Vladimir Poutine : l’ère du monde unipolaire, c’est fini !

Discours de Vladimir Poutine aux participants de la 10e conférence de Moscou sur la sécurité internationale, le 16 août 2022

Mesdames et Messieurs,

Chers invités étrangers,

Permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue à l’anniversaire de la 10e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale. Au cours de la dernière décennie, votre forum représentatif est devenu un lieu important pour discuter des problèmes militaro-politiques les plus pressants.

Aujourd’hui, une discussion aussi ouverte est particulièrement pertinente. La situation mondiale évolue de manière dynamique et les contours d’un ordre mondial multipolaire se dessinent. Un nombre croissant de pays et de peuples choisissent la voie d’un développement libre et souverain fondé sur leur propre identité, leurs traditions et leurs valeurs distinctes.

Ces processus objectifs sont combattus par les élites mondialistes occidentales, qui provoquent le chaos, attisent les conflits anciens et nouveaux et poursuivent la politique dite d’endiguement, qui revient en fait à la subversion de toute option alternative et souveraine de développement. Ainsi, ils font tout ce qu’ils peuvent pour conserver l’hégémonie et le pouvoir qui leur échappent ; ils tentent de maintenir les pays et les peuples sous l’emprise de ce qui est essentiellement un ordre néocolonial. Leur hégémonie signifie stagnation pour le reste du monde et pour toute la civilisation ; cela signifie obscurantisme, annulation de la culture et totalitarisme néolibéral.

Ils utilisent tous les expédients. Les États-Unis et leurs vassaux s’ingèrent grossièrement dans les affaires intérieures d’États souverains en organisant des provocations, en organisant des coups d’État ou en incitant à des guerres civiles. Par des menaces, des chantages et des pressions, ils tentent d’obliger des États indépendants à se soumettre à leur volonté et à suivre des règles qui leur sont étrangères. Cela se fait dans un seul but, qui est de préserver leur domination, le modèle séculaire qui leur permet de tout s’approprier dans le monde. Mais un tel modèle ne peut être retenu que par la force.

C’est pourquoi l’Occident collectif – le soi-disant Occident collectif – sape délibérément le système de sécurité européen et noue de nouvelles alliances militaires. L’OTAN rampe vers l’est et renforce son infrastructure militaire. Entre autres choses, il déploie des systèmes de défense antimissile et renforce les capacités de frappe de ses forces offensives. Ceci est hypocritement attribué à la nécessité de renforcer la sécurité en Europe, mais c’est en fait tout le contraire qui se produit. De plus, les propositions sur les mesures de sécurité mutuelle, que la Russie a présentées en décembre dernier, ont une fois de plus été ignorées.

Ils ont besoin de conflits pour conserver leur hégémonie. C’est pour cette raison qu’ils ont destiné le peuple ukrainien à servir de chair à canon. Ils ont mis en œuvre le projet anti-Russie et ont été complices de la diffusion de l’idéologie néo-nazie. Ils ont fermé les yeux lorsque les habitants du Donbass ont été tués par milliers et ont continué à déverser des armes, y compris des armes lourdes, à l’usage du régime de Kiev, ce qu’ils persistent à faire maintenant.

Dans ces circonstances, nous avons pris la décision de mener une opération militaire spéciale en Ukraine, décision qui est pleinement conforme à la Charte des Nations unies. Il a été clairement précisé que les objectifs de cette opération sont d’assurer la sécurité de la Russie et de ses citoyens et de protéger les habitants du Donbass contre le génocide.

La situation en Ukraine montre que les États-Unis tentent d’étirer ce conflit. Ils agissent de la même manière ailleurs, fomentant le potentiel de conflit en Asie, en Afrique et en Amérique latine. Comme on le sait, les États-Unis ont récemment fait une autre tentative délibérée d’attiser les flammes et de semer le trouble en Asie-Pacifique. L’escapade américaine vers Taïwan n’est pas seulement le voyage d’un politicien irresponsable, mais fait partie de la stratégie américaine délibérée et ciblée visant à déstabiliser la situation et à semer le chaos dans la région et dans le monde. C’est une démonstration éhontée d’irrespect envers les autres pays et leurs propres engagements internationaux. Nous considérons cela comme une provocation minutieusement planifiée.

