Je vouerai à l’islam une haine implacable aussi longtemps que je vivrai

La haine3Bonjour à tous,

Après l’horreur, l’invitation à Résister, plus que jamais, à oser dire non, partout. Voici un très beau texte écrit par Eva pour Résistance républicaine et publié ce matin sur notre site.

Plus que jamais nous devons informer, convaincre, et organiser la Résistance pour les difficiles moments à venir.

Je vous renvoie également au texte très clair de notre vice-Président Jean Théron sur les mesures d’exception que devraient prendre un gouvernement responsable et que je vous invite à faire circuler au maxmum également et notamment auprès des maires, députés et sénateurs.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/16/terrorisme-les-mesures-dexception-que-devrait-prendre-un-gouvernement-responsable/

Courage à tous

Christine Tasin

Eva a écrit un superbe texte que je vous demande de faire circuler au maximum auprès de vos contacts, sur les réseaux sociaux. Argumenté, déterminé, il rappelle à tous que nous ne gagneronss que si nous avons le courage d’affirmer et de défendre nos pensées, nos sentiments, nos valeurs.

Christine Tasin

Je crois que la haine de l’islam est on ne peut plus légitime. Connaître l’islam et ne pas le haïr serait étrange.

Il ne faut pas craindre que notre haine de l’islam nous fasse ressembler à ceux qui commettent des attentats terroristes, car il y a haine et haine.

La haine qui est le noyau et le moteur de l’islam est basée sur la détestation de tout ce qui n’est pas musulman, car l’existence-même des non-musulmans renvoie aux musulmans l’insupportable reflet de l’infériorité de l’islam, infériorité morale comme intellectuelle. D’où la nécessité, exigée dans le coran, d’asservir et de tuer les non-musulmans, afin de briser tout « miroir ».
Tandis que la haine que nous pouvons ressentir pour l’islam n’est pas comparable à la haine envers un ennemi ordinaire.
Haïr l’islam c’est haïr le mal sur lequel l’islam se base, et les crimes et vices qu’il légalise, et même ordonne dans le coran. (1)
La haine nous ronge quand elle est stérile, mais pas quand elle nous pousse à agir, à combattre l’islam pour nous en délivrer.

Plus je vois les réactions des « vous n’aurez pas ma haine », et des « il faut combattre la barbarie mais en restant civilisé », et plus je réalise la chance que j’ai eue de grandir auprès d’adultes qui n’avaient pas peur d’être mal jugés, car leur priorité était de protéger leurs enfants.
En Orient, j’ai vu des prêtres armés pour défendre leur paroisse isolée et éviter d’être kidnappés, torturés et égorgés.
Certains membres bêlants du clergé occidental me déroutent. Nous chrétiens d’Orient étions entourés et soutenus par des prêtres qui bénissent les combattants en treillis et en armes. Nos prêtres nous donnaient, à notre demande, des images pieuses que nous collions sur la crosse de nos fusils automatiques, que nous glissons dans les poches de nos treillis. Je vois d’ici les mines horrifiées des chrétiens de gauche…
Non ça n’a rien de contradictoire avec les enseignements de Jésus. C’est pour lui que nous combattons l’islam. Sans armes, comment se défendre face à des hordes barbares qui nous envahissent chez nous en pleine nuit, défoncent la porte de notre appartement pour nous torturer, violer et égorger devant nos enfants ?

