Villepin a vendu son âme et en échange, il doit promouvoir le djihad

Publié le 4 août 2014 - par - 2 013 vues
Share

Villepinqatar0Suite de l’article : Pourquoi le Qatar donne-t-il beaucoup d’argent à l’avocat débutant Villepin ?

http://ripostelaique.com/pourquoi-le-qatar-donne-t-il-beaucoup-dargent-a-lavocat-debutant-villepin.html

Après l’aspect « humanitaire » et « moral » (sic !) la leçon de droit international assénée par un prétendu expert :

« Ayons le courage de dire une première vérité: il n’y a pas en droit international de droit à la sécurité qui implique en retour un droit à l’occupation et encore moins un droit au massacre ».

C’est nouveau ! C’est Dominique Galouzeau de Villepin qui le dit. Un Etat n’a pas le droit de protéger sa population ? Un état n’a pas le droit de se défendre ? Un Etat n’a pas droit à la Sécurité ?

A contrario, si le Hamas n’est pas un Etat, il doit jouir de ce droit au massacre.

Chers concitoyens, n’espérez plus de lui qu’il défende un jour la France, et les Français, y compris en France…. et même quand les petits frères du Hamas qui éclosent dans nos banlieues imiteront leurs grand frères, comme ils commencent déjà régulièrement à le faire dès que l’occasion se présente.

A moins que Dominique de Villepin n’invoque ce « nouveau droit » que pour Israël. Est-ce parce que ses habitants sont en majorité juifs ? Et que les juifs, il les aimerait bien soumis… ? Est ce qu’il y aurait chez lui de l’antisémitisme ?

Pour faire passer son message, il alterne, en bon avocat, le (prétendu) droit et l’émotion.

« Il y a une deuxième vérité à dire haut et fort: il ne saurait y avoir de responsabilité collective d’un peuple pour les agissements de certains. Comment oublier le profond déséquilibre de la situation, qui oppose non deux États, mais un peuple sans terre et sans espoir à un État poussé par la peur? »

C’est faux. Les Palestiniens dans la bande de Gaza sont 1,3 million. Les membres du Hamas environ 20 000. Si les Palestiniens voulaient vraiment se débarrasser du Hamas, ils l’auraient fait CQFD. Ils sont tout aussi responsables que tous les autres peuples du régime dans lequel ils vivent.

Les Palestiniens n’auraient « ni terre, ni espoir ». Mais ici encore, Dominique de Villepin oublie que ce sont eux qui ont refusé toutes les solutions, tous les compromis proposés par Israël, même quand celui-ci leur proposait 95% des territoires disputés. Arafat a préféré quitter la table. Ils n’ont jamais raté une occasion de passer à côté d’une occasion de paix, car ça ne les intéresse pas. Ce sont eux-mêmes qui se sont régulièrement chargés de détruire tous leurs espoirs.

Ils ont une terre : Gaza. Et on voit ce qu’ils en font. Une base militaire, un bunker pour terroristes. Tout l’argent qui y est passé a été détourné pour la construction de tunnels bétonnés. Comme quoi, quand ils le veulent, ils sont capables de construire du solide….

L’exonération totale de toute responsabilité palestinienne continue. Vous savez comme ces racailles françaises qui brûlent tout car elles sont victimes de la société française qui se lève tôt pour travailler…

« On ne peut se prévaloir du fait que le Hamas instrumentalise les civils pour faire oublier qu’on assassine ces derniers ».

En un mot, c’est un blanc-seing au Hamas, une autorisation explicite à l’utilisation des civils comme boucliers humains.

Dominique de Villepin manie le droit international, comme moi la chaudronnerie…

Israël ne doit rien faire. Israël doit accepter de subir. Israël doit accepter d’être bombardé. Israël doit accepter d’avoir des morts. Pourquoi ? Car Israël est intrinsèquement coupable.

C’est ça le message de Dominique de Villepin. Il reprend à son compte tous les messages haineux, toute la propagande des barbus islamistes et des voilées qui défilent dans nos rues : belle référence !

