« Violences policières » : Gérard Miller est complice des menteurs de Tolbiac

Publié le 26 avril 2018 - par - 35 commentaires - 1 729 vues
Share

Selon Gérard Miller, aux bien étranges conceptions du métier de journaliste, à propos des mensonges éhontés ayant couru sur un étudiant de Tolbiac soi-disant dans le coma suite à « la violence policière » lors de l’évacuation de l’université de Tolbiac, « il est décisif que les témoins des événements puissent parler avec leur façon de faire, avec leur émotion avec, parfois, leur inexactitude ».

Sans jamais se départir de ce petit air supérieur de donneur de leçon, Gérard Miller, co-fondateur de Le Média, mélanchoniste, a bien été contraint de faire son mea culpa, son site ayant sans vergogne relayé la fausse information. Un mea culpa somme toute relatif, à écouter sa charge contre les policiers et sa grande indulgence envers des casseurs, des tagueurs, des empêcheurs d’étudier en rond.

La police, on ne sait pas ce qu’elle lui a fait, à Gérard Miller, le psychanalyste qui se réclame de Freud l’imposteur et de Lacan, le fou des jeux de mots abracadabrants. « Intervention brutale de la police », « étudiants expulsés manu militari « (réitérés deux fois), « par des policiers violents », « étudiants brutalisés », « violence policière (trois fois), « éléments violents », pour qu’en deux minutes, il dénigre de façon quasi obsessionnelle les policiers. Alors, quand il insiste sur le fait qu’il « faut le dire, le redire et même s’en réjouir » – avec un petit rire de gorge saugrenu – qu’ « évidemment, il n’y a pas eu de blessé grave, un blessé dans le coma après l’intervention brutale de la police » et qu’il multiplie les « évidemment », on se demande si le contraire n’aurait pas servi un tout petit peu ses affaires…

Pauvres étudiants brutalisés, martyrisés, traumatisés ! Après tout ce qu’ils ont subi, ces gentils gamins, il ne manquerait plus que ça, de leur demander de faire preuve d’exactitude et de précision ! Une infantilisation d’adultes de plus de 18 ans, qu’il considère comme des marmots de trois ans incapables de discernement !

Mais, justement, pourquoi publier aussi vite leurs témoignages à chaud sans vérifier leurs informations puisque lui-même en connaît les dangers ? Une bien étrange conception du métier de journaliste que d’inverser la chronologie de la diffusion d’informations ! Mais une méthode similaire à la psychanalyse, dont le fondement est de systématiquement permuter les causes avec les conséquences. Avec les drames que l’on connaît.

A propos de la sélection, qui rend hargneux ces adorables étudiants « traumatisés », sélection qui se pratique pourtant pour les études médicales, les écoles d’ingénieur, les Grandes écoles et dans n’importe quel domaine dans le monde du travail ? A propos des étudiants non grévistes empêchés de prendre leurs cours ou du montant faramineux de la casse ? Pas un mot, rien, nada. Miller s’en fout comme de sa première séance sur le divan.

Tout comme le porte-parole de EELV pour qui « on ne va pas débattre pour quelques tags ». Des tags et de la casse pour 800 000 euros rien qu’à Tolbiac…et on en ferait un fromage ?

Tout comme pour la Juliette à lunettes, qui était bien moins à l’aise face à Robert Ménard qu’assise, pleine de suffisance, à la table de C politique le débat. Qu’est-ce-qu’elle en pense, de la dégradation de sa fac ? S’en fout comme de sa première couche, Juliette : « il faut parler de la dégradation du service universitaire public, c’est de ça qu’il faut parler ». Qui consisterait donc au diplôme pour tous ? Mais, au fait, pourquoi fait-elle grève, pourquoi dort-elle depuis trois semaines entre deux bancs de la fac ? Ah, mais ce n’est pas pour elle, qu’elle pionce à la dure dans son sac de couchage, c’est pour éviter cette saloperie de sélection aux générations futures ! Une altruiste, qui l’eut cru…

Gérard Miller, je ne sais pas pourquoi, doit l’adorer cette Juliette. Gérard Miller, issu d’une famille très favorisée, devenu, nul n’est parfait, maoïste et défenseur de la gauche prolétarienne, qui pontifie depuis des années dans le confort douillet des plateaux télé. Frère de Jacques-Alain Miller, le gendre de Lacan que nombre de ses confrères affirmaient fou, qui a fait fructifier la juteuse affaire familiale.

Gérard Miller, la quintessence du psychanalyste « sachant », sûr de détenir la Vérité puisque le dogme simplet et immuable est fort rentable, imbu de lui-même, qui joue au révolutionnaire de salon sans jamais prendre aucun risque. Sauf, en plus des faux témoignages et pour jeter l’anathème sur les policiers, celui de publier une fausse photo. Du faux, comme des interprétations débiles ou faux comme l’instillation de faux souvenirs, les armes de la psychanalyse. 