Nos hommes, depuis 14 siècles, ne se sont pas laissés séduire par les avantages exorbitants que l’islam leur offre en échange de leur conversion. Nos hommes, ils préfèrent n’avoir qu’une seule épouse, ne pas pouvoir la répudier, ne pas pouvoir épouser une mineure, ne pas imposer leur domination aux femmes, bref renoncer à ces privilèges masculins afin de ne pas basculer dans une idéologie criminelle comme l’islam.
J’aimerais leur rendre hommage, je leur suis reconnaissante d’avoir risqué (et parfois perdu) leur vie par refus de la bestialité de l’islam. Je les remercie de s’être armés, de s’être organisés, avec l’aval de nos prêtres et de nos religieuses, pour nous défendre contre la monstruosité à laquelle l’islam nous exposait.
L’Etat était incapable de nous protéger: la police comme l’armée étaient truffées de musulmans qui refusaient d’intervenir lors des attaques musulmanes contre les quartiers chrétiens.
Je ne plaisante pas: en Egypte ou en Turquie par exemple, même les pompiers tardent à arriver quand ils sont appelés pour éteindre un incendie criminel contre une église ou contre une habitation située dans un quartier chrétien.
Au Pakistan, quand une écolière chrétienne est kidnappée par des musulmans, la Police refuse d’enregistrer la plainte de la famille de l’écolière, et de mener une l’enquête pour la retrouver.

Mon père, un homme aimant, casanier et légèrement bedonnant, a une sainte horreur des armes. Il a bien un fusil de chasse, rangé en haut d’une armoire, mais il ne lui serait jamais venu à l’idée de s’acheter des armes de poing et les garder dans son foyer.
Mais il a dû se résigner à acheter des revolvers, qu’il détestait. Il l’a fait pour ses enfants.
C’est mon frère aîné qui a fini par le convaincre. Je me souviens encore de leurs conversations chuchotées sur un ton vif, dans le noir des caves où nous nous réfugions souvent. Mon frère semblait contrarié parce-que mon père ne voulait pas d’armes à la maison, par peur d’un accident, à cause de la présence d’enfants.
Mais massacre après massacre, il a fini par céder. Il a compris que mon frère aîné ne cherchait pas à lui faire acquérir des armes dans le but de jouer au cow-boy. Une nuit, à moitié endormie, j’ai entendu mon frère confier à mon père d’un ton amer:
« Mais Papa, quand nous combattons l’islam, sa charia, ses crimes et ses injustices, les musulmans ne réalisent-ils pas que nous luttons pour eux aussi ? »

Je crois qu’il est difficile de combattre l’islam en gardant une bonne réputation, et de le vaincre les mains propres. Quand les chrétiens de mon pays natal se sont armés et organisés en milices d’auto-défense, le monde entier, Occident compris, nous a traités de fascistes parce-que nous luttions âprement contre l’islamisation de la terre de nos ancêtres, et parce-que nous refusions obstinément de nous détourner de Jésus pour nous convertir à l’islam, et de transformer nos églises en mosquées. Tel était notre crime « fasciste ».
Certains journaux français de l’époque nous comparaient à des nazis, « organisés en milices d’extrême-droite », « isolationnistes », bref incapables de savourer les joies du vivre-ensemble avec les musulmans. Nous étions accablés, et parfois révoltés par ces accusations, mais elles n’entamaient pas notre détermination. Nous connaissions l’islam mieux que les Occidentaux, nous y étions exposés quotidiennement depuis des siècles, et nous n’espérions plus de secours de la part de l’Occident dans notre lutte contre l’islamisation de notre pays. Nous ne demandions pas aux pays Occidentaux de venir combattre avec nous, mais juste de nous vendre des armes. Ils ont refusé. Même le Pape Jean-Paul II, que j’aime pour ses nombreuses qualités, a demandé aux chefs d’état occidentaux de ne pas nous vendre des armes. Ça nous a désespérés. Le Pape ne voulait pas que nous devenions des criminels, alors que nous voulions juste nous défendre, survivre, protéger nos familles des massacres, et nous maintenir coûte que coûte sur la terre chrétienne de nos ancêtres chrétiens. Le Pape ne savait-il pas que Jésus a demandé à ses disciples de s’armer, lorsque les circonstances l’ont exigé ? Influencé par sa propre expérience, et ayant réussi à combattre efficacement le communisme sans user d’armes, le Pape croyait que tous les ennemis se ressemblent, et peuvent être neutralisés de la même manière.
Or le communisme est bien différent de l’islam, et ne peut donc pas être combattu avec les mêmes méthodes.

