1

Viré par Valls, le Général Soubelet sort du placard !

GeneralSoubelet

Souvenez-vous, ce Général de Corps d’Armée, numéro trois de la Gendarmerie, avait osé critiquer en décembre 2013, la politique pénale de Taubira lors de son audition devant la commission parlementaire de lutte contre l’insécurité. Ce qui lui avait valu les foudres de Valls et de Taubira et sa mise au placard.

http://resistancerepublicaine.eu/2014/01/29/manuel-valls-interdit-au-general-soubelet-de-critiquer-taubira/

Extrait de sa liberté d’expression :

https://www.youtube.com/watch?v=WqNhKEsKoEc

Le Général Soubelet, désormais à la retraite, a décidé de sortir du silence. Il annonce la publication d’un livre  » Tout ce qu’il ne faut pas dire » dans lequel il ose la vérité.

L’État régalien risque de se trouver bien falot devant l’étalage de ses défaillances.

Voici le message du Général Soubelet dont tous les patriotes doivent prendre connaissance :

Soubeletlivre

Soubeletlivre2« Chers amis
Certains d’entre vous le savent depuis un certain temps mais il me fallait préserver une certaine confidentialité malgré une bévue mi janvier de la société de distribution.
Le 24 mars prochain sera publié chez Plon un livre qui, à la lumière de mon expérience et des responsabilités que j’ai exercées au sein de la gendarmerie, dresse un constat sur l’état dans lequel se trouve notre pays avec quelques clefs de lecture et des pistes de réflexion.
Ce bilan  ne se limite pas à la sécurité et à la justice et concerne plus généralement le fonctionnement de notre société et de nos institutions.
L’objectif de cet ouvrage est, dans le même esprit que celui qui m’animait lors de mon intervention devant les députés à l’Assemblée Nationale en décembre 2013 de dire les choses telles qu’elles sont et de sortir de la duplicité dans laquelle est plongé notre pays depuis bien longtemps.
Le constat est sans concession et probablement les réactions de celles et ceux qui se sentiront concernés provoqueront une certaine agitation.
C’est la raison pour laquelle j’ai besoin de votre soutien et je vous demande au titre de nos relations amicales de relayer, par vos réseaux, l’information de cette publication autour de vous.
Ma meilleure garantie et je risque d’en avoir besoin c’est la diffusion maximale de ce livre que je prépare depuis plus de deux ans.
Merci de m’accompagner sur ce chemin en espérant que son contenu trouvera un écho en chacune et chacun d’entre vous. »

Général, sachez que les patriotes sont impatients !

Alain Lussay