« Voiture folle » à La Défense : la piste terroriste tout de suite écartée…

Ce mercredi 03 février 2020, une camionnette a heurté volontairement et très violemment deux passants sur le parvis de la Défense. Sur ces deux personnes, une est morte malgré les tentatives de réanimation d’un groupe de sapeurs-pompiers appelés sur les lieux. La camionnette est un véhicule d’entretien de la compagnie ISS chargée de la propreté du parvis de la Défense, le parebrise du véhicule, complètement explosé, témoigne à lui seul de la violence du choc.

Trois voitures de la police nationale étaient sur les lieux, la proximité du commissariat de la Défense a permis une intervention assez rapide des forces de police pour sécuriser la zone avant l’arrivée d’un camion de sapeurs-pompiers. Un homme a profité de l’éloignement des agents d’entretien pour subtiliser leur camionnette et entamer son parcours meurtrier. Le conducteur de la camionnette, après s’être immobilisé à la hauteur du McDonald’s des Quatre Temps de la Défense, s’est enfui à pied, mais a pu être appréhendé par la police peu de temps après. Selon l’Agence Française de Propagande (AFP), citant le parquet de Nanterre : « l’homme serait un SDF et à ce stade aucun élément ne suggère un attentat terroriste. »

Le recours à un « camion fou » a pourtant des précédents, et en particulier l’attentat terroriste islamique de Nice du 14 juillet 2016 où 86 personnes perdirent la vie et plusieurs centaines souffrent aujourd’hui encore de blessures physiques et psychiques. Le modus operandi témoigne a minima d’une volonté d’imitation.

Fascination morbide pour les actes terroristes islamiques ou acte terroriste assumé ? Cela dépendra des confidences du conducteur meurtrier. Il n’en reste pas moins que l’influence islamiste n’est pas loin. Sur place, des témoins évoquent un individu d’ethnie étrangère. Compte tenu de la surreprésentation de la religion de l’islam parmi les ethnies étrangères résidant sur notre territoire, il y a une forte probabilité que le conducteur meurtrier soit musulman.

Cela fait donc deux éléments qui appuient fortement l’influence religieuse dans le geste criminel de cet individu.

Faut-il s’étonner de la cécité du procureur de la République ?

Non, certainement pas, tant l’aveuglement est devenu une figure imposée du parquet français. Avec émotion, nous pouvons nous remémorer ces belles histoires pour enfants que nous conte le parquet, il y a « le loup solitaire », « les attaques des méchants couteaux » et aussi « le déséquilibré ». Quelle sera la nouvelle histoire cette fois ? Je laisse à chacun le soin de donner son idée dans les commentaires. Moi, je penche pour une nouvelle histoire inédite, quelques amorces ont été égrenées par l’Agence Française de Propagande (AFP), il s’agit d’un SDF… Je vous propose donc une histoire à faire pleurer dans toutes les chaumières socialistes : un pauvre SDF, souffrant du froid mordant de l’hiver et des restrictions sanitaires, a fini par avoir un accès de rage contre cette société capitaliste et raciste qui lui refusait un peu d’amour et d’humanité. Alors il n’a eu d’autre choix que de rouler sur deux Français égoïstes à son malheur, pour alerter sur ce sujet majeur et nous permettre de « faire société » à nouveau.

Il ne faut pas en vouloir aux procureurs, car aujourd’hui pour qu’un acte soit qualifié d’attentat terroriste islamique, il faut : une allégeance écrite à un groupe terroriste répertorié, crier « Allahu akbar » et enfin le sujet étant trop politique, le feu vert de l’Élysée… : cela fait beaucoup de contraintes…

Il vaut mieux des petits mensonges qu’une vérité dérangeante : le CORANOVIRUS est le plus grand danger qui menace la France et les Français.

Max Savignon

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. ne cherchez pas midi a 14H s il vous plait ! on vous dit que c est un disiquilibri , c est tout .

  2. La voiture que l’assassin musulman à utilisé à été volée à la mairie de Nanterre, hors le maire de cette ville est 100 % pro-musulman……

  3. la piste des déséquilibrés, des fumeurs de haschich toujours évidente pour certains
    penser le contraire est du conspirationnisme

  4. Il était où le gars de l’ équipe des feuilles qui s’ est fait piquer son véhicule ???

  5. Depuis le roman de Spielberg « Christine », les voitures de temps à autre deviennent folles et meurtrières. Il n’est pas étonnant que par mimétisme les camionnettes s’y mettent aussi. A ce moment-là le conducteur ne peut rien faire pour corriger la trajectoire. J’ai une explication, le SDF bronzé puisque toujours au plein air, voit une camionnette à l’arrêt, il se dit que pour aller acheter son litron cette camionnette stationnée fera bien l’affaire. Et c’est là que votre article a vraiment tout faux. Ce pauvre homme est victime de la folie furieuse du véhicule. Vous ne lisez pas suffisamment les romans de SF Max! 😏

  6. Comme dira le Darmalain c’est encore un français! aussi n’ébruitons pas l’affaire Mais il y a fort à parier qu’il s’agisse d’une révélation divine, émanée depuis la Kaaba, lui rappelant l’histoire des 72 pucelles. Ce français à la Muhammad, a du avoir une overdose de pisse de chameau Le silence des médias indique une puanteur islamique, à forte odeur de mosquées.

  7. c’est évident : aujourd’hui au moindre attentat les merdias et la police devraient dire : « dans l’attente des résultats de l’enquête nous pensons que c’est un attentat terroriste islamiste » !
    et non affirmer l’inverse qui a 99 chances sur cent d’être faux ….
    cela s’appelle prendre les gens pour des cons, comme quand on parle « d’assassin présumé » d’une personne prise en flagrant délit de meurtre et qui confirme son crime !

  8. Le type serait un SDF ? Petit problème… moi, les seuls SDF que je voie sont des Blancs. Je n’ai JAMAIS vu un SDF d’origine maghrébine ou africaine !

    Alors ça m’étonnerait fort que ce soit un SDF, d’autant plus que c’est l’Agence Française de Propagande qui l’affirme, sur la foi de surcroît du parquet de Nanterre, autrement d’une saleté de procureur gauchiasse et aux ordres de la macronie.

    Prétendre que c’était un SDF, c’était le moyen de dire que c’est un Français qui a fait le coup, et donc de suggérer que ça ne peut pas être un attentat, encore moins un acte en rapport avec l’islam.

Les commentaires sont fermés.