Acculés, le dos à la mer, nous résistions seuls, livrés aux musulmans par un Occident que nous aimions avec admiration et loyauté, et que les musulmans haïssent implacablement et trahissent continuellement, tout en l’abreuvant de sourires obséquieux et de salamalecs bien veloutés.
Quand on est seul face à la barbarie, on fait de son mieux, on fait comme on peut, et on doit se blinder contre les leçons de morale condescendantes de ceux qui vivent bien au chaud dans des démocraties où leur sécurité est entièrement sous-traitée à un Etat fort, désireux de les protéger.
Oui, la France fut, il n’y a pas si longtemps, un Etat fort, capable de protéger ses citoyens. Cela a bien changé, me direz-vous….

Hier j’ai entendu Jean Léonetti (député Alpes Maritimes) dire à la télévision cette phrase stalinienne:
« Face au terrorisme, il faut surtout éviter ces deux sentiments: la peur, et la haine. »
Or quand on vit dans un pays où l’on emmène ses enfants faire un tour de manège avec le sentiment de les emmener à l’abattoir, il est plus que légitime de ressentir de la peur, et aussi de la haine.

Mais nos responsables politiques, plus nobles que nous, n’éprouvent ni peur ni haine face aux attentats, peut-être parce-qu’eux circulent en voiture blindée, avec gardes du corps armés, et sans racailles dans leur immeuble, ni dans leur quartier, ni dans l’école de leurs enfants.
Avant, on nous donnait des directives pour nous exprimer, pour éviter les « dérapages » verbaux, qui peuvent nous mener au tribunal.
Là nous sommes montés d’un cran dans le stalinisme: on nous dicte ce que nous pouvons ressentir ou pasDes sanctions pénales sont-elles prévues contre ceux qui avoueront ressentir de la peur ou de la haine ?

Et l’on continue de nous présenter l’islam comme un danger nouveau, que nous connaissons mal, alors que l’islam est l’ennemi traditionnel de la France, et du reste de l’Europe.
J’aurais aimé que nous puissions vaincre l’islam avec élégance et bonnes manières, mais l’histoire prouve que cela n’a jamais été possible depuis 14 siècles que l’islam existe et qu’il cherche à envahir l’Europe.

Donc arrêtons d’être obsédés par la pureté de nos sentiments. Pensons plutôt à sauver nos enfants.

Soit on ne met pas d’enfants au monde, soit on doit pouvoir protéger la vie qu’on a donnée. La légitime défense est autorisée par Jésus (2) et elle est autorisée par les lois de notre pays. Et la Marseillaise n’est pas un chant guerrier, c’est un chant de patriotisme et de légitime défense (3). Si actuellement nous n’arrivons pas à nous défendre, c’est parce-que notre gouvernement ne le souhaite pas, allant jusqu’à nous interdire de nommer l’ennemi.

Je suppose que Charles Martel a dû être copieusement traité d’islamophobe, de raciste, de haineux, de faux chrétien…
Il s’en est remis, apparemment. Et par sa lutte contre les envahisseurs musulmans, il a protégé la France de l’islam pour des siècles…
Alors arrêtons de nous soucier de l’opinion que nous inspirons à ceux qui ne combattent pas à nos côtés. Arrêtons de commencer nos phrases par:
« Je ne suis pas raciste, mais… », ou bien: « Je n’ai pas de haine, mais…. » Car enfin nous savons que l’islam n’est pas une race.
Je hais l’islam, qui veut ma perte.
Je hais l’islam, qui est la négation du christianisme.
Je hais l’islam, ennemi mortel de toute civilisation et de toute liberté.
Je vouerai à l’islam une haine implacable, inextinguible, aussi longtemps que je vivrai.
C’est mon droit de haïr ma perte, et la perte de ceux que j’aime. Alors que personne ne s’avise de me moraliser, ou de me culpabiliser.

