Voulons-nous vraiment nous suicider ?

Publié le 8 juin 2021 - par - 5 commentaires - 515 vues
Traduire la page en :

Si les Poilus de la Grande Guerre, tout comme nos soldats de la Seconde Guerre mondiale, voyaient le nombre de mosquées qui se sont construites et se construisent encore sur notre territoire avec l’aval des différents pouvoirs en place, ils se retourneraient dans leurs tombes, eux qui ont donné leur vie dans les souffrances que l’on sait pour que la France reste française. Car, à l’évidence, la France des mosquées ne saurait être la France.

Si donc la France des mosquées ne saurait être la France, qu’est-elle alors hormis le résultat d’un véritable suicide national ? Et jusqu’où pareil suicide peut-il aller ?

À vouloir cette pente mortifère, pourquoi ne pas déclarer officiellement que la France est désormais « Terre d’islam » ?

Par suite, pourquoi ne pas transformer en mosquée Notre-Dame de Paris et, dans la foulée, toutes les cathédrales et les églises de France, sans omettre les temples protestants et les synagogues ?

Pourquoi ne pas imposer à l’ensemble des Françaises et des Français la tenue vestimentaire musulmane et la prière cinq fois par jour ?

Qu’attendons-nous pour mettre à l’Élysée un chef d’État musulman et à Matignon une personne de même obédience ?

Marianne ne peut plus rester sans voile, et le Coran doit être le fondement de tout enseignement scolaire et universitaire.

En un mot, ou l’islam, ou rien !

Mais si nous en arrivons là, c’est que vraiment nous ne sommes plus rien !

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Bonapartine

Cher Maurice,

Contrairement au pessimisme qui prédomine dans votre article, pessimisme que j’entends au demeurant, la France n’est pas “foutue” du tout parce que son peuple, je devrais dire “ses peuples” d’origine qui ont forgé au fil des siècles, bien avant la “conquête” de la Gaule par les Romains jusqu’à 1945, la grande nation qu’elle était devenue, continue envers et contre tout de nourrir les entrailles d’un très grand peuple dont la colère, constructive ou destructrice, grandit. Un peuple d’une très grande force de caractère qui surprendra au moment où personne ne l’attendra, quel que soit le temps que cela prendra et les moyens qu’il devra se donner pour parvenir à remettre notre nation sur pied.

Une casse bonbons : Bonapartine.

Duval

Professeur, je pensais que vous saviez déjà que nous les Français sommes foutus… 40 ans de collaboration avec l’ennemi c’est énorme. 39-45 n’a pas suffit pour les collabos, collabos toujours. Les muzs doivent se fendre de rire ! Les patriotes sont une minorité hélas… Ce sera comme l’Algérie française “la valise ou le cercueil” !

patphil

pour cela il est indispensable d’aller voter
l’abstention fait élire les bobos

Dédé Guyon

Faudrait enfin se décider à “aller chercher ” qui vous savez ! … comme il le demandait.

francois

Elites françaises ont décidé de nous tuer, ce n’est pas un suicide.
D’ailleurs encore aujourd’hui Macron c’est pris un gifle par un français
et a été trés bien acceuilli par les musulmans à Valence, le Président au service
de son vrai “peuple” les muzz et les étrangers.

Lire Aussi