Voilà 4 ans que Macron ne cesse d’humilier le peuple français : stop ou encore ?

Dictature molle d’après Michel ONFRAY, dictature sanitaire d’après Florian PHILIPPOT, coup d’État selon Nicolas DUPONT- AIGNAN… Les envolées verbales des philosophes de plateaux, de responsables politiques ici rejoints par une frange élargie de la population font florès ces jours-ci après l’allocution historique du 12 juillet quand Emmanuel MACRON, par ailleurs garant de la Constitution et de nos libertés publiques, les a ouvertement piétinées en menaçant d’ostraciser une partie des Français prudents sur la question vaccinale.

Prudence est mère de sûreté et ici, s’injecter des vaccins passant péniblement la phase III (il y en a quatre) et bénéficiant uniquement d’autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle n’apporte vraisemblablement pas toutes les garanties requises à un peuple français désormais éveillé, conscient et bénéficiant de canaux d’informations alternatifs. Rajoutez-y l’irresponsabilité pénale négociée avec les grands groupes pharmaceutiques, et vous réunissez tous les ingrédients d’un scandale sanitaire global, prélude à une soumission de masse ou à une explosion sociale.

Doit-on blâmer les Français « piqués » du souvenir du Médiator ou du sang contaminé ? Pourquoi leur exiger une responsabilité individuelle pour notre sécurité collective quand cette responsabilité requise se brise sur l’irresponsabilité des grands groupes ? Il y a quelque chose de pourri au royaume de France. Car cette offensive vaccinale piétine allègrement des pans entiers du droit français (intégrité physique sanctuarisée dans la Constitution, loi Kouchner) et mondial (Droit de Nuremberg). Où s’est donc échoué le principe de précaution cher au Président Chirac ?

Probablement dans les limbes non pas d’une dictature rugissante, mais bien d’une tyrannie discrète qui a progressivement pris le contrôle des plateaux de télévision, des canaux de pouvoir jusqu’à l’Élysée. Nul auteur mieux qu’Étienne de la Boétie et son discours sur la servitude volontaire ne vous en convaincra mieux : nous vivons actuellement dans un régime de façade républicaine, sociale, laïque et solidaire aux ressorts profonds autoritaires et tyranniques parfaitement décryptés par lui quatre siècles plus tôt.

Le génie de La Boétie consiste à avoir observé non pas les méthodes d’accession au pouvoir et de leur maintien des tyrans comme l’a notamment étudié notamment Machiavel, mais bien de renverser l’analyse en se concentrant sur l’entité qui lui permet cet accès puis cet usage immodéré de la force aux dépens du droit. Et cette entité, nous la constituons vous et moi : c’est le Peuple.

Qu’écrit-il ? Très simplement que l’amour de la servitude s’est substitué au désir de liberté. Lié à la coutume de vivre dans une société hiérarchisée où règne la domination des uns sur les autres. La première raison de la servitude, c’est l’habitude qui nous dresse et nous fait obéir à la stabilité d’un consensus social mou.

C’est l’obéissance qui est le préalable à la violence d’un pouvoir ici tyrannique, obéissance d’un peuple débonnaire, repu et gâté, du « boomer » qui a joui du plein emploi, joui du matérialisme que lui offrait une France au pinacle, joui de ses points de retraite généreusement abondés désormais par des générations du chômage de masse. Mais la génération NINJA* (« No Income, No Job, No Asset » – pas de revenu, pas d’emploi, pas d’actifs) qui vient n’obéira plus à ce paradigme car ils commencent à connaître la misère que leurs aïeux auraient peut-être connue dans leur prime enfance durant la reconstruction d’après-guerre, mais qu’ils auraient ensuite vite oubliée grâce aux Trente Glorieuses. Leur accès méritocratique aux emplois stables est désormais compromis et leurs perspectives d’existence assombries par la succession des crises sanitaires et économiques. Bref, les jeunes Français encore présents en France qui n’ont pas eu l’opportunité de s’expatrier vont connaître la faim. Et la faim est la mère des révolutions.

Les raisons principales de la servitude volontaire sont nombreuses : la sécurité alimentaire ou le pain (panum), l’obtention de loisirs gratuits comme les jeux du cirque d’antan qui sont en fait financés par ce même peuple (circenses), la cupidité qui gangrène le cœur des hommes pour atteindre un point paroxystique dans notre monde tout marchand où l’étalon social est l’argent et enfin le cursus honorum ou désir d’honneurs et de reconnaissance, par la distribution de prébendes, de micro-pouvoirs, de médailles tout aussi galvaudées les unes que les autres. Ce système constitue une pyramide qui fonde le contrôle social par lequel s’exerce cette tyrannie d’un genre nouveau : monopole des moyens de production industrielle, financière, médiatique et de divertissement. Le contrôle total de bout en bout de la chaîne (End-to-end control cher à Steve Jobs) est permis grâce aux outils modernes qui fondent notre tyrannie techno-financière.

