Vote Macron : pour justifier sa trahison, Filoche compare Marine à Hitler

Avec nombre de journalistes, dont il est le chouchou, Gérard Filoche peut tout se permettre. Ainsi, ce socialiste, membre de la direction du Parti socialiste, s’est-il autorisé, avec le silence complice de Bourdin, de comparer Marine Le Pen à Hitler, rien de moins, et d’expliquer qu’en cas de victoire de sa part, il y aurait plein de pogroms et surtout aucun retour possible.

Si on avait envie de perdre du temps, on pourrait faire remarquer à Filoche qu’il est issu d’un courant de pensée, le trotskisme, qui appelait les Français à fraterniser, au nom de l’internationalisme, avec l’occupant allemand, ce qui leur valut de se faire qualifier par les staliniens (qui firent pourtant de même) d’hitlero-trotskistes.

Et on pourrait lui rappeler ce passage du dernier édito de Cyrano : « Les pleins pouvoirs ont été donnés à Pétain (en particulier) par la majorité des élus SFIO et Radicaux, le 10 juillet 1940, élus qui appartenaient à la chambre élue au moment du Front Populaire, et dont avaient été retranchés les députés communistes déchus de leur mandat (pacte germano-soviétique). Le gouvernement de Vichy fourmillait alors de responsables socialistes dont Mitterrand… Le PS d’aujourd’hui (et les radicaux de Baylet) sont les descendants des élus « de gauche » qui sont à l’origine politique des « heures sombres de notre Histoire ».

On pourrait lui rappeler ces propos d’Eric Zemmour sur l’antisémitisme de la gauche, dans les années 1940…

Mais passons aux choses sérieuses.

Filoche avait déjà défrayé la chronique lors de la mort de Christophe de Margerie, président de Total, en insultant grossièrement le disparu.

http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/21/christophe-margerie-mort-gerard-filoche-lache-ump-fache_n_6019344.html

Il avait également fait parler de lui lors de la primaire socialiste, ou, bien que n’ayant pas le nombre de signatures nécessaires, il avait occupé les médias pour essayer de s’inviter à cet exercice, que sa présence aurait rendu plus attrayant, c’est incontestable. Mais la loi, c’est loi, même pour l’inspecteur du Travail Filoche.

Celui-ci, lors de la loi El-Khomri-Macron, avait multiplié les plateaux de télévision et les meeetings, pour expliquer, avec un rare talent, que ce projet, porté par le gouvernement socialiste qu’il a fait élire, était la pire attaque contre le mouvement ouvrier subie depuis la Libération, et qu’on revenait au 19e siècle.

Il lui faut donc expliquer aux travailleurs, un an après l’adoption de cette loi scélérate, son revirement, puisqu’il appelle ouvertement à voter contre son concepteur, et à faire battre Marine Le Pen, qui pourtant a promis de l’abroger.

C’est tout le masque de Gérard Filoche qui tombe. Depuis 50 ans, il prétend défendre les travailleurs, alors qu’il ne fait que s’en servir pour finaliser un projet de société communiste, engagement de jeunesse qu’il n’a jamais renié. On sait ce que fut le sort des salariés, sous ces régimes…

L’objectif de l’internationaliste, depuis 50 ans qu’il fait de la politique, c’est de casser la France, avec l’alibi, bien évidemment, de s’en prendre à l’Etat bourgeois. Tout ce qui faisait la force de ce pays a été savamment miné, depuis les années 1968 : l’école, la police, l’armée, la famille, la justice… Dans tous ces domaines, des militants politiques, de la culture de Filoche, se sont employés à tout détruire. A cela s’ajoutent notre mode de vie, miné par l’implantation d’une immigration massive avec ces repères différents des nôtres, et la destruction du salariat, brisé par les délocalisations et la destruction de nos empires industriels.

S’il défendait vraiment les travailleurs, Gérard Filoche, qui parle comme les patrons d’ailleurs, ne réclamerait pas davantage d’immigration, dans un contexte où le pays compte plus de 6 millions de chômeurs. Il réclamerait le retour aux frontières, pour éviter la concurrence libre et non faussée qui fait le jeu des grandes multinationales.

En comparant, de manière grossière qui paraît lui valoir un procès, Marine Le Pen à Hitler, avec la complicité crapuleuse de Bourdin, Filoche essaie juste de justifier l’indéfendable : il milite pour que la banquier Macron, soutenu par Attali et l’ensemble du patronat, qui a cassé un siècle d’acquis sociaux soit élu président de la République, rien de moins. Et le sort des travailleurs, il s’en fout, pourvu que le dogme communiste de « l’antifascisme » permette encore à la social-démocratie de trahir le salariat, au service des mondialistes.

Au moins, Mélenchon, qui ne donne pas de consigne, a-t-il davantage de cohérence, j’oserais dire d’honnêteté, que Filoche, qui a définitivement tombé le masque.

Joël Locin

image_pdf
0
0

20 Commentaires

  1. Pathétique le Filochard. Encore un, dont la boussole mentale est restée bloquée dans les années 60. Un qui considère que l’Etat « peut payer » , mais l’Etat, c’est nous, Filoche.

  2. Un tel ralliement à EM démontre parfaitement que celui-ci est à gauche toute … Une vraie droite est indispensable à la France et il est urgent que cela se réalise. LR actuels sont indignes d’en faire partie.

