1

Vuitton, c’est fini : qui va habiller Macronella ?

C’était un secret bien gardé, jusqu’à ce que la France s’aperçoive que, pour ses poticheries officielles, Macronella était exclusivement enchiffonnée Vuitton, donc qu’elle remerciait, avec constance, Bernard Arnaud d’avoir, si généreusement,  soutenu la campagne de son époux…

Mais voilà qu’au dernier jour de la Fashion week de Paris, des militants d’Extinction Rebellion ont fait irruption dans le défilé de la maison Louis Vuitton au Louvre, pour dénoncer l’impact de l’industrie de la mode sur le dérèglement climatique.

Une trentaine de militants d’Extinction Rebellion, des Amis de la Terre et de Youth For Climate sont derrière cette action, dont deux ont été interpellés, selon leur communiqué. Les militants exigent du gouvernement d’imposer « une réduction immédiate des niveaux de production dans le secteur alors que 42 vêtements par habitant ont été commercialisés en France en 2019 ».

Il va donc devenir très difficile pour Brizitte, dont l’époux a reçu Greta Thunberg à  l’Élysée, de continuer à faire femme sandwich Vuitton, d’autant plus,  pendant les derniers mois de cette campagne, commencée il y a plus de quatre ans… avec un mouvement qui veut se verdir et s’appeler Parti Démocrate.

Certes, il existe des marques vertes et tendance, mais Macronella  ne se pare pas de recyclé et surtout, exige du sur-mesure. Quand c’est gratuit, du sac aux chaussures, autant en profiter. Il paraît (de source très informée) qu’elle rend dingue Nicolas Ghesquière, le directeur artistique de Femme Vuitton, car lorsqu’elle s’ennuie, Brizitte passe des heures dans les studios de création et l’on comprend mieux pourquoi elle est toujours aussi ridiculement habillée : il doit se venger… comme avec les stilettos de treize centimètres avec lesquels elle ne parvient toujours pas à marcher normalement, sans soutien.

Parce qu’elle a très mauvais goût, Macronella. L’on ne parle pas du choix de son jeune époux psychopathe à grand pif… Mais de tout le reste. Par exemple, ses chapeaux dorés en tifs véritables : ils sont énormes. On ne voit qu’eux ! C’est un manque de discrétion total comme son maquillage outrancier.

En matière de mode, il est en est un autre qui s’est bien moqué d’elle : c’est Karl Lagerfeld. Il a habillé les plus beaux mannequins du monde… En 2017 ce facétieux, dans une interview donnée à Paris Match, avait  déclaré que « l’épouse du Président français était, à l’étranger, depuis Brigitte Bardot, ce qu’il y a eu de plus populaire en France », ajoutant qu’elle avait « Les plus belles jambes de Paris ! ».  Même si le Kaiser n’est plus là, elle ne sera donc pas habillé Chanel.

Pour connaître son prochain sponsor, il va nous falloir surveiller ceux de son époux. Il est fort à parier qu’elle soit désormais siglée Pzifer ou Moderna, sur les imprimés motifs QR code de Masahiro Hata.

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=3oBz46yij3o