Gérard Miller, farci des concepts fumeux d’une pseudo science sur laquelle se sont jetés les médecins – ou pas – les plus médiocres et paresseux, et les riches bobos narcissiques, qui trompent leur ennui et satisfont leur snobisme en allant des années durant voire toute leur vie, se gratter le nombril.

Bon, mais de toute façon, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas eu de blessé grave ni de blessé dans le coma, que les pauvres étudiants, tirés de leur dodo à 5 h du matin, n’ont pas été malmenés par les policiers. Car, « sur le fond, la violence policière, c’est ça que les étudiants ont traduit à leur façon et c’est ça qu’il fallait, effectivement, transmettre largement ». Comme transmettre les « coups de matraque » auxquels se seraient adonnés les policiers : et dire qu’aucune d’entre elle n’a malencontreusement atterri dans aucun fondement !

Mais, alors, ces coups imaginaires (l’évacuation s’étant faite dans le calme, selon la préfecture), un fantasme pour Gérard Miller ?

https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/25/gerard-miller-tente-de-justifier-la-diffusion-de-la-fake-news-sur-levacuation-de-tolbiac_a_23419977/

https://www.nouvelobs.com/education/20180425.OBS5715/le-media-dans-la-tourmente-de-l-affaire-tolbiac-les-5-actes-de-la-polemique.html

https://ripostelaique.com/etudiant-de-tolbiac-victime-de-la-bac-les-temoins-avaient-menti.html

Caroline Artus

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Hasso

« …Gérard Miller, issu d’une famille très favorisée, devenu, nul n’est parfait, maoïste et défenseur de la gauche prolétarienne… »
Vous oubliez un autre paramètre :
… innocemment bénéficiaire d’un compte en Suisse ouvert par ses parents pendant la guerre, et révélé en 2015 lors des accords France-Suisse.
C’était pour compléter le tableau du « damné de la Terre » !

Lili

Comme toutes les pourritures gauchiasses, miller and Cie, corbières appelle les flics au secours….. Et oui, ils ne peuvent plus contenir leurs crasseux chéris, ils sont dépassés ces maudits fachos…. Honte à eux !
http://www.fdesouche.com/996477-guerre-de-territoires-a-bagnolet-93-le-maire-ps-et-alexis-corbiere-fi-demande-des-renforts-de-police

Dominique Martin

J’ai fait une psychanalyse de type freudienne pour mon plus grand bienfait . Donc , je suis loin de considérer Freud comme un imposteur . Jamais , cependant, si j’avais encore besoin d’une séance ou deux , je n’irais consulter Gérard Miller .Je le trouve d’une incompétence grave .Seulement ses propos erronés et ridicules sur Trump à ONPC il y a 3 ans , me suffisent .

Amour de la POLICE

Soutient a notre POLICE et a nos POLICIERS ainsi qu’au FORCES DE L’ORDRE .

eva Argeles

Gerard Miller est une grande crapule . u pourri. un antiFrançais. une nullité.

Lisianthus

Il faudrait demander à ces soi-disant étudiants gauchistes si ils accepteraient d’être soignés par des médecins non sélectionnés et non diplômés !

Jacques Barrio

Gérard Miller n’est qu’un petit furoncle plein de pus. qui défigure la France.

YVES DAVID

Il me suffit d’entendre 2 mots dits par ce sale individu pour reconnaitre cette voix abominable de socio- zozo-psycho-gôôôôcho qu’on n’a qu’une envie , une seule :
l’aplatir , lui claquer le beignet une fois pour toutes , lui faire avaler sa suffisance et sa vilaine morgue de teigneux insoumis bien à l’abri , drapé dans son noble rôle d’enseignant vertueux du service public , m’sieurs-dames siouplait !

eva Argeles

Yves David . j’ éprouve exactement la même chose

dufaitrez

Plus que des barbus ! Miller, Borloo, etc… Des Barbouzes ? Islamo compatibles ?
Il parait qu’il est « aussi » prof de Fac… A-t-il le temps de faire tout ça ?
Macron l’écoute ! Il cherche un Ministre de la Vérité !

Marie d\'Aragon

J’adore ! Bien vu !

Yohann le debattant

Un faux cul et un hypocrite ce Miller.

Reconquista

Zorglub

Mais comment pouvez vous preter seulement une seconde à ce que raconte que cet abrutis congénital ( sans doute) , moi ça m’est impossible, je ne l’ai jamais plus entendu que 10 seconde le temps de reconnaitre sa voix pointue , suffisante et pleine de hargne.Il doit mal baiser ça c’est sûr.

