Victime d’un attentat, Karen est plus maltraitée qu’une parasite bâchée

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_karen-northshield-je-n-avais-aucune-chance-de-survivre?id=9873048

Le 22 mars, à l’aéroport de Bruxelles, elle s’apprêtait à rejoindre sa grand-mère aux États-Unis.
Karen Northshield, 31 ans, n’a pas quitté l’hôpital depuis le 22 mars 2016. Ce matin-là, elle se trouve devant les guichets d’embarquement de la salle des départs de l’aéroport. Elle délaisse pour quelques jours son job de coach sportive et de maître-nageuse.

Une bombe a explosé dans le hall de départ de l’aéroport. Opérée une cinquantaine de fois, la jeune femme a encore de nombreuses séquelles. « Je suis devenue sourde de l’oreille gauche et malentendante de l’oreille droite. J’ai aussi des acouphènes, qui sont juste un enfer. J’ai de gros problèmes digestifs car je n’ai plus d’estomac et plus de rate. Mais mes plus grosses séquelles sont à la jambe gauche : une partie de ma hanche a disparu et je ne peux plus marcher ».

Aucun médecin ne la pensait capable de survivre à un tel choc, c’était compter sans une condition physique exceptionnelle et un mental d’acier. Elle a confié son histoire aux journalistes de Planet Fitness.

Coach sportive, elle l’est toujours dans son cœur, dans ses souvenirs. Sa réputation lui avait permis de se tisser un réseau très dense à Bruxelles. La bombe a explosé à seulement quelques mètres d’elle. Karen s’est vue mourir et elle a dit non, avec cette force rare qui permet aux seuls battants de survivre, de se battre, jusqu’au bout. Par trois fois, son cœur s’est arrêté de battre. Par trois fois, il est reparti. Elle raconte que depuis un an, ses larmes ont coulé chaque jour. Mais pas elle.

C’est irréel ce qui m’est arrivé. Sportive de haut niveau et d’une santé de fer, j’avais de belles perspectives de carrière devant moi. J’étais toujours sur mes deux jambes à donner des cours ou à coacher des gens. Aujourd’hui, je suis dépendante des médecins et des opérations multiples qui ont radicalement changé ma vie. J’ai reçu une partie de la bombe dans la jambe gauche et depuis je ne peux plus la bouger d’aucune manière. Une infection ralentit le processus de guérison et prolonge mon hospitalisation. J’essaie cependant de garder le sourire et de motiver les autres, je veux aller de l’avant.

Pour le moment aucun financement du gouvernement ne l’aide à faire face à ses dépenses de santé. « Je n’ai reçu aucune proposition d’indemnisation acceptable compte tenu de la gravité de mes blessures et de la durée de rétablissement que ça prendra. » En effet, même si beaucoup de victimes sont à indemniser, pour Karen, c’est différent. Il s’agit d’un accompagnement financier qui devra durer toute sa vie si elle n’est plus capable de travailler. Car bien entendu, elle a perdu son boulot et son appartement.

La Belgique a un excellent système de sécurité sociale et médicale, mais face aux attentats, les responsables du gouvernement belge ne prennent pas leurs responsabilités et laissent courir les choses en espérant qu’on les oublie. Quant à l’assurance de l’aéroport, ils cherchent à minimiser les dommages pour se débarrasser de l’affaire. Le montant proposé est scandaleux et ne couvre même pas 1/15e des frais médicaux des 6 premiers mois de mon hospitalisation qui sont énormes. D’autant plus que tout n’est pas couvert par la mutuelle.