Il est clair qu’en prenant ces mesures, les élites mondialistes occidentales tentent, entre autres, de détourner l’attention de leurs propres citoyens des problèmes socio-économiques urgents, tels que la chute du niveau de vie, le chômage, la pauvreté et la désindustrialisation. Ils veulent rejeter la responsabilité de leurs propres échecs sur d’autres pays, à savoir la Russie et la Chine, qui défendent leur point de vue et conçoivent une politique de développement souveraine sans se soumettre au diktat des élites supranationales.

Nous voyons également que l’Occident collectif s’efforce d’étendre son système basé sur les blocs à la région Asie-Pacifique, comme il l’a fait avec l’OTAN en Europe. À cette fin, ils créent des syndicats militaro-politiques agressifs tels que AUKUS et d’autres.

Il est évident qu’il n’est possible de réduire les tensions dans le monde, de surmonter les menaces et les risques militaro-politiques, d’améliorer la confiance entre les pays et d’assurer leur développement durable que par un renforcement radical du système contemporain d’un monde multipolaire.

Je répète que l’ère du monde unipolaire est en train de devenir une chose du passé. Peu importe la force avec laquelle les bénéficiaires du modèle mondialiste actuel s’accrochent à la situation familière, il est voué à l’échec. Les changements géopolitiques historiques vont dans une direction totalement différente.

Et, bien sûr, votre conférence est une autre preuve importante des processus objectifs formant un monde multipolaire, réunissant des représentants de nombreux pays qui souhaitent discuter des questions de sécurité sur un pied d’égalité et mener un dialogue qui tienne compte des intérêts de toutes les parties, sans exception.

Je tiens à souligner que le monde multipolaire, fondé sur le droit international et des relations plus justes, ouvre de nouvelles opportunités pour contrer les menaces communes, telles que les conflits régionaux et la prolifération des armes de destruction massive, le terrorisme et la cybercriminalité. Tous ces défis sont mondiaux et il serait donc impossible de les surmonter sans combiner les efforts et les potentiels de tous les États.

Comme auparavant, la Russie participera activement et résolument à ces efforts conjoints coordonnés ; avec ses alliés, ses partenaires et ses collègues penseurs, il améliorera les mécanismes existants de sécurité internationale et en créera de nouveaux, ainsi que renforcera systématiquement les forces armées nationales et les autres structures de sécurité en leur fournissant des armes et des équipements militaires de pointe. La Russie assurera ses intérêts nationaux, ainsi que la protection de ses alliés, et prendra d’autres mesures vers la construction d’un monde plus démocratique où les droits de tous les peuples et la diversité culturelle et civilisationnelle sont garantis.

Nous devons rétablir le respect du droit international, de ses normes et principes fondamentaux. Et, bien sûr, il est important de promouvoir des agences universelles et communément reconnues comme l’ONU et d’autres plateformes de dialogue international. Le Conseil de sécurité de l’ONU et l’Assemblée générale, comme prévu initialement, sont censés servir d’outils efficaces pour réduire les tensions internationales et prévenir les conflits, ainsi que pour faciliter la fourniture d’une sécurité et d’un bien-être fiables aux pays et aux peuples.

En conclusion, je tiens à remercier les organisateurs de la conférence pour leur important travail préparatoire et je souhaite à tous les participants des discussions approfondies.

Je suis sûr que le forum continuera d’apporter une contribution significative au renforcement de la paix et de la stabilité sur notre planète et facilitera le développement d’un dialogue et d’un partenariat constructifs.

Merci pour votre attention.

Vladimir Poutine

image_pdfimage_print
28

52 Commentaires

  1. 1 truc, 1 seul truc, arrêtez de dire « les élites » pour définir les salopes qui tiennent les manettes à l’ouest parce qu’elles n’ont RIEN d’élitaires et TOUT ce qui se situe en dessous du lumpen et de la ceinture ; les cibler comme élites ne fait que renforcer le positionnement de leur branlette autiste-égocentrique jusqu’à l’extrême.

