Vin criminalisé : ils ne veulent plus que nous vivions comme des Français !

 

En criminalisant le vin, ils avouent : ils ne veulent plus que nous vivions comme des Français !

Ils ne veulent plus que nous vivions comme des Français ! Vendredi dernier, aux journaux télévisés de 13h et de 19h, Rance 2 nous a bassinés avec une savante étude scientifique publiée par la célèbre revue médicale « The Lancet », laquelle prétend que la consommation d’un seul verre de boisson alcoolisée serait néfaste à la santé.

Pire encore, elle prétend aussi que 100 000 personnes mourraient chaque année dans le monde à cause de cela. Comparé à une population mondiale estimée à presque 8 milliards d’individus, cela relativise plutôt bien le nombre annoncé, si tant est qu’il soit vrai et vérifiable.

À l’heure où l’Union Européenne nous impose le glyphosate pour encore trois ans, en plus de toutes les saloperies diffusées par les multinationales de la chimie agricole, médicale ou autre, on en reste songeur…

On se demande comment nos ancêtres ont pu survivre à des boissons traditionnelles millénaires telles que  le vin, le cidre et la bière !

Au même titre, on se demande comment ils ont pu survivre aux épidémies de peste et de choléra sans les indispensables vaccins avec lesquels on empoisonne l’humanité depuis Pasteur et à propos desquels la sinistre Buzyn vient de condamner tous les nouveaux bébés à onze injections obligatoires, avec rappels mais sans appel, mais assurément avec effets secondaires dont on ne connaît pas encore toute l’envergure, la gravité et la longévité.

Mais revenons à nos boissons traditionnelles et emblématiques : que pensent les auteurs de cet édifiant article du célèbre régime crétois ? En plus de se nourrir de fruits et de légumes exempts de produits chimiques – non utilisés en Crête – les Crétois boivent un verre de vin par repas. Et leur régime est recommandé dans le monde entier, y compris dans des articles médicaux. Les Crétois seraient-ils en grave danger de mort subite ? Il faudrait au plus vite effectuer une traduction en grec de « The Lancet » et la diffuser gratuitement dans toute l’île avec la plus grande publicité !

Nous, Français, sommes descendants de peuples ayant toujours consommé le vin, le cidre et la bière. Nous en avons une production nationale, en plus de divers alcools de qualité tels que le cognac, l’armagnac, les eaux-de-vie, le pastis et quelques autres. Ces produits sont connus et appréciés dans le vaste monde, notamment dans les pays civilisés et raffinés. Nous sommes amateurs de boissons typiques provenant d’autres pays tels que le whisky, la vodka, la tequila et aussi d’autres, et nous ne voyons pas notre mortalité alcoolique dissoudre notre peuple ou, en tout cas, beaucoup moins que l’islamisation. Nous n’avons donc pas besoin des leçons de savants qui n’écoutent qu’eux-mêmes pour préserver notre santé et savoir ce que nous pouvons savourer ou non.

 

Mais ce battage médiatique a sans doute au moins un but, sinon plusieurs. Rien ne se fait par hasard et surtout pas à la télévision soviétique.

Servirait-il à nous inciter à supprimer l’alcool pour nous conformer à la charia ? On a déjà lancé la mode des barbus mal rasés et la liste des autres comportements ou pratiques allant dans le sens de la charia, mis en place au fil du temps depuis les années 90, serait longue et fastidieuse… Les Français aiment festoyer, se régaler, apprécier les produits de leur terroir et cela ne plaît pas aux mondialistes coupeurs de racines ni aux islamistes pour qui la seule fête légitime est l’égorgement sans étourdissement de pauvres bêtes sans défense. On a bien entendu l’un de leurs imams prétendre devant des enfants qu’ils seraient transformés en singes et en porcs s’ils écoutaient de la musique ! Les festivités traditionnelles à la française, où l’on déguste des produits français dans une convivialité civilisée et joyeuse, ne vont pas dans le sens de la mondialisation et de son bras armé, l’islamisation. Alors, comme les Français sont légitimement attachés à leurs traditions, on essaie de leur fourguer de prétendus arguments médicaux, scientifiques, pour les convaincre d’abandonner ce qui fait partie de leur art de vivre.