Cet édifice de contrôle social trouve sa clé de voûte grâce aux nouvelles technologies et à la supra-concentration des moyens de production industrielle ou financier du capitalisme anglo-saxon financiarisé. Et au sommet de sa pyramide culminent « cinq ou six en [qui] tiennent cinq ou six cents, qui en tiennent à leur tour cinq ou six mille » déclarait La Boétie qui poursuit « une majorité a alors intérêt à la tyrannie ». Or, Yvan Stefanovitch ne décrit rien d’autre dans son ouvrage La Caste des 500  : cinq cents personnes croisant les intérêts industriels, financiers, politiques et médiatiques contrôlent actuellement la France face à une représentation nationale démissionnaire : vous n’avez qu’à observer le taux de participation aux votes « majeurs » pour vous apercevoir que l’Assemblée nationale n’exerce plus son pouvoir législatif mais s’agite dans ce théâtre d’ombres.

Comment en sortir ? À ce stade, un choc est nécessaire, et il pourrait avoir été provoqué par Emmanuel MACRON ce 12 juillet, persuadé de sa toute-puissance malgré les jacqueries des Gilets jaunes qui faillirent faire révolution. Car si « [l’]on ne regrette jamais ce que l’on a jamais eu », les Français même de modeste condition se rendent parfaitement compte des écarts béants de richesse qui, même habilement dissimulés, sont désormais trahis par la communication virale et omniprésente des réseaux sociaux : ils peuvent abêtir comme ils peuvent révolter. Ce qui fait la force de la tyrannie techno-financière est aussi sa plus grande faiblesse : la vérité manifestée via l’écran.

Toutefois, les Français semblent avoir perdu tout désir de liberté pour toutes les raisons précédentes mais un facteur prépondérant a miné cet élan naturel que l’on pensait irrépressible : la consommation immédiate, abondante et (apparemment) illimitée.

Pourquoi renonce-t-on au désir nécessaire au combat pour la liberté ?

Parce que la modernité a réalisé son sublime achèvement en ringardisant la beauté et la sagesse du couple « Désir-Plaisir » qui avait rythmé les siècles en raison de l’absence de communication immédiate et de logistique performante, pour lui substituer celui du plaisir immédiat, facile et illimité dans le matérialisme et l’individualisme. Mais cet empire du matérialisme consumériste et hédoniste impose de pouvoir répondre instantanément à la plus petite expression de désir pour immédiatement apporter le plaisir. Cette fourniture immédiate, autorisée par les échanges marchands et d’informations toujours plus rapides, éliminent durablement tout désir pour les êtres et les choses.

Le « HanounAmazon » est notre panum et circenses moderne : Cyril Hanouna comme les chaînes câblées nous fournissent le divertissement, ce qui étymologiquement nous fait « sortir du chemin » que chacun doit emprunter pour grandir, écrire sa légende personnelle et comprendre sa raison d’être au monde. Mais le divertissement omniprésent s’allie au matérialisme contemporain avec ses nouveaux marchands du temple : Amazon et les autres GAFAM/BATX (Google, Amazon, Facebook, Microsoft / Baidu, Alibaba,Tencent, Xiaomi) fournissent l’armature de service et de communication permettant le plaisir immédiat de la réception de sa nourriture, de produits manufacturés aussi futiles soient-ils.

Et moins on désire les êtres et les choses, et plus l’élan de désir naturel tend à disparaître, dans un phénomène apoptotique bien connu. Sans désir, point de désir de vivre libre, donc point de liberté : le confort matériel et le conformisme républicain ont donc tué la liberté qu’ils étaient sensés chérir et défendre.

