Vladimir Poutine, un homme de bien pour la Russie

Ce lundi 9 mai, fête de la victoire contre le nazisme, contrairement au Président Emmanuel Macron et à Ursula von der Leyen, présidente de Commission européenne, Vladimir Poutine a rendu un hommage chaleureux aux vingt millions de russes qui ont péri au cours de la deuxième guerre mondiale.

Depuis l’annonce de la capitulation de l’Allemagne, le 9 mai est un jour de réflexion et de recueillement pour les victimes russes de la barbarie nazie.

Contrairement aux affirmations d’Ursula von der Leyen, Vladimir Poutine n’a nullement « paradé » lors de cette cérémonie traditionnelle. Que devrait-on dire de tous les Présidents de la République française qui ont célébré dignement le défilé militaire du 14 Juillet, organisé chaque année à Paris depuis 1880 !

Diseurs du bien absolu et de la pensée unique mastrichienne, Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen ont démontré par leurs propos railleurs à l’encontre de Vladimir Poutine, président de la fédération de Russie, une évidente distanciation par rapport à la célébration de la fête du 9 mai.

Ne nous trompons pas. C’est bien l’Allemagne nazie qui a entrepris l’extermination systématique contre le peuple juif pendant la seconde guerre mondiale. Entre cinq et six millions de Juifs, dont au moins un million d’enfants, ont été exterminés dans des conditions abominables.

Pendant cette période funeste, le Troisième Reich a aussi exterminé en masse les handicapés mentaux, déporté les résistants. En outre, les Tsiganes furent aussi l’objet d’une politique systématique d’internement, puis de déportation et d’extermination pour des raisons raciales à Auschwitz-Birkenau.

Triste destin pour ces âmes innocentes.

Contrairement à Emmanuel Macron et Ursula von der Leyen, Vladimir Poutine est issu d’une famille ouvrière de Léningrad. Son père s’engagea dès 1941 dans l’Armée russe et il fut gravement blessé au combat. Le siège de Léningrad dura près de 900 jours et ses parents perdirent deux fils, décédés en bas âge.

Triste destin pour les deux frères aînés de Vladimir Poutine.

Il n’y a rien de plus normal à ce que Vladimir Poutine, président de la fédération de Russie, ait honoré solennellement la mémoire du peuple russe lors de la commémoration du 9 mai avec une dimension affective présente dans son discours.

Il est bon de rappeler qu’en 2003, Jacques Chirac, Vladimir Poutine et Gerhard Schröder refusèrent d’engager la France, la Russie et l’Allemagne lors de la deuxième guerre du Golfe. En 2006, Jacques Chirac délivra à Vladimir Poutine, les insignes de Grand-Croix de la Légion d’Honneur.

En réalité, il est difficile de présenter le président de la fédération de Russie comme un homme politique irresponsable. Le respect des accords de Minsk en 2014 était la seule issue diplomatique à la guerre en Ukraine.

N’est-ce pas le Grand rabbin de l’Ukraine qui avait condamné au cours du mois de novembre 2014 l’idéologie fascisante du régiment Azov ? Il faut savoir que des membres de ce régiment d’élite ukrainien portent des symboles nazis sur leur uniforme, comme les insignes de la division SS Das Reich.

Bref, dans ce conflit qui dure depuis 2014, il n’y a pas d’un côté un méchant et de l’autre un gentil.

Décidément, avec nos sous-marins invendus à l’Australie, les affaires Alstom et McKinsey, nos échanges commerciaux déficitaires, l’extraterritorialité du dollar et autres rackets internationaux y afférents, les Français doivent s’attendre à de mauvaises surprises si nos gouvernants persistent à mener une guerre économique et financière totale à la Russie.

En dépit de notre déclin, la France risque de s’isoler davantage du reste du monde avec une dette publique de plus de 2800 milliards d’euros. Outre-Rhin, l’Allemagne est désormais toute-puissante en Europe. Plus généralement encore, elle ne cesse de fragiliser nos actifs ainsi que les bases de l’entreprise EDF en utilisant le levier de l’énergie et du développement durable.

Refuser de reconnaître ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas est une pure folie.

Henri Ramoneda

image_pdfimage_print
16
2

23 Commentaires

  1. La France , quelle France ! la France est la risé du monde entier ,avec ce gosse aux commandes et il veut faire la guerre a la Grande Russie , pauvre de nous ou nous emmène t il !!!