Le temps presse, alors combattons l’islam par tous moyens. Pensons aux malheureux qui ont été écrasés à Nice et aux innombrables victimes de l’islam, qui ne sont plus là pour se battre contre lui.
Nous devons le faire pour eux, pour nous, pour la France, et aussi en ce qui me concerne, pour Jésus.
————————————
(1) https://ripostelaique.com/mon-coran-mautorise-a-tuer-tous-les-musulmans.html

(2) http://resistancerepublicaine.eu/2013/07/17/non-les-chretiens-ne-doivent-pas-tendre-lautre-joue-par-eva/

(3) http://resistancerepublicaine.eu/2013/12/20/jaime-que-la-marseillaise-me-parle-de-sang-impur-par-eva/

image_pdf
0
0

56 Commentaires

  1. Sur la photo (et ailleurs !) leurs gueules sont empreintes de la plus haute spiritualité…démoniaque, diabolique, satanique !

  2. Bonjour. Cette pseudo religion qu’est l’islam n’est que la continuité de l’adoration de la déesse Allat, déesse de l’amour et du sexe, dont le symbole est la lune (Aphrodite pour les Grec) , et son temple est la kaaba de la mecque. Beaucoup de gens savent que l’islam est une fausse religion qui est copiée sur les rituels sumériens de Babylone, ainsi que les pratiques paiennes autochtones de l’époque, et que mohamed qui s’est autoproclamé « prophète », en fait c’est le diable personnifié, un tueur, un brigand, assoiffé de sang, c’était un malade sexuel, un obsédé sexuel hors paire, un pédophile…et j’en passe..et les actuels musulmans, ce ne sont que des moutons, en grande partie des illettrés, qui sont facilement maniables. Ne faites pas confiance à cet islam, et vous avez fait une grande erreur d’avoir accepté des musulmans chez vous. J’étais musulman, et je m’en suis détourné.

  3. Jean-Paul II n’était grand que lorsqu’il était inspiré par la cardinal Ratzinger. Pour le reste il y a énormément de choses à lui reprocher. Son discours aux jeunes musulmans à Casablanca, discours syncrétique (inspiré en partie par le Père Lelong) et ressassant la fable des religions abrahamiques, d’avoir embrassé le Coran, d’avoir tardivement prononcé du bout des lèvres le mot génocide pour les Arméniens sans lui conférer la solennité qui convient comme l’a fait récemment le pape François et a propos de l’attentat dont il fut la cible et à travers lui l’ensemble civilisationnel qui est le nôtre de ne pas avoir révélé au monde l’implication de l’Etat profond turc et d’avoir laissé se dérouler l’intox de la grotesque et pitoyable fable de la filière bulgare.

    Jean-Paul II était un homme des années 80, un champion de la com. Calamiteuse décennie de « communicants » qui en politique à propulsé un Bernard Tapie.

    • Je serais un peu moins sévère que vous, Pascal, envers Jean-Paul II, mais je me souviens encore comment il a été piégé en voulant se montrer conciliant: on lui a présenté un coran, et il l’a embrassé.

  4. Evidemment que l’islam n’a rien à voir avec le communisme. L’islam nous impose sa monstruosité depuis 14 siècles. Le communisme n’a duré que 73 ans et c’est en quelque sorte lui-même qui s’est dissout. La fin du monopole du PCUS décrété en interne a mis fin à l’URSS. La contradiction entre les objectifs affichés ou espérés du communisme et la réalité devenait insupportable. Cette contradiction interne n’existait pas dans la nazisme qui a dû être éradiqué par la force et de l’extérieur. Elle n’existe pas non plus dans l’islam. Il est hélas vain d’attendre que l’islam se réforme ou se dissolve. Il faut le combattre.