Nous n’avons toujours aucune information concernant une évolution de la situation. Je suis extrêmement déçue par les autorités pour leur comportement laxiste avant et après ce drame.
Notre brave roi, lui, a prononcé un discours « poignant » (c’est du moins l’avis du journaliste) et s’est fait longuement applaudir ! Vous savez ce que j’y ai trouvé de poignant ? Sa gaucherie, son embarras et la platitude de ses propos. (Avec une épouse orthophoniste, c’est le comble).
Je reviens au sujet premier : pourquoi cette jeune femme courageuse et horriblement blessée par la faute même de nos dirigeants, ne touche-telle pas une pension royale, alors que l’argent file par tous les côtés  :

Bruxelles a dépensé des milliers pour des mémoriaux qui n’intéressent personne
⦁ Un monument au Rond-Point Schuman
⦁ Un panneau de messages dans la station de métro

⦁Une fresque représentant un olivier, symbole de la paix, sous la rue de la Loi.
⦁ Une sculpture réalisée par un artiste marocain Moustapha Zoufri, intitulée « la Flamme de l’Espoir »
⦁ Un Memorial Garden à l’entrée de l’aéroport, inauguré personnellement par le Roi
⦁ Un mémorial, de 20 mètres de long et deux de haut situé petite rue de la Loi, entre le rond-point Schuman et l’avenue de la Joyeuse Entrée.
⦁ Un autre en Forêt de Soignes
⦁ Une place et un centre sportif du nom d’une victime (Loubna Lafquiri)
⦁ Une stèle devant la maison communale d’Evere

Et ceci, c‘est Hagar Lachiri :

La cour européenne des droits de l’homme a condamné le tribunal à verser 1 000 € à cette créature de type parasite parce qu’un juge fort judicieux avait refusé de l’écouter tant qu’elle portait son camouflage (front et menton dissimulés). Elle a parcouru 3 instances (à nos frais, bien entendu) et va toucher ce montant qui ferait mieux d’être attribué aux victimes de ses coreligionnaires.

Il y en a peut-être que cela laisse indifférents, pas moi. Jamais.

Anne Schubert

image_pdfimage_print

29 Commentaires

  1. Quel courage ! Respect total. Ca fait mal de voir qu’une femme aussi jeune et qui avait tout pour elle soit abandonnée par ceux qui sont en partie responsables de ce qui lui est arrivé. Hélas, pas assez « minorité », pas assez « agressive », pas assez « lobyyisée », elle n’a rien à attendre d’eux. Lamentable.

  2. Chris44, son malheur donne beaucoup de plaisir aux musulmans, car cette jeune femme est Blanche et Malheureuse.

  3. Le sort de Karen Northshield indiffère l’immense majorité de nos élites mondialistes et de leurs dévoués porte-paroles, à savoir 9 journalistes sur 10.
    Il est vrai qu’en France, cela fait plus d’une semaine que les JT et les émissions de divertissement dissertent sur le cas Hapsatou SY, cette jeune femme horriblement blessée par les propos de l’écrivain Éric Zemmour invité par Thierry Ardisson.
    C’est ça l’UE de nos jours, indifférente au sort des vraies victimes.

    • Ceux qui sont les vraies victimes, c’est cette jeune femme de cet article mais en dehors de cet article, aucun média n’en a parlé en France.

      Aujourd’hui, le mélange entre les émissions télé et les réseaux sociaux, ça a créé un système d’indignation très rapide de téléspectateurs qui les regardent et qui dénoncent tout de suite ce qui les a « choqués », et ça fait des buzz, pour de simples propos, de simples critiques. Et ceux qui sont critiqués, parfois, aiment se faire passer pour des victimes.

    • Alors que les vraies victimes, c’est cette jeune femme victime d’un attentat, pas des « Hapsatou SY » ou autres.

    • Et j’oubliais bien entendu, que ce n’est pas qu’une question d’émissions télé et de réseaux sociaux, qui sont juste le reflet de la propagande pro immigration et de haine de soi, avec l’immigration de masse.

    • Les gens devraient arrêter de croire en un éventuel sursaut des politiciens, surtout certains spécimens comme en France, Allemagne, Angleterre ou canada.

  4. Les hautes autorités qu’elles soient belges ou françaises font dans leur froque. Elles caressent dans le sens du poil toutes ces racailles. Elles abandonnent le peuple, les citoyens lambdas et les laissent aux mains de ceux qu’elles nous imposent et à qui elles donnent ce qui nous revient de droit.