Notons que si nos dirigeants se souciaient de notre santé, ils arrêteraient de nous laisser envahir par des barbares qui nous égorgent au rythme, maintenant, d’un par jour au moins… Et il y a bien longtemps aussi qu’ils auraient trouvé la solution pour nous débarrasser du trafic des drogues dont les produits font tant de ravages parmi les jeunes et les moins jeunes ; et aussi des poisons déversés par centaines de tonnes dans notre alimentation, notre eau potable, notre air, notre terre, pour le plus grand profit des multinationales…

Serait-il un signe précurseur d’un nouvel abaissement du taux légal d’alcoolémie pour conduire ? Il a déjà été divisé par deux pour les jeunes conducteurs. Notons qu’étendue à trois ans, cette appellation ne veut rapidement plus rien dire pour qui conduit journellement après le passage du permis. Il est vrai aussi que les grands penseurs de la Sécurité routière ne savent qu’aggraver, en les abaissant encore, les limites déjà basses qu’ils imposent à tous : vitesse, alcoolémie, interdictions diverses, en plus du discrédit très à la mode lancé contre l’automobile, autour de laquelle notre société industrielle s’est pourtant développée depuis plus de cent ans. Relevons aussi qu’il s’est trouvé un imbécile pour prétendre qu’il ne faudrait pas trop réparer les routes abîmées afin que les conducteurs ne soient pas tentés d’y rouler vite. En matière de sécurité routière, on a déjà vu mieux ! Alors que la Cour des comptes vient de savamment découvrir et déclarer que les CRS qui surveillent les plages coûtent trop cher – mais moins sans doute que les subventions à l’anti-France et aux envahisseurs -, on peut imaginer qu’ils vont en être retirés alors qu’ils y font œuvre salutaire depuis plus de soixante ans, sans doute pour être affectés aux contrôles de vitesse routière qui rapportent tant à l’État pour dilapider dans le gouffre sans fin de l’endettement.

Serait-il une nouvelle atteinte à notre agriculture et à nos industries de transformation, la première ayant déjà tant souffert de la malveillance de l’Union européenne et des multinationales, les secondes, encore trop souvent familiales, enracinées ou fonctionnant en coopératives, titulaires d’une AOC, étant programmées dans les ordinateurs de la mondialisation comme devant être discréditées afin de les conduire à la faillite ? Notre agriculture et ses industries connexes sont, pour partie, garantes de ce qui nous reste d’indépendance nourricière et économique. Serait-ce encore trop pour la mondialisation promue par le petit maCrON ? Imaginons que des Français inquiétés par ces propos « de docteurs » se privent désormais de ces subtilités du palais que sont nos vins, cidres, bières et alcools divers… Quelles conséquences dommageables pour nos producteurs français, alors encore plus dépendants des exportations, donc de la mondialisation ! Heureusement, cela reste peu probable. Mais à force de manipuler les esprits, on sait à quoi l’on peut arriver, les trois fléaux de l’humanité que sont l’islam, le communisme et le nazisme en sont le témoignage. Même sans remonter si loin, qui aurait cru, au début des années 70, que la France serait ce qu’elle est aujourd’hui ?

Alors on peut imaginer que d’ici quelques décennies, ou même quelques années, la France pourrait devenir un pays sans boissons nationales, tout comme il a déjà perdu sa monnaie, ses frontières, sa fierté, son indépendance, son armée de conscription entretenant le lien jeunesse-nation… Un pays où des consommateurs sans identité se gaveraient de sodas et mélanges d’importation, tandis que vignes et vergers resteraient désormais en friche, interdits d’exploitation et peut-être même d’accès.

Serait-il tout simplement, ou en sus d’un ou de plusieurs des questionnements ci-dessus, destiné à nous interdire, petit à petit, de vivre comme des Français, avec leurs us et coutumes, leurs traditions, leur art de vivre, leur identité, leur subtilité, leur intelligence, leur civilisation ? On peut tout supposer, et j’en oublie peut-être. Mais ce qui est sûr, c’est que ce sujet n’a pas été abordé par hasard, qu’il a un but, même à terme inconnu des non-initiés, un objectif bien précis. À nous de l’identifier pour ne pas laisser encore un morceau de notre brillante civilisation disparaître sous les coups, violents ou subtils mais toujours perfides, de la mondialisation.