  5. et fin …. Ajoutez un petit mot à cette liste pour inviter vos concitoyens à vérifier comment à voter LEUR député.
    Bien sûr servez-vous du net à outrance.
    Ces traîtres doivent connaître la peur qui tenaille aujourd’hui le ventre de chaque français.
    Ensemble, patriotes, inversons la courbe de la terreur et dirigeons la vers les vrais responsables.
    semper fi

    • Merci Spartac. Je crois que le message de la gauche est clair: ils sont de mèche avec l’islam, et ils l’assument.

  6. suite … Les gauchistes ont massivement voté contre. Pascal POPELIN en tête.
    Liste des islamo-collabos :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/14/(num)/1316
    j’appel tous les patriotes de France à faire circuler en permanence, et ce, jusqu’aux élections présidentielles la liste des traîtres à la Nation qui, par leur vote, viennent de signer la mort programmée de milliers de français.
    Usez de tous les moyens dont vous disposez pour faire connaître aux Français, les noms des députés islamo -collabos qui ont voté contre l’amendement qui aurait permis la fermeture administrative ( au minimum ) de mosquées salafiste.
    Leurs obsessions idéologiques vous donne un occasion magistrale de dénoncer légalement leur haute trahison, les débats de l’assemblée nationale nous appartiennent, faisons en bon usage.
    Photocopiez cette liste et distribuez quelques exemplaires dans TOUS les quartiers de votre ville , le bouche à oreille fera le reste. Ajoutez un petit mot à cet

  7. « Je vouerai à l’islam une haine implacable aussi longtemps que je vivrai  »
    Ok, très bien mais le premier ennemi est dans nos murs , pour preuve :
    Assemblée nationale
    XIVe législature
    Session extraordinaire de 2015-2016
    Compte rendu
    intégral
    Avertissement : version provisoire mise en ligne à 17:36
    Deuxième séance du mardi 19 juillet 2016
    Extrait :
    M. Christian Jacob : » Nous demandons aussi la fermeture immédiate, par les préfets, des mosquées salafistes dans lesquelles nos valeurs sont piétinées (Mêmes mouvements), dans lesquelles les lois religieuses s’imposent aux lois de la République. C’est là que la République doit prouver qu’elle est partout chez elle. Elle doit refuser ces zones, qui ne sont même plus de non-droit mais d’un autre droit, d’un droit que nous ne voulons pas, que nous n’acceptons pas, en France. « (Applaudissements sur les bancs du groupe Les Républicains et sur plusieurs bancs du groupe de l’Union des démocrates et indépendants.)
    1ere partie

  8. quel beau texte vivifiant et encourageant ; surtout écrit par une personne qui a vécu au plus près de la réalité,qui, si nous ne luttons pas, sera la nôtre dans peu de temps ! (Ça commence d’ailleurs avec tous ces crimes et attentats) ; ça nous change des discours soporifiques de Normal et défaitistes et passifs de son 1er Sinistre et de son collabo Casevide ; avec de tels pieds nickelés, on n’est pas près de se sortir de c e bourbier !

  9. Quelle belle photo,on sent de suite l’amour et la douceur de ces gens,religion d’amour et de paix qu’ils disaient,de haine et de pet plutôt !!

  10. Ils ont besoin de soins dentaires gratuits,allez vite venez en france,on vous aidera

  11. Alors on sera un de plus avec moi , c’est une secte , pas une religion , en contradiction avec les droits de l’Homme élémentaires , comme l’article 18 de la Déclaration .
    Nous devons les bouter hors de France , c’est un devoir absolu

  12. Nous écrivons le futur par notre positionnement et notre action de notre vivant, et nous lèguerons ce que nous avons écrit : je ne lèguerai pas une Europe islamisée… Ce serait tuer le genre humain.

  13. Le pire a venir est au Pakistan, au Bangladesh , en Indonésie, en Malaisie, il convient de préciser que dans ces pays il y a la moitié des musulmans de la planéte

  14. Leur défense est légitime, mais il est intolérable que cette Eva dise que c’est pour Jésus Christ qu’ils tuent, reprenant la folie de l’islam et utilisant la religion pour justifier l’action de tuer! Demandez pardon d’être obligé de tuer pour proteger votre famille mais n’associez pas le Christ à cette nécessité.

