Vichy : Pourquoi la SNCF devrait payer des Juifs américains 74 ans après…

Publié le 12 décembre 2014 - par - 2 431 vues
Share

J’aimerais comprendre l’intérêt d’un système qui va faire payer les lointains descendants des Français qui, entre 1940 et 1944, n’ont pas choisi grand chose et encore moins de transporter des juifs vers les camps de la mort. La France était occupée et la SNCF, société d’économie mixte dont 51% était détenu par l’Etat, était dirigé par l’Etat, l’Etat lui-même obéissait à l’occupant nazi et les Français, juifs, chrétiens, athées… ont eux aussi pas mal dégusté entre le S.T.O, les tortures, les déportations, les chambres à gaz, sans parler des fusillés au petit matin comme le groupe Manouchian… 

J’aimerais comprendre l’intérêt d’un système qui va faire payer des dédommagements, 74 ans après les faits, à des personnes qui ont vécu l’horreur absolue, qui  ont dû faire leur vie avec – ou plutôt sans- et qui auraient dû être dédommagées (si ce mot a un sens vu ce que ces personnes ont subi) dès 1945, par l’Allemagne.

J’aimerais comprendre l’intérêt d’un système qui veut faire payer à d’autres générations les fautes, supposées ou réelles, de dirigeants ou de citoyens lambda qui sont leurs grands-parents. Quelle est cette justice ? 

J’aimerais comprendre pourquoi les Américains, qui ont usé de chantage économique et financier avec la SNCF pour nous contraindre à cette scandaleuse réparation n’ont pas demandé la même chose aux entreprises américaines qui se sont enrichies avec et grâce à l’Allemagne nazie. Quid de Ford,  Dupont de Nemours, Esso ou Général Motors ( e dernier a même obtenu en 1967 une déduction d’impôts de 33 millions de dollars pour compenser les pertes subies par ses usines en Allemagne pendant les bombardements alliés…) ? Toutes ces entreprises se sont fait de petites fortunes en construisant les véhicules de la Wehrmarcht, du  matériel de guerre, en le transportant… On pourrait même évoquer la fabrication du gaz Zeklon par IG Farben, société en étroite collaboration avec Dupont de Nemours pendant la guerre…  

Puisqu’on en est là, je réclame aux musulmans la gratuité du gaz et du pétrole pour la France en réparation des dizaines de milliers de Français enlevés, mutilés, violés ou tués au cours des raids barbaresques. Je réclame la même chose pour l’Afrique noire, en réparation d’un génocide que personne ne veut reconnaître, 17 millions de noirs africains enlevés, réduits en esclavage et castrés pendant 1300 ans… 

Et puis, pendant qu’on y est, qu’attendent les Espagnols, les Kabyles, les Perses, les Egyptiens… dont les ancêtres ont dû ou se convertir ou mourir, faisant ainsi disparaître non seulement des hommes, des femmes et des enfants mais une culture plurimillénaire ?    

Et puis, qu’attend-on pour faire subir des tests ADN aux Français et imposer à Rome un paiement compensatoire pour chacun des Gaulois  qui aurait reçu du sang romain ?  

Enfin, on conseillera aux  Américains de balayer devant leur porte et d’indemniser les descendants des Indiens massacrés et spoliés avant tout…

Mais cela n’arrivera pas, pour une raison très simple. C’est que la demande des USA s’inscrit dans un processus généralisé de haine de l’homme occidental et notamment du Français, de son histoire, de sa culture.

Et, derrière le prétexte financier, on voit clairement le besoin de piétiner l’héritier de Rabelais et de Montaigne, l’héritier de Pascal et de Voltaire, celui de Lavoisier et de Marie Curie, celui de Chopin et de Debussy. Bref, la France a été trop longtemps le pays de l’esprit et de la culture. Pendant trop longtemps on parlait français dans toutes les cours européennes.

La France, ce minuscule pays, 5 ème puissance mondiale, doit être mise à plat, réduite à quia.

Et  la première façon de le faire c’est de faire coup double en obligeant la France, qui est déjà dans une situation catastrophique, à s’endetter encore davantage pour payer des compensations qui n’ont pas lieu d’être (osent-ils demander à l’Allemagne qui a obligé la SNCF à transporter les juifs de payer une compensation? ) mais à participer à la haine de soi et de son pays afin que ce dernier disparaisse, lentement mais sûrement, bouffé par la mondialisation, la spéculation, l’Union européenne, l’islam, l’immigration, l’inculture et les manipulations historiques…     

Christine Tasin

http://www.resistancerepublicaine.eu/

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.