socialistes accusaient – à juste titre – le président de l’époque, qui voulait toiletter la loi de 1905, de rompre avec la République, rien de moins.

On n’a pas oublié que Manuel Valls, lors de l’inauguration de la mosquée de Strasbourg, a fait l’éloge du concordat, que les socialistes, derrière Glavany, rêvent d’élargir à l’islam.

On rappellera que l’article 2 de la loi de 1905 signale que la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte.

On évoquera cet article prémonitoire de Robert Albarèdes, écrit en février dernier, et intitulé : Hollande sera le fossoyeur de la loi de 1905, au nom de la gauche.

http://ripostelaique.com/hollande-limposteur-sera-le-fossoyeur-de-la-loi-de-1905-au-nom-de-la-gauche.html

On attend toujours les réactions de Corbières, bien discret sur le ramadan de la mairie de Paris. Les postes se négocient pour les municipales de 2014, il y a le logement social familial à préserver, il ne faut pas fâcher Bertrand.

On attend toujours la réaction de Mélenchon, qui n’a plus Chavez pour passer ses vacances, et devrait donc avoir du temps libre.

On attend toujours la réaction de Fourest, qui nous dira sans doute que Valls lutte contre l’islamisme en se prosternant devant l’islam (quand je parle de prosternation, je me retiens pour ne pas être plus grivois).

On attend toujours la réaction de Marc Blondel, président de la Libre Pensée, qui défend le voile à l’école et s’opposait à l’interdiction de la burqa, qu’il comparait à la mini-jupe.

On attend toujours la réaction de l’Ufal, qui réclame la fin des dérogations fiscales de Civitas, pas ceux du CCIF.

On attend la réaction du pape de la laïcité, Henri Pena-Ruiz, qui préfère stigmatiser les catholiques qui ont persécuté ses ancêtres en 1936 en Espagne que les disciples de la religion des opprimés, qui pourtant sont restés huit siècles dans son pays d’origine !

On attend la réaction du GODF et de toutes les loges maçonniques, mais vu le nombre de frères au gouvernement, peut-être leur a-t-il été demandé de penser à leurs vacances, et de regarder ailleurs.

Pourtant, on devine les cris d’orfraie qu’ils pousseraient si un ministre de l’Intérieur venait célébrer le carême dans les Eglises, au milieu des mitrés…

On a donc compris que Valls allait faire un Tour de France de la rupture du jeune du ramadan, pour mieux stigmatiser les résistants à l’islam, considérés comme racistes. On a compris que toute la gauche se taisait, que toute la droite la bouclait, que toutes les associations dites laïques refusaient de stigmatiser la religion des pauvres, et s’interdisaient un jugement sur un obscurantisme moyen-âgeux qui est mauvais pour la santé, fait grossir des disciples qui se goinfrent la nuit, sert à fliquer les mauvais musulmans et désorganise les économies du pays du Maghreb, et des pays où il y a beaucoup de musulmans..

Bref, comme on ne peut compter sur personne, à de rares exceptions comme Jacques Myard, je me dévoue une nouvelle fois pour dire, avec une colère qui monte en moi au fur et à mesure que j’écris ces lignes, que ces élus qui se prosternent devant l’islam et son stupide ramadan illustrent la conclusion d’un article de Caroline Alamachère, qui disait que la France, après avoir été la fille aînée de l’Eglise, était devenue la putain de l’islam.

http://ripostelaique.com/lettre-a-manuel-valls-apres-linauguration-de-la-mosquee-de-cergy.html

Sauf que les vrais putains de l’islam, ce sont eux, ces élus collabos, en tête desquels se trouve le ministre de l’Intérieur. En se vendant sans la moindre pudeur à ceux qui rêvent de nous conquérir, non seulement Manuel Valls trahit notre pays, viole ses principes laïques, mais il se prostitue comme le ferait une véritable putain de l’islam. En tout cas, si je devais faire un pronostic pour le prochain lèche-babouche de la semaine, malgré toute la concurrence, je jouerai quand même Valls.

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.