  2. Ben! Il est d’évidence que Mr Vladimir Poutine Président de Russie est le plus grand chef d’état du 21ème siècle !
    macrocescu à côté n’est qu’une tepu de bas etage!🤗🤭

  3. un grand monsieur , un grand PATRIOTE VISIONNAIRE QUI AIME SON PEUPLE . bref pas une fiotte qui macronne sans cesse !

  4. C’est pas demain la veille qu’on pourra se targuer d’un élyséen non-poudré déterminé à mettre un terme à la multipolairisation du monde que nous ont préparé les crevures qui nous gouvernent depuis 40 ans de déchéance civilisationnelle et sociétale.

  5. V Poutine est un vrai président qui aime son pays et son peuple, c’est ce qui fait cruellement défaut chez nous, un vrai chef d’état patriote, il nous faut absolument soit un Trump, soit un Orban, soit un Poutine, nous avions cru à un moment donné avoir l’homme de la situation en la personne de Zemmour mais la plus grosse partie du peuple qui se chie dessus en a voulu autrement !!!

  6. un tyran qui défend son peuple, ses traditions, son économie, et qui réussi à déjouer la prédiction du ministre lemaire qui voulait le mettre à genoux, bref un populiste réfractaire

  7. Une question : peut on savoir qui étaient les participants à cette 10e Conférence de Moscou ?

    • Il y a beaucoup de gens là-bas…. 35 pays ont participé, autant que je sache.

  8. Le grand village mondial des soros et des bilderberg a du plomb dans l’aile.
    Ses complices européens se démènent pour seconder zelenski, biden et le NATO, mais ça marque mal.
    La dernière en date: L’armée Russe occupe la plus grande centrale nucléaire d’Ukraine et zelesnki continue à la bombarder. Au point que les envoyés du nato et de l’onu lui ont dit « stop »: vous suicidez l’Ukraine.
    Reste au Peuple ukrainien à comprendre que son avenir ce ne sont pas les oligarques qui dominent son pays depuis la chute de l’URSS, encore moins les US ou l’europe du fric.
    Mais la pression médiatique des BFMTV locales est là pour retarder la prise de conscience.
    Erreur de R Descartes: le bon sens n’est pas « la chose du monde la mieux partagée!

  9. Alexandre Mercouris parle d’un autre homme d’etat russe qui a fait un discours même jour, plus long que celui de Poutine et qu’il voyait comme un président possible après lui. Qn peut il me donner son nom que je n’ai pas compris, et peut-être aussi le lien pour écouter son discours. D’avance merci.

  10. On ne peut pas défendre un peuple qui veut disparaître de son plein gré. Les français par exemple…

  11. Vive Poutine,la Grande RUSSIE et son peuple !
    A bas Macron et toutes les pourritures qui dirigent l’UE et les USA !

  12. Les USA, les occidentaux, le N.O.M., les DAVOSIENS ET autre BILDERBERG, voulaient une grande Réinitialisation de l’ensemble du monde et pour cela avaient besoin d’un monde unipolaire. C’est dans ce monde UNIPOLAIRE, dirigé par les super-Multinationales , pour beaucoup d’origine Etats-uniennes, mais pas toutes, que le « modèle » transhumaniste devait être imposé sans aucun recours à la démocratie dans le monde entier dont les entités étatiques étaient vouées à disparaître.
    Mais , la Russie, par la voie de Poutine , en a heureusement décidé autrement. La guerre, par l’intermédiaire d’un état fantoche vassalisé (ici l ‘UKRAINE) était inévitable.
    Toutefois, il faut bien se rendre compte, que les DAVOSIENS TRANSHUMANISTES, se serviront jusqu’au bout du bout de leur narratif selon lequel les entités étatiques souverainistes sont des fauteurs de guerre ; selon eux l’exemple en sera la Russie qu’ils diaboliseront pour mieux endoctrinés leurs populations.