Daniel Pollett

http://resistancerepublicaine.eu/2018/08/26/en-criminalisant-le-vin-ils-avouent-ils-ne-veulent-plus-que-nous-vivions-comme-des-francais/?

image_pdfimage_print

84 Commentaires

  1. Rien de vous empêche de continuer à boire du vin. Pour information je rappelle que pour certaines catégories professionnelles, conducteur de bus par exemple, le taux est encore plus bas. 0,2 g/l. Maintenant si çà ne vous dérange pas que vos enfants soient conduits par un type qui a 2 grammes dans chaque bras…..

    • Par contre, être conduit par quelqu’un qui n’a rien mangé ni bu pendant des heures ne vous dérange pas lors du « mois sacré »

        • Médicalement on considère qu’un verre de vin par jour pour une femme et 2 pour un homme sont bénéfiques alors les théories de tapettes veganisées aux chiottes c’est leur juste place.

          • Oui, mais de vin rouge uniquement, seul porteur des tanins protecteurs. C’est une des biais de la méta-étude du Lancet. On parle d’alcool et pas duquel

      • J’attends les chiffres qui montrent qu’ils font plus d’accidents que ceux qui sont bourrés. Et on en rediscute.

        • Ils en font plus que ceux qui mangent et boivent (de l’eau) normalement. L’Algérie, l’Egypte, etc. sont confrontées à ce problème, qui est grave.

          Il y a aussi des travailleurs qui meurent de déshydratation pendant le ramadan.

          Ca n’empêche pas que vous ayez raison pour l’alcool au volant.

          Mais je ne comprend pas cet article, car autant il y a de la propagande contre le tabac, je trouvais en comparaison que la lutte contre l’alcoolisme s’était bien affaiblie depuis ma jeunesse.

          • Expliquer que seule la consommation zéro est bonne pour la santé, ça n’est pas lutter contre l’alcoolisme, c’est promouvoir la prohibition.

          • Essayer de ne pas tout mélanger le sujet est la législation en France.

        • Renseigne toi professeur de pacotille, coupeur de gorges et de couilles (tes fantasmes les plus fous). En Algérie et dans la plupart des pays musulmans qui te font rêver, la période du Ramadan est une calamité sociale (hôpitaux débordés, accidents en tous genres, criminalité multipliée). Il faut être un pauvre type et un pervers comme toi pour faire le savant tout en te permettant d’etre Ignorant et un désœuvré abruti pour hanter des sites qui te débectent. Pauvre « no Life « , pauvre troll…

        • Non pas de chiffre car les muzz c’est bête donc plus dangereux débat faussé crevure

          • Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir.

        • Trop facile, vous savez pertinemment qu’on n’aura jamais ces chiffres, et qu’on évite d’en parler pour ne pas stigmatiser.

          Mais on sait en revanche que les violences musulmanes explosent pendant le ramadan. Y compris les voitures folles.

        • N’attends pas, ils sont provisoirement peu nombreux. Mais puisque tu relativises, N’oublie pas que deux d’entre eux ont commis des attentats.

      • Mais non, mais non. Sheldon, c’est un décérébré utile. Chaque sottise qu’il dit (j’emploie le mot poli) nous donne l’occasion de préciser notre pensée. Et comme il les envoie en rafale, on a beaucoup d’occasions…

    • Professeur, encore du relativisme. Entre 0.2g/l et 2g, il y a de la marge. Tout ce qui vous intéresse est de comparer le pire à l’acceptable.

  2. « nous ne voyons pas notre mortalité alcoolique dissoudre notre peuple » Quand j’étais gamin, l’alcoolisme était un fléau national, Daniel.

    Et je n’ai pas remarqué, ces derniers temps, que la lutte antialcoolique soit particulièrement virulente ! Si c’est juste pour la mention d’un article du Lancet aux actualités, vous faites much ado about nothing…

  3. Si les français ne boivent plus comment feront ils pour exporter une partie de leur production de vin ? Déjà nous exportons de mins en moins de produits manufacturés si en plus notre vin devrait s’exporter moins à cause de ces publicités vinophobes se serait grave pour notre balance commerciale .

