Villejuif : une fois encore les services n’avaient rien vu venir

Publié le 5 janvier 2020 - par - 12 commentaires - 1 171 vues
Share

Nous autres, on est des simples, munis du seul gros bon sens paysan qui s’est malheureusement perdu dans les hautes sphères qui nous dirigent et dans celles censées assurer notre protection. Alors on va essayer d’aider un peu et de donner quelques conseil simples. 

Terrorisme islamiste et maladie mentale, un cocktail détonnant. On ne cesse de nous expliquer que les assassins qui agissent en solitaires sont des malades mentaux aux lourds antécédents psychiatriques. Soit. Mais au point où on en est, la série statistique est désormais suffisamment longue pour pouvoir considérer qu’il y a un lien entre maladie mentale, islamisme et actes terroristes. Ce n’est tout de même pas bien compliqué à comprendre. Alors les gars, s’il vous plaît, simplifiez et comprenez que les réseaux islamistes instrumentalisent des malades ; quitte à les faire se convertir. C’est aussi simple que cela. 

Un conseil simple pour les services. Les gars, quand vous avez des hôpitaux psychiatriques, des mosquées et des écoles coraniques dans le même voisinage ; surtout dans des endroits où il y a déjà eu des attentas islamistes, concentrez-vous. Ne venez pas nous expliquer que les mecs vous sont passés sous le nez sans que vous n’ayez rien vu venir. Ce n’est pas compliqué, quand même. Si vous cherchez des rochers de plus d’une tonne sur une plage, ne tamisez tout le sable, levez simplement le nez depuis un point haut et regardez autour de vous. 

Villejuif, une ville au nom qui excite. Le seul nom de Villejuif porte à lui seul une charge symbolique à même de susciter le passage à l’acte. Déjà en 2005, le nommé Sid Ahmed Ghlam y avait préparé un attentat contre une église catholique et y avait entamé un parcours meurtrier ; tuant Aurélie Châtelain et prévoyant de s’attaquer ensuite au Sacré-Cœur. Heureusement, ce connard s’était tiré deux balles ; ce qui l’avait amené à se présenter aux urgences. Son petit frère l’avait déclaré radicalisé, le mec était archi repéré et puis… et puis…  rien du tout. Le mec était passé par tous les réseaux terroristes de France et même à l’étranger sans que personne ne réagisse. Bravo, bravo et encore bravo !

Affaire_Sid Ahmed_Ghlam

Villejuif, un laboratoire d’explosifs. En septembre 2017, deux plombiers appelés à intervenir sur une fuite d’eau dans un appartement de Villejuif y découvrent un laboratoire de fabrication d’explosifs. De quoi fabriquer 3 à 4 kilos de TATP et encore d’autres composants dans un box plus loin et tout un réseau salafiste autour de cette affaire. Heureusement qu’il y a des plombiers professionnels dans ce pays, car s’il fallait compter sur ceux des services, on serait à poil. Les mecs, réveillez-vous !

villejuif-les-deux-suspects-voulaient-confectionner-une-bombe-en-vue-d-un-attentat-10-09-2017-7249605.php

Kremlin Bicêtre-Villejuif, un cocktail explosif. Concentration d’hôpitaux psychiatriques, passé terroriste révélant la présence de réseaux salafistes déjà bien implantés, madrasas, écoles coraniques, mosquées salafistes, tout y est. Et le mec sort pieds nus de la mosquée, un vendredi jour de prière, avec tout un attirail sur lui en criant « Allahu akbar »… Les gars, vous n’avez rien vu venir ? Sans déconner ?

qui-sommes-nous

Et qu’on ne vienne pas nous bourrer le mou avec le secret médical. On reviendra prochainement sur le rapport entre psychiatrie et islam. En attendant, qu’on le veuille ou non, nous sommes en guerre sur le territoire national. Les attaques sont quasi quotidiennes, et donc les règles doivent être adaptées. On comprend les réticences des psychiatres à révéler les pathologies de leurs patients au motif que si ceux-ci le savaient, ils n’entreraient plus dans les hôpitaux. Là encore, c’est très simple, il ne faut surtout rien dire et faire le nécessaire en silence, entre professionnels de santé d’un côté et services de l’autre. Pas besoin de loi, pas besoin de texte, juste une collaboration raisonnée. Les psys devraient systématiquement révéler les cas de musulmans atteints de pathologies mentales. Et qu’on ne nous parle pas de droits de l’homme ou de discrimination. Les seules personnes vraiment discriminées sont les victimes toujours choisies par des tueurs musulmans car non musulmanes. 