Le peuple de France et sa conscience collective le sentent à défaut de le savoir. S’il ne réagit pas maintenant, la tyrannie techno-financière qui a affiché fièrement son visage ce 12 juillet par le truchement de son représentant Emmanuel MACRON ira toujours plus loin et écrasera notre modèle démocratique pour nous faire régresser en modèle chinois, nord-coréen ou iranien. Et ce Président aura utilisé toutes les ressources telles que décrites par La Boétie : la peur, la complaisance envers ses affidés corrompus (Ferrand, Dupont-Moretti, Goulard, Darmanin…), la flagornerie et surtout l’humiliation. Voilà 4 ans que le Président Macron et sa clique de Young Leaders ne cesse d’humilier le peuple français.
« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres »

La volonté de vivre libres nous rendra de nouveau libres. Si demain le peuple goûte de nouveau au désir de vivre libre, alors un choc de volontés se produira inexorablement et pourrait conduire à des affrontements plus sévères encore que le furent les Gilets jaunes. Ce seront alors les Forces de sécurité qui joueront le rôle-phare : aideront-ils au basculement de la tyrannie vers une dictature politique, alliance du capital, de la technocratie et de l’armée, ou fraterniseront-ils avec le peuple légitime et seul à pouvoir émettre sa propre loi pour vivre en communauté ? Garde prétorien ou soldat de l’an II fidèle à la Cité et à ses citoyens ?
Les semaines et mois à venir seront fatidiques : la force doit-elle rester à la loi qui sert les tyrans aux dépens de leur peuple ? Les dictateurs et les tyrans de tous temps sont tombés, parfois pour rétablir la démocratie, parfois pour être remplacés par d’autres. Ces temps de crise approchent : Emmanuel MACRON vient d’ouvrir une boîte de Pandore dont il ne refermera pas de sitôt le couvercle.

Fais ce que dois, advienne que pourra.

Capitaine Alexandre Juving-Brunet

Ressources bibliographiques :

Étienne de la Boétie, in Discours sur la servitude volontaire, 1576.
Nicolas de Machiavel, Le Prince, Editions Gallimard, réedition.
Yvan Stefanovitch, La caste des 500 : enquête sur les Princes de la République, Editions JC LATTES, 2010.
Apoptose : Processus physiologique de mort cellulaire ou organique programmée. Cette mort cellulaire est causée par l’absence de stimulation de la cellule ou de l’organe concerné, ayant inspiré l’expression « la fonction fait l’organe ».

 

image_pdfimage_print

40 Commentaires

    • C’est ce qu’ils ont mis en application depuis des années pour obtenir des veaux qu’ils deviennent des moutons !

    • Kabout, en lien avec votre commentaire, c’est un peu comme la triste histoire de la grenouille plongée dans l’eau froide qui finit ébouillantéé, hélas, mais adaptée aux humains, en quelque sorte!

      • Y a-t-il une objection à mon ressentiment:
        je réunis la 5ème république et les coupeurs de têtes de la révolution ainsi que ceus qui ont bâti un empire depuis l’élection de François Miterrand
        Je suis pour que les criminels anti-francais aient le même sort que Robespierre et que Louis 16 ne se soit pas fait décapiter pour rien à si que Marie Antoinette

        • Prochain président Erir Zemmour Z pour Zorro mour pour amour c’est notre Héro nationale qui a l’amour des français

          • Sino’ banir le 14 juillet suie est le début du renoncement à la liberté

  1. Beau texte digne d’un La Boetie que vous citez fort à propos.Puissent les Francais renouer avec le goût de la Liberte sans laquelle tout paraît insipide et morne.Reenchanter la vie à la façon de la magnifique chanson de Souchon, » foule sentimentale ».

  2. Trés bien écrit ! Reflet exact de la situation actuelle !! Il faudrait faire cesser cette humiliation et retrouver nos vrais valeurs !!

  3. Comment Brigitte Macron fait pour vivre avec ce dégénéré là, j’ai l’impression que la baffe reçu lui a fait perdre sa dernière once d’humanité. ouh la la la

    • Parce que le même purin que celui de son mécréant de mari coule dans ses veines pardi

  4. Me di Vizio a bien résumé tout ceci plutôt le confort que la liberté, pour une grande majorité de citoyens ‘acceptent de perdre à nouveaux des pans de leur liberté pour recouvrer quelques éléments de confort qu’on leur avait ôtés…
    Et cela tous nos apprentis totalitaires l’ont fort bien compris et en usent pour acrcoitre leurs pouvoirs et leurs richesses !

  5. Je salue l’Auteur de ce texte génial. Tout est disséqué avec une intelligence acérée, dans un style d’une grande envolée. Lumière éblouissante sous un ciel de plomb.
    Comment suivre cette Flamme ?

