Victoire de Macron : la messe est dite (alea jacta est)

Publié le 26 mai 2017 - par - 18 commentaires - 1 065 vues
Share

Après un quinquennat marécageux , bourbeux, voila que se dessine un quinquennat houleux, propice aux tempêtes et aux intempéries.

Après une campagne électorale, riche en rebondissements, en surprises, en renoncements, en trahisons, en bousculades… pour prendre le train en marche, le grand vainqueur de cette mascarade, le chef d’orchestre de cette entreprise,est l’ancien président de la République, F. Hollande…….futur secrétaire de mairie à Tulle. Il a su, avec grand art et duplicité,  éliminer le favori du PS, écarter les revenants d’une gauche communisante, étouffer une droite républicaine stupide prise au piège tendu par des manigances machiavéliques, marginaliser l’extrême droite, et faire se dresser contre elle toute l’opinion publique et, in fine, faire en sorte que son champion soit présenté comme le phénix de la politique (qui n’est en fait qu’un recyclage des idées et des habitudes d’un PS moribond). Nous voila face à un PS ripoliné.

Notre nouveau Président, sorte de héros moderne, tenant de Zorro, du père Noël, de Jeanne d’Arc, s’offre à nous sans étiquette, sans parti, sans tabou ni parti pris, sans expérience, en pariant sur une adhésion du peuple de France pour un mouvement en marche… De quel mouvement s’agit-il ? On l’ignore.

Tout est dans le mouvement, dans l’action, la mobilité. Notre élégant élu n’avait-il pas prévu une « trajectoire » qu’il fallait suivre. Un saut dans l’inconnu ?

E. Macron a lancé un défi à la France et les Français ont fait un pari en votant pour lui. Fatigués, écœurés des partis traditionnels, ils ont opté pour la nouveauté, la jeunesse, l’inexpérience.

Nous voila confrontés à une somme de questions, d’inconnues, d’imprécisions.

Tout a été fait dans une orchestration gigantesque de communication, de matraquage médiatique, d’une publicité digne des plus grandes lessives « plus blanc que blanc ».

Ce fut le festival de la rhétorique et de la sémantique.

Ce candidat à l’élection présidentielle a-t-il bénéficié de chance, ou a-t-il eu recours à une audace jamais vue dans le monde politique, au point de griller toutes les étapes, ou bien a-t-il été hautement clairvoyant, éclairé ?

Il va de soi que ce brillant candidat a bénéficié de soutiens et d’appuis insoupçonnés, et qu’il n’a pu briller sans l’implication de lobbies et autres groupes de pression et d’influence.

Il n’en reste pas moins que ce brillant énarque, sorti du même moule que ceux qu’il fustige en évoquant le « système », a émergé du second tour pour se trouver face à une concurrente, qui ne faisait pas le poids. Victoire par défaut ? En partie oui si l’on tient compte du pourcentage important des bulletins nuls et des abstentions (plus de 10% des votants).

Déjà, des conjectures et des hypothèses foisonnent. Des prétendants osent offrir leur candidature, les ralliements s’accélèrent, tandis que les opposants cherchent désespérément la meilleure tactique et fourbissent les armes.

Il est navrant de constater déjà la dépréciation de certains perdants, accablés dans leur propre famille politique. Assisterions-nous à un cataclysme politique, un bouleversement des clivages ? Ou bien  à une redistribution des rôles et des traditions républicaines ?

Assistons-nous à une renaissance de la vie politique ?

Sommes nous à l’aube d’une » refondation « de nos affaires publiques ?…

A une prise de conscience de l’opinion publique pour un changement en profondeur ? Serons enfin débarrassés des comportements délétères que les politiciens nous ont offerts pendant des années ?

Verrons-nous enfin disparaître les corruptions et autres perversions , les magouilles et autres prévarications ? Cela parait fort peu vraisemblable, en si peu de temps.

L’homme moderne aime à croire encore au père Noël, mais à ce point cela tient du fantasme.

Il  nous faudra encore attendre les législatives et les premières mesures présidentielles avant de porter un jugement de valeur sur ce nouvel élu, dont l’ascension fulgurante nous amène à soulever quelques questions légitimes.

Le résultat est là et il faudra faire avec. La valeur d’un chef s’apprécie surtout au choix  de ses collaborateurs, alors…

Wait and see.

Yves Rectenwald

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
MALI

20 millions de votants, 12 millions d’abstentions, 4 millions de bulletins nuls. Macron est l’élu de 36 millions des 47 millions d’inscrits sur les listes électorales. Presque 11 millions ont voté pour Marine Le Pen. Alors, serons-nous à nouveau 11 millions les 11 et 18 juin prochains? Je le souhaite.

Lucullus

Nous avons encore deux bulletins de vote pour déranger les plans de ces vendus à la cause tiers-mondiste, utilisons-les judicieusement !

bm77

Marine Lepen était affublée de 28 % des votes avant le premier tour et à partir de là une stratégie a été mise en place pour la contrer car les intérêts en jeux étaient trop important pour laisser les choses en place. Toute la machine politico médiatique, l’UE, les Francs maçons se sont mobilisés contre elle et ce sont eux qui ont remporté les élections. Il faut bien savoir que la différence entre le Brexit et le Frexit c’est que celui-ci entraine irrémédiablement le début de la fin de L’UE tout simplement. Nous sommes malheureusement liés à L’UE dont nous… lire la suite

Colonel de Guerlasse

Va pas tenir le choc longtemps, coco. Je me pose surtout la question du choix du premier ministre : des amitiés particulières ?

