Vous voulez que les Français finissent comme les Serbes du Kosovo ? Alors votez Hollande !

1. C’est la question que j’ai envie de poser aux électeurs du camp national qui comme moi ont voté pour Marine Le Pen le 22 avril. Nous sommes en effet 6,4 millions de Français à savoir que la France est en danger de mort. Aussi, avons-nous espéré que Marine Le Pen arriverait au second tour. Dans ce cas, nous lui aurions apporté nos suffrages et notre soutien pour qu’elle soit élue. Ce n’était pas un vote protestataire mais un vote d’adhésion.

2. Malheureusement, même si MLP a fait un bon score, force est de constater que si nous ne voulons pas déjà nous exclure (nous-mêmes) de notre pays, il faut voter dimanche prochain et apporter nos suffrages au moins pire des 2 candidats restants, à savoir Sarkozy, le candidat de la droite molle.

3. Or, si j’ai lu Sur RL plusieurs contributions appelant à voter pour Nicolas Sarkozy, j’en ai lu aussi plusieurs appelant à l’abstention (!) ou même au vote pour le candidat socialiste (!!). Ces deux dernières propositions sont absolument suicidaires. En effet, si vous vous trouvez au bord du gouffre, décidez-vous de continuer ou préférez-vous un sursis de 5 ans afin de trouver des solutions pour vous en sortir ?

4. Notre civilisation, notre patrie, notre bien collectif le plus précieux, reposent notamment sur les principes de la laïcité et de la liberté. Tous ceux qui ont voté pour Marine Le Pen le 22 avril savent parfaitement que ces principes sont gravement menacés, et donc que notre pays est menacé dans son existence par l’islamisation qui est amenée par l’immigration de peuplement africaine et musulmane.

5. Or Hollande et ses soutiens proposent de maintenir l’immigration et même de régulariser un certain nombre d’immigrés actuellement clandestins!! Ils proposent même de leur donner le droit de vote !! Cela amènera à accélérer le REMPLACEMENT de la population française par des populations musulmanes. C’est déjà ce qui s’est passé en Seine Saint Denis. Dans la ville même de Saint Denis, si vous voulez visiter la Basilique où sont enterrés tous les rois de France, vous aurez besoin de la protection de CRS qui stationnent en permanence, isolant cette petite esplanade du reste de cette commune où la majorité, menaçante, est désormais musulmane !!

6. Même s’il n’a pas réduit l’immigration, Sarkozy n’a jamais organisé de régularisations de clandestins, contrairement à Mitterrand entre 1981 et 1993 et à Jospin entre 1997 et 2002. C’est quand même une différence très importante avec les années où la droite molle a été au pouvoir ! (1993-1997 et 2002-2007).

7. Aujourd’hui, vous avez un candidat (Hollande), qui promet de ne pas changer d’avis sur sa volonté de donner le droit de vote aux étrangers extra Européens ! Face à lui, Sarkozy s’oppose fermement à cette idée et a même compris qu’il fallait drastiquement réduire l’immigration légale puisqu’il promet de passer à 90.000 / an (dont possiblement une moitié d’Européens, d’Ukrainiens, de Russes,… ce qui minorerait beaucoup la catastrophe), au lieu de 180.000 ! Certes, c’est loin d’être ce que nous souhaitons, mais cela nous laisserait quand même quelques années pour convaincre nos compatriotes qu’il nous faut complètement arrêter l’immigration extra européenne et même renvoyer les chômeurs et criminels dont regorgent nos prisons dans leur pays d’origine. Cela nous laisserait le temps de structurer le Front National et de développer son ancrage, qui reste fragile.

8. Je lis ici et là que certains imaginent que si Sarkozy est battu, la situation deviendra tellement horrible que Marine Le Pen arrivera au pouvoir en 2017 (!!!). Mais d’où savez-vous cela ? Vous l’avez-vu dans vos rêves ? Dieu vous l’a-t-il révélé ? Au contraire, avec les mesures socialistes de Hollande / Aubry / Harlem Désir / Le Guen et consorts (Mélanchon), le corps électoral français sera transfiguré : dans de nombreux départements, il y aura tellement de vote ethnique réservé à la gauche, que même en 2014, aux municipales et aux régionales, cela rendra tout simplement impossible une progression de Marine Le Pen, et encore moins une victoire. Voyez déjà comme en Seine Saint Denis, le Front national a reculé par rapport à 1988 !

9. Si au contraire Sarkozy est réélu de justesse, le camp national pourra peser aux législatives car vous savez bien que dans la 5ème République, un président qui n’a pas la majorité au parlement n’existe pratiquement pas.

