Vincent Lambert ou l’égoïsme d’une mère

Publié le 21 mai 2019 - par - 399 commentaires
Share

Regardez la photo et demandez-vous : que veut-il, LUI ?

Avant de prendre une décision majeure, on devrait toujours se demander : que voudrais-je si c’était moi ? Eh bien, personne ne s’en soucie, et surtout pas son hystérique de mère qui serre trois brins de muguet sur son sein en prenant des airs de madone éplorée. Fini, madame, avez-vous oublié que votre rôle est terminé ? (depuis plus de 20 ans, comme le temps passe !). Et surtout, vous pensez à lui ? Mais regardez-le !

Pour tous ceux qui m’accuseraient de manquer de compassion, je répondrai que j’ai 4 enfants que j’aime par-dessus tout et que c’est à eux que je pense en écrivant cet article. Par pure coïncidence, ma meilleure amie, qui habite en outre quelques maisons plus loin, est en train de s’éteindre comme une petite bougie et je sais parfaitement ce qu’elle souhaite. Le pire, me dit-elle, c’est de dépendre des autres. Je m’en voudrais de la prolonger. Et pourtant, qu’est-ce qu’elle me manque déjà ! Qu’est-ce qu’elle me faisait rire ! Intelligente, cultivée, bourrée d’humour ! Comme j’aimais nos marches en forêt, tapant de concert sur le dos des muzz. Comme je regrette nos équipées en province ! Ce que je voudrais, c’est la récupérer comme avant. Elle aussi est couchée, ne mange plus. Elle ne sera plus jamais la même.

J’ai vu un long débat sur l’arrêt des soins de Vincent et suis totalement  stupéfaite ! Vous croyez peut-être qu’il  aurait voulu terminer sa vie ainsi, prolongée de force, sur les genoux de sa maman, nourri artificiellement ? Un jour, il s’est marié, Vincent, il a pris une grande décision. Fini, maman. Je suis un  homme, maintenant. C’est moi qui décide. Et si je ne peux plus, ce sera ma femme, que j’ai choisie. Ton rôle est terminé. Je t’aime, mais tu ne décides plus pour moi. (Vous devriez voir les photos des mariages de mes enfants. Je ne les montre à personne. En larmes. Effondrée. Chavirée. Dur, de lâcher prise). Loufoque, cette histoire.  Pour moi, cette insensée doit avoir quelque part un manque qu’elle tente de remplir en surprotégeant son fils adulte.

Cela dit, c’est vraiment triste. Je serais désespérée à sa place. J’y pense souvent. Il y a tellement de pauvres enfants violés, torturés, massacrés, et personne n’en parle. Ils sont insensés, les parents ! Que coûte un patient de ce type chaque jour ? Pourquoi cette agitée ne le prend pas chez elle pour le nourrir et l’hydrater elle-même, avant d’accuser les médecins qui ont fait tout ce qu’ils pouvaient ? Et de coûter un pognon de dingue à la communauté, sans le MOINDRE espoir d’amélioration ? En Belgique, on ne parlerait même pas de ce truc. Je ne sais même pas si une seule ligne dans un journal de province y serait consacrée. Je ne peux tout simplement pas comprendre. Et le battage qu’on fait tout autour. J’ai entendu son médecin, hier. Il est MORT depuis 11 ans ! On prolonge juste son calvaire. Et pour vous-même, la mère abusive, vous voudriez quoi ? Que l’on vous aliment à la pipette, que l’on change vos couches, que vous soyez allongée jour pour jour pendant que les autres vivent (cela, si Vincent est encore capable de ressentir quoi que ce soit, ce que contredit formellement son médecin). Mettez-vous à la place du pauvre gisant. Que voudriez-vous ? Que ça se termine le plus vite possible. Les médecins veulent le sédater, l’assoupir doucement, mettre fin à cette longue crucifixion. Après 11 ans ! Mais non. Son hystérique de mère veut garder son bébé, car elle n’a rien d’autre à serrer sur son cœur. J’ai entendu son médecin dire : Vincent est mort depuis 11 ans. On le fait vivre artificiellement. Il y a des années, sans les progrès de la médecine, il serait mort depuis longtemps. Mais voilà, l’appel a abouti, on continue la torture.