Anne Lauwaert

en 1789 aussi les bobos mangeaitent de la brioche quand le peuple n’avait pas de pain

hathoriti

l’histoire du pain et des brioches, c’est une méconnaissance de l’Histoire ! La ressortir encore est indigne ! Surtout quand on sait que les arrivages des farines étaient bloqués surtout sur la Seine par les partisans du duc d’Orléans (futur Philippe égalité ) pour affamer le peuple et provoquer sa colère, en accusant le roi de toutes les turpitudes !

Patriot

Malheureusement le peuple est tellement formaté et receptif aux paroles du pouvoirs en place qu’il faudra le manipuler, le provoquer, le pousser a bout, pour esperer un sursaut et en tirer quoi que ce soit. Mais les stocks de bougies et de mouchoirs semblent intarrissables…

eva Argeles

c était une image.

Biker48

Macron est un traitre ,rien ne pourra racheter ses insultes envers la France et les Français …la seule audience et crédibilité qu’il peut avoir est celle des traitres qui comme lui ont décider de liquider le Pays …

Simone GUTIERREZ

D’ accord avec vous ! Que le politicard Macron OSE aller en Algérie cracher sur sa Patrie est une chose ( les pourris sanglants et corrompus du FLN ont vécu là l’ un des plus beaux jours de leur vie ) ; mais le PIRE , à mon avis , c’ est que les électeurs ne lui en ont pas tenu rigueur . Cela en dit long sur le degré d’ ignorance et de dépolitisation ( quoi qu’ on en dise ) de la société française . Bravo Messieurs les soixantehuitards de l’ Education Nationale ! Vous avez bien su… lire la suite

GégédeParis

Simone, j’adore vos nombreux commentaires et la qualité de vos écrits, mais juste pour mon information perso, ça fait très longtemps que vous n’êtes pas sortie de votre maison de retraite? Rassurez-moi chère Simone, vous ne donnez pas procuration à vos petits-enfants lors des échéances électorales?? Vous devriez faire un petit stage en bureau de vote ce qui vous permettrait de comprendre cette fameuse « société française », et surtout vous pourriez prendre la « mesure » de cette fameuse « ignorance »! Cela vous permettrait aussi de mesurer le  » degré » d’implication de l’ensemble des »extra-européens » élevés aux  » subsides » de: CMU, RSA, CAF, AME, etc.… lire la suite

Simone GUTIERREZ

Cher GégédeParis ,
Si tu veux , je vais te donner l’ adresse de ma maison de retraite , et tu viendras m’ y expliquer tout ça de vive voix , car j’ avoue humblement ne pas avoir compris grand chose à tes écrits …. mais tu sais , les vieux ….. .

GégédeParis

Je vois ça Simone, j’espère que vous n’avez pas en plus du cholestérol? Bien entendu, n’hésitez pas à me communiquer l’adresse de votre maison de retraite. Bon courage

schmitt raymonde

il n’a réussi qu’à diaboliser marine lepen mais n’a pas l’adhesion du peuple de France !!!

Simone GUTIERREZ

En tout cas , c’ est indiscutable : le petit Macron est exceptionnel ; c’ est sans nul doute le premier chef d’ Etat français qui croit que la Guyane est une île et que Villeurbanne est située dans la banlieue de Lille . Imaginez un peu , si Marine Le Pen avait commis semblables bourdes ! La bobocratie se serait déchaînée contre elle ; mais on pardonne tout au petit Manu . Avec bébé Macron , nous avons DEUX présidents pour le prix d’ UN : hystérique comme Sarko et incompétent comme Hollandouille ( rassurez vous ; vous n’… lire la suite

hathoriti

D’accord avec vous, Simone Guttierez . Je pense, cependant, que hollandouille n’a été que l’exécuteur des basses (très basses ) oeuvres des attali, lévy and co…macron était déjà « élu » depuis qques années et il est un petit robot qui obéit bien à ses maîtres…car, excusez du peu, cracher sur la France ainsi qu’il l’a fait depuis un pays étranger, aurait dû le disqualifier immédiatement ! Mais il a été propulsé au 1er rang et il le SAVAIT…

Patriot

Tellement triste de réalité… Et aujourd’hui on se retrouve a se faire faire la morale par des gamins et gamines tout juste en âge de voter, qui ne connaissent rien au monde au monde qui les entourent (parce qu’ils n’ont pas encore été réellement confrontés aux effets de cette déchéance grandissante ), a coups d’accusation de racisme de « ça se fait pas ! » ou de molotov parceque l’on souhaite juste sauvegarder la nature de notre pays. C’est ce qu’on appelle des imbéciles heureux et convaincus. Auront-ils au moins le courage de dire a leur descendance qu’ils ont défendu et déroulé… lire la suite

GégédeParis

Au final chère Simone, la bobocratie l’a encore une fois mis bien profond à votre Marine. Les grands coupables dans tout ça se sont les français qui se sont déplacés pour réélire Macrohollande; on les trouve à droite, à gauche et à l’extrême-gauche, sans compter les abstentionnistes et toute la merde que vous désignez sous le joli vocable de « société française »(?).
Les sarko, hollande ou macron n’y sont pour rien, ils profitent simplement du système et si les « français » sont trop c**s pour le comprendre, c’est une autre paire de manche, non ??