Vincent Vauclin pense que le RN n’est plus dans une position hégémonique

Vifs échanges de propos constructifs, en direct et chat, hier pendant 2 h 30, entre Vincent Vauclin et Henry de Lesquen. Des explications très attendues après que La Dissidence Française a cessé son combat politique au motif de « l’inertie et les pesanteurs d’une mouvance nationaliste ». Mais, comprenne qui pourra, son ex-président, auteur d’un nouveau livre, Reconquête, Manifeste de la droite alternative* appelant à rassembler toutes les forces du changement et lancer un appel au sursaut, vient de créer un nouveau parti : le Mouvement National-Démocrate.

Comme d’habitude, le fondateur et animateur de Radio Athéna, Henry de Lesquen a commencé son émission avec ses gauches manipulations de micro et d’écouteurs aux fils emberlificotés, pendant l’inaudible et trop long générique. Celui qui tôt ou tard dira à son invité de parler plus fort et devant le micro, après l’avoir interrompu trente six fois, ne manque jamais d’assurance pour justifier quelquefois sa mauvaise foi.

Passons sur les bruits parasites captés par le micro posé sur un bureau encombré et dont il accusera sans vergogne son invité (récemment l’un d’eux, assoiffé, a été accusé de faire trop de bruit en versant l’eau de la carafe). Henry de Lesquen est comme ça, un rien fat et autoritaire. Voilà pour les griefs, qu’il ignore d’ailleurs superbement au grand dam des commentateurs. Mais pour le reste, l’immense reste, ses émissions sont toujours de bonne facture. Telle celle d’hier, richement et abondamment commentée en direct. Il faut dire que les réparties entre le fondateur du MND et de Radio Athéna étaient à la hauteur de l’enjeu politique et de la gravité de la situation française, pour le plus grand intérêt du débat.

Ambiance : « votre livre est magnifique, puissant, à lire absolument,  je suis d’accord à 90 %… j’essaie de ne pas être trop désagréable avec les gens… ». Les choses se gâteront un peu, avec le Code du Travail à brûler… Prêt pour un passionnant débat interactif et de sérieux arguments développés? c’est là-dessous :

Henry de Lesquen | Dissidence ou normalisation : quel avenir pour la vraie droite ? Invité Vincent Vauclin

https://youtu.be/faK-xHpW-wA

Vincent Vauclin sur TVLibertés

Pour préciser les contours de son ambition, Vincent Vauclin avait aussi accepté l’invitation de Martial Bild dans l’une des émissions prisées de la chaîne d’information TV Libertés, L’invité du jour. TVL est diffusée quotidiennement en ligne depuis six ans.

« Les choses ont changé » affirme Vincent Vauclin, qui justifie ainsi en préambule, les raisons de son choix : « c’est le terrain qui commande, or le terrain a changé, il y a eu les Gilets jaunes, le confinement, le Rassemblement national qui n’est plus dans une position hégémonique… Des espaces se sont ouverts. C’est la raison pour laquelle j’ai écrit un manifeste et lancé le MND. On a ainsi mis à jour notre logiciel… »

Rappelons que Vincent Vauclin a été candidat patriotique sans concessions aux dernières Européennes avec sa liste La Reconquête. Laquelle a eu, par défaut, l’honneur de mon suffrage, via le bulletin que j’avais imprimé** (à 8’35 de la vidéo ci-dessous).

Rappelons, pour le fun, l’effroyable meurtrissure ressentie alors par France inter

« Parmi les 33 listes validées par le ministère de l’Intérieur pour ces élections européennes de 2019, deux listes extrémistes anti-islam. La première est portée par le théoricien français du « Grand Remplacement », Renaud Camus. La seconde par le leader identitaire sulfureux : Vincent Vauclin. Du jamais vu.

La moitié de ces listes n’auront pas les moyens d’imprimer et de diffuser leurs bulletins de vote. Il n’empêche qu’elles pourront diffuser leurs clips et affiches de campagne. Et pour certains micro-partis, c’est déjà une grande victoire. » : https://www.franceinter.fr/politique/du-jamais-vu-deux-listes-anti-islam-aux-europeennes

** Européennes : « Le principe d’égalité n’a pas été appliqué pour les petites listes »

Le candidat Vincent Vauclin parmi les invités de Sud Radio

Non au populisme médiatique ! – Le Zoom – Vincent Vauclin – TVL

« Diplômé en psychologie, Vincent Vauclin a porté les couleurs aux Européennes de 2019 d’une droite radicale, d’une dissidence française. Aujourd’hui, il publie un manifeste pour construire un État national-démocrate basé sur quatre piliers majeurs : l’identité, la souveraineté, l’autorité et la liberté. Rejetant le « populisme médiatique » de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, il prône la construction d’une droite alternative. Et quand on lui rappelle l’incroyable difficulté d’une telle entreprise, il répond : »Impossible n’est pas français !« .