Violences du 1er mai : une honte française

Les violences qui ont eu lieu à Paris à l’occasion des fêtes du 1er mai montrent à quel point en France tout est possible, à commencer par le pire !

Une journée de cette nature aurait-elle pu se produire en Chine, en Russie, en Turquie… ?

Est-ce la première fois que nous assistons à de pareilles exactions ? Qu’aurais-je fait si j’avais vu en direct la destruction de la vitrine d’un magasin qui m’aurait appartenu ? Me serais-je contenté de regarder, ou aurais-je réagi violemment ? Si j’avais eu une arme, l’aurais-je utilisée ? Mais bien sûr que je l’aurais utilisée, tant j’aurais été en rage contre l’agresseur !

Voilà ce que ressentent tous les Français qui se respectent, et voilà, cependant, ce qui n’aurait pas manquer de me conduire devant les tribunaux !

Certes, je sais qu’on n’a pas le droit de faire justice soi-même, que la violence appelle violence, et qu’on nous a appris à « tendre l’autre joue » !

Mais je sais aussi qu’on a le droit de protéger ses biens comme de se défendre, et que ce droit n’est pas autre chose qu’un devoir vis-à-vis de soi-même ainsi que des personnes que nous aimons et qui nous aiment.

Alors ?

Alors il y en a plus qu’assez de vivre de pareilles journées, qui sont la honte de la France.

La France, pays des Droits de l’Homme, dites-vous ? Mais qui va vous croire ?

Maurice Vidal

image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. « … on n’a pas le droit de faire justice soi-même,… »

    D’accord, à condition que quelqu’un d’autre s’en charge. Sinon, quand justice est morte, le pays s’effondre.

  2. dans ma jeunesse en Auvergne mon oncle paysan me disait toujours « c’est plus facile de discuter avec un gus la jambe plombée a la chevrotine qu’avec un gus hurlant une clef de 12 a la main! » il y a des traditions qui se perdent…

  3. attaquée par des factieux d’extrême droite, la cgt s’insurge !

    • La cgt ne devrait pas s’en plaindre ,ça fait au moins une occasion pour faire parler d’elle c’est si rare

  4. j’ai toujours condamné ce genre d’exactions débiles idéologiques……..mais de là à être étonné et scandalisé ,il y a une sacré marge……encore un « nanti »qui dans son canapé,fait la pluie et le beau temps, et ignore la misère qui envahi nos concitoyens français…………quand l’exaspération est là, tout est possible…….comme preuve, les violences faites à la CGT, ce syndicat d’état qui n’a jamais défendu les ouvriers……

Les commentaires sont fermés.