  13. Magistral Mr Poutine. Boris dites aux personnes qui vous entourent que nous sommes nombreux à approuver l action de la Russie. Ce n est pas se vendre que de soutenir les initiatives russes mais au contraire, c’est retrouver le chemin du bon sens et du respect des grandes valeurs traditionnelles qui ont forgé les nations, leur identité et leur histoire, millénaire pour certaines . NOROSSIA. Sainte alliance Fraternelle Franco Russe.

    • Et j’ai, en passant, donné notre lien vers votre site – laissez-le lire)

        • Merci, intéressant) et les mondialistes ne pouvaient pas couper les nouvelles russes, comme ils n’ont pas essayé….)

  14. C’est clair que les mondialistes tentent de détourner l’attention du peuple en essayant de rejeter leurs propres échecs sur la Russie qui elle défend son point de vue et conçoit une politique souveraine sans se soumettre au diktat des mondialistes supranationales .

  15. M Vladimir Poutine, puissiez-vous nous sauver (en même temps que la Russie) des affres d’une dictature mortifère et mondialiste ! Dans cet espoir, nous vous apprécions au plus haut point !

  16. Lorsque les russes avaient tendu la main à l’Occident et à l’Europe de l’Ouest après la chute du communisme afin de réaliser une nouvelle alliance, ces derniers ont snobé avec mépris leur ouverture pleine de bon sens. Aujourd’hui je suis convaincu que les Va-t-en- guerre sont les Occidentaux. Mais faire la guerre à la Russie équivaut aujourd’hui à un suicide.

    • Il ne s’agit même pas de négligence – l’Occident a commencé à piller notre pays, à pomper des ressources, à le détruire. J’étais petite dans les années 90, mais je me souviens bien de vivre en Russie à cette époque infernale….

  17. Les propos de ce dictateur ne sont d’aucune utilité, il continue de mentir et d’ordonner à son armée de raser des villes, pendant que son petit chien Dmitri Medvedev lance ineptie sur ineptie. Au fait Karpov, comment vont vos potes les intégristes tchétchènes?

    • Tout va bien en Russie – ne vous inquiétez pas pour nous. Mieux vaut vous inquiéter pour vous-même=) et, il semble-mentir est votre prérogative. Vous avez déjà menti deux fois dans un de vos commentaires.

      • Chère Olga, c’est réconfortant de ne pas voir les insultes fuser ici quand on est en désaccord avec les ayatollahs du site. Quel commentaire svp?

  18. Les crimes de l’armée ukrainienne VIDEO

    Images effrayantes : l’artillerie ukrainienne tue des enfants à Brilyovka dans la région de Kherson.

    Des images terribles de l’endroit où les forces armées ukrops ont brûlé vifs des enfants à Brilyovka.

    Voilà ce dont les merdias de l’OTAN parlent quand il diffuse la propagande de la Junte de Kiev.

    Voilà des images que les merdias occidentaux ne vous montreront pas !

    Rien ne sera oublié !

    https://by-jipp.blogspot.com/2022/08/les-crimes-de-larmee-ukrainienne.html

  19. Lui au moins et contrairement à d’ autres il défend son pays et DONNE PRESEANCE à son peuple

  20. Lorsqu’il évoque les raisons qui ont conduit à une invasion de l’Ukraine, on constate si on est attentif qu’il insiste comme pour se persuader lui même… les Ukrainiens sont ils ses ennemis et sont ils privés de leurs droits, comme celui de leur souveraineté ? On ne peut la défendre pour certains et en priver les autres. Pour le reste, nous savons que nos gouvernements se servent des conflits pour brandir des menaces fantoches et masquer leur incompétence à résoudre les problèmes internes de leurs peuples. Nous le vivons. Le monde multipolaire est aussi un monde conflictuel et plein de tensions internationales. Vouloir rééquilibrer semble juste de son point de vue, mais on constate une guerre supplémentaire.