Vincent a 43 ans. Il est marié, et c’est mamounette qui hurle dans les médias ? Mais elle n’a plus rien à dire, la vieille ! C’est un adulte ! Et il est mort depuis 11 ans, déjà. Madame Lambert, malgré toute ma compassion, il est temps de lâcher prise ! Vous n’avez pas appris ? Il y a des livres pour cela. Oui, ce n’est pas facile, je sais.

Je vous donne un exemple personnel, veuillez m’excusez, mais je ne peux pas parler pour les autres. Ma fille avait 17 ans et 9 mois, elle avait un RV chez un nouveau médecin pour des maux de tête. Comme elle ne mangeait rien (anorexie provisoire), j’ai appelé le médecin, juste pour le prévenir. Il m’a dit : elle a quel âge ? Elle aura 18 ans dans 3 mois ? Merci, madame, au revoir. Cela ne vous regarde pas. Clac, le cornet. C’était un peu fort, mais c’est comme cela. Aujourd’hui, mes enfants  ont entre 35 et 40 ans, je ne me mêle plus de leur vie. Sauf s’ils demandent. Et ils le font. Dans ce genre de situation, ce seraient les époux et les enfants qui décideraient. Et si je souffre, je pleure. Et je n’envahis pas les tribunaux pour cela.

Qu’est-ce qu’elle attend, la tourmenteuse ? Qu’on lui remette son bébé de 43 ans dans les bras pour le langer, lui donner le biberon? Incapable de parler, de manger, de lire, d’aimer, de vivre, d’exprimer sa souffrance ? Ici en Belgique, un truc pareil, ça ne passerait jamais ! Je lui souhaite de s’éteindre doucement, et le plus vite possible. Et qu’elle arrête de saisir les instances internationales.

J’ai trouvé un merveilleux éloge du lâcher-prise :
Tu rentres à la maison, tu ouvres la porte et tu sens quelque chose de singulier. De vide, de froid. Tu entres dans la chambre déserte. Tu te sens mal. Oppressée. Tu ouvres nerveusement l’armoire, car tu savais déjà bien avant lui que ce moment-là devait arriver. Il te disait que dans un an, ou un peu plus, vous devriez vous séparer. Il est toujours plus difficile à celui qui reste de supporter le départ de l’autre. La douleur que tu ressentiras devant le placard vide de ses rares effets sera aussi lancinante qu’au premier jour de votre première dispute. L’amour ne vieillit pas s’il est amour. Tu veux sangloter. Tu n’y arrives pas. Accepter les choses telles qu’elles sont c’est accepter quelquefois avoir un pied en enfer. Alors, lentement, tu te lèves sans rien voir. Tu sors de la chambre et tu vas dans la cuisine, là où le café se prenait toujours à deux, chaud et odorant, où à deux se discutaient les ineffables futilités dont personne n’aimerait soudain se passer. Où s’en est-il allé? Tu ignores quand ton fils rentrera. Tu ne sais plus combien de temps tu restes là prostrée, absente sur le lit de ton fils adoré, adoré à la manière des mères qui s’accrochent à l’amour filial pour compenser l’échec conjugal (S. Messali).

Certes, pendant que les Français s’acharnent sur Vincent Lambert, ils ne s’interrogent pas sur les causes de l’incendie de Notre Dame, sur les circonstances de la mort de ses soldats, ni sur les élections européennes. Il n’y a pas de petits bénéfices. Un élément que je ne comprends pas, c’est cette obsession des Français de chaque fois tout ramener aux exactions des nazis: (euthanasie = élimination nazi). C’est cela, faites donc un bazar autour de ce mort artificiellement vivant mais rien autour des muzz qui assassinent des gens en pleine rue.

