Viktor Orbàn, trop seul en Europe contre les envahisseurs

viktororbanCela faisait longtemps qu’aucun politicien ne m’avait plus donné de motifs d’enthousiasme. Or, voici qu’un personnage honni par tous les bien-pensants des médias se présente à notre attention et que je me surprends à admirer son courage.
Viktor Orbán, le Premier ministre hongrois, a fait ériger une clôture entre son pays et la Serbie voisine pour que les envahisseurs (les humanitaroïdes associés les appellent des réfugiés) ne pénètrent pas en Europe. Il mobilise aujourd’hui l’armée pour assurer l’imperméabilité de sa frontière. Bravo ! Si l’Espagne, la France, l’Italie et la Grèce avaient procédé de cette façon dès le début des invasions, nous n’en serions pas là.
Pourquoi les prétendus réfugiés ne tentent-ils pas le voyage à pied ou à dos de chameau (car il n’y a pas de mer à traverser) vers les richissimes pays musulmans du Golfe persique ? La réponse est assez évidente : sans visa d’entrée, ils seraient accueillis à coups de fouet et renvoyés illico d’où ils venaient.
Le matraquage médiatique de la propagande bien-pensante a voulu nous faire croire que ces pauvres gens fuyaient l’oppression politique de dictateurs et la guerre. Que nenni ! Le petit enfant noyé retrouvé sur une plage vivait avec sa famille en Turquie. Vous voyez la guerre en Turquie, vous ?
Ceux qui paieront l’invasion actuelle, ce sont nos ouvrières et ouvriers, celles et ceux qui travaillent sur les chaînes de production des multinationales, celles et ceux qui remplissent les rayons des grandes surfaces, celles et ceux qui nettoient les bureaux ou qui font la plonge dans les restaurants. Ils subiront de plein fouet la concurrence de gens qui veulent travailler « à tout prix et à n’importe quel prix » comme le disait un prétendu réfugié interviewé pour France Culture.
Ceux qui se frottent les mains, ce sont les industriels qui considèrent cet arrivage de main-d’œuvre taillable et corvéable à merci comme tombé du ciel. Ils pourront remercier le pouvoir socialiste qui, une fois de plus, protège les nantis CONTRE les petits. Le « parti socialiste » n’a-t-il pas pour anagramme « capitaliste rosi » ?
Et nos journalistes de se croire une mission dans la croisade pour le véritable bien… Si un groupe de personnes (peut-être 200) accueille des « réfugiés » à la gare de Munich avec des applaudissements, nous lisons et entendons dans les médias que « la population allemande » a fait un accueil chaleureux aux arrivants. En revanche, si un groupe de personnes (peut-être 500) manifeste à Heidenau contre l’arrivée imposée de ces indésirables, qui oserait dire ou écrire qu’il s’agit de « la population allemande » ? Ces citoyens qui ne souhaitent pas donner leur pays resteront toujours les « méchants néonazis ».
Une image montrant un monument aux morts dans un village de France (« le pays de mon enfance » chantait Charles Trenet) a circulé sur les réseaux sociaux. L’inscription « morts pour la patrie » figurant sous la liste des noms de victimes avait été biffée par le facétieux créateur du message et remplacée par « morts pour RIEN ! ». Voilà une vérité qu’il m’est difficile de supporter.
Gilbert Dispaux
Professeur de philosophie Animateur du site : Argumenter.com
Auteur de La Logique et le Quotidien, Minuit

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. maintenant dites moi : comment se fait t’il que cette merkel qui en 2011 declarait que la societe multiculturelle etait un fiasco prenne peu d’années après un virage aussi radical ? qui en realité la pousse au cul pour se renier de facon aussi remarquable ? j’ai bien une idée… et pour repprendre le commissaire bourrel je dirais « bon dieu mais c’est bien sûr » !

  2. « Morts pour rien » … Triste à lire, mais aussi triste de le constater. Nous n’avons plus de gouvernants : ce sont des apatrides sans conscience avec la haine de la France, des traitres.

  3. La resistance se forme et elle monte. Il faut qu’elle s’amplifie de partout. Controns le Nouvel ordre mondial et sa politique destructrice.

  4. Excellent article. D’une manière générale la résistance vient actuellement de l’est. La Slovaquie aussi est sur la même ligne, comme la Pologne. Mais fort heureusement il semble que de plus en plus de peuples européens se réveillent et risquent de contraindre leurs dirigeants à oublier le cap de l’allégeance à l’immigrationnisme et à l’islamisation à tout crin. le Parti des Démocrates de Suède est en constante progression dans l’opinion, le Parti Populaire Danois est désormais le second parti au Danemark, etc.

    • le golem s’ecroule ! on peut le dire l’europe de bruxelles agonise !
      et surtout la postion de la puissante angleterre fortifie les energies de nations plus faibles !

  5. Un bon politicien ne passe pas inaperçu dans ce milieu peuple de vendus. Le Nouvel ordre mondial juif est parfaitement capable de le faire assassiner. Cette secte est composee de criminels qui ne se sont pas genes pour faire exécuter JFK.

    • Vous êtes extraordinairement bien renseigné.
      Je ne cache pas le désir de vous lire sur ce propos.

  6. tu parles il sont même pas venus pour travailler ces parasites mais seulement pour la fecondation et c’est bien le but recherché par la mafia tiers mondialiste de la place schuman !

  7. Je vais écrire à l’ambassade de Hongrie pour féliciter Viktor Orban pour sa politique courageuse. Faites en autant, cela lui fera du bien!

  8. Tient une idée !
    Si on mettait à tous les monuments aux mort de France ( et de Navarre…) une inscription ou une pancarte portant  » Morts pour RIEN !… »
    Vite lançons le mouvement ! Impact médiatique certain ! Y ‘a des milliers de monuments aux morts dans la patrie.
    Allez patriotes , sus aux monuments aux morts… pour RIEN !

Les commentaires sont fermés.