Violences du 1er mai : une honte française

Publié le 2 mai 2021 - par - 11 commentaires - 1 202 vues
Traduire la page en :

Les violences qui ont eu lieu à Paris à l’occasion des fêtes du 1er mai montrent à quel point en France tout est possible, à commencer par le pire !

Une journée de cette nature aurait-elle pu se produire en Chine, en Russie, en Turquie… ?

Est-ce la première fois que nous assistons à de pareilles exactions ? Qu’aurais-je fait si j’avais vu en direct la destruction de la vitrine d’un magasin qui m’aurait appartenu ? Me serais-je contenté de regarder, ou aurais-je réagi violemment ? Si j’avais eu une arme, l’aurais-je utilisée ? Mais bien sûr que je l’aurais utilisée, tant j’aurais été en rage contre l’agresseur !

Voilà ce que ressentent tous les Français qui se respectent, et voilà, cependant, ce qui n’aurait pas manquer de me conduire devant les tribunaux !

Certes, je sais qu’on n’a pas le droit de faire justice soi-même, que la violence appelle violence, et qu’on nous a appris à « tendre l’autre joue » !

Mais je sais aussi qu’on a le droit de protéger ses biens comme de se défendre, et que ce droit n’est pas autre chose qu’un devoir vis-à-vis de soi-même ainsi que des personnes que nous aimons et qui nous aiment.

Alors ?

Alors il y en a plus qu’assez de vivre de pareilles journées, qui sont la honte de la France.

La France, pays des Droits de l’Homme, dites-vous ? Mais qui va vous croire ?

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
jojo

j’ai toujours condamné ce genre d’exactions débiles idéologiques……..mais de là à être étonné et scandalisé ,il y a une sacré marge……encore un “nanti”qui dans son canapé,fait la pluie et le beau temps, et ignore la misère qui envahi nos concitoyens français…………quand l’exaspération est là, tout est possible…….comme preuve, les violences faites à la CGT, ce syndicat d’état qui n’a jamais défendu les ouvriers……

Schtroumpf grognon

Tiens… Un casseur qui soutient ses copains.

patphil

attaquée par des factieux d’extrême droite, la cgt s’insurge !

Philibert

La cgt ne devrait pas s’en plaindre ,ça fait au moins une occasion pour faire parler d’elle c’est si rare

Celtillos

dans ma jeunesse en Auvergne mon oncle paysan me disait toujours “c’est plus facile de discuter avec un gus la jambe plombée a la chevrotine qu’avec un gus hurlant une clef de 12 a la main!” il y a des traditions qui se perdent…

M. The

Ah, dame ça, c’est bin vrai !!
Vive les traditions !

Vava

Je vous transmets l’analyse très pertinente d’une de nos meilleures député.https://www.cielvoile.fr/2021/05/requiem-pour-la-democratie.html

Atikva

“… on n’a pas le droit de faire justice soi-même,…”

D’accord, à condition que quelqu’un d’autre s’en charge. Sinon, quand justice est morte, le pays s’effondre.

Filouthai

Mais la justice frankistanaise est morte depuis longtemps !
Demandez donc à la famille de Sarah Halimi ?

Dupond

Remplacée par une équipe de petites cochonnes qui mouille la petite culotte quand momo le buldybuldé est dans le box des accusés
https://www.enm.justice.fr/actu-29052019-concours-d-acces-l-enm-250-postes-offerts-aux-candidats

Paskal

Décidément, à RL on a un problème avec le sexe.

Lire Aussi