Vive la France, mais pas Vive la République

Publié le 15 mai 2017 - par - 31 commentaires - 914 vues
Share

« Nulle société ne peut exister sans morale. Il n’y a pas de bonne morale sans religion.

 Il n’y a donc que la religion qui donne à l’État un appui ferme et durable.

Une société sans  religion est comme un vaisseau sans boussole »

Napoléon I.

 Après la défaite politique du camp des Patriotes, celui-ci analyse les raisons de son échec, dans le but  de pouvoir un jour obtenir le pouvoir.

On a l’impression que le nouveau mouvement patriotique en gestation va  encore tenter de trouver la formule gagnante du type :

Souverainisme + anti-islamisation + protection sociale,

chacun de ses thèmes devant être affectés d’un coefficient  soigneusement  choisi, pour  séduire le plus grand nombre et   effrayer  le plus petit nombre, afin de gagner.

C’est faire comme tous les autres politiciens,   le nouveau Président en tête, qui a raisonné uniquement en termes de marketing :

Comment obtenir le meilleur profit (le pouvoir politique suprême), connaissant la psychologie et les besoins  de la clientèle (les électeurs) et  en disposant des moyens publicitaires (les médias) ?

Réponse : la campagne électorale victorieuse d’Emmanuel Macron !

Le camp patriotique a, au cours de la longue campagne présidentielle, adopté cette  même stratégie calquée sur le marketing.

Avec le résultat que l’on sait, car à ce petit  jeu-là, un COMMERÇANT triomphera évidemment toujours face à un PATRIOTE.

Peut-être que le camp patriotique devrait adopter une autre méthode.

Puisque le camp patriotique se définit comme la communauté des Français qui désire maintenir ses frontières, sa langue, sa culture millénaire et  garantir sa survie, en tant que  : «peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne» , il devrait sans doute s’inspirer des peuples qui se définissent également sur des considérations d’appartenance à une ethnie et à des traditions, et, surtout,  qui réussissent !!!

Les  Japonais, par exemple,  malgré la destruction quasi-totale de leur pays il y a à peine 70 ans,  sont aujourd’hui extrêmement puissants sur tous les  plans : militaire, économique, scientifique et culturel.

Ils ne  partagent pas vraiment  le pouvoir avec leurs  faibles minorités ethniques.  Eux, ils accordent  leur nationalité aux étrangers au compte-goutte.

Ce n’est un secret pour personne : les Japonais  tirent  leur force d’une religion  nationale et de croyances ancestrales qui leur permettent de garantir durablement l’unité du pays malgré les inévitables différences sociales, en offrant à tous  un projet spirituel commun.

Philippe Grimberg

Print Friendly, PDF & Email
Share

31 réponses à “Vive la France, mais pas Vive la République”

  1. faraut dit :

    Dans ce cas là revenons aux vraies racines de la France, de la Gaules: Le paganisme. Rien à foutre de votre religion catholique de pédophiles, de tueurs et d’inquisiteurs et d’obscurantistes. La nation française mérite bien mieux que ce ramassis d’idolâtrie et de bêtises. Pour l’auteur de ce torchon n’oublie pas que le sexe avant le mariage c’est péché, ne commet pas de péché de gourmandise et fais ton carême pour gagner ton paradis… ridicule… Tu m’etonnes qu’il y est des débiles qui soit musulman aussi…

    • Philippe Grimberg dit :

      Facile d’abandonner la courtoisie à distance et dans l’anonymat.  »A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».
      Puisque votre on projet, ce serait de redevenir des Gaulois guerriers pour reconquérir la Gaule, exposez-le, je vous prie ; je vous soutiendrais volontiers. Ceci dit, j’exigerais des excuses pour le ton injurieux de votre précédent courriel.

  2. madeleine dit :

    Ce Chant des Partisans, devenu 3ème Hymne national fut rédigé par un Français Libre d’origine juive russe, né en Argentine à Clara dans une des colonies juives du Baron de Hirsch et Maurice Druon, neveu de Joseph Kessel..

    Quelles furent les conditions de sa rédaction?

