Viktor Orban a raison de dire Non à l’UE immigrationniste !

Publié le 14 septembre 2018 - par - 30 commentaires - 728 vues
Share

Ce qui se passe à Bruxelles a un air de déjà vu contre un pays de l’Est. Souvenons-nous de la Serbie qui fut bombardée sans sommation et surtout sans l’aval de l’ONU par l’OTAN. 

Le Kosovo islamiste, qui est pour moi illégal, est né de ce bombardement. De même la Bosnie à majorité musulmane. La Serbie fut bombardée en 1999 et pire, sa capitale également, malgré la présence de civils innocents !

Quel curieux paradoxe quand ce sont les mêmes qui s’insurgent contre les bombardements d’Alep et d’Idlib, mais taisent ceux de Raqqa, au phosphore blanc interdit, et de Mossoul. Refusent d’intégrer dans l’Histoire européenne les inutiles bombardements de civils en France, comme celui de Chartres, où mon frère aîné perdit l’audition, ou ceux de Caen ! Celui de Dresde, en Allemagne !

Où sont les voix des eurodéputés intègres et justes, les voix des pacifistes européens, les voix des gauchistes qui, d’habitude, nous bassinent avec la liberté des peuples, celles de la droite bien-pensante qui est morte de trouille, celles des amoureux de la démocratie ? Ah oui, c’est du passé, il faut regarder devant ! Comme des bœufs, avancer sans discontinuer ! Mais rien ne peut se construire sans les racines du passé, c’est bien Victor Hugo qui le dit, la référence ultime de l’Union des États-Unis d’Europe : Il n’y a pas d’arbres ni de plantes sans racines ! Il n’y a pas d’avenir sans passé !

Au nom de quoi en Serbie en 1989 ? L’OTAN n’était pas en guerre, n’avait pas de mission de l’ONU, n’avait pas en charge la sécurité de qui que ce soit, si ce n’est à défendre, dit-on, le monde libre face à un ennemi qui n’existe plus aujourd’hui, c’est-à-dire l’Union soviétique et ses troupes du pacte de Varsovie !

L’OTAN n’a plus de raison d’être sauf, semble-t-il, de bombarder ceux qui refusent de se plier à la doxa immigrationniste ? À l’islamisation de l’Union européenne ?

Alors, la Hongrie serait-elle en danger ? Risque-t-elle d’être bombardée par les amis de la « démocratie » à Bruxelles ? Que dit Viktor Orban ?  Il conteste au Parlement européen. Il fustige le « chantage » des pro-migrants : « Vous nous condamnez parce que la Hongrie ne veut pas devenir un pays d’immigration ! »

Où sont les démocraties européennes ? Le droit des peuples à décider de leur avenir ? Où est la France, pays des droits de l’homme ? Bruxelles s’en moque, Bruxelles picole, comme le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, comme lors du sommet de l’OTAN. Va-t-il décider, entre deux rots, entre deux verres, de bombarder la Hongrie désobéissante ? (Source)

Dans un discours offensif devant le Parlement européen à Strasbourg, Viktor Orban affirma : « Nous ne céderons pas au chantage des forces qui soutiennent les migrants contre la Hongrie. La Hongrie défendra ses frontières, stoppera l’immigration illégale et défendra ses droits ».

http://www.fdesouche.com/1072021-viktor-orban-qualifie-le-vote-du-parlement-europeen-de-petite-vengeance-des-pro-immigration-contre-la-hongrie-et-le-peuple-hongrois

Voilà les propos tenus ! Des propos virils qui n’ont rien à voir avec ceux de nos chochottes françaises.  De ces dirigeants trop lâches pour affirmer qu’il n’est pas possible de traiter ainsi un dirigeant élu, et bien mieux qu’eux-mêmes, par un peuple libre et indépendant qui refuse de se plier à des autorités non élues.

Ces lâches ne voient-ils pas que l’Europe en laquelle ils croyaient est devenue une machine de destruction des peuples et de leurs libertés de penser librement et de s’exprimer comme ils le souhaitent ?

