W9 et TMC : deux conceptions différentes de l’information

Le soir de mon arrivée en vacances, la fois dernière, j’ai regardé ENQUÊTE D’ACTION sur W9.

ENQUÊTE D’ACTION, c’est le premier magazine de la TNT. Cela fait déjà 17 ans que ce programme existe.
Et désormais il se retrouve en concurrence avec 90 Minutes Enquête sur TMC.
Si je vous parle de ces deux programmes, c’est que chacun a une approche différente.
Même si le but de chacun est bien sûr de faire l’audience, ils ne le font pas de la même manière.
D’un côté, nous avons ENQUÊTE D’ACTION qui nous plonge directement dans les difficultés des pompiers, policiers, infirmiers et gendarmes. C’est bien plus cru et on ne passe pas par quatre chemins.
De l’autre, nous avons TMC qui cherche toujours à en faire des tonnes pour bien rester dans le politiquement correct.
Il me vient deux exemples pour illustrer mon propos.
Un reportage montre le quotidien de policiers se rendant, un soir, dans la banlieue, suite un appel. La tension est bien sûr palpable. Et on sent la difficulté des policiers de ne pas pouvoir riposter face à la violence des banlieues.
Un des policiers explique clairement que, même pour arrêter un scooter qui fait du rodéo urbain en plein centre-ville, leur champ d’action est limité, pour éviter que la banlieue s’embrase, au grand désespoir des policiers.
Déjà dit à plusieurs reprises, mais lors d’une de ses rares interventions hors des plateaux de M6/W9, Marie-Ange Casalta a dû s’expliquer sur le fait que son émission stigmatisait trop les banlieues. À ma grande surprise, la jeune journaliste ne s’est pas laissé abattre et a défendu la ligne éditoriale de son émission en expliquant que les policiers n’en pouvaient plus.
Du côté de TMC, qui appartient à TF1, ce n’est pas la même limonade. Le plus grand danger pour la France, c’est un couple de retraités : avec leurs petits-enfants, ils pêchent des couteaux. La séquence vaut le coup d’œil car on y voit un policier prendre un certain plaisir à punir ces retraités qui ne « respectent » pas l’environnement. Leur crime : ils ont pêché des couteaux dépassant la taille autorisée. Le policier explique à la mamie, devant ses petits-enfants, qu’il y a une loi.
Ce qui m’a choqué dans cette séquence, c’est finalement l’humiliation pour le « crime » de ces retraités et surtout devant les caméras.
Cela pose vraiment des questions sur l’état de notre police et sur ses missions.
Il est intéressant de noter que les reporters de TMC prennent des gants quand ils se rendent en banlieue.
TMC va jusqu’à continuer de promouvoir l’immigration en montrant un policier franco-algérien, à l’inverse de W9, où les noms sonnent bien français. Bien sûr, si on entend « arabe » ou « noir », les images sont suffisamment explicites pour nous indiquer qui pose problème.
Enfin, et là c’est une remarque personnelle : Marie-Ange Casalta est une journaliste exemplaire. Dommage qu’elle ait été écartée des JT.
Sa présentation d’ENQUÊTE D’ACTION est toujours excellente. De plus, Marie-Ange est vraiment une très jolie journaliste.
Tandis que Tatiana Silva devrait rester cantonnée à la météo ou « Danse avec les stars ». Je ne la trouve pas du tout convaincante dans 90 minutes Enquête.
Quentin Journeaux
image_pdfimage_print
8
1

2 Commentaires

  1. marie ange casalta : a de plus le mérite de parler distinctement, ce qui est de plus en plus rare sur tous ces medias

  2. Les 2 sont des chaînes à la c….., pour ado (anouna sur l’une et la pédale Barthés sur l’autre), et des reportages, toujours les mêmes, sur gendarmes, pompiers faisant leurs boulots dans cette pétaudière appelée france ! A gerber son 4 heures !

Les commentaires sont fermés.