Au cas où cela intéresserait quelqu’un, l’avis d’un quotidien belge :
La cour d’appel de Paris  a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie, interrompus depuis lundi matin, jusqu’à ce qu’un comité de l’ONU se prononce sur le fond de son dossier. Les avocats des parents sont attendus mardi matin au centre hospitalier de Reims pour vérifier la reprise, au moins provisoire, des soins. Cet énième coup de théâtre, intervenu lundi soir a été fêté par la mère de Vincent Lambert, Viviane, qui a salué auprès de l’AFP “une très grande victoire”, tandis que son neveu François, favorable à l’arrêt des traitements, a dénoncé du “sadisme pur”.
Me Jérôme Triomphe, a lancé à la foule, en apprenant leur victoire par téléphone: “On a gagné!”. C’est quoi, ce cirque ? La coupe d’Europe de Foot ? Et le “Droit du patient à ne pas subir d’acharnement déraisonnable” dans toute cette histoire ?

La nouvelle interruption des traitements, la mise en œuvre d’une “sédation profonde et continue”, avait débuté lundi matin, conformément à une décision médicale signée par le docteur Sanchez en avril 2018, et soutenue par une partie de la famille dont son épouse Rachel Lambert, sa tutrice légale, et validée par le Conseil d’Etat fin avril.

Jusqu’à présent, tous les ultimes recours déposés par les avocats des parents -Cour européenne des droits de l’Homme, tribunal administratif- avaient échoué. La famille est coupée en deux camps, d’un côté autour de ses parents, grenouilles de bénitier et terriblement égoïstes (Dans le christianisme, d’autant plus dans le catholicisme, l’égoïsme est combattu et considéré comme l’opposé sémantique et philosophique de « l’amour ». Il s’agit donc, implicitement, d’un péché), de l’autre autour de son épouse Rachel et son neveu François, qui entendent mettre fin au chemin de croix et affirment que l’ex-infirmier avait lui-même pris position contre tout acharnement thérapeutique. Vincent Lambert n’a pas laissé de directive anticipée écrite mais sa femme est sa tutrice légale. Rachel, cinq de ses frères et sœurs et son neveu dénoncent l’acharnement thérapeutique en raison des lésions irréversibles causées à son cerveau lors d’un accident de la route.

“On était en train d’éliminer Vincent! C’est une très grande victoire! Ils vont le réalimenter et lui redonner à boire. Pour une fois, je suis fière de la justice”, jubilait sa mère. Elle jubile, la Viviane ! Son fils est condamné à une vie de légume, et elle jubile.

“Il y a une jouissance de la part de ceux qui font tous ces recours. C’est du sadisme pur de la part du système médico-judiciaire”, dénonçait au contraire François Lambert, son neveu.

Le président de l’association du Droit à mourir dans la dignité a déploré lundi soir l’acharnement des parents, Vincent Lambert se retrouvant au milieu d’une affaire qui le dépasse.

«L’arrêt des traitements et la sédation profonde et continue ont été initiés ce matin», a écrit le docteur Vincent Sanchez, chef de service des soins palliatifs, dans un email à la famille dont l’AFP a obtenu copie. «Dans cette période douloureuse, j’espère pour monsieur Vincent Lambert que chacun saura ouvrir une parenthèse et se rassembler, auprès de lui, afin que ces moments soient le plus paisibles, intimes et personnels possible», a ajouté le médecin.
Personnellement, j’aurais aimé qu’on parle un peu plus de sa pauvre épouse, reléguée au placard par une belle-mère autoritaire. Pauvre petite Rachel. Avant de jubiler, la forcenée a-t-elle pensé à elle un instant ?