L’Union européenne est une dictature, alors que les peuples ne voulaient que l’Union des Nations européennes sur la base de l’égalité, de l’équité, du respect des cultures et de leur désir d’être et de rester eux-mêmes, sans l’apport d’étrangers devenu obligatoire et impératif.

La Hongrie tout comme la Pologne, la Slovaquie et la Tchéquie refusent de revivre ce qu’elles ont vécu sous les Soviets ! Elles sont rejointes par l’Autriche et l’Italie, dans une moindre mesure !

« Vous souhaitez exclure un peuple ! » s’est-il écrié devant les élus européens, se référant au passé anticommuniste et à la tradition chrétienne de son pays. « Mon intervention ne fera pas changer votre opinion. Vous n’allez pas condamner un gouvernement mais un pays et un peuple, une Hongrie qui, depuis 1000 ans, est membre de cette famille des peuples chrétiens d’Europe », a lancé le nationaliste devant l’Assemblée européenne. « Vous souhaitez exclure un peuple des décisions européennes, faire taire ceux qui ne sont pas d’accord avec vous », a affirmé Viktor Orban, ne montrant aucun signe d’ouverture sur les critiques exposées. « Vous nous condamnez parce que notre patrie n’a pas accepté de devenir un pays d’immigration, mais nous ne céderons pas au chantage, la Hongrie défendra ses droits, y compris contre vous s’il le faut. » (Source)

C’est beau la résistance, c’est courageux, surtout, cette rébellion face à l’ordre établi, surtout quand celui-ci est injuste et liberticide. C’est la marque de la force et de la puissance, tout ce que la France n’a plus.

Nos ancêtres doivent avoir honte, tout comme nos poilus morts pour la France. C’est Clemenceau qui disait, à propos de Lyautey : il a des couilles au cul ! En France, nos dirigeants en ont, paraît-il, mais il n’est pas sûr que ce soient les leurs, le plus souvent ! Le jour où Emmanuel Macron ne sera plus, je pourrai dire, en citant de nouveau Clemenceau à propos de Félix Faure : il est retourné au néant, il a dû se sentir chez lui.

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Colombo

Je vais me répéter mais tant pis !
Hollande a entraîné la France dans le caniveau, avec Macron elle a atteint les égouts !
MANU tu t’es vu ? Je déteste cette chose répugnante, ce socialiste boiteux qui fait des zigzags en chiant sur l’histoire de la France !

zabou
Espoir50

Et si le Grand Orban et le Grand Salvani accompagnés d’autres Populistes unissaient leurs efforts pour contrer les raclures macron, merkel, et mafieux bien installés au sein de cette union d’égoutiers !
Allez Messieurs un petit référendum sur la question de son maintien dans cette fosse septique. Là les sanctions font revenir comme un boomerang.

viieux patriote

j’ai ecouté le discours de victor orban et j’ai cru réentendre le raisonnement des discours du général De gaulle, ne rien céder, JAMAIS!!

sitting bull

Orban est un résistant et je partage son opinion , Bruxelles est devenue l ex URSS et celle ci est tombée , espérons que Bruxelles subisse le même sort

DUFAITREZ

Orban a eu raison d’aller à « l’abattoir », car s’en fut un !
Maintenant, les choses sont claires ! Préludes à ce qui va devenir un Referendum sur l’Europe.
Seuls 3 Français ont suivi Orban. On s’en souviendra !

Emile

Vous avez raison de reparler du scandale des bombardements de la Serbie
Une honte pour l’occident
Très bonne analyse par ailleurs

viieux patriote

une chose qui m’a surpris dans une réaction des serbes a une autre occasion s’adressant’ a nous français : quand ce sera devenu intenable a votre sujet contre les arabomusulmans nous autres nous viendrons a votre secours, ces gens ne sont vraiment pas rancuniers

patphil

intéressant de savoir que des députés LR ont voté pour; wauquiez se tait!

Gerard Brazon

(suite): dont s’est rendu coupable Jacques Chirac, président de France à cette période, contre ceux qui ont été nos amis, nos alliés pendant les 2 dernières guerres mondiales.

