Vos petits autocollants Hidalgo me font penser à la Résistance…

Publié le 24 juin 2016 - par - 8 commentaires
Share

HidalgoautoccroulebarbeCes petits autocollants qui apparaissent la nuit dans la capitale et qui sont une forme de résistance me font souvenir aux années terribles de notre histoire.

A Chambéry pendant l’Occupation, sont apparus, un beau matin, sur les murs de la ville des “V” majuscules qui encadraient la croix de Lorraine, peints à la chaux ! Agitation parmi les occupants ! Les nuits se mirent à résonner du bruit de bottes des patrouilles doublées pour arrêter les “terroristes”… peine perdue, la ville, à l’époque avait un réseau de ce qu’à Lyon on appelle des “traboules” pour que les “terroristes” puissent s’évanouir dans l’ombre et continuer.

Alors le Allemands se firent plus menaçants : prison pour les locataires des maisons dont les façades étaient “souillées”. Cela mit un coup d’arrêt aux actions nocturnes… qui reprirent bientôt avec des tracts déposés sur les trottoirs, sur les bancs et autour des fameux éléphants c’était plus facile. On court plus vite et plus facilement avec des tracts dans une musette qu’avec des seaux de peinture et des pinceaux à la main ! Et les gens de Chambéry se mirent à attendre les tracts du matin, comme l’on attend une lettre d’un être cher ; et l’on se mit à en parler, à en discuter ! Sous le manteau, bien sùr, ”les murs avaient des oreilles”. Voilà,c’était de la Résistance,déjà. Vous avez compris, je pense.

Ah! j’allais oublier : un groupe de peintres nocturnes était composé de communistes, ma tante qui m’élevait travaillait dans ce groupe pour venger son époux F.T.P.abattu au maquis…

Oui, messieurs et dames qui dans le courrier des lecteurs ou dans vos articles déversaient votre haine des communistes allant jusqu’à les comparer aux pires tyrans de l’histoire oui c’étaient des communistes. Ils se battaient pour libérer leur pays, pour la Liberté, comme les soldats soviétiques qui périrent à Stalingrad  et ailleurs avec la faucille et le marteau et l’étoile rouge sur leurs bonnets, par millions.

Reprenez quelques pages de votre histoire de l’occupation allemande en France, vous qui devez aux sacrifices de tous ces gens le droit de cracher sur leurs tombes et arrêtez- vous un instant sur l’Affiche Rouge et lisez  ce que le nazis écrivaient sur ces communistes étrangers ! Vous serez surpris,je n’ose espérer honteux, de la similitude de vos propos avec les leurs…

Jean-Paul Rebour

Print Friendly, PDF & Email
Share

8 réponses à “Vos petits autocollants Hidalgo me font penser à la Résistance…”

  1. Veritas dit :

    Les communistes ont ete les premiers a collaborer avec l’allemagne pour avoir le droit de distribuer leur torchon. Fait incontestable!
    Ensuite les communistes ont utilisé les maquisards pour leur interet futur, celui de la communisation de la Fra&nce a la fin de la guerre…

    Communisme et nazisme, meme combat, ce sont deux doctrines gauchistes anti-peuple.

  2. MINA dit :

    Je rejoins tout à fait DURADUPIF. Ne pas oublier les affiches signées Marcel CACHiN, secrétaire général du PCF qui a qualifié les premiers actes de résistance « d’actes de terrorisme » tant que le pacte germano-soviétique n’a pas été rompu… le fac similé de l’affiche est sur internet. Les premiers actes de résistance ont été organisés par Georges BIDAULT, qu’on ne peut pas soupçonner de gauchisme. Lire « bleu bite » ou « les combattants du petit bonheur » (même livre sous 2 titres) d’Alphonse BOUDARD qui donne une idée du vécu dans la résistance communiste. Ceci étant, je ne fais pas d’anticommunisme primaire.