  4. La blague favorite des amateurs de vin en France :  » L’alcool tue lentement… On s’en fout, on n’est pas pressés ! » 😀

  5. Nous sommes à l’aire de la confusion et cet article en est un bel exemple.
    Le titre du Lancet est « Aucun niveau de consommation d’alcool n’améliore la santé »
    La science évolue et change selon les résultats de ses découvertes.
    Elle nous recommande sur la base de ses recherches et non de supposées influences complotistes de ne plus consommer d’alcool et d’utiliser des vaccins entre autres.
    Regardons la réalité des évidences scientifiques en face sinon c’est du dogmatisme.

    • Le Lancet rapporte une méta-étude, pas une étude. Aucune donnée nouvelle, juste une compilation et une analyse idéologiquement biaisée d’études antérieures. Le Lancet s’est déjà distingué plusieurs fois dans le passé en publiant des études tellement frelatées qu’ils ont été obligés de les désavouer plus tard. Les détails figurent dans un excellent article de Causeur sur le sujet

    • Le peu de vin que je bois est bio. L’important est de boire du vin qui provient de vignes qui n’ont pas reçu de pesticides etc.. car là le vin n’est pas spécialement recommandé pour conserver une bonne santé. Les grands crus sont bio mais ne le disent pas, pourquoi ?

    • Cela marche plutôt dans l’autre sens .On part d’un dogme qu’on a établi soi-même et on essaie de prouver sa justesse en faisant des expériences .
      Tout ça bien sûr ,en toute objectivité et en négligeant les bénéfices financiers et(ou)politiques qu’ils pourraient (il y a des conditionnels qui valent des futurs et même des présents de l’indicatif)engendrer.
      Exemple cette histoire de vaccins .

  6. Daniel Pollett , VOUS PRÉSUMEZ D’UNE SCIENCE CORROMPU PAR DES COMPLOTISTES.
    VOUS ÊTES CONFUS !!
    « No level of alcohol consumption improves health »
    https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(18)31571-X/fulltext
    Et cet autre ARTICLE
    « Alcohol use and burden for 195 countries and territories, 1990–2016: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016 »
    https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(18)31310-2/fulltext

  7. Le vin et le saucisson ne sont pas mauvais pour la sante. Je le sais car j’en consomme régulirement. En revanche ce qui est mortel pour la sante ce sont les couteaux. Surtout quand ils sont entre les mains de dizikilibris qui pullulent pire que des insectes. Qui parle de les supprimer ?
    Et à propos des 11 vaccins obligatoires, les lardons des cités sont-ils concernés ( car ce n est pas hallale ) ou c est juste les petits Gaulois ?

  8. Dans les études scientifiques, il y a tout et son contraire. Il faut faire preuve de bon sens. La variété est un gage d’équilibre. Du vin, du saucisson : oui mais pas tous les jours.

  9. Vous affolez pas , il y a encore beaucoup de Français qui boivent un verre de vin à table et même ailleurs, et se foutent éperdument de Rance 2 vu qu’il ne la regarde pas. Et même la télé en général , ou prolifère les barbus de 3 jours en tous genres .Mais au fait d’où vient cette mode ?Regardez bien autour de vous et vous comprendrez de suite la dhimmitude d’une certaine classe de bobos mal rasés qui n’existait pas il y a 10 ans .

  10. Votre article rejoint celui d’hier de Cyrano, qui dénonçait l’assassinat de la viticulture française, héritée des Celtes et des Romains.
    Une information de ce matin: le cognac français, élaboré à l’ancienne, ne s’est jamais autant exporté aux US! Seuls 2% de la production de cognac est consommée en France!
    Les lobbies anglo-saxons du whisky-coca nous imposent leurs produits industriels mais se gardent notre cognac et armagnac pour eux!
    Tuer notre culture, voilà l’objectif des mondialistes.

  11. « La télévision soviétique » voudrait « nous inciter à supprimer l’alcool pour nous conformer à la charia ». « On a déjà lancé la mode des barbus mal rasés et la liste des autres comportements ou pratiques allant dans le sens de la charia ».

    DP, n’oubliez pas que les éleveurs d’agneaux de Sisteron sont tous des musulmans qui veulent nous habituer au méchoui de l’Aïd!
    Les chipolatas aux herbes? Un premier pas vers la merguez!
    Les jupes en dessous du genou ? Préparation à la burqa!

    • bonjour padamalgame (humour) dans mon milieu ont porte la barbe mais avec les tatouages ont ne confond pas avec ses « merdes »

      • Naïf que vous êtes! vous êtes tombé dans le piège musulman! En vous voyant avec votre barbe, les gens sont formatés pour la charia! Vous êtes un agent de l’islam international!