  5. L’Europe de l’Ouest avec ses dirigeants, ses journalistes, ses « people », patauge dans la honte et l’abjection.

  6. La Belgique ne se comporte pas mieux que la France à l’égard des victimes d’agressions sauvages ou d’attentats, les racailles et les djihadistes font par contre l’objet de toutes leurs attentions… aux frais des con-tribuables !

  7. soumission en belgique comme partout ailleurs en europe de l’ouest !
    le suicide français s’est propagé à nos voisins!

    • Mon seul point de « désaccord » avec Zemmour a toujours été que pour moi, il n’en s’agit pas d’un « suicide français » mais d’un « suicide européen »…

    • À force de propager uniquement tous les méfaits de l’homme à travers l’histoire dès le plus jeune âge à l’école, ça joue beaucoup sur le mental des Européens et leur suicide collectif.

    • Un étron comme Diallo n’en peut raconter que de la m…Normal! L’etron hideux « antiraciste » doit par ailleurs crever de jalousie devant la beauté et l’intelligence de Melle D’Ornellas…

  8. Extraits :
    « H. Sy a été profondément blessée par les propos d’É. Zemmour à l’endroit de son prénom. Laurence Ferrari emplie de compassion de dire aux téléspectateurs « comment elle allait aujourd’hui et si elle était toujours choquée », bref, s’enquérant de sa santé et des séquelles de son abominable épreuve, comme si H. Sy était Florence Aubenas ou Íngrid Betancourt de retour de captivité. La prochaine fois, essayons de ne pas trop en faire quand même, ça finit par nuire à la démonstration. »

  9. Le roi Philippe est un gnan-gnan, comme tous nos politiques belges. Je suis tellement désolée pour cette jeune femme. Ch. Michel avait pourtant dit que les victimes de cet
    attentat seraient bien suivies, mais c’est faux, j’ai entendu d’autres victimes se plaindre du
    suivi de leur dossier. En fait de suivi, les victimes ( pour la plupart ) doivent se débrouiller financièrement .Ce ne sont que des papiers à remplir et des justifications à n’en plus finir.

  10. Il faudrait porter le cas de cette malheureuse jeune femme sur le devant de la scène. Que de vrais journalistes en parlent. Créer une rubrique : que deviennent les victimes des attentats quand elles survivent ? Mme Schubert, Merci de transmettre toute ma compassion à Mlle Karen N. si vous avez des contacts avec elle. Il faudra continuer à parler de ce cas et des autres !

  11. Victimes à Vie… Terroristes libérés…
    Nationaux ruinés… Immigration câlinée …
    Etats ruinés aussi… Victimes oubliées…
    Mémoire du Passé …. et non de l’Instant !

  12. un vieux proverbe dit de chercher du coté ou le crime profite. Quoi! si les élites ne bougent pas le petit doigts c’est qu’il y a quelque chose à regarder de plus près

  13. Si cette femme avait été une bâchée, elle serait une héroïne, toute la médecine , la magistrature,les journalistes à ses pieds.

    • tout mes voeux de rétablissement a cette trés courageuse jeune femme, et honte a ce gouvernement de dhimmis.la justice citoyenne se fera un jour ou l’autre.et le plus tôt sera le mieux.

  14. « J’espérais que le gouvernement, les politiciens soient plus présents. Mais en deux ans, personne n’est venu spontanément me voir, alors que tout le monde sait que je suis à l’hôpital. Or, on a besoin d’eux pour qu’ils nous rassurent, qu’ils prennent leurs responsabilités, et nous disent qu’ils vont assurer notre sécurité et notre avenir »
    Manifestement, Karen n’a toujours pas compris à qui elle a affaire.

  15. En Algérie le foulard ou le haïk étaient interdits à cause de poseuses de bombes car sous leurs oripeaux elles peuvent tout dissimuler. (drogue, bombes, armes, couteaux, etc)

Les commentaires sont fermés.