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
pellerm

Et que faites vous de Dame Nature ? L’acharnement thérapeutique , lorsqu’il n’y a aucun espoir d’amélioration , est à lui seul un crime contre la Nature , et ne sert à démontrer que l’effroyable orgueil des humains , qui , souvent par peur de la mort inéluctable pour chacun d’entre nous , se démène comme un diable pour se positionner au dessus de la Nature .. Pauvres prétentieux que nous sommes … Je plains de tout mon coeur ce pauvre Vincent Lambert .. Pour pallier ce genre de dérives , je me suis inscrite à l ‘ ADMD .… lire la suite

Dominique

madame Schubert , vous n’êtes pas seulement la fille de votre mère , vous êtes aussi la mère de vos enfants .Aimeriez-vous qu’une personne ayant vécu un an avec votre enfant ait droit de vie ou de mort sur lui ?Et dans cette course folle , nos ado., devenus majeurs à 16 ou 18 ans , vont-ils devoir prendre des décisions cruciales qui pèseront sur leurs épaules durant toute leur vie ?Confions plutôt le poids de telles responsabilités à l’expérience de vie de nos ainés .

Claude BARBOLOSI

Madame SCHUBERT quel frelon vous a piqué pour devenir aussi ordurière, haineuse et de mauvaise foi ?
« Personnellement, j’aurais aimé qu’on parle un peu plus de sa pauvre épouse.. (ni pauvre ni épouse pour moi), Pauvre petite Rachel. Avant de jubiler, la forcenée a-t-elle pensé à elle un instant ?
Non car cette mère a pensé surtout à son fils !!!!
Quant a votre pauvre amie vous regrettez simplement qu’elle ne soit plus « normale » pour vous apporter du plaisir à la fréquenter et donc hop on pique

Beatrice Diers

Mme Lambert, vous n’aimez pas votre fils. Il est juste devenu l’instrument de votre propagande intégriste. Si vous aviez le moindre affect pour votre fils, vous lui tiendrez la main et vous le laisseriez partir en paix. Mais non, vous préférez faire la une des journaux et vous reposez sur la fondation Lejeune pour martyriser votre belle-fille et vos petits enfants. Alors je vous le dis tout net madame, vous voulez que votre fils soit transféré dans un établissement soi-disant spécialisé, pourquoi pas puisque votre entêtement n’a d’égal que votre bêtise, mais dans ce cas, prenez donc en charge le… lire la suite

Claude BARBOLOSI

horrible comment peut on tenir un raisonnement pareil de sans coeur et d esprit tordu

Claude BARBOLOSI

en 1920, un livre intitulé Le droit de détruire la vie dénuée de valeur. Les nazis reprirent à leur compte les arguments développés dans cet ouvrage. En premier lieu, il apparaissait nécessaire d’éliminer les personnes improductives, décrétées inutiles et même nuisibles car considérées comme un poids économique pour la société. Sous le régime nazi, toute action et toute vie sont analysées à travers le prisme de l’économie et de la productivité. Le deuxième argument en faveur de l’euthanasie se rattache au dévoiement du concept de compassion : par pitié pour les malades considérés comme incurables, il faudrait les tuer afin… lire la suite

BERTRAND

Si V. Lambert avait été un terroriste islamiste qui avait massacré 25 personnes ? Je serais curieux de connaitre alors la position des « défenseurs de la vie ».

"à la" poubelle !

Aucune trace de mon commentaire, il est vrai que c’était une celebration de la mère, celle-ci et la mère au sens général, universel. La mère est permanente, les compagnes sont souvent en CDD, vu qu’elles divorcent à tour de bras…

Claude BARBOLOSI

oui parfaitement raison l amour d une mère est sans condition s et celle d une épouse peut être variable et l on comprend parfaitement l attitude de Rachel

Brigitte

Cette mère autoritaire se dit croyante ? et les dons d’organes c’est pour qui ? pour les athées ? Madame vous êtes une hypocrite scandaleuse! vous avez ouvert la boîte de Pandore pour plein de parents «maman» qui ont perdu leur enfant et qui ont dû prendre la décision d’arrêter les soins ! mais qui ELLES ont choisi de DONNER les organes de leur enfant afin de permettre à d’autres de VIVRE ! c’est çà le DON de soi Madame égoiste donneuse de leçon !!!!! avez vous pensé à votre petite fille qui vit depuis 11 ans sans son papa… lire la suite