    En janvier 1943, un officier d’aviation arborant sa Légion d’honneur et sa croix de guerre 1914-18, pénètre dans le bureau du général de Gaulle à Carlton Gardens. À 45 ans, Joseph Kessel demande à participer aux combats. De Gaulle, qui admire sa plume, répond :

    « C’est difficile à votre âge… vous pourriez écrire quelque chose sur la Résistance. »

    Ce sera « L’Armée des ombres », roman nourri de ses souvenirs de lutte en Provence et de ses rencontres avec les chefs de la Résistance.

  3. madeleine dit :

    Le Chant des Partisans, devenu 3ème Hymne national fut rédigé par un Français Libre d’origine juive russe, né en Argentine à Clara dans une des colonies juives du Baron de Hirsch et Maurice Druon, neveu de Joseph Kessel, qui avait rejoint le Général de Gaulle à Londres. Joseph Kessel voulait combattre et le fit savoir à de Gaulle qui lui répondit : « Vous avez 45 ans, je préfèrerais que vous écriviez un livre ».

  4. madeleine dit :

    « Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans c’est l’alarme
    Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes…

    Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
    Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
    Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,
    Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite..

    C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
    La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
    II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
    Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.

  5. madeleine dit :

    Ami entends-tu ?
    En ce 8 mai 2017, en ce jour de la victoire de 1945 contre le nazisme, Emmanuel Macron, ému, se concentre sur les vibrantes paroles du Chant des Partisans face à la tombe du soldat inconnu, au lendemain de sa victoire contre le parti héritier de Vichy et de la Milice.
    Ce Chant des Partisans, devenu 3ème Hymne national fut rédigé par un Français Libre d’origine juive russe, né en Argentine à Clara dans une des colonies juives du Baron de Hirsch.

  6. Le Drômois dit :

    Dans une république, il n’y a pas de « peuple », il n’y a que des « citoyens », or un peuple peut être remplacé par un autre. Sans croyance spirituelle, une république tache de remplacer la religion et ses valeurs, et devient ainsi une secte qui écrase tout « mécréant ».

  7. Théodore l\'Athée dit :

    Etrange point de vue. Je ne vois pas où on veut en venir. En une phrase, ça donne quoi ?

    • Philippe Grimberg dit :

      Je vais essayer de vous répondre en une phrase, en citant André Malraux : «Le XXIe siècle sera mystique ou ne sera pas.»

  8. doucet68 dit :

    C’est l’occasion pour moi de revenir sur une autre citation que j’aime bien et que j’emploie souvent car je dis exactement la meme chose quand je dis : QUI NE CROIT PAS EN DIEU, CROIT EN N’IMPORTE QUOI.

    Explications :

    Selon notre Sainte Bible, mais aussi selon les philosophes des siècles passés, voici l’équilibre naturel des choses, voici l’ordre des choses qui a organise la societe depuis des siecles et qui a cree la civilisation europeenne :

    – le Divin représente l’ordre supérieur, intouchable et eternel
    – l’ordre moral est donne par le divin, par le sacré,
    – l’ordre politique est guidé par la Morale
    – l’ordre politique est au service des Hommes d’ou il tient son pouvoir et sa nomination.

    • faraut dit :

      Bein va à la messe et lâche nous avec ta morale débile… Tout est relatif mon grand. Pas facile d’évoluer… vous vous rabaissez au même nv que les musulmans attardés. Triste époque…

      • Philippe Grimberg dit :

        Si comme je le crains, vous avez raison, et qu’il ne semble plus possible de fédérer le peuple français, que ce soit avec une république mercantile et anti-nationale, ni avec un christianisme bisounours mondialiste, le conflit sera d’ordre ethnique : globalement Blancs contre arabo-musulmans, comme, au final, tous les conflits ethniques au sein du Tiers-Monde.
        Je vous crois intelligent, Monsieur, mais, la question qui se posera pour tous les Français, vous compris, ce ne sera pas la capacité à manier l’insulte à peu de frais, comme vous le faites à mon égard avec un art consommé.
        Non la question sera :  »en avoir ou pas  » face aux hordes djihadistes déchaînées opérant sans opposition officielle.
        Sauriez-vous finalement montrer réellement du courage ???