  2. quoi ? le grand satan, antil-gbt, anti immigrationniste, pro-traditionaliste anti terroriste, celui qui refuse de s’incliner devant l’otan américaniste et le dollar! ce gars n’est toujours pas viré par son peuple ?

    • Patphil@Vous pensez être sur Dreuz.info ?On est pas chez Millier ou Jean-Patrick Grumberg les ukrainolâtre du joueur à queue .Allez plaisanter chez vos deux gourous.Là au moins entre tarés ukrainolâtre, vous pourrez régaler de vos talents sarcastiques.

  3. D ‘ après les délires fantasmagoriques de Millier sur Dreuz.info, Poutine aurait perdu la guerre.

  4. 8 commentaires dont 4 de la seule « RésistanteCh » ! Un défouloir ce truc !

  5. Au lieu de se consacrer aux droits de l’homme, de regarder l’assiette du voisin…. on ferait mieux de regarder le contenu de notre assiette; la guerre en Ukraine serait terminée depuis longtemps et les morts seraient encore vivants. Sur ce point tout les bienfaiteurs de l’humanité s’en foutent. Nous convoitons surtout, langue pendante, les ressources naturelles de la Russie Gaz, pétrole, Or, etc.

  6. L’Allemagne avec ses caresses ne veut qu’une chose c’est tout simplement notre perte. L’Allemagne nous a toujours envié, leur but c’est la soumission de la France et notre perte. Les Allemands ne nous aiment pas c’est pas difficile à comprendre.

      • Le principal, sa liberté de conscience (ontologique) inapte à l’autorité.

    • Ayant fréquenté la BUNDESWEHR dans les années 80 , je me souviens que les officiers allemands digéraient mal , en particulier que nous ayons l’arme nucléaire , et se demandaient ou nous envisagions son emploi(la réponse « sur l’ALLEMAGNE de l’est « les mettait de bonne humeur ).ILS DEMANDAIENT . : » Vous français , quand donc allez vous cesser de voyager en première avec un billet de seconde ? »;iL ne faut pas se tromper , ils ne nous aiment pas , ils ne sont ni nos amis , ni nos alliés, ils n’ont pas changé depuis1871…1914….1939…..?

  7. C’est vraiment ce que l’on appelle du « Globi boulga » !! On mélange tout, un peu de fake, beaucoup d’approximations, on touille et on sert chaud …

  8. Homme de bien pour la russie et criminel de guerre pour le monde civilisé, il a mis plus de 5 millions de personnes sur les routes de l’exil…Pauvre RL

    • Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est convoqué par la justice malienne dans le cadre d’une enquête portant sur une « atteinte aux biens publics et autres infractions », a appris l’AFP, le mercredi 11 mai 2022. Elle porterait sur l’attribution d’un « marché de fabrication de passeports maliens à une société française, à laquelle, le fils de Le Drian serait lié », selon une source judiciaire…

    • Question réfugiés… la réflexion est toujours souhaitable. Lire le livre : « Sarkozy Kadhafi, Histoire secrète d’une trahison » de Catherine Graciet aux éditions du Seuil, éditions Points, 2013. Bonne lecture.

  9. Ce sont les Soviétiques dans leur ensemble (Russes, Biélorusses, Ukrainiens, Moldaves) qui ont brisé les reins des nazis. Ils y ont sacrifié 10,6 millions de soldats. Et si on compte les pertes civiles, ce sont 16,9 millions de morts, dont 9 millions d’enfants, 1700 villes et 70 000 villages détruits ou incendiés. Des Oradour par milliers…
    Avec leurs 0,18 Million de soldats morts sur le front Européen, merci Hollywood pour nous faire croire que c’est le Débarquement de Normandie US qui nous a libérés !

  10. Arrêtons de jouer a la guerre pour les américains nous n’avons rien a y gagner mais a tout perdre , surtout n’allons pas nous mettre a dos les russes et le chef de ce grand pays . Nous avons tout a gagner a rester en bons termes et continuer a commercer avec les responsables de ce pays où nous pouvons développer une complémentarité efficace qui nous ferait énormément de bien a notre industrie et a notre agriculture et aussi a l’emploi en France .

  11. Les russes qui disent le contraire vont en taule. Du coup, ils sont « obligés » d’aimer un dirigeant qui a fait modifier la constitution pour rester au pouvoir jusqu’en 2036.
    On les comprend et on compatit.

Les commentaires sont fermés.