Votation : les Suisses refuseront-ils l’obligation du « vaccin » mortifère?

Suisse.jpg

Le 28 de ce mois de novembre, les autorités fédérales se sont mises en tête d’orienter le pays vers une tyrannie semblable à celle qui s’exhibe désormais en Autriche, en Australie et ailleurs. Simplement, cela va se faire à la manière helvétique : en appelant aux urnes les citoyens. De ces votations, les milieux mondialistes qui tiennent en main les autorités politiques escomptent obtenir deux choses.

D’abord le sceau magnifiquement démocratique d’une majorité de oui et ensuite un harcèlement social, judiciaire, économique des récalcitrants à l’injection, lesquels n’auront plus qu’à s’incliner face à la décision populaire.

Qu’une majorité plus ou moins légère acceptant la loi Covid risque de se dégager n’est malheureusement pas à exclure. Tout comme dans les autres pays occidentaux, les citoyens suisses ont fait l’objet de décennies de propagande, de lavage de cerveaux, de mensonges, de faux chiffres, de mises en condition, avec la complicité de l’école et des médias.

Il en est résulté une forte proportion d’intoxiqués à la parole gouvernementale composés de naïfs, de candides, de bornés, d’imbéciles – à qui on peut tout faire croire pourvu que ce soit officiel, – de simples d’esprit, mais surtout de réceptifs à l’arme principale des gouvernement fédéral et cantonaux : la PEUR.

Peur de mourir, bien sûr, mais également son corollaire : peur de ne plus pouvoir être « libre », c’est-à-dire, en bons adolescents retardés, de ne plus pouvoir aller au cinéma, au stade, au bistro, etc. Foin du danger que représente ce traitement génique obscur, dont les effets secondaires graves augmentent avec le temps et dépassent en pourcentage tout ce que les vrais vaccins ont occasionnés depuis qu’ils existent ; peu chaut au commun des citoyens que les contrats signés avec les laboratoires fassent partie du secret défense. En fait, tout cela, un peu de recherche, d’analyse et de réflexion ne saurait qu’engager à refuser de mettre sa vie en danger.

Il y a pire : injecter ce liquide dangereux aux gens âgés a démontré ses conséquences funestes en les tuant
plus vite, bien que les arguments spécieux des promoteurs de l’opération aient pu paraître relativement convaincants. L’injecter aux jeunes, en revanche, est un geste criminel, geste qui, lorsqu’il concerne les enfants de moins de quinze ans, devient carrément odieux.

Une forte minorité de citoyens helvétiques, toutefois, peut-être même une petite majorité d’entre eux sont susceptibles de faire preuve de lucidité en votant non. Une rumeur alors commence à se répandre, non point « complotiste » mais née d’éléments fiables : les votes par correspondance, très nombreux en Suisse (j’y ai personnellement recours la plupart du temps) seraient trafiqués. Rien de plus simple, en effet. Le bulletin de vote doit être inséré dans une enveloppe blanche que l’on colle et qui est à son tour insérée dans une enveloppe plus grande, de couleur grise, celle-ci étant ensuite glissée dans une boîte à cet effet au fronton des mairies.

Ce n’est donc qu’un jeu d’enfant pour un comité ad hoc, en un lieu discret, que d’ouvrir les deux enveloppes, de remplacer le bulletin portant un non à la loi Covid par un bulletin affichant un oui, puis de le replacer dans l’enveloppe blanche, celle-ci dans la grise, que l’on scelle à nouveau. Qu’une telle pratique soit avérée ou pas, le doute est désormais semé. Rien d’étonnant d’ailleurs : les autorités suisses sont invitées depuis belle lurette dans les cénacles mondialistes pour qui le Covid est le levier idéal permettant la grande réinitialisation dont l’aboutissement doit être un monde divisé entre l’élite possédante (les « dieux » loués par le Dr Alexandre) et
le bétail – les « inutiles » dont le même se gausse, inutiles dont la moitié au moins sera éliminée, le reste servant de cobayes et de créateurs de richesses. Une pitance leur sera accordée avec plus ou moins de générosité et de régularité, ce qui devrait suffire à les faire tenir tranquilles et à les maintenir soumis.

Ainsi, à une France désormais totalitaire et tyrannique, à une Autriche dictatoriale, imitée bientôt par l’ensemble des nations complices du Great Reset, s’adjoindra la Suisse. Si le oui l’emporte dimanche 28 novembre, ce sera chose faite puisque le Conseil fédéral sera libre d’imposer arbitrairement mais en toute légalité n’importe quelle mesure, en accord avec ce qu’en attend la dictature mondialiste en train, via le « vaccin », de procéder au plus grand génocide de l’histoire de l’humanité.