  3. Nos ennemis sont tellement désemparés, tellement à court d’arguments, qu’ils cherchent à longueur de journée et de discours, à nous faire passer pour des nazis. Si nous étions dans un régime honnête, ces allégations très graves et totalement infondées, leur vaudraient des années de prison et de très lourdes amendes. Mais vous savez très bien qu’ils ne seront pas inquiétés par les pouvoirs politiques, financiers, judiciaires, parce que nous sommes dans une république bananière, où ceux qui donnent le ton sont les corrompus et les truands, où l’on peut impunément attenter à l’honneur de citoyens innocents en les faisant passer pour des criminels contre l’humanité. A sens unique évidemment, car les attaques contre ces truands dangereux sont lourdement punies par les chiens de garde du système

  4. Épouvantable….On voit par ce filoche jusqu’où le lavage de cerveau, sur une grande partie de la population française, à fait de dégâts irréversibles ! Il ne méritent tous ces gens que la camisole de force, un internement en asile psychiatrique et subir des soins sérieux…ne rien faire c’est non assistance à personne en danger !

  5. Pour moi c’est le contraire c’est en marche sur les pas d’Hitler. Et je m’explique.
    Comme lui il est l’ami des grands patrons et banquiers.
    Comme lui il profite de la déliquescence des partis.
    Comme lui il déporte des pauvres hères de leur pays après des guerres imbéciles ou les avoir sucé jusqu’à la moelle.
    Comme lui dans les moyens de transport de ces déportés il y a des morts.
    Comme lui il veut en faire des esclaves à 2 euros de l’heure.
    Comme lui il veut le voile et autre pour remplacer l’étoile jaune. ( certain des chefs juifs étaient pour cette étoile)
    Comme lui il veut gouverner par ordonnances.
    Comme lui il veut réduire l’information sur internet. Adolphe c’était la radio et les journaux mais lui il les a achetés. Ect..

  6. Insupportables ces chialeurs professionnels de la gauche. Ah on peut dire que ca aura chialé, pendant le quinquennat du hollande! Les bougies, les fleurs, le gosse sur la plage, toute la clique en rang d’oignon, avec une bassine pour recueuillir les flots de larmes!

  7. Mais quel vieux débile ce Filoche! Pauvre, pauvre con!…

  8. De toute évidence , SI LES PAROLES AHURISSANTES de filoche ,  » l’effiloché » chez bourdin , avaient été DITES , PAR JEAN MARIE LE PEN , TOUS CES PSEUDOS BIEN PENSANTS ( de merde) , AURAIENT OUVERT LEURS GUEULES ..AVEC PLAINTES , PROCES etc ! Là pas un mot : SILENCE COMPLET , COMPLICE ! CES STUPEFIANTES « COMPARAISONS  » NE CHOQUENT PERSONNE ! LE MAGMAT PUANT de macron FAIT SON JOB ; Et le petit con les ENTUBERA tous , AU LENDEMAIN DES PRESIDENTIELLES , car sa fine (ahhahaha) équipe D’ORDURES GOUVERNEMENTALES est déjà choisie  » ! Ceux qui attendent des postes l’auront dans le cul ! Il les aura bien eu ! Dégageons ce sale type de là , car les élections ne sont pas un jeu ; et la France mérite mieux que ce qu’il veut en faire ! AUX URNES ! Dimanche VOTONS MARINE .

  9. Désolé pour l’erreur : Bourdin « oeuvrait » au râtelier RMC et non à BFMTV…
    (A force on s’y perd un peu !)

  10. J’ose espérer que la plainte déposée concernera aussi « l’infâme journaliste » Bourdin et la responsabilité (complicité muette) de BFMTV ?…

  11. Il a raison, gras-du-bide… et le premier feu de joie sera pour lui !

  12. et c’est avec ce genre d’arguments qu’on fait campagne ??? et ça marche ???

  13. Eric Zemmour avait parlé d’ un livre sur lequel il y aurait une liste interminable de nom de personnes qui auraient collaborées. Est ce que quelqu’un pourrait me donner le titre et l’ éditeur de ce livre ?.

    • Un paradoxe français de Simon Epstein
      éditer chez Albin Michel a partir de 20 euros sur internet

    • Simon Epstein – Un paradoxe français (Albin Michel)
      Sous-titre : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance.
      Excellent livre : ce qu’on n’apprend pas à l’école et dans les médias français !
      Non seulement on y voit nommés les gens de gauche majoritaires dans la Collaboration, mais une bonne partie de l’extrême-droite, la germanophobe, à Londres avec De Gaulle !
      Un autre livre excellent sur ce sujet, hélas introuvable, de Christian Jelen : Hitler ou Staline – Le prix de la paix (Flammarion, 1988)
      qui montre que la véritable division s’est faite, à partir de 1935, entre les pacifistes de droite et de gauche, et les résignés à la guerre.
      Bonnes lectures.

    • L’auteur est Simon Epstein

      Il n’y a pas un mais DEUX livres à lire absolument :

      – Les Dreyfusard sous l’Occupation (qui démontre que les pro dreyfus de gauche sont devenus collabos sous l’occupation)

      – Le paradoxe français (qui démontre que toute la droite monarchiste était à Londres pendant que la gauche était à Vichy

      Si vous êtes préssé : https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_fran%C3%A7ais

Les commentaires sont fermés.