  3. Lecteur dit :

    Mais il faut tout dire ,ne pas retirer de la photo la tête du KAMARAD épuré qui ne plaît plus au petit père des peuples –

    Vous assimilez ensuite des tracts pour généraliser au monde entier , à Stalingrad etc..
    des cocos ont pu , temporairement ( 2 années ) être opposés aux Socialistes nationaux allemands .non pas par qualité humaine mais par opposition
    entre 2 groupes de dictatures criminelles
    la victoire d’une des 2 dictatures socialisées ne la rend pas plus humaine
    ou plus vivable

    enfin si des cocos ont pu être résistants ici ( en France sur la courte période 43 44 )
    ceci n’enlève pas que d’autres cocos ont été de véritables monstres criminels
    ( et incompétents ) sur d’autres territoires et d’autres périodes plus longues
    amicalement
    Arva

  4. Lecteur dit :

    Sinon ;votre récit filtré serait une Uchronie

    Vous faites ensuite une assimilation en laissant croire que ces tracts étaient communistes .en avez vous la preuve

    vous falsifiez en laissant accroire que 100 % de la résistance était communiste , ce qui était faux . les résistants étaient de provenance diverse
    en 1940 et 41 0% de cocos staliniens
    comme avait dit de Gaulle , à Londres au début je n’avais que des juifs et des
    officiers de droite ( Noblesse militaire )

    Enfin comme dans le journal l’huma ,spécialiste du lavage des cerveaux faibles , vous essayez de cliver en Rouge et Blanc

    Il a pu y avoir des cocos résistants ; c’est même certain

  5. Lecteur dit :

    SUITE

    un cousin de mon père , communiste , avait été déporté .

    dans mon enfance j’ai connu ,en culotte courte de l’UNION DES FEMMES FRANCAISES organisation Coco , ou nous amenait une amie de mes parents
    qui voulait les  » recruter  » .J’ai lu le journal L’humanité ( bien inhumain ,bien filtré en FALSIFICATION COMPLETE des faits ) enfant je regardais surtout les
    aventures de Pif le chien , puis j’ai parcouru de plus grands articles .

    bon , j’ai un peu connu ce monde là

    mais comme les rédacteurs de l’Huma , vous faites des  » OMISSIONS  »

    Vous ne dites pas si ces tracts sont apparus
    en 1940
    en 1941 pendant les 2 années de trahison de la France par les cocos
    avec le pacte germano-soviétique , lorsque le traître THOREZ était caché à
    Moscou

    ou seulement après ( 43 , 44 )
    c’est important d’être honnête , de tout dire , de ne pas dissimuler dates & périodes

  6. Anne Lauwaert dit :

    En effet ça fait résistance et guérilla. Je suppose que les gens commenceront à faire des gestes comme “les cornes” pour conjurer le mauvais sort ou des bruits comme des mmm que font les classes pour chahuter, anodins mais protestataires quand même, par exemple envers les voilées ou de toute autre situation déplaisante.

  7. Lecteur dit :

    Monsieur Rebour
    Je ne voudrais pas vous prendre à rebours , mais AVEC tout le respect que je vous doit , en tant qu’aîné ( je suis après guerre et n’ai pas connu en vrai cette période ) et compatriote (je suis né à Chambéry , ville chère à mon coeur ) je tempère un peu vos écrits
    1 s’agissant des autocollants actuels : BRAVO ! CHAPEAU !
    2 s’agissant de vos rapprochements avec les communistes
    d’abord mon père a été décoré de la Croix de guerre pour les combats du col des Chapieux contre les troupes du socialiste Mussolini .le 24 juin1940 7 jours après la fuite du général à Londres.

    mon oncle maternel , résistant ( VRAI ) a été tué par la Gestapo sur pont des
    Amours ,vers le clos Savoiroux

    mon cousin , Réfractaire au STO ( a l’opposé du «  » » communiste «  » Georges Marchais ( VOLONTAIRE du STO puis dissimulateur de cette réalité ) caché chez mes parents ,dénoncé , a été arrêté par la Gestapo et mort en déportation

  8. DURADUPIF dit :

    Sur qu’il y eu des communistes résistants et patriotes. On ne jettera pas tous les bébés avec l’eau de leur bain. Mais on ne passera pas sous silence tous les comportements : le congrès de Tours,, les 21 conditions de la IIIè internationale, le pacte Germano-soviétique, l’Humanité (volée à Jaurès) du 14 juillet 1940, le sabotage des intérêts français (affaire H. Martin et d’autres), la vielle CGT volée à Léon Jouhaux (prix Nobel de la Paix en 1951) etc. Le Marxisme léninisme de l’ex-URSS voulait abattre les démocraties parlementaires(élections libres)pour instaurer la dictature du Prolétariat sur….le Prolétariat (Yalta etc.). Des heures sombres de notre Histoire qui n’enlèvera rien à tous les résistants français de toutes origines, de toutes confessions, de tout esprit partisan. Un seul crédo pour eux; ils avaient placé la France avant toute considération politique, religieuse, spirituelle, professionnelle, sociale, amicale, et même familiale.