10. Quand je lis les encouragements de certains électeurs de MLP à voter blanc ou même Hollande, je me demande s’il s’agit bien de vraies personnes ou s’il ne s’agit pas plutôt de militants socialistes se faisant passer pour des électeurs du Front National. Du reste, je constate que c’est sous un gouvernement de droite molle que le front National a le plus progressé puisqu’il a pratiquement monté de 80%.

11. Non, désolé, mais quand on propose à ses compatriotes de se faire tabasser immédiatement pour (mieux) se relever dans 5 ans, ce n’est ni crédible ni raisonnable. Ce genre de stratégie suicidaire a toujours échoué et rendu la délivrance de plus en plus inaccessible. C’est du reste pendant la dernière période de droite molle que le Front National a le plus progressé (+80%), alors qu’il avait stagné en 1995 par rapport à 1988 sous des gouvernements généralement socialistes. Nous avons déjà perdu 24 ans depuis 1988 et les 15% de Jean Marie Le Pen. Vingt quatre ans pour passer de 15% à 18%!!

12. Évidemment que Sarkozy nous a déçus, mais lorsqu’on se trouve devant un choix aussi important, on ne joue pas au billard en imaginant des coups à 3 ou 5 bandes. La prévision de la recomposition (ou de l’éclatement), d’un parti qui perd la présidentielle est du reste une tarte à la crème du commentaire politique.

=> Évidemment que si Sarkozy est battu, l’UMP éclatera en 2 composantes. Mais et alors ? Pensez-vous que tous ces ex-UMP de la tendance « dure » iront adhérer au Front National et que ce parti fera 28% aux législatives au lieu de 18% ? Et même s’il faisait 25%, la composante molle (Juppé, Fillon, NKM,…) ne s’alliera pas au FN mais préfèrera une cure d’opposition pour « se reconstruire ».

Hollande élu, cette nouvelle « UDF-RPR molle » votera avec les socialistes, les Bayroutistes et le FDG contre cette nouvelle droite. Le résultat sera alors un nombre de députés Front National dérisoire. Et même si le FN parvenait à faire élire 25 députés, qu’est-ce que cela changerait aux 5 prochaines années où le PS et FDG au pouvoir, avec tous les pouvoirs, mèneraient une politique de destruction de la Nation française ?

Si Hollande est élu, la droite molle sera tellement sonnée et découragée qu’elle ne passera pas d’alliance, même de simples retraits, avec le Front National.  Elle préfèrera maintenir ses candidats arrivés troisièmes et perdre même les trois quarts de ces positions, comme en 1981.

13. De toutes façons, un parti ne peut pas prendre seul le pouvoir en France, il a besoin d’alliés. A droite, il y aura toujours une droite molle et une droite dure (c’est valable depuis le 19ème siècle et même depuis la Révolution). Même si on peut espérer que la droite dure soit un jour au pouvoir, il lui faudra arriver à faire une alliance électorale avec la droite molle. La gauche non plus n’a jamais pris le pouvoir avec le seul parti socialiste, sans alliance ; tout comme (a contrario) le PC, même avec 30% des voix dans les années d’après guerre, n’a, lui, jamais pu prendre le pouvoir car il était seul!

14. Je vois aussi des personnes certes intelligentes, mais qui prévoient que dans 2 ans, Hollande sautera (!!). Ah bon, mais vous avez eu une révélation divine ? Moi cela fait 20 ans que j’entends des phrases du genre « si on ne trouve pas des remèdes à la crise, le FN passera aux prochaines élections ». Or la crise ne fait que s’aggraver, on a atteint des omets ces 4 dernières années, mais avez-vous vu le FN proche d’accéder au pouvoir ?

15. Même Mitterrand a gardé sa majorité tout au long de sa législature (jusqu’en 1986), alors qu’il a eu 1 million de personnes dans la rue contre lui en 1984 lorsqu’il a voulu démanteler l’école libre. Et cela s’est reproduit de 1988 à 1993. Sous la gauche, le Front National n’a pas progressé depuis 1988! Donc ceux qui affirment que le Front National a intérêt à ce que Sarkozy soit battu se trompent dramatiquement. Le passé récent le montre.

Conclusion : pour nous donner le temps d’avoir encore quelque chose à sauver dans 5 ans, il faut éviter à tout prix l’élection de Hollande et donc voter Sarkozy. C’est à la France qu’il faut penser avant tout. Il ne s’agit pas de donner le pouvoir à un homme mais d’écarter un camp, celui qui de plus en plus transformera les Français en Serbes du Kosovo.

Alexis Simeoni

image_pdf
0
0