        (humour)

  12. Ces fumiers islamiques vont finir par nous mettre
    du vinaigre dans le Petros, et les andouilles bien
    pensantes diront que c’est pour notre bien.

  13. Continuons dans les questions: Est ce que Mr Daniel Pollett souffre de complotisme aigue? La rumeur voulait que consommer un verre de vin par jour etait bon pour la santé. C’est pas le cas, c’est tout. Pour ce qui est de votre crainte irraisonnée de mise en place de la charia, allez faire un tour au geant casino, ou autres grandes surfaces: relax, il y a toujours quatre allées de spiritueux, vin, apero divers et variés à profusion.

    • Ca n’empêche nullement que nous ayons affaire à une campagne de lobbying qui soit motivée par un ou plusieurs des buts exposés ici. Le monde actuel n’est pas peuplé de bisounours, ça serait plutôt Jurassic Park, ne vous en déplaise cher anti-complotiste. On se réveille et on cesse de rêver que l’Homme est bon par nature, ok? Merci

      • D’une part effectivement je ne suis pas un misanthrope refermé sur lui. D’autre part, quand je vois le degat que fait la clope, qu’il y a rien de bon là dedans, et que c’est toujours en vente, penser qu’il y a la charia derrière une future interdiction du vin qui n’arrivera jamais, faut peut etre… avoir trop bu

  14. C’est exactement ce que j’ai ressenti l’autre soir devant le journal d’Antenne 2; il m’a semblé (comme à l’auteur de l’article) qu’il y avait volonté délibérée de s’attaquer à notre culture et à nos racines ce qui est tout de même un comble sur une chaîne publique financée sur nos impôts, et la question posée reste plus que judicieuse : à qui profite le crime ?….. Devinez?….

  15. la boisson la plus dangereuse aujourd’hui n’est pas la TEQUILA MAIS LA TAKIYA DES MUZ, elle provoque des meurtres etc etc ,suprimons cette horrible boisson des muz et vous verrez changer la vie de tous.La takiya est une boisson immonde elle vous fait croire a la bonté, mais en verité ,elle ne vous coupe pas le soufle,mais helas elle vous coupe la gorge

    • Et surtout elle détruit le système immunitaire des gens malades de l’islamophilie, cette maladie qui transforme ses malades en autruches!!!

    • Pour se débarrasser de nos ennemis il faut commencer par interdire les imams, les mosquées et le reste suivra. Vive la France libre !

  16. la « criminalisation du vin » attaque aussi les chrétiens.
    en effet, lors d’une messe, quand le prêtre dit  » prenez et buvez, ceci est mon sang », en parlant du vin, ces études scientifiques (!) remettent en question tout l’édifice de la foi des chrétiens.
    On attend les études sur la pisse d’âne….
    Bien sur Riposte est Laïque, mais je crois que les vrais laïcs ont compris depuis longtemps
    que le danger ne vient pas du christianisme, mais de l’Hisse Lame…..

  17. Ce chie raque hein (con de français racketté) de maire de Troyes, alors ministre des finances avait fait mettre une taxe sur les sodas officiellement pour lutter contre l’embonpoint des jeunes. Il a avoué ensuite que c’était simplement pour piquer un peu plus de pognon. C’est plus dans ce sens qu’il faut chercher je pense. D’autres études etablieraient que l’équivalent alcool d’1 à 2 verres de vin (donc bière cidre etc) serait bon au niveau cardiovasculaire.

  18. je vous déconseille de boire du vin (ou bière ) qui ne sont pas d’origine bio…

  19. vin cidre bière et à quand le cochon ?
    tout ce qui est traditionnel est à banir pour faire le lit de ll’islam

    • Le cochon, c’est déjà fait dans les cantines et restaurants d’entreprise où les repas tournent autour du poulet, de la dinde et autres finesses gastronomiques, car l’agneau et le veau coûtent trop cher

      • A notre nouveau fournisseur de victuailles pour la cantine, j’ai demandé s’il pouvait nous garantir l’absence de viande hallal …
        Grosse gène dans l’assemblée …

  20. « The Lancet » carbure t’-il aux pétrodollars ? Cela ne m’étonnerait guère !