Michel Bugnon-Mordant
image_pdf
19
1

17 Commentaires

  1. Connaissant bien les suisses , qui en majorité n’ont pas une grande culture et ayant des amis de longue date dans ce pays , qui sont désespérément soumis à ce qui est « officiel » , je crains que les vote sera « oui ». J’ai bon a leur expliquer , ils sont prêts a prendre la 3eme piqure. Tant pis, ils faudra nous battre par ailleurs et chercher par d’autres moyens de gagner la bataille contre les mondialistes criminels.

    • « Qui n’ont pas une grande culture »…
      Venez comparer le niveau de l’instruction publique suisse avec celui de votre pays…

  2. Par correspondance : Quelle que soit la rédaction du texte, en regard de celui-ci inscrivez NON. À tout !

    Par voie directe, même réponse. Vous êtes sûr de ne pas vous tromper.

  3. selon sondages, a priori non, les Suisses deviennent aussi soumis que les français

  4. petite anecdote,il y a environ 3 ans les Suisses ont etes appeller a vote pour abolire la taxe audiovisuelle,et bien le texte fut ainsi redige que les Suisses se sont prit les pieds dans le tapis et ont refuse l’abolition,et je pense que pour la loie covid les Suisses vont aussi l’accepter car en Suisse il y a beaucoup de gens qui n’y comprennent rien

  5. ceux que je connais sont remontés comme des pendules contre ces bouffonneries marxistes

  6. La suisse qui en 45 avait permis aux allemands de garder le butin de guerre dans leurs coffres ! S’ils piquent leurs enfants à tout vent, ils pourront se poser la question pourquoi ils n’ont plus de petits suisses ?
    Il y aura transformations génétiques avec des monstres et le plus terrible ce sera en douceur ! Ce (vaccin) touche le petit cerveau, le petit coeur, le petit ventre ! Bourla est un s……!😇

    • Les français qui en 42 envoyaient leur population juive par trains entiers, organisés par des collabos…t’en veux encore? T’en auras pas car ce genre de commentaire est débile.

  7. Le dépouillement des enveloppes se fait sans contrôle d’observateurs, de scrutateurs extérieurs ?

    • Dans les bureaux de vote, oui. C’est à propos des enveloppes du vote par correspondance qu’il y a un flou. Un bureau dont la composition (nombre) est inconnue les rassemble pour les scanner. Ils sont seuls dans un bureau, libres de leurs mouvements. Hier, une administrative à qui je faisais part de mes doutes s’est exclamée : « Pas en Suisse! Ici, nous sommes honnêtes! » Belle candeur quand on voit nos élites politiques, économiques, intellectuelles siégeant à Davos, au Bilderberg, courtisant l’Union européenne, à plat ventre devant Washington …

      • oui car ce plan viens de Davos en Suisse avec le Miserable medecin criminel Claus Schwab qui a elabore ce plan de depopulation mondiale et la Suisse y est jusqu’au coup avec l’executeur BERSET,et sa clique la BAG

    • Je ne suis pas suisse, mais comment voulez-vous qu’il y ait des assesseurs de chaque parti (pour l’obligation vaccinale, et contre l’obligation) pour relever chacune des enveloppes déposées dans les boîtes aux lettres des mairies ? Et ensuite, pour surveiller les enveloppes jusqu’au dépouillement ? Les occasions de triche sont multiples avec un tel système ; c’est bien pour cette raison que ce type de vote est interdit ne France depuis 1976 !

      Je crains le pire avec cette votation : si le oui l’emporte, les dirigeants français se sentiront pousser des ailes. Et pourtant, le vaccin est expérimental et doit recueillir le consentement éclairé des intéressés !

  8. En realite, seule l europe est en train du se suicider selon la volonte de la finance anglo saxonne. L Asie resistera et suivra sa voie, la Russie aussi. L Afrique ne vaccine pas et l Amerique ne detruira pas son pres carre . Ceci saute aux yeux depuis l etranger. Patriotes de France et du monde reagissez et battez vous pour votre liberte et l avenir de nos enfants. Vive la France libre.

  9. L’ED boobalandaise critique la dictature pas biobio; toute fin de cycle historique est guignolesque disait déjà Hegel.

    « Un parti au pouvoir et tous les autres en prison. » Tomski, célèbre progressiste qui finit mal.

      • Les sotsalauds de droite et de gauche sont tellement cons qu’ils ont scié les branches sur lesquelles l’économie française était assise

Les commentaires sont fermés.