Viols et coups de ciseau : la richesse de la diversité

Publié le 16 octobre 2018 - par - 13 commentaires - 2 065 vues

Espagne : Madrid – Deux mineurs âgés de 14 ans ont abusé sexuellement d’une jeune fille de 15 ans lors des fêtes du quartier « Del Pilar ».

Cela s’est passé dans le site réservé au Parc des expositions, près du centre commercial de « La Vaguada ».

La jeune victime, qui s’est défendue dans une courte bagarre, s’est plainte d’attouchements de ses parties intimes auprès du SAMU-Protection civile qui lui a tout bonnement conseillé de rentrer chez elle sans la prendre en charge.

Ses parents sont venus la chercher et l’ont conduite à la police nationale pour déposer plainte.

Les deux mineurs, l’un d’origine marocaine, le second d’origine paraguayenne, ont été appréhendés pour agression sexuelle avec violence.

Allemagne : Cologne – Un migrant, d’origine maghrébine, selon les témoins, a pris en otage une femme, elle-même d’origine maghrébine, dans la pharmacie qui se situe à l’intérieur de la gare de Cologne.

Dans un premier temps, il a tenté de mettre le feu aux vêtements de la jeune femme puis à la pharmacie, enfin il a réclamé une somme d’argent pour libérer son otage et, enfin, affirmé qu’il détenait une valise pleine d’explosifs.

Après avoir négocié dans un premier temps, les forces spéciales appelées sur les lieux ont dû l’abattre.

Blessé grièvement, il se trouve actuellement en réanimation à l’hôpital.

Les autorités ont refusé d’informer les médias sur l’origine du preneur d’otage, ce sont les nouvelles consignes du gouvernement.

Nous connaissons cela en France depuis des années et elles commencent à s’appliquer également en Espagne !

France : Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) – Dans la nuit de vendredi à samedi, 8 voyous, des mineurs âgés de 14 à 16 ans, ont été mis en examen pour un viol en réunion sur une jeune fille de la cité.

Cela s’est passé dans la cage d’escalier de l’immeuble.

Ce viol s’est accompagné de violences ayant entraîné plus de huit jours d’I.T.T. (Incapacité Temporaire totale de Travail).

Cinq mineurs ont été incarcérés pour participation active au viol et les trois autres remis en liberté, sous contrôle judiciaire, pour y avoir assisté.

La Courneuve, toujours en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2 h 30, à proximité de la gare du RER, un individu, dont on ne connaît ni l’identité ni les origines, a tenté de pénétrer dans un pavillon en escaladant le portail. Mis en fuite par le propriétaire, il s’est éloigné et a agressé un homme à l’aide d’une paire de ciseaux, le blessant grièvement au niveau du cou, puis l’a frappé avec une poubelle qui se trouvait là, tout en hurlant « Allahu akbar ».

La malheureuse victime a réussi à s’échapper et a pu se rendre dans un commissariat et donner le signalement de son agresseur avant de s’effondrer.

Transportée à l’hôpital, son pronostic vital est engagé.

L’agresseur a été interpellé quelques instants plus tard par la BAC (Brigade anti-criminalité) alors qu’il criait toujours « Allahu akbar » et avait les mains ensanglantées.

Il était, paraît-il, sous l’emprise de l’alcool !

Il sera poursuivi pour tentative d’homicide et apologie du terrorisme.

Quand ce n’est pas un « déséquilibré », c’est forcément un « alcoolique » !

Aubervilliers, encore en Seine-Saint-Denis, dimanche soir, vers 22 h 30, un individu a foncé sur des piétons avec sa camionnette.

Après une course-poursuite, au cours de laquelle il a foncé également sur les policiers et percuté un véhicule de police, sa voiture a pu être « stoppée » à Saint-Denis.

Il a pu être maîtrisé, non sans avoir essuyé plusieurs coups de feu de fusils à pompe et de Sig-Sauer.

Blessé au bras, ses jours ne sont pas en danger.

Un policier a été également blessé plus légèrement.

Metz (Moselle) – Dans la nuit de jeudi à vendredi, dans une rue du centre-ville, près de la place Saint-Simplice, deux individus ont abordé une jeune femme qui marchait sur le trottoir, d’une manière un peu trop « insistante ».

Son compagnon, qu’elle attendait, l’a rejoint. Âgé de 21 ans, il s’interpose et la situation dérape.

Les deux individus le rouent de coups, notamment sur le visage.

Transporté aux urgences de l’hôpital Mercy par les sapeurs-pompiers, il est assez gravement blessé et sa compagne est sous le choc.

