Qui est Yves Jego, qui veut des migrants dans chaque village français ?

Publié le 15 juillet 2015 - par - 7 commentaires - 2 402 vues
Share

jegoDécidément, ceux qu’ils appellent les migrants, les clandestins, rendent fous nombre de politiciens de ce qui s’appelle encore la droite. Après les phantasmes de Raffarin, expliquant qu’ils allaient sauver les campagnes françaises et éviter la fermeture de classes (alors que pour le moment, ils ne sont que des jeunes hommes seuls), c’est au tour de l’obscur Yves Jego de nous proposer son remède miracle : des migrants dans tous les villages, avec quotas, et on organise cela depuis l’Afrique du Nord !

« Je propose qu’on nomme très rapidement un secrétaire d’Etat aux migrants. Que ce secrétaire d’Etat aurait deux tâches. Une première d’organiser les choses dans notre pays. Je ne serais pas choqué qu’on dise que chaque commune doit accueillir 0,10 ou 0,20% de sa population à travers des gens qui sont demandeurs d’asile. Et puis il pourrait faire une deuxième chose : mobiliser l’Europe, pour aller organiser dans le nord de l’Afrique des camps de réfugiés où l’on traitre des gens dignement et où l’Europe pourrait ouvrir des bureaux de demandes de droit d’asile, pour que ce soit traité depuis le nord de l’Afrique et non plus de chacun des pays ».

Il est intéressant de se pencher sur la carrière de ce brillant humaniste. Maire de Montereau depuis 1995, il a fait ses premières armes locales avec Xavier Dugoin, avant de se retrouver directeur de cabinet de Jean-François Mancel, deux personnages qui ont défrayé la chronique judiciaire en confondant allègrement le bien commun et leur intérêt personnel.

Cause de lien à effet ? Le Parisien du 13 octobre 2014 informait ses lecteurs que la commission pour la transparence de la vie politique avait fait suivre au Parquet un dossier lourd, celui du vaillant Jego. Ces grincheux auraient du mal à expliquer l’origine de 300.000 euros d’enrichissement, via une petite maison d’édition nommée Timée. Plus embêtant, la commission s’interroge également sur l’achat d’un appartement parisien de 1,2 million d’euros, qui sera revendu quelque temps après son acquisition. Pourtant, l’épouse Jego, élue probablement grâce à ses compétences conseillère de Paris, ramène 3000 euros par mois à la maison, une somme qui fera rêver beaucoup de salariés de ce pays.

Jego est-il un grand politique ? Cela se saurait. Nommé secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, en 2008, il est confronté, en 2009, aux événements de Guadeloupe, et au climat insurrectionnel orchestré par Demota et sa bande du LKP, qui, par une grève générale, ont bloqué l’île plusieurs semaines, avec des scènes de chasse au blanc qui n’ont pas ému Jego plus que cela. Négociateur du gouvernement français, le vaillant ministre annonce qu’il ne rentrera en métropole qu’avec un accord signé. Mais son incompétence est telle qu’il est rappelé rapidement à Paris, et que l’affaire se débloquera sans lui. Naturellement, il ne sera pas reconduit dans le gouvernement suivant.

Pourtant, c’est à l’époque où il est ministre que des fuites s’organisent quant à l’organisation de son cabinet. Le Nouvel Observateur avait déjà publié une liste des ministres les plus dépensiers (comprenez avec l’argent des contribuables). L’inévitable Jego en faisait partie, naturellement, et en très bonne place. Mais on y apprenait surtout des détails croustillants, repris par quelques médias. Cet homme, qui a soutenu le mariage homosexuel quelques années plus tard, aurait montré, en effet, dans sa pratique quotidienne, une ouverture d’esprit, alliée à un sens de la famille des plus modernes, qui manque souvent cruellement à la droite. Il avait en effet, selon l’hebdomadaire de gôche, salarié dans son cabinet ministériel son épouse et son amant. Une cohabitation qui faisait se gausser le tout Paris, mais qui aurait coûté, tout de même, la modique somme de 20.000 euros par mois au contribuable, prélevée sur les fonds du ministère. Chose étonnante, Jego, qui déposé plusieurs plaintes pour diffamation et injures, n’a jamais poursuivi les auteurs de ces rumeurs, que cela soit dans la presse papier ou internet…

Pensant qu’il est plus facile de faire son trou chez les centristes, où il y a moins de concurrence, qu’à l’UMP, il quitte ce parti pour rejoindre Borloo, en 2011. Quand ce dernier annonce abandonner la politique, il postule à la succession, mais se fait éjecter.

Voilà donc qui est ce brillant politicien qui veut imposer aux Français des migrants partout. Ne soyons pas inquiets pour lui, il ne sera pas confronté aux conséquences de ses discours. Des hommes comme lui ont toutes les solutions pour vivre dans un cadre préservé, et on leur fait confiance pour avoir fait les placements nécessaires, le jour où tout cela va exploser, pour quitter la France au plus vite et jouir au mieux des avantages que la vie politique leur aura procurés. Cela s’appelle les nantis du système, dont Jego fait partie. Un de ceux qui expliquent aux Français qu’il faut faire des sacrifices, tout en bénéficiant d’un train de vie exceptionnel, payé par ceux qu’ils pompent (financièrement…). Un de ceux qui expliquent aux Français des campagnes qu’ils vont devoir connaître les joies du multiculturalisme, mais qui sauront s’en préserver.

Jego se dit grand admirateur de Napoléon, comme quoi un homme n’est jamais totalement mauvais. Mais si un jour un soulèvement éclatait en France, il est fort possible que nombre d’admirateurs de la Révolution française se souviendront de cette époque, et que, ce jour là, nombre de Jego devront courir très vite…

Bernard Bayle

Il faut sortir de ce merdier qu’est l’ Union Européenne.Exactement, car sortir de l’europe qui devait nous apporter richesse , travail et bonheur , elle nous apporte tout le contraire : l’immigration de clodos mulsims qu’il va falloir loger, nourrir, blanchir, soigner puis garder en prison à moins que cette armée de l’ombre attende les « ordres » pour nous égorger.Il est URGENT de virer Bruxelles qui commande tout (nous on décide que pour des merdes comme le mariage pour tous ou la limitation de vitesse !!!), donc virer Schengen Maestricht et nous seront de nouveau indépendant pour REFUSER les quotas de… lire la suite

C’est pas con de faire profiter tout le monde de l’immigration comme ça dans 6 mois c’est la France entière qui va hurler REMIGRATION et pas seulement les identitaires et Henry de LESQUEN
je doute cependant que ce soit la motivation de ce Jego de la droite molle marxisée

Jego c’est le mec qui a fait départementaliser Mayotte, c’est dire!

Jego, Raffarin, Ciotti, le PS, les « verts », l’UMP, le centre, et évidemment l’extrême gauche … C’est un concours d’ignominies dans lequel ils se battent pour dépecer la France, avec un allié implacable: l’islam.

Ce type est infect, mais comment peut-on élire des pareils nuls, qui ne pensent qu’à s’en foutre plein les poches !!!

« l’Afrique des camps de réfugiés où l’on traitre des gens dignement » j’adore le lapsus avec « traitre » ^^

Yves Jégo ……………Grand donneur de leçons devant l’ Eternel ……….er ennemi intime du Front National ………..Un mec bien en somme ………..

wpDiscuz