  6. Mais Capitaine, n’avez-vous pas pris conscience que les gens préfèrent de très loin Hanouna à La Boétie ? Pensez-vous vraiment que la majorité des gens aient votre degré de réflexion ? Nous vivons dans un âge que nous appelons en Inde ‘Kali Yuga’ où le degré de conscience est inférieur à 25 % et où toutes les valeurs sont inversées. Nous ne voyons partout autour de nous. Tous les beaux textes, tout rappel à l’éthique, que voulez-vous qu’ils en fassent ? L’éthique, quezaco ? Ce qu’ils veulent, c’est ‘panem et circences’, du foot et des séries. Voyons voir combien de gens vont aller manifester aujourd’hui… Car, malgré tout, il y a toujours de l’espoir…

    •  » toutes les valeurs sont inversées » pour avoir dénoncé cela Hervé Ryssen a fait 7 mois de prison à la « Santé »! il parait que nous sommes en démocratie,…non en ploutocratie ….

  7. Il faut aussi prendre conscience du fait suivant : si les Français ont choisi le confort, même de plus en plus précaire, d’une servitude pourtant humiliante, c’est parce qu’il faudrait se battre, au point de tout risquer et peut-être aussi sa vie, pour se libérer.

    « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres ». Non, car la seule résolution ne suffit pas ! Les Français aimeraient bien redevenir libres, mais à condition que ce soit sans risque, sans danger. Ils aimeraient qu’une révolution ait lieu, mais à condition que ce soit le voisin qui la fasse.

    C’est pourquoi ni l’armée ne basculera du côté du peuple, ni le peuple ne penchera vers la violence.

    Nous n’aurons pas « fais ce que dois, advienne que pourra », mais « ils n’ont pas fait ce qu’ils devaient, est advenue leur fin ».

    • @stentor : pourtant, il y en a qui sont prêts à défendre la France au péril de leur vie. Nous sommes justes trop isolés

    • Bien que je partage au plus profond de moi, le constat de Mr Juving-Brunet car très attaché aux valeurs de la France, mon objectivité me fait rejoindre l’argumentaire de Stentor.
      Et pour avoir observé le comportement des français au travers de différentes manifestations, il en est une seule qui emporte une réaction majoritaire, c’est le rassemblement de toute la bien-pensance lorsqu’il faut faire barrage au « parti de la haine », cette terreur aux chemises brunes revenue du temps des heures les plus sombres de notre Histoire.
      C’en est presque une occupation de bonne conscience puis retour à la maison jusqu’au prochain rappel républicain !
      Oui, une grande partie du peuple français est bien dans la complaisance de sa propre servitude ! Triste !

  8. Il est programmé pour partir ! Avant 22 ? Si le pass passe, au retour des vacances, alors il va se passer de l’étrange réaction possible ? Jésus n’est pas seul responsable de la situation actuelle, il y a le troupeau ! Moise, juda, Samuel, Yagil, tout cela, mes cousins, tiennent notre pays …Si t’en es pas, t’es viré ! Je préfère rester goy pour deux raisons historiques ! Si par malheur le Xavier lance la boule sur le cochonnet ? On est foutu ! Le crif prépare ses pions …Si je pouvais m’exprimer, même si je cogne un peu, j’ai la solution sans violence …😇

    • VOUS pointez une communaute en particulier mais pour rappel ceux qui ont cree se desordre sont bien les gouvernants et depuis des decenies
      a savoir qu ils en etais les chefs et quand on est un chef on commande
      mais pour votre gouverne en effet une poignee de personnes ont fait trop
      d humanisme voyez on peut avoir des idees differentes
      trop bon trop con comme on dit
      mais l heure n est pas aux palabres il faut redresser ce pays et ce n est pas en divisant que l on va y arriver
      La france est un beau pays et son peuple aussi et ses enfants son leurs
      TROUPEAU LA HAINE N APPORTE RIEN !!
      seule compte la valeurs des hommes et des femmes de bonne volonte
      ALORS si mon troupeau peut apporter une pierre a l edifice

    • Que de lucidité et claire-voyance , oui Argon tu dénonces la clique satanique qui détruit l’occident chrétien, cela dure depuis deux mille ans !! rien de nouveau ! nous goy ne sommes pas des animaux à apparence humaine, nous sommes des HOMMES et on va le montrer !

      • La France n’a pas besoin d’hominidé comme vous et argon le charles, elle mérite mieux.

    • Qu’est-ce donc que ce commentaire paranoïaque de ce argon. C’est d’un grotesque et d’une bêtise incomparable. Pas besoin de passe sanitaire pour vous faire hospitaliser d’urgence ni même la peine de vous ridiculiser en éructant allahou akbar

  9. « un peuple français désormais éveillé, conscient »
    Ah bon? On ne doit pas parler du même peuple.