    • légitime défense dans la bible ;
      http://saintebible.com/exodus/22-2.htm
      se défendre et défendre d’autres humains n’est pas puni par Dieu quand il n’y a pas de haine envers le mécréant juste « la défense ».
      Mais il y a bien d’autres moyens de se défendre qui sont très bien exposés dans R.L. tuer doit être le recours ultime qui sera toléré par Dieu.
      Jésus n’était pas une fiotte ! article ;
      http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-01-2014/jesus-netait-pas-une-fiotte/

    • Seriez-vous myope ? Je n’ai pas écrit qu’il faut tuer pour Jésus, mais bouter l’islam hors de France, en précisant que la légitime défense est autorisée par Jésus.
      Et si, j’associe Jésus à la nécessité de tuer pour protéger ma famille, si je ne peux pas faire autrement. Car Jésus a demandé à ses disciples de s’acheter des couteaux, quand la situation est devenue délicate pour eux. Ces couteaux n’étaient pas destinés à éplucher des fruits.
      Lisez les Evangiles, et revenez discuter ensuite.

  15. Pourquoi les athées toujours perdant devant l’islam, et les chrétiens toujours victorieux ?

    – L’athée répond à la question « Qu’en dira-t-on » et c’est parce qu’il se la pose qu’il commence toutes ses phrases par s’excuser et termine tous ses raisonnements par des baisers au diable.

    – Le Chrétien (le vrai pas le déserteur, le lâche, l’apostat de Vatican II) répond à la question « Qu’en dira Dieu » car il obéit à Dieu avant d’obéir aux hommes et n’obeit à eux qu’autant qu’ils obéissent à Dieu.

    Voici ce que Dieu dit de l’islam et des collabos :

    «Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres… Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils.» ( Jean I – 2.18,19,22 )

    • Le journal s’appelle Riposte LAIQUE, vous êtes sûr ???
       »Pourquoi les athées toujours perdants devant l’islam, et les chrétiens toujours victorieux ? » Quelle idiotie !!!!!
      Je constate que beaucoup d’athées ont quitté le blog et ça se comprend, on devrait tous lutter cntre ce poison qu’est l’islam ! … mais hélas, certains préfèrent diviser !!!!!

    • Eva Chié, la fille de Eva Porisateur qui était la petite fille de Eva Cuateur

  16. Il ne faut pas être pessimiste. Quand, après l’acte terroriste commis à Nice, je vois la mobilisation de la communauté musulmane qui organise à travers le pays des centaines de manifestations de protestation pour montrer son rejet du fondamentalisme, je me dis qu’il y a des raisons d’espérer…

    • Vous êtes fou.

      Allah est le sobriquet de Satan
      Muhamad est son prophète,
      tous les musulmans leurs suppôts.

      Leur feuille de route est la suivante :

      -Tous les non musulmans doivent être égorgés pour ne pas croire
      – Et tous les musulmans aussi pour ne pas croire assez.

    • Vous avez mal compris , le musulman intégriste est celui qui égorge, le modéré est celui qui tien les pieds de celui qui se fait égorger.

      Il n’ a rien a ajouter

    • Mon pauvre Jean-Christophe opération sourire ,ou nous avons droit à de larges sourires de bienveillance . Il n’y a rien de sérieux là dedans . Les femmes voilées en téte de cortège ,les marmots dans les poussettes ,et elles auront le culot de nous faire croire les memes refrains ? Si c’est pas nous c’est l’autre etc etc etc Un peux de modestie ,commencez à vivre dans les traditions ,les lois , européennes Arretez de toujours exigées de l’état ,des français ,des contribuables de la société toute entiére des passes droits . Voir dans les aéroports au passage des frontières ,faites donc comme les français ,françaises ,enlevez vos foulards ,vous ferez plaisir aux douaniers ,aux autorités , et les français donnez des prénoms à vos enfants des pays d’accueil n’hésitez pas à franciser vos noms ,vous pouvez meme changer de religion si le cœur vous en dit . au revoir chers amis ,cousins ,fréres religion de tolerance .