Andrea

Vincent Lambert est un grand handicapé, il n’a pas une maladie incurable, vous le condamnez à mort de quel droit et en plus pour récupérer ses organes ? comme en Chine en Amérique du sud ….où l’on prélève des organes sur des individus vivants jeunes et on les tue après, et puis on fait de l’argent avec ces organes pour des milliardaires en mal d’éternité. Quelle horreur , lisez l’euthanasie sous les nazis dont le lien est en dessous, vous faites partie comme cette journaliste de cette bande, à vomir !!!! Moi j’ai assisté à des prélèvements d’organes sur des… lire la suite

Ravul

Vincent Lambert n est pas en fin de vie. Il y 11ans, on n a fait pour lui un arrêt sur image. On a empêché sa fin de vie. Vincent Lambert n est pas mort, mais il n est pas vivant…. Il est en prison , il est enfermé dans son corps avec des lésions irréversibles. C est de la maltraitance. Arrêter de prodiguer des soins , dans ce cas n est pas de l euthanasie, car il ne vit pas, au sens humain du terme. Chez les chrétiens dont je suis, le message pour les humains est le suivant… lire la suite

Claude BARBOLOSI

oui les dons d organes seraient une chose merveilleuse si il ne s agissait par de Commerce et puis cessons de juger une Mère qui avant tout aime son fils et plus encore parce qu il est handicapé

Une thérapeute
JUNG-LEDOUX Pascal

Que les parents payent les frais depuis dix ans et que l’on consacre l’argent public pour sauver des enfants atteints de leucémie et de cancer.

Brigitte

Absolument ! il aurait été très catholique de donner les organes de Vincent !!!!!

Claude BARBOLOSI

Vraiment ???? êtes vous normale??? ALORS ? VOUS POUVEZ DONNER UN REIN PAR EXEMPLE

Claude BARBOLOSI

l un n empêche pas l autre et vous combien donnez vous ????

JUNG-LEDOUX Pascal

Et si on facturait les frais d’hospitalisation à sa famille hostile à la délivrance de ce pauvre garçon???
On manque de moyens pour la recherche médicale et de nombreux enfants et adolescents meurent de leucémies…
J’espère que son épouse obtiendra les droits, qu’elle seule, doit émettre!!!

Joris

Dis donc coco, tu arrêtes de mettre les Juifs à toutes les sauces, tu n’en a jamais vu un de ta vie. Sors un peu, ok? @Roland pingot

Claude BARBOLOSI

justement , combien donnez vous chaque année a la recherche médicale ????
nON l épouse ( qui semble s être consolée et le comprend ) ni autre personne n a le droit de disposer de la vie d autrui

Claude BARBOLOSI

oui tutelle signifie PROTÉGER oui mais la ,c est le contraire!!!! On peut comprendre la mère qui défend son poussin

Alain Carrasco

Pour une fois nous sommes d’ accord.

Marie

bonsoir de qui parlez vous Anne de Vincent ou de votre peur a vous ?? j ai travaille toute ma vie avec des personnes en fin de vie aucuns ne parlent comme vous quand a Vincent que croyez vous qu il vivent ?? Vous n en savez rien et vous accablez sa maman , Vincent a son néo cortex detruit mais pas son arch-cortex (émotions sensations) ni évidement son pleo-cortex fonctionnant a plein Quelles émotions a il vous le savez ????? il n a plus les muscles pour les exprimer mais cela ne l empeche pas de les ressentir Alors… lire la suite

Brigitte

A mon avis vous ne pouvez RIEN savoir Marie,de ce que c’est que de perdre un enfant dans un accident de voiture et de devoir prendre la décision !!!! végétale ? ou don des organes pour permettre à d’autres de vivre ? vous êtes scandaleuse de dire : » Alors parce qu il n’est pas comme vous aimeriez il faut le tuer » ce n’est pas nous qui avons tué notre enfant madame, c’est la route ! ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas !

Andrea

Vincent n’est pas dans le cas de votre fils, après 31 jours sans nourriture car on voulait déjà le tuer il y a quelques années , il a survécu c’est dire son envie de vivre, je suis dans le domaine de la santé une personne qui veut mourir vous pouvez lui donnez tous les soins possibles elle meurt; une personne très gravement atteinte qui à priori doit mourir , elle vit si elle le veut, que de surprises après 35 années de travail. Évidemment quand une tête est complètement écrasée avec des lésions irréversibles il n’y a plus rien à… lire la suite

Claude BARBOLOSI

merci de ces précisions sachant que vous avez vécu ces douloureux problèmes et au moins votre avis est digne d intérêt

Claude BARBOLOSI

Il faut absolument faire la différence entre euthanasie ( une piqûre ) et sédation qui affame la ^personne et surtout l assoiffe ça c est du crime tout simplement

grandvaux

Le mental de vincent est-il mort ou vivant?
pour les dons en parie du corps, la mort du cerveau est obligatoire. La mort du cerveau autorise le maintien provisoire du corps en vie végétative temporaire.

Andrea

C’est pas le cas de Vincent ni de mon frère grand handicapé, arrêtez de vouloir la mort des plus faibles sans défense. Puisse les soignants ne jamais devenir selon la loi des instruments de mort pour les malades ou les plus faibles; actuellement ils défendent la vie et c’est leur honneur, sans pour autant faire vivre des personnes en fin de vie inguérissables.Regardez l’émission c’ à vous du 20 mai sur le sujet avec ce professeur Jean Michel Graciès de l’APHP, LUI il sait de quoi il parle. Quand je lis les commentaires « pour  » la mort de Vincent eh… lire la suite

Claude BARBOLOSI

et voila on dépèce ce pauvre Vincent, on distribue déjà son corps PARFAITEMENT HORRIBLE

Bravo et merci, Anne. Nous sommes bien d’accord.
Je viens d’ailleurs d’envoyer un complément à mon article d’aujourd’hui.
Bonne soirée.

Brigitte

Vincent est le premier enfant du couple formé par Pierre et Viviane Lambert, fervents catholiques alors encore mariés chacun de leur côté, avec des enfants d’un premier lit2. Pierre Lambert, responsable départemental d’une ligue anti-avortement opposée à la loi Veil, est gynécologue et père de deux enfants. Viviane Philippon est sa secrétaire (BRAVO LA CATHO !), de 16 ans sa cadette, et a déjà trois enfants

Claude BARBOLOSI

Merci pour la lecon gratuite . On parle de VINCENT et non de sa famille , ou de la religion des uns et des autres
vos commérages sont déplacés

Chenouda

D’ici à ce que les musulmans s’en mêlent et s’acoquine avec les soutiens de la famille maternelle de ce pauvre garçon.
On les a vu aussi se manifester lors de la manif pour tous, et même si je suis plus proche du point de vue de la manif pour tous deux sens commun je n’ai pas envie de marcher à côté des bâchées à poussette.
Je suis chrétien ( même si je ne suis pas catholique mais orthodoxe) et de droite et pourtant je ne suis pas du tout en accord avec cette obstination déraisonnable d’une mère.

Roland Paingaud

@Chenouda
De la part d’un chrétien peut-être de l’EST, visiblement combatif envers l’invasion arabe, vos propos font très mal.
Avec un mari diminué par l’âge, la mère fait ce qu’elle peut depuis dix ans contre la judéo-maçonnisation des esprits : si Vincent ne peut plus prouver qu’il est une marchandise, à l’abattoir.

Greco

« judeo »? Les Juifs sont contre l’euthanasie, gros malin.

Greco

Pourquoi shalom, tête de noeu? Tu es un antisémite obsede et tu vous des Juifs partout même chez ceux qui te font remarquer ta névrose anti Juifs.
Degage

DUPUIS ELISABETH

Mon fils a connu 3 jours de coma à l’âge de 14-15 ans; je me suis entretenue avec les médecins pour leur signifier que je ne souhaitais aucun acharnement thérapeutique s’il devait rester »en légume » comme on dit car son état était très grave…je l’assume pleinement car par amour c’est la dernière chose que je lui aurais souhaité: de ne plus vivre normalement. Je suis croyante mais non pratiquante; si on parle de choses naturelles, il serait mort mais il a vécu avec ce qui était le début de sa maladie psychique avec laquelle j’ai évolué, un combat de tous les… lire la suite