Quelques heures plus tard, dans cette même nuit, et également en plein centre-ville, les policiers ont interpellés trois individus, âgés de 17 à 20 ans, qui venaient de commettre une nouvelle agression, portant des coups à un homme qui leur avait refusé une cigarette parce qu’il ne fumait pas.

L’enquête déterminera si ce sont les mêmes voyous, rejoints par un troisième, qui sont les auteurs de la première agression !

Grigny (Essonne) – Quartier de la Grande Borne, un individu âgé de 20 ans circulait dangereusement sur un moto-cross.

Interpellé par une patrouille alors qu’il s’engageait dans une ruelle, il n’a pas hésité à foncer sur l’un des policiers le blessant à une jambe.

Un collègue, qui tentait de le menotter, a été à son tour frappé à coups de casque.

Les policiers ont dû faire usage d’un « taser » pour parvenir à le maîtriser.

Dans le véhicule de police, l’individu parvenait à libérer ses jambes et frapper violemment le conducteur.

Conduit au commissariat de Juvisy-sur-Orge et placé en garde à vue, il était connu des services de police et avait une interdiction de se rendre à Grigny, pour quelles raisons ?

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Fleur de Lys

«Wallah on baise les condés» : une vidéo de jeunes insultant des policiers fait le tour du web

https://francais.rt.com/france/54672-wallah-on-baise-condes-video-jeunes-insultant-policiers-tour-web

sitting bull

cette situation on la doit aux pro migrants gauchistes , en Belgique ce Dimanche la population a revoté les mêmes crapules de gauche PS en tète , résultat 5 bourgmestres de Bruxelles sont des arabes musulmans maintenant , ils nous ont infiltrés comme une 5 ème colonne

duglimbule

bravo les socialos insoumis et toute la clique des ONG et les Macroniens,
ces migrants sont un cancer pour notre pays voila ou mène votre idéologie, il est vrai que quand on insulte ceux qui ne pense pas “correct”, qu’on dénigre son pays ,qu’on dirige a l’emporte pièce on est un petit freluquet de dictateur d’opérette .
voila ou mènent toutes ces inepties !

wika

“Blessé grièvement, il se trouve actuellement en réanimation à l’hôpital” On espère que les médecins ne vont pas trop se forcer pour le maintenir en vie

patito

les forces spéciales ne sont pas capable d’éliminer un type dangereux !
c’est pourtant simple : on vide un premier chargeur et dans le doute on en remet un petit peu

patphil

manuel tu as oublié la tragédie de cette bisounours de calais violée par un clandestin alors qu’elle était bénévole pour une organisation de défense des migrants

Jackass

Le resultat des Juncker Merkel Macron Hollande ect..complétez la liste des traites, faudra s’en souvenir pour le nettoyage de printemps

Jill

Je ne comprends pas pourquoi les forces de
l’ordre n’utilise pas les chiens d’attaque. Si les
patrouilles étaient accompagnées d’un bon malinois ;d’abord c’est très dissuasif et en cas d’attaque, ces chiens sont redoutables.

duglimbule

les forces de l’ordre ont ordre de ne pas arrêter le désordre ,( c’est un jeu de mots ) bien qu’il soient armés ils ne peuvent dégainer qu’une fois mort !
alors avoir des chien d’attaque comment identifier la responsabilité et son niveau vis a vis du policier qui le drive? l’a t il lâché en légitime défense? pour rien?pour lui donner un peu d’exercice ?
souvenez vous du bâton dans le derrière d’un” repris de justice” le président est allé a son chevet.les policiers mis en examen non jamais été blanchis bien que des vidéos aient prouvé leur bonne foi

J-J Tatie

Bonjour, @Jill, vous n’avez,donc, aucune pitié pour le meilleur ami de l’homme BLANC, malheureux chien, qui risque de s’empoisonner en mordant une quelconque saloperie bipède, barbue… Pauvre bestiole !
De plus, y’a bien une ordure qui porterait plainte contre la bébête et elle finirait euthanasiée. Quelle horreur !

Joël

Allez faire un tour sur FDS, l’actualité est riche aujourd’hui.

Allonzenfan

Une seule solution : tirer le premier…

JCML

Oui, mais encore faut-il avoir une arme ? Par les temps qui courent, seuls les terroristes et le malfrats ont le droit d’en porter. Les policiers et gendarmes n’ont même pas le droit eux de mettre un gifle sans risquer la sanction, alors le péquin lambda, inutile d’y penser, pourtant…

Lire Aussi