    • Rien ne vous empêche de réfléchir TOUTE SEULE ….c’est à dire d’avoir une pensée personnelle argumentée , fondée dans le REEL et articulée …Mais cela demande un TRAVAIL ! Un peu plus compliqué que de se contenter de voeux pieux

    • Il semble que vous ne voyez rien – nous ne sommes pas en guerre avec le peuple ukrainien. En Russie, il vit plein d’ukrainiens. Mon mari est ukrainien de souche. Nous ne nous battons qu’avec les nazis ukrainiens, qui depuis 8 ans « gouvernent le bal » en Ukraine, dont souffrent de nombreux habitants de l’Ukraine. Par conséquent, ce n’est pas une guerre – c’est une opération spéciale. Comprenez la différence?… Lorsque vous amenez un chat chez le vétérinaire pour chasser ses vers, c’est une opération spéciale pour le vétérinaire. Pour les vers, c’est la guerre. Et pour un chat, c’est un nettoyage.

      • Vladimir Poutine et Zelensky ne s’entendent pas sur les termes des accords de Minsk. Il n’est pas question de ma compréhension de ce qu’on a sous les yeux, mais d’un désaccord entre eux, à propos de la frontière avec la Russie. Et d’un certain nombre d’accès notamment l’accès à la mer noire. Je préfère la diplomatie aux bains de sang et je déplore que les conseillers de Vladimir Poutine se soient précipités sur la guerre.

        • Pas besoin d’écrire des conneries. La Russie a agi en tant que garant des accords de Minsk. Et ils ont organisé l’Ukraine-parce que l’Ukraine les a signés. C’est juste qu’ils n’ont pas commencé à les exécuter – ce qui a conduit à cette situation. Et si vous préférez la diplomatie au conflit, pourquoi la France(qui était garante de l’autre côté) n’a-t-elle pas forcé zelensky à respecter ce qu’il a signé?… Et maintenant, « je suis désolé »…. bien sûr.

          • Не тратьте время на разговоры с троллями…

            Ne perdez pas votre temps a discuter avec les trolls 😉

          • Je pense que vous surestimez le pouvoir de la France à intervenir de quelque façon que ce soit, surtout constructive. Vous avez vu comment est géré le pays ici ? On sait que le problème se situe à ce niveau. La diplomatie internationale est aux abonnés absents. C’est regrettable.

            • Dans le Donbass 8 ans (! des gens sont morts. Plus d’une centaine d’enfants ont été tués. Et vous n’avez rien fait, vous avez gardé le silence et fermé les yeux. Et maintenant vous êtes « désolé »…. Allez au diable.

              • Vous vous méprenez. Je ne suis pas désolée. Je ne m’identifie pas aux choix du gouvernement qui ne me représente pas et pour qui je n’existe pas. Croyez moi, on s’habitue à se débrouiller sans lui. Ce que je déplore ce sont les conflits entre peuples frères.

        • se soient PRECIPITES? Poutine a attendu HUIT ans, pres de 3000 jours pendant que les ukrainiens bombardaient le Donbass! Et il s’est precipite? Vous etes un grand malade et votre diplomatie justement ne sert a rien avec ces rats!

      • > nous ne sommes pas en guerre avec le peuple ukrainien.

        On va y arriver grace aux efforts de Zelenski et de ses sponsors…

  21. DARIA DOUGUINE …..Crime de guerre ?
    Pourquoi pas un petit coucou à zézélensky sur un centre névralgique ! Un truc bien senti que les toutous/mafiosi de Biden aient chaud aux fesses et rasent les murs

  22. S’il vous plaît monsieur Karpov, pouvez-vous arrêter d’insulter les Français dans vos publications Telegram ? Merci de distinguer d’avantage notre grand peuple des parasites qu’on lui a imposé pour le gouverner. S’il n’y a pas plus de révolte pour l’instant c’est que nous sommes sous le joug d’ingénieuries sociales particulièrement vicieuses et sophistiquées. Merci d’arrêter de nous traiter de pourritures ou d’abrutis, vous n’y gagnerez que du ressentiment de notre part. Et ce d’autant plus que ceux pour qui il est douloureux et rédhibitoire de lire de tels propos sont justement les patriotes français dont une large majorité soutient Poutine. Je vous prie de bien vouloir aborder le problème différemment dans vos prochaines publications. Bien cordialement. AK

Les commentaires sont fermés.