Claude BARBOLOSI

une mère aimante et prête a tout pour sauver et garder son enfant c est aussi simple que cela
Même avec une chance sur mille , oui Vincent A le DROIT DE VIVRE

JACOU

Apprenant sa mort programmée, Vincent Lambert « en état végétatif » pleure auprès de ses parents ! (video)

http://www.contre-info.com/apprenant-sa-mort-programmee-vincent-lambert-en-etat-vegetatif-pleure-aupres-de-ses-parents-video

batigoal

Mais bien sur…. Contre-info… un copain à media-presse.info j’imagine.

Jkl

Batigoal, tu ne veux pas prendre la place de Vincent pour nos foutre la paix avec tes provocs incessantes?

Jonathan

Pour batigoal, je ferais bien une exception à mon refus de l’euthanasie, et même je n’attendrais pas qu’il soit sur un lit d’hôpital pour lui tirer une balle dans la tête si par bonheur l’occasion se présentait.

Claude BARBOLOSI

je trouve que vous êtes ….un peu borné!!!!

Franz

Il a même déclamé les deux premiers actes de Britannicus : si ce n’est pas la preuve qu’il est vivant, je ne vois pas ce qu’il vous faut !

Honte à vous, Madame Schubert, qui portez le nom d’un immense artiste et qui avez si peu de compassion !!

Claude BARBOLOSI

très très dure madame SCHUBERT et pour une amoureuse de belles lettres françaises, vous auriez put choisir de mots moins cruels

floriska

Personnellement ce qui me choque dans cette affaire c’est que toutes les chaines de télé invitent des experts en médecine mais pas un est professeur en neurologie ! Comme pour tous les sujets d’actualité, on prend des experts à la gomme !

ESNAULT

Ce qui me choque est qu’un expert a dit sur Europe 1 que le seul ressenti de Vincent est la douleur. Or, Vincent mange, pleure, bouge, regarde. Comment ce pourrait être que la douleur ?

Claude BARBOLOSI

expert en quoi????? CE MOT CACHE QUE DES INCAPABLES

Claude BARBOLOSI

D autant que Vincent a fait l objet de nombreux tests et comme par hasard , on ne parle que des négatifs.Quant a la télé comme a la radio , ne plus ce faire d illusions , ils ont des partis pris sur tout

Jules

Et combien coûte un tél légumes ,avec cet argent combien de sans abri serait loger ? J’ai entendu dire 1500€ par jour x 11 ans ??????
Maman devrait le prendre chez elle peut être !!!!!

Andrea

Elle le veut depuis des années sans vous attendre mais son épouse tutrice s’y oppose des fois que Vincent irait mieux; au bout de 3 mois elle voulait déjà sa mort alors 11 ans après c’est impossible pour elle. De plus vous pourriez avoir du respect et ne pas traiter Vincent de légume, c’est triste et odieux, tellement facile par vous qui allez bien. Schumarer lui il est aimé de sa famille et personne ne trouve rien à y redire depuis des années, soyez courageux allez mettre en cause sa femme qui s’occupe d’un légume comme vous dites! cette journaliste… lire la suite

Claude BARBOLOSI

Vraiment, êtes vous sure que c est sa femme qui s y oppose ???? C est terrible !!! pour les commentaires d Anne Shubert , je suis d accord , le modérateur n a pas fait son travail

Claude BARBOLOSI

Horrible remarque .La famille a manifesté plusieurs fois le désir de transférer Vincent dans un établissement plus adéquat et cela a leur frais que vous faut il de plus?????