  21. Notre descente aux enfers a commencé lorsque certains ont fait venir et ensuite encouragé toujours plus de musulmans en France. De par leurs choix politiques les GVTS ont donné la préférence et pratiqué une discrimination positive en faveurs d’une fange de gens étrangers à notre pays et ont réellement discriminé les habitants de la France.

  22. (suite)
    L’explosion du halal, du voile, des imams haineux, des mosquées et, ouvertement du refus global de notre civilisation avec critique de notre alimentation (porc, vin) et de beaucoup d’autres choses sont une insulte à notre pays. Leur préférence donnée aux adeptes du Coran c’est notre mort : attentats, égorgements, incivilités, drogue …

  23. C’est sûr que cette « mise en garde » sur le vin sent la charia à plein nez…on parle aussi d’interdire le tabagisme aux terrasses des cafés ; moi qui ne fume pas, je m’y opposerais pourtant farouchement parce qu’il est évident que ce serait un pas de plus vers la charia.

  24. MR CASSEN
    VOUS ORGANISER QUAND LE PROCHAIN APÉRO-SAUCISSON-PINARD ?
    JE SERAIS LA !

  25. bon après le pinard la biere, le cidre le « jack » et pourquoi pas le saucisson, le rock n roll la country,nos bécanes, le drapeau « rebel » et pour finir le Français, je blague nous faisons tous ça le jour du rame dedans et ils regardent leurs babouches, les « trolls »

  26. Le « NATIONAL GEOGRAPHIC  » a publié il y a quelques mois une enquête de Andrew Curry sous le titre : L’ACOOL EST-IL LE SECRET DE NOTRE CIVILISATION ? avec en introduction : L’alcool modifie l’état d’esprit et le comportement du buveur, mais pas seulement. Il a joué un rôle considérable dans le développement de la civilisation, qu’il s’agisse de l’apparition des arts, du langage ou des religions.
    Ceci explique pour quoi l’Islam qui interdit l’alcool a fait de ses pratiquants des arriérés.

  27. Daniel je partage bien cette analyse . Aussi vais je trinquer à ta santé et si ce n’est pas l’heure, je boirais un bon demi dans le temps prévu à cet effet

  28. « In Vino Veritas » ! Tout fout le camp !
    Les obsédés des interdictions en tous genres s’en donnent à coeur joie !
    Vin, alcool, tabac, viande, poisson, bagnoles, expression, etc…
    « Vivre » comme un N° obéissant aux normes édictées par Jupiter ?

  29. Qu’est-ce qu’on peut lire comme âneries!

    Les zécolos veulent nous faire bouffer des insectes pour protéger les loups. Avec les biobiottants qui imposent du bio venu de Chine ou d’indonésie (sic) l’urbain moyen ne connait plus le goût du terroir. Coca et macdo sont les deux mamelles du monstre qui nous biberonne. C’est pas Hulot qui sauvera le monde il vient de démissionner. Ouf!
    Corinne Lepage, qui avait fait le siège de Macron pour rien, s’y verrait bien à la place.
    De grands malades!

  30. C’est simple : tout ceci est le prémisse d’ une augmentation conséquente des taxes sur l’ alcool; ensuite taux d’ alcoolémie 0 pour la conduite , que des chauffeurs de bus et de taxis musulmans (c’ est quasiment déjà fait !) puis interdiction de vente dans les cafés, restaurants, et tous les lieux publiques, réunions , fêtes, mariages etc..? Et pour couronner le tout: abattoir hallal obligatoire et suppression de la viande de porc. Ceci est garanti si après MONCON! vous avez MERLAN…CON

  31. C’est pour confisquer les armes des patriotes qui s’attaquent pourtant très rarement aux salles de prières muzz et aux mochetés avec des têtes de cochon, des tranches de jambon et du pinard sacrebleu!!!

  32. De toute façon, avec la société dans laquelle nous vivrons d’ici 10 ou 20 ans, à quoi bon vivre jusqu’à 100 ans ?

  33. L’alcool tue. Le tabac tue. La voiture tue. Le gras tue. Le fromage donne du cholestérol et … tue. Le sucre tue. La télé rend con.
    Une seule solution : manger 5 fruits par jour. On vous l’a dit été répété !
    Moi, au bout de trois pastèques, je calle !

Les commentaires sont fermés.