    • Pauve naif. J’espère pour vous que vous ne ferez pas partie de la prochaine brochée d’innocents massacrés par un autre musulman en crise. Les « manifestations de la communauté musulmane … pour montrer son rejet du fondamentalisme » sont de la frime, pour mieux vous tromper mon enfant. Et ça marche, à l’évidence. On pourra commencer à croire la bonne foi de cette « communauté musulmane » seulement le jour où elle abjure solennellement la partie « mecquoise » du Coran (c’est-à-dire plus des 3/4), laquelle autorise le massacre des non-musulmans… ainsi que de mentir en prétendant ne pas soutenir les « extrémistes ». Quand cette communauté déclarera en plus son rejet absolu de la charia, de l’inégalité des femmes, du mariage entre hommes adultes et petites filles encore impubères, des mutilations génitales des femmes, de la polygamie, etc, soit de toutes les pratiques ordonnées ou recommandées par le Coran, alors, et seulement alors pourra-t-on commencer à les croire, et encore…

    • l’hypocrisie musulmane vous connaissez ? non je pense la na¨veté est la soeur de la bétise quand vous verrez manifester dans nos rangs vous pourrez y croire mais seulement à ce moment-là paule di Malta

    • Faites pas rire! 40 ans de cet ‘optimisme’ que vous préconisez ont produit 40 ans de tueries (rien qu’en France, 91 attentats depuis 1973), et il n’y a JAMAIS eu la moindre protestation de ces musulmans modérés fantômes, jamais.

      Il y a certainement des musulmans qui n’approuvent pas les atrocités commises par leurs « frères », comme il y avait autrefois des Allemands qui n’approuvaient pas l’envahissement et l’occupation de la Pologne, mais ils gardent leur opinion pour eux, par peur et par admiration de la force brute.

      Et puis il y a parmi les musulmans ceux qui abandonnent cette idéologie totalitaire et sanguinaire et qui la dénoncent. Ceux-là méritent notre respect. Dans le monde entier, on peut les compter sur les doigts de la main.

    • Je n’y crois plus….car j’observe comment ils vivent et fonctionnent dans mon quartier et à mon travail… Irrécupérables car hypocrites, colériques et manipulateurs, jamais un acte gratuit, tout est calculé et chaque service rendu est tôt ou tard à rembourser.

  17. Moi je hais l’Islam qui ravale l’homme à l’état de brute à l’état pur et qui est la négation de tout ce que l’humanité peut porter et produire de sain(t) et de beau.

  18. je ne peux pas faire circulé se formulaire au près des mairies car je suis pour aucun étrangers en France de toutes race confondu et en plus vous ne mentionné pas le raciste anti- blanc de souche votre formulaire est en bigeux sa ne va pas

  19. Je crois que ce texte d’Eva se passe de commentaires, c’est un véritable traité de déculpabilisation sur le fait de défendre notre terre, notre culture, notre langue, notre école, et bien évidemment nos enfants. Comment lui dire bravo et merci ? Car nous ne pouvons plus faire l’économie d’une auto-défense (vu les politiques misérables, des mots sans actes) qui va devoir s’organiser et mettre à bas tous ces scrupules d’un peuple bassiné par la supériorité de ses sentiments non-violents. L’on voit où cette lâcheté nous a emmené de nombreuses fois. Dans le mur, tout droit, comme en 40. Nous y sommes.

    • Conclusion : foutons ces créatures du diable dans leur désert de merde ! et surtout qu’ils ne remettent jamais les pieds en Europe !!!

    • Bonsoir François. Votre commentaire m’attriste, mais votre lucidité est un baume pour mon coeur.

