Vive le vote noir !

Publié le 21 novembre 2017 - par - 14 commentaires - 1 339 vues
Share

Avoir une vraie démocratie ne s’improvise pas. La réflexion doit être aboutie.

Et cette réflexion peut se nourrir de ceci :

http://www.leparisien.fr/politique/faut-il-tirer-au-sort-nos-representants-politiques-06-01-2017-6530676.php

Mais le mieux ; l’excellence en ce domaine c’est :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Chouard

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

Or, nous en sommes encore très loin… de cette possibilité.

Il convient donc de réfléchir à :

1° conserver notre système

2° le faire évoluer

3° pour le préparer à soit la solution de Monsieur Etienne Chouard soit à une solution qui recueille l’adhésion d’une très grande majorité des électeurs.

Si nous étudions notre système, nous pouvons concevoir que tel qu’il est, la démocratie est tronquée, en ce sens qu’elle est incomplète.

Suivant le système français à deux tours majoritaires nous avons 6 candidats au premier tour :

A B C D E et F

A l’issu du premier tour les 2 ou 3 premiers (présidentielle ou législative) seront conservés pour se présenter au second tour dans notre cas les candidats : B et F

Et j’emploie le mot conservé à dessein.

Ils obtiennent le droit de poursuivre le chemin, ils conservent une chance d’obtenir le poste convoité.

Ils restent en capacité de proposer leur politique.

Le second tour sanctionnant le choix, c’est en discriminant les candidats que le gagnant est élu.

Choisir c’est renoncer !!!

Je choisis l’un « F » et je renonce aux propositions de l’autre (B).

Je discrimine suivant mes critères personnels dans l’isoloir.

Ces critères sont alors légaux et admis…

Ma discrimination n’est pas positive, elle est le résultat de mon éducation politique (http://www.ardeur.net/conferences-gesticulees/conference-gesticulee-franck-lepage-inculture-1/ ) ou de la pression des médias (https://www.dreuz.info/2017/04/28/la-poignee-de-main-elkriefmacron-fait-polemique/) ou de mon ignorance crasse pour les questions politiques…

« Oh vous savez la politique moi !!!! Ça ne m’intéresse pas… »

Le choix qui est proposé alors n’est que la possibilité de choisir ce qui est PROPOSE dans une liste finie ; close et définitive !

Or, la vraie démocratie serait de pouvoir choisir en ne prenant pas, en ne choisissant pas, ce qui est proposé.

Le vote blanc voulant dire « aucune ne me convient » mais je m’exprime.

Le vote nul voulant dire « la question soumise ne retient pas mon attention pour choisir » et je vous le dis.

L’abstention voulant dire « cela ne m’intéresse pas ». et je vous emmer… vous et votre politique ! Faites le choix à ma place.

Dans ces trois propositions il manque le vote NOIR.

Car le résultat est connu d’avance avec ce système le vainqueur est celui qui recueille la majorité des votes exprimés.

Il y a donc TOUJOURS un vainqueur !

La vraie démocratie doit pouvoir permettre le cas où aucun n’est vainqueur.

La multiplicité des choix doit permettre de ne pas choisir par défaut mais par adhésion.

Prenons la dernière élection présidentielle française.

Inscrits 46 303 662

50 % des Français cela fait 23 151 831

Second tour votant 30 841 813

50 % des votants  cela fait 15 420 907

Pour être élu, le vainqueur  doit dépasser les 50 % de votes exprimés ce qui est le cas.

Mais pour autant recueille-t-il  l’adhésion de la majorité des Français soit 23 millions ?

Et bien non il peine à dépasser les 20 millions.

Il en manque 3 !!!!

Trois millions de personne pour obtenir une légitimité incontestable.

Aujourd’hui il est élu par défaut par un système qui ne présente qu’une démocratie partielle.

Il faut donc introduire le vote NOIR.

Après le vote blanc et le vote nul voici le vote noir.

Le vote noir est l’élimination des candidats si le vote NOIR est majoritaire.

Avec l’impossibilité pour ces mêmes candidats de se représenter au scrutin qui doit néanmoins avoir lieu pour obtenir des représentants.

Dans notre cas d’école avec nos candidats A B C D E et F :

Au premier tour :

Le vote noir est majoritaire, ils sont éliminés dès le premier tour.

Un nouveau premier tour est organisé.

Les partis politiques institutionnels n’ont plus qu’à présenter de nouvelles têtes.

Une seconde fois le vote noir est majoritaire dans ce cas tirons au sort parmi tous ceux qui ont voté.

Au second tour :

Le vote noir est majoritaire les 2 ou 3 candidats sont éliminés définitivement.

Et un premier tour est réorganisé.

Avec ce système la démocratie est complète, et le choix par défaut absent, imaginez un second tour des présidentielles françaises avec un vote noir !

Plus besoin de voter MACRON contre LEPEN.

Plus besoin de justifier d’une lutte contre le racisme, pour dire NON, surtout à MACRON.

Ni l’un ni l’autre, dites-le en les éliminant tous les deux.