AFMC98000

Gérard Miller, cet islamo gauchiste assumé, n’en est pas à sa première déclaration scandaleuse. N’avait-il pas déclaré il y a quelques années que l’islam était une tradition française ancestrale et que le nombre de clochers dans nos campagnes ne prouvait pas notre culture judéo chrétienne millénaire…
Il mériterait de disparaitre des plateaux des radios et des télés, il est in crédible, il ment sans cesse, c’est un imposteur.

patphil

une fakeniouze qui ne sera pas sanctionnée! le site ne sera pas fermé! les médias aux ordres qui ont relayé le bobard sans le vérifier méritent ils encore le nom de journalistes?

Reconquista

Gérard ment vu autant de milère intélectuelle et de haine con tenue que chez ce zozo là.

bernard

Qui a dit d’écouter ces tristes sires de Miller à Askolo en passant par BHL, Elkabbach, Minc, Attali et consorts ?

eva Argeles

A ce moment de la diffusion tout les Français devraient zapper de suite. a l’ audimat ça se verrai de suite . Allez au travail FRANÇAIS . POUR VOTRE PAYS.

Dany

Sans parler du Pape François, le leader maximo des islamo-gauchistes du Vatican

de BELEN

Ce mec est un clown

Anonymous

G. Miller devrait suivre une thérapie et consulter un psychiatre de toute urgence !

Fleur de Lys

j’ai retrouvé la vidéo de Gérard Miller face à JM Le Pen en 95 lors d’une émission politique et le moins qu’on puisse dire le trotskiste bobo Miller n’en menait pas large face au Menhir .. ce que j’aime, c’est la tête que fait JMLP en écoutant Miller, sûr de lui et constatant la perfidie crasse de ce Miller, qui lâche même à un moment un rire.. tellement Miller dépasse les lois de l’imagination en connerie….

https://youtu.be/6iWH7cjxl40

peplum

Excellent, à revoir … l’air « pincé » du Miller

Fomalo

Merci Fleur de Lys, sans télé, je ne connaissais pas la tête de G. Miller ! L’air d’un rat acculé, montrant les dents tout en ne pouvant empêcher des tics de tarlouze avec ses doigts sur la bouche ou sur les sourcils, devant le « Menhir » J.M le Pen qui a dû bien se marrer, tout comme « l’ami » de Miller, l’inénarrable Ruquié..

Allobroge

MILLER compère, un temps, de RUQUIER, ne s’offusque jamais des dérives totalitaires du communisme et du gauchisme extrême, comprenez que c’est globalement positif et quant aux dégâts collatéraux c’est normal, il en faut pour que le bas peuple accepte les conceptions fumeuses et utopistes de ces traîtres à la nation !.Songez, il n’est pas n’importe qui puisque les médias ne cessent de l’inviter, c’est donc qu’il est une sommité ou alors, c’est donc que ce qui a pourri la moitié de l’humanité pendant la guerre froide continue son travail de sape et a compris que tout serait soumis à ses… lire la suite

montecristo

Celui-là …. y m’énerve ! mais y m’énerve … grave !

obelix71

un intervenant a bien résumé la situation : la sélection ,elle sera dans la vie professionnelle , ces  »étudiants  » vont arriver avec leur diplôme en chocolat et pousseront des cris car ils sont mis de coté !!

Sylvie Danas

On confond journaliste et propagandiste. Quand on emploie les bons mots, les choses deviennent plus claires

Victor Hallide

Gérard Miller, ce grand bourgeois qui utilise la psychanalyse comme un instrument de pouvoir et un bon job pour faire des affaires. Miller qui joue au melanchoniste, le gag ! Le cache-sexe de sa passion ultra libérale du tiroir-caisse

Marc Létoile

Jacques Lacan a écrit:

« La parole en effet est un don de langage, et le langage n’est pas immatériel. Il est corps subtil, mais il est corps. Les mots sont pris dans toutes les images corporelles qui captivent le sujet ; ils peuvent engrosser l’hystérique, s’identifier à l’objet du pénis-neid, représenter le flot d’urine de l’ambition urétrale, ou l’excrément retenu de la jouissance avaricieuse. »( J Lacan )

De là à supposer qu’il était fou… il n’y a qu’un pas… un petit pas pour l’homme… un grand pas pour l’Humanité ?

didile

Voilà au moins qui est clair! Julo, sur sa chaîne de montage à l’usine, a parfaitement compris que les intellos se battent entre eux pour le défendre .Il voit subitement son tournevis se trémousser d’aise et sa salopette devenir un smoking.

patito

pourquoi donnez vous de l’importance à ce guignol ; vous lui faites trop d’honneur : ignorez le car c’est ce qui le fera souffrir le plus .

Allonzenfan

Le Media ou Le Merdia ?

Stephanie

C’est donc un merdia diffuseur de Fake News si chères à Macrotte.
Il attend quoi pour le faire fermer ce site le monarque?