Vous avez dit « déradicalisation » ?

Publié le 31 juillet 2017 - par - 14 commentaires - 1 999 vues
Share

Avant qu’une bombe n’explose, elle est inoffensive. Le pire commence donc par son contraire : les voiles et les djellabas ne sont pas des kalachnikovs.

Après tout, chacun a le droit d’être ce qu’il est, d’avoir une ligne de conduite, de porter la bonne parole et même de parler d’Allah. Et si Allah n’est pas favorable à la liberté telle que les Occidentaux la conçoivent, qu’à cela ne tienne : Allah ne saurait se tromper ! Il est la sagesse divine, et la sagesse divine montre le chemin. Or, c’est d’autant plus facile qu’il n’y a qu’un chemin.

De ce fait, il est inutile de chercher une voie qui n’existe pas, sauf à choisir de se perdre ! La démocratie en est le meilleur exemple : en permettant la contestation, elle brouille les pistes. D’où les mauvaises herbes qui infectent ses champs.

Avec Allah, au contraire, le chemin est bordé de champs verdoyants, à l’image de la couleur de l’islam. Par conséquent, c’est vers ces champs qu’il faut aller, les autres étant sans intérêt, voire dangereux comme la liberté d’expression, qu’il faut restreindre ; la mixité, qu’il faut interdire ; la femme, qu’il faut soumettre ; la nourriture, qui doit être halal ; la laïcité, qui est une insulte à la vraie religion ; les tenues vestimentaires, qui ne doivent éveiller aucun désir ; l’homosexualité, qu’il faut combattre ; la démocratie, qui doit laisser la place à la théocratie ; l’athéisme, qui relève de la peine capitale, etc. 

Tout doit être fait selon l’Ordre, et l’Ordre émane de la vraie religion qu’est l’islam. C’est elle qui permettra à l’Occident d’accueillir la spiritualité qui lui fait tant défaut. Autrement dit, c’est à l’islam d’apporter sa dynamique céleste, afin que la Terre entière soit un jour rendue à Allah.

Et l’on parle en haut lieu de « déradicalisation » ? Dites-moi que je rêve !

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Chantal

Le centre de déradicalisation de Pontourny était bien une escroquerie !

Une escroquerie intellectuelle et financière qui n’arrêtera en rien le terrorisme islamiste en France. Catherine Troendlé allait même très loin en déclarant : « Nous savons que nos programmes sont inutiles pour les djihadistes radicaux de conviction. »
Pire encore : c’est Europe 1 qui avait révélé que le dernier pensionnaire avait été exclu après sa condamnation pour violences et apologie du terrorisme islamiste.
« Son passage [dans le centre] a eu l’effet inverse de celui recherché. L’encadrement avait noté qu’il vivait le programme comme du prosélytisme anti-islam et qu’il semblait se radicaliser davantage. Son rejet de la France tendait à s’amplifier. » http://by-jipp.blogspot.fr/2017/08/le-centre-de-deradic

Chantal
antécumé

Emeutes à Paris, une foule d’arabes disperse la police en 15 secondes.
Record battu!!!

dufaitrez

Essayez de retirer leur Foi à des Cathos !
Pourquoi ça marcherait avec des muzz ? Stupide ! Argent foutu en l’air !
Le « Spirituel » muzz débouche sur le Temporel, sur le Pouvoir. La Charia en mode de Vie. L’exclusion des autres ! Destructeur de Civilisation.
C’est pourquoi, il faut le combattre !

Chassaing Jacques

[Vidéo] Emeutes à Jérusalem : la police disperse une foule d’arabes en 17 secondes !
http://www.europe-israel.org/2017/07/video-emeutes-a-jerusalem-la-police-disperse-une-foule-darabes-en-17-secondes/

Bertrand

ça me fait bien rire les centres de déradicalisation qui coutent une fortune aux contribuables et qui ne servent strictement à rien. Comment voulez vous déradicaliser des gens qui sont endoctrinés depuis leur naissance. Tout ça c’est du pipeau, un bric broc gaucho pour essayer de faire croire à l’opinion que tout est sous contrôle.

Vova

« Radicalisé » : terme INVENTÉ par les Occidentaux pour dédouaner l ‘ islam de sa véritable nature mortifère !! Erdogan déclara un jour : « il n ‘ y a pas d ‘ islam radical , ni d ‘ islam pacifique , il y a l ‘ islam TOUT COURT « ! En fait , un « radicalisé » est un musulman qui applique le coran à la lettre , comme l ‘ ORDONNE Mahomet ; un « non radicalisé » est un musulman qui prend des libertés avec sa religion , donc un mauvais musulman !!

montecristo

Superbe article !
Mais dites moi aussi pourquoi on les appelle des « déséquilibrés » ???

Echec&Mat

Par « déradicalisation » le système désigne d’abord les patriotes résistants, assimilés d’office à une ultra droite d’où pourrait venir la rupture de la paix civile, viendraient ils seulement à s’organiser dans une situation de légitime défense. Toujours dans cette dialectique de l’inversion, Ce sont eux les responsables désignés du chaos à venir, et que le système se propose de combattre en priorité ! C’est pourquoi n’attendons rien de notre armée que très vite nous risquons d’avoir contre nous, les patriotes. C’est un peu de cette façon que cela s’est terminé en 1962 en Algérie vis à vis des pieds noirs et de l’OAS..

Haggar Dunor

Pourtant, le message des islamistes a le mérite d’être très clair : ceux qui feignent de l’ignorer peuvent donc être considérés comme les futurs assassins de leur peuple…

Rosa ire

Vous faites erreur, nous avons tout faux puisque « c’est pas ça l’islam ». Les futurs assassins de leur peuple savent de quoi ils parlent !!!

Haggar Dunor

C’est du second degré ?

quiquoi

Effectivement, c’est la société entière qui se radicalise.

GAVIVA

De nos jours les alcoolos, les toxicos, les gros/les grosses et flambeurs ( de casinos) ont une ADDICTION à ceci ou cela. Tous malades, personne responsable…Le parallèle est vite fait…