Pas besoin d’une sixième république

Juste adapter notre système actuel par de menus changements.

Et le résultat aurait pu être par exemple :

MACRON 42.37 % des votes exprimés

LEPEN 22.86 % des votes exprimés

NOIR 34.77 % des votes exprimés

MACRON est quand même élu…

Oui mais..

42.37%-34.77% = 7.6 %

7.6 % des votes exprimés, ce sont 2 343 978 votants qui manquent pour éliminer ces deux candidats…

Autant dire que dans ce cas les 46 millions d’inscrits – les 31 millions de votants soit 15 millions d’abstentionnistes auraient peut-être été motivés pour NON à l’un et l’autre…

Belle UTOPIE qui durera tant que notre démocratie sera tronquée et kidnappée par un système mettant en place par défaut un vainqueur et ce de manière obligatoire alors qu’il faudrait pouvoir avoir un véritable choix y compris celui de les éliminer à tout moment !!!

Je demande l’instauration du VOTE NOIR et si tous les candidats sont éliminés le tirage au sort y compris pour les plus hautes fonctions de l’état.

Sauf à penser qu’un votant est un ignare inculte sous-homme, mais là attention c’est de la discrimination, je crois, pas vous ?

Carl Pincemin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lotus bleu

J’aime beaucoup votre illustration, elle me rappelle des bons souvenirs, ceux de ma jeunesse. Il était bon ce chocolat en poudre. Pourquoi avez-vous effacé «Y a bon» Banania!

Lotus bleu

Notre système électoral est bien, mais il pourrait être amélioré si on ajoutait une dose de proportionnel. Comparé à celui des Américains, le nôtre est de loin supérieur à le leur. Allez étudier leur système et vous comprendrez.
Notre gros problème, ce n’est pas notre système électoral, c’est notre mentalité française à la con, voire tordue et c’est notre socialisme rampant et merdique. Ces 2 facteurs empêchent l’émergence d’esprit brillant, de candidats brillants, francs, sincères, droits. Nos candidats sont intelligents et savent s’exprimer, mais s’ils mentent, s’ils sont hypocrites, manipulateurs, tordus, lâches, mous, faibles, clowns, moqueurs, etc. eh bien peu importe le système électoral, les électeurs auront des faibles et des lâches au pouvoir. Ils seront à leur image.

Pagnol

Vote noir, banania ya bon… C’est un peu limite quand même… Voir beaucoup. Vous êtes vraiment tordus chez riposte merdique

dufaitrez

Pince mi, Pince moi ! M. Pincemin ?
Je me pince de rire !

Bacquet

Carl Pincemin pas possible t’es drogué et tu cherches un job de chroniqueur chez hanouna !

Anton

La seule solution à tout ces faux calculs= A BAS LA GUEUSE !

Georges

Pourriez-vous expliquer le choix de l’image pour illustrer cet article?

Francois Desvignes

La démocratie ce n’est pas la démocratie représentative avec ou sans vote noir.

C’est la démocratie directe.

La démocratie représentative est obsolète : inventée aux XVIII et XIX siècle pour les stades de développement technologique antérieurs au XXI , elle a perdu avec le XXi sa raison d’être : c’est un système de porteurs d’eau.

A l’heure de l »alphabétisation des masses et d’internet, seule la démocratie directe permanente est adaptée à notre stade de développement.

Vous voyez, je viens de « voter » votre article.

quiditvrai

Carl Pincemin, si tous les candidats étaient rejetés par ce système de vote NOIR, de nouveaux candidats se présenteraient et risqueraient d’être tous rejetés aussi . Cela pourrait durer pour plusieurs tours pour aboutir avec finalement un président qui pourrait, sans se soucier de la volonté des votants, renier les promesses de son programme sur lequel il aurait été élu.
D’ou l’absurdité de votre proposition.

PR1

Une autre solution pourrait être de rendre le droit de vote obligatoire

Franck

Ce qui enleverait ipso facto toute arme de contestation et legitimerait par un vote blanc massif, seule arme restant aux electeurs, une election d’un candidat elu par 30% reels des votants. Ce qui ne change rien a la non legitimité d’une election. Si le vote obligatoire avait ete instauré, au lieu de 52% d’abstention + 5 ou 6% de vote blancs, on aurait eu entre 55 et 58% de votes blancs… En effet, cela fait beaucoup avancer le bazar!!!! Macron dans ce systeme aurait ete elu avec la meme illegitimité! Cela ne change rien, sauf qu’on pourra racketer les francais qui ne voudront ou ne pourront pas voter pour raison x ou y!!!!

Le vote obligatoire est helas une perversion du systeme ayant ses avantages pour les politiques…

Brouillon

Non, surtout pas PR1 ! Nous avons assez de contraintes comme ça.

katastrov

L’intelligence aussi devrait être obligatoire !

Lotus bleu

Mais non, forcer les Français à aller voter, c’est insensé et parmi eux, beaucoup ne suivent pas la politique, ils voteraient n’importe comment ou pour le pire candidat.
On peut mener un cheval à l’abreuvoir, mais on ne peut pas le forcer à boire.