Violence et islam, d’Adonis et Houria Abdelouahed : tout est dit

Publié le 17 février 2016 - par - 3 commentaires - 3 102 vues
Share

AdonisLire Adonis et son entretien avec dans Violence et Islam aux éditions du Seuil. Tout est dit sur la violence fondatrice de l’Islam dans le texte sacré et tout au long de son histoire, ainsi que la réduction de la femme à du bétail, et enfin une religion incapable de s’adapter à la modernité et à la démocratie parce que figée dans l’imitation du prophète, et bloquée par la conformité à la loi, Sharia. De fait ça conditionne un éternel retour vers le passé, explique l’absence d’autocritique et de liberté réelle, aux antipodes de nos principes occidentaux avec aucune séparation entre le politique et le spirituel. Cela rendant impossible l’accès de l’individu à la subjectivité et au statut de citoyen.
Adonis est un des poètes actuels les plus importants de langue arabe d’origine syrienne, qui nous dit qu’en fait la civilisation arabe s’est construite contre l’Islam, la poésie en particulier et la mystique ont été une façon détournée de subvertir l’Islam, tout en sachant que ce dernier interdit la poésie et ce depuis Mahomet. Adonis se définit « areligieux ».
Houria Abdelouahed est une psychanalyste marocaine, qui contribue à l’émancipation de la femme musulmane et à la libération de son carcan. J’ai appris que le mot Burka outre qu’il signifie le voile complet de la femme,  désigne aussi le  bétail ou la brebis.  Ce livre mérite d’être connu et lu avec attention.

Max Henri

http://www.amazon.fr/Violence-islam-Adonis/product-reviews/2021288587/ref=dpx_acr_txt?showViewpoints=1

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Olivier

Suite du commentaire précédent:
Évidemment, essayer de convaincre un salafiste de la nuisance que représente l’islam est vain, mais ils se sentent renforcés lorsque, dans une discussion avec un « mécréant », ils arrivent a repousser leurs arguments. Hors là, n’importe quel dictionnaire d’arabe suffirait a refuter l’argument de burka=mouton. Alors que n’importe quel livre de sira atteste la cruauté de mahomet. Dans cette lutte, se cncentrer sur les faits avérés est plus utile qu inventer des définitions a des mots. Et ceci est dit avec bcp de bienveillance.

Olivier

La burka ou « برقع » en arabe vient du verbe barkaa qui veut dire « cacher ». Je ne pense pas qu’il y ait un quelconque rapport avec le bétail ou les moutons… il y a tellement de choses mauvaises et blamables dans l’islam, qu’aller chercher des petites choses comme ça, qui fera exploser (sans jeu de mot) de rire n’importe quel salafiste ayant étudié un minimum la langue arabe me parait assez ridicule. Je suis apostat, et l’idéologie de mahomet, ses viols, sa Pédophilie avérée, sa cruauté, sa considération des femmes des vaincus comme du butin de guerre, et bien d’autre choses plus dégueulasse les une que les autres m’ont suffit a apostasier avant d’être complètement lobotomiser.

from Persia wiz love

Mais non, l’islam c’est très bien. C’est très bien d’avoir un Dieu qui t’ordonne de tuer tes ennemis:  » Les gauchos, où que vous les trouviez, frappez-les, coupez leur les mains et les pieds….