1

Voulons-nous vraiment nous suicider ?

Si les Poilus de la Grande Guerre, tout comme nos soldats de la Seconde Guerre mondiale, voyaient le nombre de mosquées qui se sont construites et se construisent encore sur notre territoire avec l’aval des différents pouvoirs en place, ils se retourneraient dans leurs tombes, eux qui ont donné leur vie dans les souffrances que l’on sait pour que la France reste française. Car, à l’évidence, la France des mosquées ne saurait être la France.

Si donc la France des mosquées ne saurait être la France, qu’est-elle alors hormis le résultat d’un véritable suicide national ? Et jusqu’où pareil suicide peut-il aller ?

À vouloir cette pente mortifère, pourquoi ne pas déclarer officiellement que la France est désormais « Terre d’islam » ?

Par suite, pourquoi ne pas transformer en mosquée Notre-Dame de Paris et, dans la foulée, toutes les cathédrales et les églises de France, sans omettre les temples protestants et les synagogues ?

Pourquoi ne pas imposer à l’ensemble des Françaises et des Français la tenue vestimentaire musulmane et la prière cinq fois par jour ?

Qu’attendons-nous pour mettre à l’Élysée un chef d’État musulman et à Matignon une personne de même obédience ?

Marianne ne peut plus rester sans voile, et le Coran doit être le fondement de tout enseignement scolaire et universitaire.

En un mot, ou l’islam, ou rien !

Mais si nous en arrivons là, c’est que vraiment nous ne sommes plus rien !

Maurice Vidal