    • Philippe Grimberg dit :

      … Une autre citation dans la même veine, de Léon Bloy, reprise par le pape François : «Celui qui ne prie pas le Seigneur prie le diable.»

  9. André léo dit :

    Cher Monsieur,
    Avec l’immense respect dû aux victimes de la barbarie hitlérienne, j’ose exprimer mon désaccord avec vous.
    « Les religions sont les inventions les plus criminelles de l’humanité ». (J.Saramago)
    Comme certains d’entre-nous, peut-être avez-vous eu dans votre famille des déportés,
    des résistants, des Justes. Cela ne suffit pas pour comprendre la nuisance absolue des obscurantismes religieux. Les guerres sumériennes il y a 5000 ans, les pharaoniens il y a 3000 ans, les cananéens -juifs il y a 3000 ans, les bûchers et inquisitions chrétienne sil y a 2000 ans, les tueurs fous d’Allah depuis 1400 ans… il est où votre idéal religieux?
    Napoléon, c’était le concordat il y a 2 siècles.Nous sommes en 2017 et la science a définitivement tué les dieux. Un peu de rationnel, SVP!

    • Philippe Grimberg dit :

      Bonjour Monsieur André,
      à travers l’exemple du Japon, (il y en d’autres), j’ai voulu montrer qu’un peuple qui conserve ces croyances, quel que soit le jugement qu’on peut porter sur celles-ci, a un avenir. Comme ce n’ est plus vraiment le cas de la France, son avenir me semble fort compromis.Bien à vous.

      • André léo dit :

        Monsieur Grimberg,
        Je comprends parfaitement votre cheminement. Mais il est utile de préciser que les shintoïsme, bouddhisme et autres croyances asiatiques, sont des religions SANS dieux. Le paganisme astrologique des grecs , égyptiens, romains… s’appuyait sur les astres, pour l’essentiel, et les saisons qui en découlaient. L’invention de yahvé, dieu unique, au moment de l’invasion de Juda et d’Israël par les babyloniens devait servir à unifier le « peuple » juif dans la diaspora. A-t-il réussi?
        2700 ans plus tard, on ne peut pas dire que la transposition du monothéisme juif à des dizaines d’autres croyances en autant de dieux uniques, a aidé à la paix et au bonheur de l’humanité.
        Respectueusement.

        • Philippe Grimberg dit :

          Je me souviens de la ferveur nationale quand la France a gagné la coupe du Monde en 1998. C’est ce type d’ambiance dont la France aurait besoin en ce moment. Ou comme la conquête de la Lune pour les USA dans les années 60-70. Ce n’est pas nécessairement une question de Dieu ni de dieux ni de dogmes.
          La conquête des étoiles pourrait être aussi un projet fédérateur pour les Français, avec sa part de génie, de panache et d’humanisme et de romantisme ! Car je crois que c’est ce que nous sommes au fond de nous, pas des technocrates consommateurs-producteurs, comme l’Homme nouveau que nous vendent nos nouveaux Prêtres de gauche et de droite. Cordialement.

  10. tadeus dit :

    3 remarques:
    * Le problème en France est vraiment très grave et j’ai aussi beaucoup de mal à comprendre pourquoi les gens n’arrivent pas à se regrouper autour de quelques valeurs communes quelque soit par ailleurs d’autres différences. Car finalement s’il n’y a plus de France, le reste n’aura plus d’importance.
    * Ces idéologies dites « progressistes » sont portées avec des phrases et idées simples et faciles à retenir ce qui en font aussi et surtout une arme redoutable. Pourquoi les intellectuels hors de ce champs de pensées ne sont pas en mesure de créer une pensée/riposte allant dans ce sens ?
    * J’ai constaté une capacité du camp d’en face, à s’unir, à faire du lobbying auprès des élus, des procédures judiciaires systématique, et la mollesse en face..

    un grand merci pour cet article

    • Philippe Grimberg dit :

      Je pense que ces intellectuels existent et qu’ils ont déjà informé la majorité des Français de leur probable prochaine disparition. Mais pour vaincre le camp d’en face, ce n’est pas suffisant d’être informé, il faudrait , comme jadis, une Jeanne d’Arc pour transcender le peuple français.
      Merci de votre soutien.

