Voile islamique : tous les sondages donnent largement raison à Caroline Alamachère

Publié le 13 mai 2013 - par - 2 975 vues
Share

J’apprends que notre rédactrice Caroline Alamachère est à son tour victime de la justice de la pensée pour s’être opposée au voile islamique chez les nounous et plus généralement dans l’espace public.

Évidemment, les accusations de « racisme » sont fantaisistes, comme tous dans l’affaire du gîte des Vosges : c’est le foulard qui est en cause, non les femmes ou les filles musulmanes. Et s’il faut clouer Caroline au pilori de la bien-pensance, alors il faudrait faire de même pour une large majorité de nos concitoyens.

En effet, tous les sondages qui posent des questions sur le voile islamique sont d’une constance et d’une évolution impitoyable quels que soient les instituts ou les commanditaires, et les réponses transcendent largement les opinions politiques. Voici des résutats bruts de fonderie, qui se passent de tout commentaire.

En octobre 2012 (1).

Question : Êtes-vous favorable, opposé ou indifférent au port du voile ou du foulard dans la rue pour les musulmanes qui le souhaitent ?

Réponses :
– Opposé : 63%
– Favorable : 7%
– Vous ne savez pas : 2%

En mars 2013 (2).

Question : Personnellement êtes-vous favorable, opposé ou indifférent au port du voile ou du foulard islamique par des femmes travaillant dans des lieux privés accueillant du public (commerces, supermarchés, cabinets médicaux, crèches et écoles privées etc.) ?

Réponses :
– Opposé : 84%
– Indifférent : 12%
– Favorable : 4%

Toujours en mars 2013 (3).

Question : La Cour de cassation vient d’annuler le licenciement d’une crèche privée d’une employée voilée qui refusait d’ôter son foulard sur son lieu de travail. La cour a jugé que le principe de laïcité instauré par notre Constitution ne s’appliquait qu’aux employés de services publics et pas aux salariés d’entreprises privées. Vous personnellement êtes-vous favorable ou opposé à cette décision de la Cour de cassation ?

Réponses :
– Opposé : 85%
– Favorable : 14%
– (NSP) : 1%

Question : Si l’on proposait que soit interdit le port visible de tout signe d’appartenance religieuse ou politique dans les entreprises privées, seriez-vous favorable ou opposé à une telle loi ?

Réponses :
– Favorable : 83%
– Opposé : 16%
– (NSP) : 1%

Question : Si l’on proposait que soit interdit le port visible de tout signe d’appartenance religieuse ou politique dans les lieux où l’on s’occupe d’enfants, qu’il s’agisse d’écoles ou de crèches et qu’elles soient de droit privé ou public, seriez-vous favorable ou opposé à une telle loi ?

Réponse :
– Favorable : 86%
– Opposé : 12%
– (NSP) : 2%

En avril 2013 (4).

Question : La religion musulmane peut être associée à différentes pratiques. Chacune des pratiques suivantes, vous semble-t-elle compatible avec la vie en société aujourd’hui en France ? Le port d’un voile par les femmes dans les espaces publics.

Réponses :
– Pas vraiment compatible ou pas du tout compatible : 90%
– Assez compatible ou tout à fait compatible : 10%

Djamila GERARD

(1) http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/sondage-ipsos-islam-france.pdf. Sondage Ifop réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 15 au 18 octobre 2012 sur un échantillon de 1736 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus,, par la méthode des quotas.

(2) http://www.ifop.com/media/poll/2195-1-study_file.pdf. Sondage Ifop réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 21 mars 2013 sur un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus,, par la méthode des quotas.

(3) http://www.bva.fr/data/sondage/sondage_fiche/1258/fichier_bva_actu_-_cahuzac_-_laicite34131.pdf. Sondage BVA réalisé les 21 et 22 mars 2013 sur un échantillon de 1164 personnes, recruté par internet et interrogé par téléphone. Méthode des quotas.

(4) http://www.institutmontaigne.org/medias/sondage_islam.pdf. Sondage Harris Interactive réalisé les 9 et 10 avril 2013 sur un échantillon de 1189 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.