Villefranche-sur-Saône : Il refuse un contrôle, blesse un policier, provoque une émeute… et dépose plainte !

Publié le 24 juillet 2013 - par - 6 969 vues
Share

Belleroche est l’un des quartiers islamisés de Villefranche-sur-Saône (1).  Souvenez-vous l’année dernière lors du précédent ramadan l’église  y avait été incendiée (2).

Cette année, plus  d’église à brûler puisque celle-ci  est à l’abandon depuis son sinistre. Par contre les habitants de ce quartier  s’illustrent une nouvelle fois en cette période de ramadan.

1er acte, ce jeudi, peu après la rupture du jeûne  la police contrôle un homme qui a enfreint le code de la route. Celui-ci se rebelle, blesse un policier  et rameute le quartier (3). Les policiers se retrouvent encerclés par des dizaines d’islamo-racailles, le suspect s’échappe et les policiers  doivent faire  usage de leur flash-ball et de gaz lacrymogène pour se dégager.

2ème acte, le lendemain  le suspect  se rend lui-même au commissariat de Villefranche. Pour s’excuser ? Pour s’expliquer ? Non, pour porter plainte contre la Police ! Sa plainte a été acceptée et sera traitée par une « section de la Police Lyonnaise », donc par les beauf-carottes de l’IGPN. Quant au suspect,  il est ressorti libre après  quelques  heures en garde à vue, avec une convocation au tribunal pour décembre prochain. La justice a été plus rapide pour Nicolas…

3ème acte, un article paraît ce samedi  dans le Progrès (4). Le Commissaire de Police de Villefranche y est interrogé sur cet événement. Est-ce que ce commissaire soutient  ses hommes qui ont été attaqués physiquement et judiciairement? Est-ce que ce commissaire réaffirme que le quartier de Belleroche fait encore partie de la République, même en période de ramadan  ? Non, ce commissaire est content. Il est content car il n’y a pas eu  de ‘débordements’  suite à cet incident :‘Cela montre bien que ce quartier n’est pas si sensible que ça ’dit-il.

Est-ce que cet homme a compris que si  les islamo-racailles de Belleroche n’avaient pas  fait plus  de « débordements » c’est UNIQUEMENT parce qu’ils avaient gagné. Ils ont empêché le contrôle de police et l’interpellation du suspect,  ils ont attaqué et submergé les policiers  et les ont contraint à déguerpir.

Bref, contrairement au commissaire de Villefranche-sur-Saône  qui devrait remplacer les feuilles de chêne de son uniforme par des pâquerettes, je pense que le quartier de Belleroche fait partie de ces  nombreux territoires que  nous devrons  reconquérir.

Florian Pipantere

Villefranche

(1) http://ripostelaique.com/la-france-est-a-nous-villefranche-sur-saone-chronique-dune-islamisation-bien-avancee.html

(2) http://ripostelaique.com/mosquee-ou-eglise-quel-lieu-de-culte-a-ete-incendie-ce-week-end-a-villefranche-sur-saone.html

(3) http://www.lyonmag.com/article/56018/il-enfreint-le-code-de-la-route-et-provoque-une-emeute-a-villefranche-sur-saone

(4) http://www.leprogres.fr/faits-divers/2013/07/19/un-controle-de-police-se-termine-au-flash-ball-a-belleroche   (article payant)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.