1

Vers une coalition des droites en France ?

C’est le cinéma médiatico-politique !
LFI, avec en tête de gondole Clémentine Autain, a commencé les hostilités en osant comparer cela au retour de Mussolini.
C’est assez cocasse quand on sait que le Parti Fasciste italien est issu de la Gauche, mais ça mériterait un autre article.

Les élections en Suède et en Italie devraient redonner espoir aux Français et plus particulièrement aux patriotes.
Mais est-ce que nous serions capables de nous entendre pour renverser Macron et la Gauche ?
L’an passé, j’évoquais ce désir d’union mais les hommes et femmes qui ont tenté cette union se sont cassé les dents.
On peut citer l’échec d’union de Florian Philippot et bien sûr tout récemment d’Eric Zemmour.
Alors que cela partait une intention noble, nous n’étions pas foutus de nous entendre rien que dans les commentaires.
Pas besoin de rappeler à l’échelle des politiques ce que donnent le résultat entre Marine Le Pen qui veut être le seul parti d’opposition, Bardella et Aliot qui vont se disputer la présidence du RN, NDA qui se prend pour de Gaulle, et même Asselineau qui veut faire cavalier seul.
Et pourtant il y a bel et bien eu des tentatives et, désolé de le dire, mais c’est à Reconquête! que certains ont fait des efforts.
Pendant l’année 2020, Florian a reçu Eric Zemmour et s’est réconcilié avec Marion Maréchal. Marion Maréchal qui est même intervenue lors des manifs anti-passe.

Bon je suis injuste envers le RN. La députée Virginie Joron et le sénateur Stéphane Ravier ont toujours été bienveillants.
Mais le problème vient plutôt de nous, les militants! Que l’on soit contre le passe, contre le vaccin, contre l’immigration, contre le wokisme, contre l’Europe, contre l’euro, nous ne sommes pas foutus de nous entendre alors que nous avons le même ennemi en commun : MACRON !
Macron et ses complices de la Gauche nous ont déjà désignés comme leurs ennemis et sont entrés en guerre.
Pendant ce temps, on se disputait à propos des résultats.

Et surtout Macron, champion de la manipulation, nous avait tendu un piège avec son envie d’emmerder les Français. Le piège a fonctionné à merveille. Les patriotes se sont à nouveau divisés. Il n’y a qu’à voir également les soutiens et militants de tel ou tel parti.

Ce sont la personne ou les idées qui sont importantes ? Pour donner un exemple, les militants UPR font un caca nerveux parce que Florian tente de faire circuler une pétition demandant la destitution de Macron.
La réaction des militants UPR est de dire que ce n’est pas bien car c’est François Asselineau qui a eu l’idée avant lui.
Mais désolé d’être dur, il faut dire les choses. Pourtant je ne suis pas vacciné et contre le passe sanitaire, je n’en faisais pas une obsession comme certains.

On va rétorquer que Zemmour est obsédé par l’immigration et la France. Macron a tellement foutu le bordel qu’il est compliqué de savoir ce qui est prioritaire.
On avait un boulevard devant nous, une occasion que l’on peut saisir qu’une seule fois.
Je passe également sur le vote NUPES aux législatives qui n’était pas la meilleure idée. Ce n’était pas une raison pour insulter des patriotes qui se retrouvaient face à ce dilemme !

Bref, quand on parviendra à tous s’entendre, se mettre d’accord sur notre ennemi, peut-être qu’une coalition sera envisageable.

Quentin Journeaux