Peu importe qu’Israël appelle les populations à quitter les immeubles dépôts de munitions, par des tracts, des appels téléphoniques, des premières bombes assourdissantes, avant d’envoyer les vrais munitions. Ça ne compte pas. Israël ne peut être que l’assassin. Israël ne peut être que le coupable unique. Le Hamas n’y est pour rien…

A ce stade, je commence sérieusement à avoir la nausée devant « cet appel » …

Après, il enchaine sur la pseudo comparaison historique.

« Qu’on cite, outre les États-Unis, un seul pays au monde qui agirait de cette façon. Même si les situations sont, bien sûr, différentes, la France est-elle partie en guerre en Algérie en 1995-1996 après les attentats financés par le GIA? Londres a-t-elle bombardé l’Irlande dans les années 1970? »

Effectivement, qu’on me cite un seul autre pays dont l’existence est menacée depuis sa création ? Un seul autre pays qui a reçu plus de 10 000 roquettes, et qui n’aurait pas réagi ? Un seul autre pays qui accepterait que des tunnels soient construits sous sa frontière pour subir des attaques contre ses populations civiles ? Est-ce que la France a été bombardée par l’Algérie entre 1995 et 1996 ? (J’étais en France, et je ne m’en souviens pas….) Est-ce que L’Angleterre a subi des centaines d’attaques sur son territoire de la part de l’IRA ? Est-ce que l’IRA a creusé des tunnels pour perpétrer des actions terroristes en Angleterre ?

Il me semble bien que les Etats Unis n’ont pas hésité à bombarder l’Afghanistan après le 11 septembre… jusqu’à ce qu’ils trouvent Ben Laden. Mais on le sait maintenant, Dominique de Villepin est du côté des djihadistes.

Il me semble aussi que la France a fait près de 18 000 morts en Lybie et au Mali… qui pourtant n’ont lancé aucune roquette sur la France…. ni creusé aucun tunnel….

On n’est plus dans le mensonge, on est dans la falsification historique, dans le révisionnisme pur et dur, celui directement inspiré par la propagande islamiste.

En fin d’article, afin de brosser dans le sens du poil l’importante population d’origine algérienne qui habite notre pays, il rappelle que :

« Le problème de la paix, comme en Algérie entre 1958 et 1962, ce n’est pas «comment?», c’est «qui?»

Ici encore, le mensonge est patent. Si la France était un colon en Algérie depuis le 19ème siècle pour mettre fin à la barbarie en Méditerranée, Israël est chez lui en Israël. Israël n’est pas « un colon ». Les israéliens sont dans leurs droits, ils défendent la terre qu’ils ont achetée, et sur laquelle ils ont obtenu la légitimité du droit international.

L’antisémitisme galopant qui ressurgit en France et en Europe montre que l’Etat d’Israël est plus que jamais une nécessité, un dernier refuge pour les juifs du monde entier, pour que plus jamais ils ne finissent à l’abattoir. Il serait temps que Dominique de Villepin comme toutes les populations arabes le comprennent : Ils n’en partiront jamais.

Enfin, au détour d’un de ses délires, il pose enfin une bonne question. La question de la paix « c’est pas comment, mais qui ? ».

En tout cas pas avec le Hamas dont l’objectif de la charte est la destruction pure et dure de l’Etat d’Israël (mais est ce que Dominique de Villepin l’a lue ? Ou est-ce que ce n’est pas assez ‘poétique’ pour lui, encore que la langue arabe soit largement empreinte d’envolées lyriques…. Idem avec le Djihad Islamique).

Il n’y a rien à négocier avec quelqu’un qui veut votre mort. Il n’y a pas à savoir, si cette mort doit être rapide ou après une longue agonie. Ça Dominique de Villepin, comme ses clients Qataris ne l’acceptent pas. Il est trop payé pour ça.

Quant à l’autorité palestinienne, si elle avait vraiment voulu la paix, il y a longtemps qu’elle l’aurait faite….

On n’est plus dans le mensonge, on est dans la falsification historique.