François Zwingelstein

Anne Schubert…
Vous prétendez vouloir prendre position pour la délivrance de Vincent, c’est votre droit et vous pouvez l’exprimer. Mais ce que vous n’avez pas le droit de faire, c’est d’insulter sa maman et la mettre plus bas que terre… Vous ne pouvez pas la juger car sa souffrance n’est pas la vôtre. Qui êtes-vous pour lui dicter ce qu’elle doit faire ? Personne ne peut se mettre à sa place et surtout pas vous. Alors retenez vos propos et restez à votre place…

VL75000

Juste une précision. La mère était fâchée avec Vincent et ne lui a jamais rendu visite entre 2008 et 2013

Claude BARBOLOSI

ça reste a prouver .Etes vous un proche de la famille ???? J avoue que ça me parait incroyable

Claude BARBOLOSI

bien dit , elle mérite une bonne remise sur rail

Jeannette Firmin

Qu’il meurt, les soins nous coûtent chère et on paye assez comme ça

Carole.

Par ces nobles, sympathiques et élégants propos, vous êtes une digne « fan » de Anne Schubert !

Roland Paingaud

@Carole
Pourquoi répondez-vous aux chiottes publiques, voire aux faux noms en service commandé ?
Gardez votre énergie, qui nous est précieuse, pour les opposants dignes de ce nom.

Novo

Pour votre information, il s’agit d’un accident de travail, c’est l’employeur (son assurance) qui paye.

Claude BARBOLOSI

pas de mot pour vous dépeindre

vercingetorix

il vous est pas venu à l’idée que derrière « l’égoïsme » d’une mère se cachait l’amour d’une mère , un amour bien plus fort que l’égoïsme vos belles paroles , oseriez vous les répéter si c’était votre enfant ???

Solleyne

L’amour d’une mère est de vouloir ce qu’il y a de mieux pour son enfant. Ne venez pas nous dire que cette homme qui vit (si on peur appeler ça vivre) comme un légume depuis 11 ans désirerait (en admettant qu’il soit conscient de ce qui se passe) vivre ce calvaire indéfiniment. Et en admettant encore une fois qu’il s’en rende compte, ne pensez-vous pas que les larmes supposées ne seraient pas parce qu’il est obligé de subir le désir de sa mère de la garder en vie sans espoir d’amélioration ? Cette femme est tout simplement monstrueusement égoïste et… lire la suite

NICOLE BIXEL

pour sauver son enfant elle tente tout et le côtoyant chaque jour, elle a le droit de le défendre par tous les moyens surtout contre les prédateurs de votre espèce

Enée

Article inapproprié, dans lequel une personne non qualifiée et ignorante OSE donner son avis alors qu’on ne lui a pas demandé (jusqu’à injurier la mère de Vincent!…). Incroyable!… Elle préfère sans doute que l’on soigne les déserteurs (qui nous coûtent la peau des fesses…) plutôt que Vincent Lambert… Cet article est INACCEPTABLE.

jaannot lapin

combien Lambert coûte à la communauté, quand on laisse mourir 15 000 personnes par an (dont des SDF)
Imaginons que Lambert soit conscient, le supplice de supporter 10 ans de souffrance sans pouvoir l’exprimer sans pouvoir dire qu’il en a assez !!

Claude BARBOLOSI

s il vous plait , laissons la le problème d argent c est sordide
Pour la souffrance de Vincent, ??? oui c est un souci de nous tous qui souhaitons qu il vive

JEF

Les fonctions vitales de Vincent Lambert agissent sans assistance. Il est « simplement » nourri et abreuvé. On n’est donc pas dans un cadre d’acharnement thérapeutique. Vincent Lambert est « seulement » (j’insiste sur les guillemets) fortement handicapé. Le faire mourir de faim et de soif, même en l’ayant endormi n’est plus un arrête d’acharnement thérapeutique mais bel et bien un homicide. Il s’agit de créer une jurisprudence qui permettra d’euthanasier tout d’abord les handicapés lourds, les incurables, puis on en arrivera à liquider les anciens ayant dépassé 65 ans pour ne pas payer les retraites et/ou les traitements médicaux. Le sinistre Attali en… lire la suite

Esprit critique

Imaginons que Vincent Lambert se réveille tout a coup. Il porte plainte et réclame 100 000 € de dommages et intérêt a tout les partisans de l’acharnement qui infeste ce « Listing » et qui ont violés sa vie privée. La France aurait un milliardaire de plus !