Vidéo de Pat Condell : je ne suis pas un expert, mais ce que je connais de l'islam me suffit…

Pat Condell nous explique ce qu’il a compris de l’islam. Savoureux…
http://dotsub.com/view/64421425-75b2-4584-9291-84e5742c7d48
On me dit très souvent que je ne connais rien à l’islam.
Et c’est vrai, je ne suis pas un expert,
mais ce que j’en sais me suffit largement
depuis qu’on laisse l’islam s’infiltrer dans notre société occidentale
et que cette religion fait tout pour ne pas passer inaperçue.
Je sais par exemple que l’islam autorise l’homme à battre sa femme.
Sur internet on trouve plein de vidéos où des « érudits » islamiques
expliquent bien comment s’y prendre pour battre son épouse,
ces mêmes « érudits », dont l’interprétation de l’islam
a fait de l’Arabie Saoudite un pays où
on peut être exécuté pour sorcellerie,
et où un père peut vendre sa fille prépubère
à un violeur d’enfant, tout en restant capable de se regarder en face.
Je sais aussi que l’islam encourage la violence à l’encontre des apostats,
des juifs et des homosexuels,
et je sais que tous ceux qui s’élèvent contre ces pratiques barbares
subissent des menaces de violence de sorte qu’ils craignent pour leur vie.
En occident le viol est un crime commis par des hommes contre des femmes,
tandis que dans le monde musulman, le viol est un crime commis par les femmes,
et qui appelle à être puni par … les hommes.
Voilà pourquoi, aucune autre religion ne me fait à ce point
sentir honteux d’appartenir à l’espèce humaine,
et croyez-moi, en tant qu’ancien catholique, je pèse mes mots.
Je sais aussi que le pétrole qui est à l’origine des sommes colossales
consacrées à l’islamisation continue de l’occident
serait encore dans le sol, si les « érudits » musulmans batteurs
d’épouses, violeurs d’enfants
avaient pu agir comme ils l’entendaient, car le moteur à explosion
n’aurait tout simplement jamais été inventé.
Je sais tout cela sur l’islam parce qu’en fait tout le monde le sait.
Mais, on continue de me dire : « vous êtes un ignorant, lisez-donc le coran ! »
Bon, je m’incline, je lis le coran. Puis quelqu’un me dit :
« Vous l’avez lu en anglais ? » Pas bon, vous devriez le lire en arabe pour comprendre vraiment.
Ah bon, en arabe ? Bon, après tout, pourquoi pas apprendre l’arabe.
Là, je pense que j’en aurai déjà fait plus que la plupart des musulmans sur cette planète.
Voyons donc, à quoi pourrait servir le fait d’apprendre l’arabe, à part lire le coran ?
Heu … si je trouve, je vous le ferai savoir, mais armez-vous de patience…
Parce que c’est justement à cause de l’influence
de ces « érudits » islamiques conservateurs
que le monde arabe est devenu un tel bas-fond d’arriération culturelle.
l’ensemble des livres traduits vers l’arabe chaque année remplirait
à peine un attaché-case, et il y aurait encore de la place pour un
thermos et des sandwiches.
Quoiqu’il en soit, je lisais le coran comme un ignare, en anglais donc,
lisant ça et là ce que je pouvais, comme un gros blaireau,
quand un passage a retenu mon attention,
la sourate 109 intitulée « les mécroyants »,
c’est-à-dire ceux qui ne croient pas, et le versait disait :
« Je ne crois pas en ce que vous croyez, pas plus que vous ne croyez en
ce que je crois,
vous avez votre religion, moi j’ai la mienne. »
Alors je me suis dit : « ça alors, voilà qui semble raisonnable, très
tolérant même.
Je serais presque tenté de dire que ce verset est digne d’une ‘religion de paix’.
Mais, à bien y penser, si tous les habitants de la planète
devenaient de bons musulmans au sens où l’entendent les « érudits » islamiques
et comme le prescrivent les râleurs professionnels de l’islam,
ce verset n’aurait plus de raison d’exister.
Son inutilité ferait du coran un livre imparfait,
ce qui est bien entendu impossible puisque le coran est la parole de Dieu lui-même.
Donc, il ressort que Dieu, dans son infinie sagesse, a prévu
que tout le monde ne deviendrait pas musulman,
ou bien n’en aurait pas l’étoffe, pour l’une ou l’autre raison,
et Dieu a consenti à ce fait
autrement il n’aurait pas prononcé ce verset du coran.
J’ai reçu bon nombre d’aimables propositions pour
m’aider à répondre aux questions que je me pose par rapport au coran,
mais dans le fond, pourquoi devrais-je me poser la moindre question
puisque c’est la parole de Dieu à l’état pur ?
Dieu ne serait-il pas capable de s’adresser à moi de façon directe et claire ?
sans ambigüité, même dans une langue aussi rustique et peu subtile que l’anglais ?
Rien que cette pensée constitue sûrement un blasphème odieux.
Toute tentative d’explication ou d’interprétation du coran ne peut
qu’aboutir à altérer la pure parole de Dieu,
de la corrompre avec notre point de vue d’humain,
et les « érudits » qui font de l’interprétation du coran leur fond de commerce
de la corrompre au prisme de leurs névroses personnelles,
isolés hermétiquement dans leur isoloir de bien-pensance stupide,
avec pour unique compagnie une frustration sexuelle lancinante
et une crainte pathologique de la gent féminine,
les saints hommes de l’islam n’ont aucune connaissance ni sagesse
et aucun ne peut prétendre à la moindre spiritualité,
voilà pourquoi ils s’emploient à susciter la peur,
c’est une chose qu’ils font avec brio, et ça
c’est vraiment tomber plus bas que terre.
Est-ce vraiment là la raison d’être de l’islam ?
La violence à l’état brut, les menaces physiques sont toujours
les options préférées de ces pauvres ères,
parce qu’ils n’ont pas d’autres arguments à leur disposition.
Quelle pitoyable vacuité, n’est-ce pas ?
C’est pour ça que les apostats sont punis de mort dans l’islam,
parce que les abrutis rétrogrades qui définissent cette religion
sont incapables d’agir autrement.
Ces « érudits » qui se font les champions des punitions cruelles,
qui bénissent les mutilations et les exécutions,
le monstrueux traitement réservé aux femmes, les abus de fillettes,
les meurtres haineux des juifs et des homosexuels,
qui ont fait d’un islam qui aurait pu être beau quelque chose
d’inhumain, une sombre religion de la mort,
et donnent aux musulmans mauvaise presse,
parce que ces individus sont responsables de la façon dont le monde
voit les musulmans, et ces derniers doivent en payer les conséquences.
Cela, je le sais, et vous aussi.
Si tous les musulmans lisaient le coran
en écoutant Dieu parler dans leur coeur
et non pas au travers de l’esprit dérangé d’autrui,
l’islam serait tout autre et en sortirait grandi.
Paix. C’est ce que nous recherchons. Juste la paix.

image_pdf
0
0