Votre maire est-il plus un Rantanplan ou un Napoléon ?

Votre maire est-il plus un Rantamplan ou un Napoléon ?

Les élus se sentent menacés. Regardons les chiffres : «  Le nombre de menaces ou d’agressions contre les élus de la République a triplé en un an, passant de 421 en 2019 à près de 1 300 en 2020, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. »

https://www.dna.fr/politique/2021/03/30/les-menaces-ou-agressions-contre-les-elus-ont-triple-en-2020

Si nous ne comptons que les maires, 34 967 communes (source : Wikipédia), donc 34 967 maires. Soit en 2019 un risque de menaces ou d’agressions de 421/ 34 967 = 1,2 % et en 2020 de 1 300 / 34 967 = 3,7 %.

Les vins d’honneurs et les gueuletons républicains sont plus fréquent et plus dangereux (cancers, cirrhoses, diabète, accidents de la route), pourtant aucun élu n’y renonce à ma connaissance.

Quant au risque pour un usager de transport en commun d’être menacé ou agressé, il est très TRÈS largement supérieur au risque des élus de se faire traiter de connard par un administré mécontent. Et ce n’est pas parce que la population française est satisfaite du travail des élus :

« Le ministère, qui a noué un partenariat avec l’Association des maires de France (AMF), précise que ces faits s’étaient « concentrées à plus de 50 % sur le 1er trimestre, en lien avec la réforme des retraites et les élections municipales qui ont vu les maires en première ligne au contact de nos concitoyens, souvent sur la voie publique. » »

« les atteintes physiques ont progressé de 23 % : 60 parlementaires et 505 maires ou adjoints ont été concernés l’an dernier. »

Mais combien y a-t-il eu d’atteintes physiques sur les Français par les migrants et les racailles que les élus nous imposent comme voisins ? Pudique, le journaliste ne nous donne pas les chiffres.

Alors ici : https://fr.statista.com/statistiques/864865/condamnations-compositions-penales-prononcees-infraction-france/

J’ai trouvé le chiffre de 95 milles condamnations prononcées pour des atteintes aux personnes (homicides, viols, coups et blessures) en 2018. Et là ce ne sont que les condamnés, donc il faut multiplier par 4 ou par 10 pour avoir une idée de la violence subie par les Français.

« Le partenariat signé avec l’AMF comprend une formation assurée par la cellule négociation du GIGN et une autre « à la gestion des comportements agressifs » animée par les négociateurs du RAID. »

Nos élus vont être formé par le GIGN et le RAID pour négocier !

Je ne suis pas certain que les élus sauveront leur tête en négociant avec un islamiste bien décidé à profiter du ramadan pour aller tout droit au paradis visiter ses 72 vierges après avoir décapé un élu mécréant. Mais l’info m’a bien fait rigoler.

Nos élus sont des fragiles. Napoléon doit bien rigoler.

image_pdf
0
0

3 Commentaires

  1. Arnaud Beltrame aussi avait voulu négocier, on connaît la suite. Il était pourtant un gendarme aguerri.

  2. je préfère que la racaille s’en prenne aux décideurs qu’aux simples pékins!
    ils n’ont qu’à réagir avant de se faire égorger ou kalachnikover bientot

Les commentaires sont fermés.