    • Des moutons, il y en a toujours eu, mais nous ne sommes pas tous moutons, moi en premier !!

      • Exacte, Monsieur Charles,
        Tout le monde n est pas des moutons promis a l abattoir.
        Laissons faire Dame Nature.
        macron est un petit dictateur et un second couteau du mondialisme.
        Il n a pas l envergure des anciens dictateurs, qui ont fini très mal pour la suite.
        Courage et patience.

  10. Pour moi c’est stop , nous ne pouvons pas accepter que ce président élu par défaut se permette de menacer le peuple comme il l’a fait lors de son allocution . Ses menaces font de lui un apprenti dictateur auquel nous allons faire front par tous les moyens dont nous disposons . Aujourd’hui ce sera la rue occupée par des millions de personnes en colère mais pas seulement puisque des recours administratifs sont en cours d’exécution , il ne l’emportera pas au paradis et encore moins sur terre, nous y veillons !!! Je voulais également remercier le président de notre groupe  » Les Patriotes Français  » Alexandre Juving – Brunet pour ce texte magnifique et pour son investissement permanent à la cause de nos concitoyens

  11. L’arrêt total des écrans, tv, pc smartphone ….pendant 2 mois et la dictature s’effondre.
    Plus de pass pour toutes les nouvelles mesures liberticides. Plus de propagandes télévisuelles. Plus d’économie. Restos, cinémas, grandes surfaces, spectacles ext….seronr dans la rue en colère assez rapidement. Alors les français sont ils prêts, ,bien sûr que non ils sont accro comme des mougeons. Sur la plage, en traversant la route, au volant, pendant les repas, dans les transports, c’est simple partout des égoïstes. Plus de partage, plus de conversions et tres peu d’amour. .Putains monde de cons 😠

    • pas besoin d’une majorité de mougeons. Même une petite minorité de patriotes déterminés suffira à mettre en branle la locomotive de notre mouvement de contestation. Et les nombreux indécis ne tarderont pas à suivre. Les rangs grossiront d’eux-mêmes de semaine en semaine, parce que notre cause est juste.

  12. «  » »Emmanuel MACRON, par ailleurs garant de la Constitution et de nos libertés publiques, les a ouvertement piétinées «  » »
    Donc, on peut tout faire, la constitution ne sert à rien. On est bien en présence d’un dictateur qu’il faut se débarrasser le plus vite possible.

  13. Macron les humilie et eux humilient les autres. Il y quelques mois le corps médical étaient mis à l’index par quelques crétins de voisins qui voulaient qu’ils déménagent pour ne pas les contaminer. Ensuite beaucoup de gens les ont soutenus et applaudis pendant qu’ils se démenaient à soigner les gens atteints du covid au mépris de leur propre santé, manquant de tout le matériel nécessaire à leur propre protection à cause de l’incompétence de Macron et de sa clique. EH tout ça pourquoi ? Pour avoir comme remerciement aujourd’hui de se retrouver revenu au point de départ, accusés de propager la contamination à leurs malades alors qu’ils ont TOUT le matériel pour se protéger et protéger leurs malades. Accusés non pas par quelques un MAIS par tout ceux qui se sont volontairement fait vaccinés !

  14. stop a condition de ne pas le remplacer par un clone comme Bertrand ou le Pen

  15. C’est quoi le peuple français ?
    La France est morte avec la disparition de Charles de Gaulle !
    La France aujourd’hui est une république bananière sans frontières dans laquelle prospèrent les mafias africaines pour la plupart islamisées !
    L’identité française a fondu avec le regroupement familiale mis en place par la croqueuse de diamants VGE !
    Macron n’est que la dernière reine des putes chargée de nettoyer les résidus de civilisation chrétienne !
    La déconstruction de la France est un chef-d’œuvre !
    Je suis fier de mon identité gauloise !
    J’emmerde TOUS les embrigadés collaborateurs d’un système populicide qui a réussit à effacer les nations occidentales !
    Le vivre ensemble c’est l’occupation et la soumission !
    Vive la Gaule libre ! (De gaulle n’était pas un philosophe)

  16. Ce pauvre peuple aime se faire humilier, insulter, ponctionner, il est voué à disparaître par lâcheté, corporatisme, égocentrisme, je-m’en-foutisme, naïveté.
    Nul doute qu’il en remettra une couche en 2022, c’est devenu génétique.

  17. un égalisateur coûte en moyenne 18400 €, cette somme peut aisément être constituée, du côté de Naples les prix sont bradés

Les commentaires sont fermés.