  20. Que les collabos collaborent, c’est leur philosophie, leur habitude, leur viatique pécuniaire. Pour les autres, ou il faudra se terrer des années, ou alors se battre et ne pas craindre de se défendre, voir de tuer pour ne pas être tué. Des avocats comme Thibault de Montbrial se spécialisent dans la légitime défense, au départ pour les policiers et les gendarmes accusés de faire leur métier quand il dégainaient et tuaient un individu potentiellement meurtrier. Certainement son champ d’action va s’étendre aux civils, bientôt. Il ne sera pas seul. Désormais depuis Charlie, les forces de police et de gendarmerie ont reçu le permis de tuer. Cela ne choque plus personne. Plus aucun procès contre les héros qui ont descendu les salauds de Charlie, du Bataclan ou de Nice. Plus aucune procès, vous avez remarqué !

  21. Plus aucune plainte ! Entendez-vous les sifflements de SOS racisme passer sur nos têtes pour dire qu’untel ou untel ont été asassinés par les bouchers de la police ? A part le triste sire de Médiapart, entendez-vous les crétins de la gauche siffler contre les « meurtres autorisés des policiers et des gendarmes »… ? Non, plus personne. Chacun sait désormais qu’ils ne font que leur boulot, et bien. Je préconise même l’organisation d’une espèce de ball-trap pour apprentis terroristes lancés comme des cibles volantes, après qu’on leur ait envoyé des leurres, des faux ordres de l’Etat Islamique, en les attirant dans des traquenards. La Syrie a servi à cela, en quelque sorte. Pourquoi ne pas en finir là-bas, leur retirer la nationalité à partir du moment où ils s’engagent pour cet « Etat » criminel.

  22. D’ailleurs, ils déchirent leurs passeports. Dont acte ! Œil pour œil, dent pour dent. Ici, pour les forces de gendarmerie, à quoi sert d’avoir une arme de défense létale si l’on a pas le droit d’en user. Et bien à rien. Les adeptes du Coran le savent ! Maintenant ils savent aussi que le peuple s’arme, mais comme eux. Nous sommes les plus nombreux. Alors ou ils se barrent, ou cela va être un bain de sang. Car on va se défendre dorénavant. Le fâcheux gouvernement va nous accuser de dérive. Je crois que notre position ici est fixe, depuis longtemps, notre bastion la France, et que ce sont eux qui dérivent vers une psychopathologie politique criminelle contre leur peuple, l’obligeant à donner leur corps au meurtrier sans se défendre. Ces gouvernants sont donc tous à enfermer d’urgence, sous camisoles de force. Nous n’irons pas à l’abattoir halal tous en rang d’oignons, qu’on se le dise !

    • Je propose de faire une visite bataclanesque à l’Assemblée nationale : tous les survivants adhèreront imédiatement à R.L.

      Il faut que la peur change de camp, et les balles de cible.

  23. Ce que tu écris, Eva, est vrai. Nous qui avons vécu avec les musulmans nous savons qui ils sont, de quoi ils sont capables. Mais en France, surtout les gens de gauche, pensent qu’ils font le bien en les défendant mais pas un seul d’entre eux n’ira habiter dans leurs djebels, dans les quartiers arabes que sont devenus nos villes. Ils veulent bien les défendre mais pas les côtoyer !

    • Ils les défendent parce que comme eux, ils nous détestent.
      Ils refusent de les côtoyer car comme nous, ils les méprisent.

      Ceux qui les défendent, nous détestent et ne les défendent que parce qu’ils nous détestent.

      La classe mediatico politique nous hait encore plus ou autant que les musulmans nous haïssent.

    • Je suis d’accord avec vous, Daniele. C’est pour cela que la première question que je pose à ceux qui défendent l’islam est:
      « Où habitez-vous ? »
      Et je constate à chaque fois que les défenseurs de l’islam ne sont pas exposés au « vivre-ensemble » avec la religion de paix, d’amour et de tolérance.

Les commentaires sont fermés.