Et si les psys jouent les effarouchés, on peut se passer d’eux. Il y a d’autre moyens de savoir qui rentre et qui sort d’un hôpital psychiatrique. 

Enfin, si les psys veulent aider leurs patients musulmans, qu’ils les préservent des islamistes qui les instrumentalisent. C’est le premier soin qu’ils leur doivent.

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Martine

On n’a plus le choix. Nous devons sortir armés si nous voulons rester en vie.

senechal

Si le pouvoir demande de tracer 1000 patriotes, pas de problèmes vous aurez tous les flics de France et de Navarre pour faire du zèle, par contre surveiller les muzz, alors là mes amis, il y a pas foule au portillon pour avoir l’oeil sur ces dégénérés qui ne jure que par le couteau.
Si le pouvoir ne peut plus assurer son rôle régalien de sécuriser le peuple de France, alors ce même peuple a non seulement le droit, mais le devoir de se protéger par tous les moyens!.

POLYEUCTE

Villejuif et Nathan ? Cherchez à comprendre ! Je n’en dis pas plus…
Vitry ? La France Vitryfiée ?
Non ! La France cocufiée par une Paix sociale introuvable :

François BLANC

Evidemment leur lorgnette est braquée sur « l’Ultra-droite », d’où vient toujours la résistance comme la trahison vient toujours du côté gauche

Mathilde Leseigneur

On vomit sur les catholiques et les juifs qui n’emm personne mais on se couche devant les assassins islamistes. Voilà la France du 21eme siècle. Résolution de ce début d’année pour tout le monde : Je pense ce que je veux, tu ne m’impressionne pas ,si cela ne te plaît pas vas te faire voir en Arabie Saoudite !!!!Ce n’est plus la peine de me téléphoner !!!!!…Ça peut marcher…? »ca allége le carnet d’adresses.On ne plus plus à mon âge s’emm. avec des cons le temps presse !!!!

Laurent Barre

S’est-il converti à l’islam car il est dingue ou est-il devenu dingue en se convertissant à l’islam ? That is the question.

Eric des Monteils

Aveugle celui qui ne veut pas voir, et sourd celui qui ne veut pas entendre. Par confort, par peur, par formatage télévisuel, pour faire partie du « camp du bien », le camp des lâches qui posent la tête sur le billot.
Finalement, il vaut mieux se facher avec ces faux amis lobotomisés, on vit mieux.

Gilles VINCENT

Connaissant bien hélas cette bonne ville de Villejuif pour y travailler, c’est devenu une horreur absolue où mosquées salafistes et cannabis y rayonnent, à vomir !

Une patriote

Ils ne veulent rien voir parce que Macron leur donne d’énormes oeillères et des bouchons d’oreilles. Je me souviens d’une vidéo avec un appel téléphonique d’un musulman qui racontait que sa famille avait dénoncé son frère à la police car à peine sorti de prison avec 80 000 euros sur son compte ? et complètement islamisé. il tenait des propos extrémiste et voulait un changement radical au sein de sa famille. Le père l’avait mis à la porte du logement mais avait prévenu la police ayant peur qu’il fasse un acte terroriste. EH BIEN la police n’a rien fait, aucune arrestation, ils attendent qu’il assassine des gens pour l’arrêter. Eh Macron avec sa tronche enfarinée vient nous dire qu’il fait tout pour lutter contre le terrorisme ALORS QU’IL FAIT TOUT LE CONTRAIRE POUR NOUS FAIRE ASSASSINER !

patphil

on ne peut pas être derrière les giletjaunes et ailleurs!
les zélites réagiront quand leurs enfants ou proches seront atteints

Jacques CHASSAING

D’un reportage sur l’hôpital spécialisé de Cadillac-sur-Garonne, on apprend que le préfet et les gendarmes sont pourtant avertis de la sortie d’un individu au lourd passé psychiatrique. On apprend aussi que ces sorties et les réinsertions escomptées sont le crédo des infirmiers.

sitting bull

les psy ont t -il tous leurs bois , c est la question qu’ il faut se poser ?