Voyage sur une planète aux vents de folie

Lundi, arrivée au Royaume Uni, Gordon Brown, accessoirement leader du parti travailliste, cite avec forces louanges Gertrude Himmerfarb, américaine conservatrice qui fait partie du fan-club de Bush, et préface son dernier livre qui traîne dans la boue le siècle des Lumières en France. Vous avez dit libéralisme ?

Mardi, petit saut aux Etats-Unis, Bush met son veto à un texte de loi destiné à prendre en charge l’assurance-santé des enfants, au motif que cela inciterait les gens à renoncer à payer une assurance privée pour s’en remettre à l’Etat. Etrangement, le taux de mortalité infantile de plusieurs Etats a fait un bond terrible dans la population noire (en 2005, dans le Mississipi, on est passés à 17 pour 1000 dans la population noire, 6,6 chez les Blancs, et on comparera avec la Suède, moins de 3. Etrangement, toujours, les centaines de milliards de dollars qu’ont coûté la guerre en Irak (et ce n’est pas fini) ne lui posent aucun problème. Vous avez dit libéralisme ?

Mercredi, escapade au Japon, la violence à l’école atteint un niveau insoutenable. Moqueries et brimades à l’égard des plus faibles, des plus petits, de ceux qui sont différents se multiplient. Vous avez dit libéralisme ?

Jeudi, séjour au Sénégal, le Président a pris des mesures pour « alléger les souffrances des Sénégalais, dues à la hausse des produits de première nécessité ». Il a trouvé la solution, il suffit de diminuer les salaires des fonctionnaires … Vous avez dit libéralisme ?

Vendredi, retour aux Etats-Unis, (à tout Seigneur tout honneur !). De nombreux vétérinaires passent des heures avec les chiens et chats des couples qui divorcent pour déterminer qui en aura la garde. Il semble d’ailleurs, d’après l’une d’elles, que  » certaines bêtes ont horreur de vivre dans deux endroits différents, d’autres sont angoissées par les séparations et la garde alternée ne ferait qu’aggraver leur problème ». Je ne crois pas que l’on se soucie de cela pour les enfants… Joli pays que celui qui a les moyens matériels et l’égoïsme de payer des psychologues et des avocats à ses animaux de compagnie mais pas une assurance–santé à ses enfants. On évoquera également les fortunes, en fonds de gestion de patrimoine, héritées par le chien-chien à sa mémère, qui poussent les gestionnaires à pressuriser les salariés pour engranger des bénéfices destinés à lui assurer une vie de chien …de luxe… Vous avez dit libéralisme ?

Samedi, début de week-end en France, on ferme écoles, tribunaux, hôpitaux, postes, trésors publics … pour contraindre les ruraux qui coûtent cher en services publics à venir camper dans la couronne parisienne, se tasser dans des transports en commun bondés, manger des OGM et mourir de cancers liés au stress. Pas grave : les politiques et les patrons ont des hôtels particuliers au centre de Paris, des chauffeurs et des Limousines… Par ailleurs, au Japon, où on a testé avant nous, on lance un programme pour enrayer la désertification des zones rurales ! Vous avez dit libéralisme ?

Dimanche, on va regarder la télé dans les pays du Golfe, on y a inventé le « baiser tchadorisé » ; à la télévision, films et séries voient les deux partenaires, pleins de trouble, rapprocher leurs deux têtes … et on voit un chaste baiser sur le front de la femme, cette éternelle mineure. Vous avez dit islamisme ?

Bref, cette rapide revue de presse tirée en grande partie de la lecture de « Courrier International » nous amène à un constat sans appel : le libéralisme, ça ne marche pas, ça fait trop de dégâts, parmi les plus fragiles, les plus pauvres, ça conduit les gens à émigrer pour venir renforcer le sous-prolétariat payé au noir, développer le nombre de chômeurs, en profiter pou réduire les prétentions des salariés et leurs acquis sociaux. On ne peut qu’être atterrés et crier « au feu » devant cette philosophie qui se développe d’un bout à l’autre de la planète, le culte du plus fort (c’est-à-dire du plus riche), et qui ne trouve devant elle que l’opposition de l’islamisme; ces deux totalitarismes renvoient aux âges obscurs. L’accepterons-nous encore longtemps ?

Christine Tasin

[http://christinetasin.over-blog.fr->http://christinetasin.over-blog.fr]

image_pdf
0
0