Gerard Brazon

(suite)
La forfaiture, pour reprendre les termes justifiés du Président Milosevic, dont s’est rendu coupable la France en bombardant la Serbie, encore ancienne amie de la France a l’époque, bien entendu avec les mêmes complices européens, alors que l’ONU était contre, représente pour moi, français depuis plusieurs générations, une lourde trahison dont s’est rendu coupable Jacques Chirac, président de France à cette période, contre ceux qui ont été nos amis, nos alliés…

Gerard Brazon

Je publie un courrier d’un des lecteurs dont j’efface le nom et qui me fait remarquer une erreur d’année sur le bombardement indigne, de l’OTAN. En effet ce n’est pas 1989, mais 1999.
Bonjour,
« Pour votre information, j’ai relevé une erreur d’importance dans l’article de Gerard Brazon , quant à la position très ferme de Viktor Orban face à l’immigration, erreur sur la période de bombardement de la Serbie. Ça n’était pas en 1989, année reprise 2 fois dans l’article, mais en mars 1999. »

françois

et Orban peut défendre ses droits (et les nôtres) car comme il le dit dans son discours , en entrant dans l’europe il a accepté de changer des règles dans son pays et a même changé la constitution mais lors de la signature du traité européen NULLE PART il était fait mention de se faire envahir par des migrants musulmans!
pour changer les traités européens il faut que les 27 nations soient d’accord et concernant l’immigration il n’y’ aura jamais 27 signatures!
toute sanction devient illégale

clelia

Bravo pour cette magnifique analyse et si seulement les médias auraient le courage d’ecrIre de tels articles ou la tv d’en parler les personnes prendraient enfin conscience de ce qui se passe autour d’elles. En effet l’Otan n’a plus lieu d’exister comme l’Onu Ils sont dirigés par de personnes qui ont des intérêts mais pas avec la raison. Merci à vous pour cet article

Dupond

Non l’OTAN ne bombardera pas la hongrie ….par contre vlad et Assad vont regler le compte aux djihadistes . L’ AS va continuer a flinguer au yemen ,l’iran va se serrer la ceinture mais fabriquer de la bombinette a outrance pour filer au ezbolha ,le Quatar va etre entouré d’eau et la Turquie avec son sympathique dictateur voit sa monnaie servir de torche cul…..NOUS AVONS BEAUCOUP A APPRENDRE DE CES GENS LA

Torpillator

Tout est dit dans le titre !!!!!!!!!

Pr Sheldon Cooper

La chochotte hongroise qui ne veut pas quitter l’UE. Ben oui la soupe est trop bonne.

Rad

?????

kabout

les chochottes seraient plutot tout ces foireux chefs d etat de cette europe de merde, tel le minable macron a passer ses journées lecher le cul des migrants et aux bougnes;encore 8 mois et cette election européenne va faire tomber macron de plusieurs étages et le stopper tout en lui fermant son clapet,en attendant aucunes agressions en Hongrie par des migrants ou trous d’balle de maghrebins et pourquoi ?…grace aux frontieres qu’Orban a intaller….,zéro immigrés = zéro délinquance.

pauledesbaux

BRAVO KABOUT et merci

Serge

Ça existe encore les bagnoles Cooper?Les Anglais ne fabriquent plus rien,à part peut-être des bombes.Pour s’adapter à leur nouvelle population, ils vont bientôt se déplacer à dos de chameau, à la grande satisfaction des écolos.

Pr Sheldon Cooper

Cela existe toujours. La marque a été rachetée par BMW.

Boudry

SHELDON
Votre ami RAD s’en secoue les burettes !!!

Pr Sheldon Cooper

Qu’est ce que vous voulez que ça me fasse ?

viieux patriote

allez ne soyons pas trop méchants on vous accorde ça ahah ah !!

Josyane

Toujours aussi con sheldon

looping

Orban est loin d’être une chochotte c’est un vrai patriote et un chef d’État fier de son pays .
Nous n’en avons pas eu de tel depuis De Gaulle mais cela vous derange sans doute .

viieux patriote

exactement c’est ce que j »ai dis sous une autre forme un peu plus haut

Des espoir(s)

Et votre laisse à vous, elle mesure combien?

viieux patriote

réaction d’un tel niveau que je ne vais pas plus loin,l’argumentation serai une perte de temps