Enfin, il propose sa solution : « Donner le droit aux palestiniens d’adhérer à la Cour Pénale internationale ». En d’autres termes, donner le droit à une organisation terroriste de porter plainte contre une démocratie.

Voter au conseil de sécurité de l’ONU « une résolution condamnant l’action d’Israël, son non-respect des résolutions antérieures et son non-respect du droit humanitaire et du droit de la guerre. Cela signifie concrètement d’assumer des sanctions économiques ciblées et graduées, notamment pour des activités directement liées aux opérations à Gaza ou aux activités économiques dans les colonies. ».

Vous l’aurez encore remarqué, seul Israël doit être sanctionné. Seul Israël est coupable. Les palestiniens, et le Hamas, comme les petites frappes de nos banlieues, sont exonérés de tout !

Au passage, je ferais un bref rappel des massacres qui se déroulent en Syrie, en Irak, en Lybie… mais qui ne méritent pas que Dominique de Villepin s’y attarde, vu qu’étant « la voie de son maitre », le Qatar ne lui a pas donné l’ordre de s’exprimer dessus.

Il n’est également pas question de dire, par exemple, aux palestiniens, que si ils ne font aucune concession pour avoir la paix, ils n’auront plus à manger… avec nos économies, ils ne recevront plus leur salaire mensuel… avec nos économies… un peu comme si on coupait les allocations familiales aux voyous de nos cités… je suis sûr qu’ils comprendraient très, très vite… que ce soit en France ou à Gaza….

Il parle d’une force d’interposition à Gaza, mais il ne parle pas de désarmer le Hamas, un oubli probablement…. ; à moins qu’il ne considère « qu’en droit international » il est ‘légitime’ pour une organisation terroriste d’être armée. CQFD. C’est beau d’être un « expert ».

Il est vrai qu’au Liban déjà, la communauté internationale, et la France notamment sont garantes du non réarmement du Hezbollah, mais qu’elle n’a pas tenu parole, et que jamais le Hezbollah n’a détenu autant d’armes….c’est pas grave, il faut recommencer les mêmes bêtises, puisque Dominique de Villepin vous le dit, « la paix exige des sacrifices ».

En tout cas, je me demande bien ce que Dominique de Villepin est prêt à sacrifier ? Surement pas le montant de ses honoraires, mais peut être bien la vie des Israéliens jusqu’au dernier. Tant que c’est eux qui payent, les enchères peuvent continuer !

Et comme toujours, pour un happy end, il propose « un plan d’aide significatif ».

Du pognon, toujours plus de pognon pour les palestiniens quand la France est exsangue et va s’effondrer sous le poids de sa dette !

Comme si il n’y avait pas eu déjà des dizaines de milliards déversés en pure perte sur les palestiniens…

En somme, tout le programme de la ligue arabe et de l’Organisation de la Conférence Islamique est soigneusement débité en une seule page !

En conclusion, à ceux qui pourraient encore être impressionnés par « la faconde », le style ampoulé et les mots grandiloquents et creux de Dominique Galouzeau de Villepin, il convient de revenir à plus de réalisme : Il défend le Qatar et sur instruction de celui-ci, les affidés du Qatar que sont le Hamas, la branche Gazaouite des frères musulmans. Les mêmes qui rêvent du chaos en France au profit du Djihad.

Il est bien entendu rejoint par tous les petits gauchistes antisémites, sous couverts d’antisionisme comme Cécile Duflot, celle qui adore les chanteurs meurtriers qui battent les femmes ! Je vous le dis, la crème de la crème  dans notre belle société devenue folle !

Par conséquent à sa façon, il défend de manière plus ou moins directe la promotion du Djihad. Il n’est qu’un pion dans la stratégie du Djihad international du Qatar. Il est payé pour ça.

Bien entendu, il s’évertue à maquiller tout ça sous une couche hypocrite de pseudo grands principes totalement pervertis et de bons sentiments, mais, c’est « l’Avocat » français du Djihad. Vous comprenez pourquoi il gagne autant d’argent ? Faut-il une démonstration plus éloquente ?

Il a vendu son âme. C’est tout ce qu’il y a à retenir.

Stéphane HADDAD

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.