  11. lombard dit :

    les japonais ont raison ,protégez votre nation !votre identité,si nous avions fait pareil nous n’en serions pas la ,à subir tous les jours les insultes crachas ,raquettes ,menaces diverses par le mélange multi ethnique LRPS des quarante dernières années ,je rage de savoir que le traitre giscard qui a permis le regroupement familial ,qui a signé le traité de Barcelone ouvrant les frontières à l’invasion vieilli heureux à nos frais !! il mérite une balle pour avoir paupérisé notre nation,humilié nos enfants au rang des prochains esclaves …..

  12. bandemou dit :

    Pour ce qui est du Japon, il faudrait analyser la situation démographique de ce pays sans enfants et remplis de vieux cageots réactionnaires et grabataires. l’avenir japonais est très sombre.

    • Philippe Grimberg dit :

      Les Japonais se remettront à faire des enfants, quand le pouvoir jugera qu’il est temps d’en refaire la promotion. (C’est un pays encore trop densément peuplé).
      Je suis certain que le Japon. parce qu’il y a au pouvoir de vieux cageots réactionnaires, parlera encore japonais et boira du saké dans 20 ans
      Je ne suis pas sûr que la France, parce qu’il y a au pouvoir de jeunes matérialistes progressistes mondialistes , parlera français et boira du vin dans 20 ans.

  13. montecristo dit :

    Facile à dire Monsieur Grimberg ! Mais vous voudriez justement faire renaître tout ce qui a disparu en France et auquel le peuple n’est plus du tout sensible parce que le peuple n’est plus français …. et pas japonais non plus !

    • UltraLucide dit :

      C’est mon sentiment. La France traditionnelle est en cours de destruction, ça a commencé à la fin de la seconde guerre mondiale sous l’impulsion des USA, nouveaux maîtres de l’Europe occidentale. Mai 68 a été orchestré par eux (Cohn-Bendit, actuel responsable des European Young Leaders) pour virer l’obstacle De Gaulle. Depuis ils ont mis en place l’esprit bobo-multiculturel-mondialiste-libertaire qui permet la dissolution de notre nation dans l’euro-mondialisme.
      Je ne sais pas si vous avez discuté autour de vous, avec amis et famille. Plus j’expose la controverse mondialisme – souverainisme, plus je sens monter un refus ou une indifférence forts contre le souverainisme identitaire, une incompréhension croissante envers cette vision de la France qui devient minoritaire.

      • MAURON dit :

        L’indifférence générale est souvent en relation avec la situation économique des gens. Quand je tire la sonette d’alarme auprès de mes amis souvent la réponse est  » ils te gênent toi les migrants, pas moi ».Donc à la base la perception du danger migratoire est souvent une question de classe sociale

        • Philippe Grimberg dit :

          Quand la France sera devenu partout le Tiers-Monde, les  »châtelains  »qui ne se seront pas exilés, parce qu’il seront restés encore patriotes, seront eux-aussi finalement gênés par les migrations-invasions. Alors, c’est peut-être, à ce moment-là, quand tout le peuple français aura touché le fond, qu’il remontera.

      • montecristo dit :

        UltraLucide
        Pour moi c’est De Gaulle le premier responsable … Mais trop long à développer. Une chose est certaine : l’esprit gaulois a été complètement détruit par l’apport des immigrés depuis des décennies. Beaucoup ne se sont jamais sentis concernés et ont conservé toujours le sentiments de pouvoir « rentrer chez eux ». La même chose est arrivée en Algérie avec la destruction de l’esprit pionnier des premiers arrivants français à cause de l’arrivée de populations « méditerranéennes » très différentes qui ont plutôt « brassé de l’air » que pris des décisions efficaces. Il va y avoir beaucoup de boulot pour retrouver une identité … Mais là encore ce serait trop long. Amitiés

    • Philippe Grimberg dit :

      Je pense que les jeunes générations, malgré leur ré-éducation, ont foi en la France. Ce qui manque, c’est une élite à la mesure de l’enjeu.

  14. Aaron dit :

    Logique.

  15. Aaron dit :

    Logique